Appel à publication « La conservation-restauration des objets de scène » (revue Déméter, 8 novembre 2020)

Appel à publication « La conservation-restauration des objets de scène » (revue Déméter, 8 novembre 2020)

Le numéro Déméter qui paraîtra à l’été 2021 sera consacré à la « conservation-restauration des objets de scène ». À l’issue du tournage d’un film, d’une pièce de théâtre, d’un spectacle de danse, d’un opéra, d’un concert ou d’une performance, les accessoires connaissent des destinées extrêmement variables après leur utilisation. La plupart ne sont pas faits pour être conservés et, même s’ils ont été essentiels lors de la représentation, leur existence matérielle compte en général bien peu et elle est souvent oubliée. Ces objets, en apparence mineurs et insignifiants, peuvent être jetés . . . → En lire plus

Appel à contribution : « Revue Déméter. Théories et pratiques artistiques contemporaines » (janvier 2021)

Appel à contribution : « Revue Déméter. Théories et pratiques artistiques contemporaines » (janvier 2021)

La revue électronique Déméter, récemment restructurée, s’ouvre à de nouvelles équipes de recherche en arts et reçoit toute proposition de numéros thématiques en lien avec sa ligne éditoriale. Les projets de numéros thématiques seront examinés lors du prochain comité de rédaction au printemps 2020, pour une publication prévue en janvier 2021.

Déméter est une revue scientifique interdisciplinaire à comité de lecture. La revue, semestrielle, privilégie le dialogue entre les arts (arts plastiques, cinéma, théâtre, danse, musique), ainsi qu’avec les sciences humaines en général (philosophie, histoire, sociologie, anthropologie). La revue est vouée à . . . → En lire plus

Colloque : « Formes géométriques en fiction : damiers, grilles et cubes, du cinéma à la théorie de l’art » (Lille, 28-30 novembre 2019)

Colloque : « Formes géométriques en fiction : damiers, grilles et cubes, du cinéma à la théorie de l’art » (Lille, 28-30 novembre 2019)

Ce colloque interdisciplinaire vise à interroger la présence de volumes et de formes géométriques dans les films de fiction : non pas seulement pour leur rôle narratif ou esthétique, mais aussi pour les connexions qu’ils engagent avec l’histoire de l’art. En effet, grilles et polyèdres ont partie liée avec l’étude de l’espace, tant avec l’élaboration de la perspective à la Renaissance qu’avec la déconstruction de l’illusionnisme au XXe siècle. Au sein des films de fiction, ils tiennent un discours sur . . . → En lire plus

Appel à contribution : colloque « Formes géométriques en fiction : damiers, grilles et cubes, du cinéma à la théorie de l’art » (28-30 novembre 2019, Lille)

Appel à contribution : colloque « Formes géométriques en fiction : damiers, grilles et cubes, du cinéma à la théorie de l’art » (28-30 novembre 2019, Lille)

Le colloque se tiendra à Lille du 28 au 30 novembre 2019, en partie au LaM (Lille Métropole, musée d’art moderne, d’art contemporain et d’art brut).

Ce colloque interdisciplinaire vise à interroger la présence de volumes et de formes géométriques dans les films de fiction : non pas seulement pour leur rôle narratif ou esthétique, mais aussi pour les connexions qu’ils engagent avec l’histoire de l’art. En effet, grilles et polyèdres ont partie liée avec l’étude de l’espace, tant avec l’élaboration . . . → En lire plus

Journées d’études : « Moments d’histoire de l’art au cinéma » (Nanterre et Paris, 8-9 décembre 2017)

Journées d’études « Moments d’histoire de l’art au cinéma » (Nanterre et Paris, 8-9 décembre 2017)

Vendredi 8 décembre 2017, Université Paris Nanterre (Bâtiment Max Weber, salle des conférences) et samedi 9 décembre 2017, Université Sorbonne Nouvelle (Maison de la Recherche, salle Athéna).

Programme détaillé et informations pratiques : programmeA5-hist-art-au-cine-WEB

L’enjeu de ces journées porte sur les facultés historiographiques du cinéma de fiction. L’hypothèse qui sous-tend ces recherches peut se résumer ainsi : le cinéma de fiction est capable, sous certaines conditions liées à l’œuvre elle-même, mais aussi aux modalités de son analyse, de faire histoire (de l’art). Le plus souvent, quand une oeuvre . . . → En lire plus

Colloque : « Volte-Face. Les Avatars du portrait » (Paris, 9-11 février 2017)

Ce colloque vise à interroger la persistance ou le retour insistant du portrait dans nos pratiques artistiques contemporaines. Les arts plastiques, tout comme la photographie ou le cinéma, les installations, mais aussi bien les images virtuelles, semblent aujourd’hui reconduire quelques-unes des pratiques millénaires du portrait, tout en modifiant sensiblement leurs enjeux et leurs modalités. Ces pratiques, de plus, s’infléchissent au voisinage du nouveau mode d’existence des images : c’est dans l’hyper diffusion réticulaire que ces dernières puisent leur signification et leur efficace. Si cette dimension médiologique vient inquiéter, voire bousculer les approches esthétiques traditionnelles du portrait, un autre aspect ne peut être tenu à l’écart de la réflexion : l’usage immémorial du portrait politique, qui resurgit semble-t-il, intact, plus que jamais actif et opérant, dans de nouveaux processus de dissémination. . . . → En lire plus

Journée d’études : « Jumpologies. Images du saut, de la gymnastique à l’extase » (Paris, 12 décembre 2015)

Philippe Halsman, Jump (Stanley Edgar), 1959En partant de la « jumping picture gallery » réalisée par Philippe Halsman au cours des années 1950, et après avoir étudié le travail du photographe par rapport aux médias de masse aussi bien qu’à « l’usine à rêves » hollywoodienne, Jumpologies propose l’élaboration d’une sorte d’iconographie du saut dans l’histoire de l’art, de la photographie et du cinéma. Inscrit dans la perspective d’un renouvellement du portrait, le saut réitéré par les modèles d’Halsman devait favoriser la « tombée du masque » et l’apparition d’une expression non (ou moins) maîtrisée par le sujet. Ainsi, l’exécution du mouvement est concomitante d’une perte de contrôle : dépossession . . . → En lire plus

Soutenance de thèse : « Simulacres cinématographiques : l’art en fiction dans les années 1960 » (Paris, Centre Malesherbes, 4 décembre 2015, 14h30)

Soutenance de thèse en Histoire de l’art, sous la direction de M. Arnauld Pierre, Université Paris-Sorbonne.

Joséphine Jibokji soutiendra sa thèse intitulée « Simulacres cinématographiques : l’art en fiction dans les années 1960 », le vendredi 4 décembre 2015, à 14 heures, dans la salle 345 du centre Malesherbes, 3e étage, 108, bd Malesherbes, 75017 Paris devant un jury composé de :

Joël Daire – Directeur du patrimoine, Cinèmathèque française

M. Thierry Dufrêne – Professeur en Histoire de l’art contemporain, Université Nanterre – Paris Ouest

M. Laurent Guido – Professeur en Études cinématographiques, Université Charles-de-Gaulle Lille III (Rapporteur)

Mme Barbara Le Maître – Professeur en Études cinématographiques, Université Nanterre – Paris Ouest (Rapporteur)

M. Arnauld Pierre, Professeur en Histoire de l’art contemporain, Université Paris-Sorbonne (Directeur)

 

Résumé des recherches :

. . . → En lire plus