Séminaire : « Usages et valeurs du noir » (Paris, 2021-2022)

Séminaire : « Usages et valeurs du noir » (Paris, 2021-2022)

Séminaire proposé par Hélène Campaignolle, Isabelle Charrier et Marie Laureillard, CEEI-THALIM, à l’INHA, 2 rue Vivienne, 75002 Paris (résumé à envoyer jusqu’au 13 juillet).

Dates prévues :

Séance 1 : 7/09 14h-17h en Mariette

Séance 2 : 12/10 14h-17h en Mariette à 14h-17h

Séance 3 : 23/11 14h-17h en Benjamin

Séance 4 : 01/02 14h-18h en Benjamin

Séance 5 : 22/03 14h18h en Benjamin

Séance 6 : 5/04 14h-17h en Benjamin

Séance 7 : 3/05 14h-18h en Mariette

Séance 8 : 7/06 9h-18h en Benjamin

Le séminaire « Usages et valeurs du noir », proposé dans le cadre du . . . → En lire plus

Appel à communications (prolongation) : Journées d’études de l’Association Asie-Sorbonne « L’arbre qui cache la forêt »

Appel à communications (prolongation) : Journées d’études de l’Association Asie-Sorbonne « L’arbre qui cache la forêt »

L’Association Asie-Sorbonne organise des journées d’étude de deux jours dans le but de réfléchir à la dynamique du rapport aux arbres – et au-delà, à la nature – en Asie de l’Est et du Sud par rapport à l’Occident.

Notre réflexion a pour point de départ la pratique japonaise d’immersion dans une forêt appelée Shinrin-Yoku ou « bain de forêt » (ou encore sylvothérapie). Cette pratique populaire née dans les années 1980, au moment même où les bienfaits des paysages « verts » se développaient . . . → En lire plus

Appel à contributions pour la revue Art Asie Sorbonne (Creops, Sorbonne Université) : « Eros et Thanatos dans les arts de l’Asie » (appel prolongé)

Appel à contributions pour la revue Art Asie Sorbonne (Creops, Sorbonne Université) : « Eros et Thanatos dans les arts de l’Asie » (appel prolongé)

De Platon à Saint Augustin jusqu’à Freud, le couple Eros / Thanatos occupe une place à la fois centrale et à sens multiple dans la pensée et les arts occidentaux, prenant la forme d’une célébration de l’amour comme énergie vitale permettant à l’âme (masculine) d’échapper à son corps mortel et d’atteindre le divin, mais aussi d’une menace quand, sous l’effet du désir charnel ou du pouvoir féminin, maternel, l’âme s’épuise. C’est aussi le cas dans la pensée et les arts d’Asie, qu’il s’agisse de croyances . . . → En lire plus

Rencontre Barbara Mittler et Thomas Maissen : « Why China did not have a Renaissance – and why that matters ? » (12 mars 2021)

Rencontre Barbara Mittler et Thomas Maissen : « Why China did not have a Renaissance – and why that matters ? » (12 mars 2021)

Rencontre organisée par l’Association Asie-Sorbonne

Vendredi 12 mars 2021 17h.30-19h. Sur Zoom.

Inscription préalable à asie-sorbonne@orange.fr

Barbara Mittler (sinologue, Université de Heidelberg) et Thomas Maissen (Historien de la modernité, Institut Historique Allemand, Paris) présenteront leur ouvrage conçu comme un dialogueinterdisciplinaire,publié chez De Gruyer en 2018

https://www.degruyter.com/document/doi/10.1515/9783110576399/html

– Les concepts de progrès ou de déclin et l’idée d’un cycle historique ont existé dans de nombreuses civilisations. Cependant, en dépit des affirmations selon lesquelles ils sont transnationaux, voire universels, les schémas de périodisation révèlent invariablement des prédispositions sociales et culturelles spécifiques.

Ce dialogue, qui réunit un sinologue et un spécialiste des débuts de l’histoire moderne en . . . → En lire plus

Appel à communications : « L’arbre qui cache la forêt – Journées d’études Association Asie-Sorbonne » (Paris, 19-20 novembre 2021)

Appel à communications : « L’arbre qui cache la forêt – Journées d’études Association Asie-Sorbonne » (Paris, 19-20 novembre 2021)

L’association Asie-Sorbonne organise deux journées d’études en vue d’initier une réflexion sur la dynamique de la relation à l’arbre—et, par-delà, à la nature—en Asie, ses déterminants culturels et universels, physiologiques et émotionnels. Nous partons de l’exemple de la pratique japonaise de l’immersion dans une forêt appelée Shinrin-yoku ou « bain de forêt » (ou encore sylvothérapie). Cette pratique est née dans les années 1980, en même temps que l’étude des bienfaits liés à la vision des paysages « verts » se développait aux Etats-Unis (Wilson 1984). Ces . . . → En lire plus

Appel à contribution : « Eros et Thanatos dans les arts de l’Asie » (revue Art Asie Sorbonne)

Appel à contribution : « Eros et Thanatos dans les arts de l’Asie » (revue Art Asie Sorbonne)

(Creops, Sorbonne Université)

Si le couple Eros/ Thanatos est central dans les arts occidentaux, il l’est aussi dans les arts d’Asie, qu’il s’agisse d’images populaires, d’icônes religieuses, de représentations classiques, traditionnelles ou contemporaines. En Inde, l’érotisme est présenté dans le tantrisme comme la métaphore par excellence de l’expérience spirituelle. Les images de l’éros peuvent être liées à des figures terrifiantes ou funèbres, dans une perspective qui vise à dépasser l’opposition entre plaisir et effroi. L’amour et la mort sont liés dans la Chine et . . . → En lire plus

« Rencontres », Association Asie-Sorbonne : La Partition de l’Inde, Anne Castaing (5 février 2020)

« Rencontres », Association Asie-Sorbonne : La Partition de l’Inde, Anne Castaing (5 février 2020)

Vendredi 5 février 2020 17h.30-19h. (SUR ZOOM) Spécialiste de la littérature indienne, chercheur au CEIAS, Anne Castaing présentera son ouvrage publié chez Peter Lang en 2019. Il ne s’agit pas ici de s’interroger sur les causes des événements tragiques de la Partition, mais d’en examiner les conséquences et de percevoir, à travers la production littéraire et artistique massive, l’impact de cette fracture historique, culturelle et sociale. Cet ouvrage, composé d’articles critiques, d’entretiens et de textes littéraires en traductions inédites, propose ainsi d’examiner la Partition comme « paradigme esthétique », en identifiant les récurrences comme la variété des genres et des modes dans laquelle cette mémoire se formule. De nature inédite en France, Raconter la Partition . . . → En lire plus

Séminaire : « Penser l’esprit par le corps », séance de conclusion du séminaire Langarts « Art et expérience corporelle » (Paris, 7 juin 2019)

Séminaire : « Penser l’esprit par le corps », séance de conclusion du séminaire Langarts « Art et expérience corporelle » (Paris, 7 juin 2019)

Nous accueillerons Barbara Formis (philosophe, Paris 1, Co-Fondatrice du Laboratoire du Geste), Gestes pensants Marceau Chenault (anthropologue, East Normal University, Shanghai), L‘expérience corporelle des paysages internes dans les arts gestuels chinois : conscience organique ou création soma-esthétique?

Aspects pratiques: Lieu Bulac Salle Rj 23 65 Rue des Grands Moulins, 75013 Paris (métro Bibliothèque nationale, Ligne 14, sortie Chevaleret) 7 juin 2019, 10h-13 h

Gestes pensants

. . . → En lire plus

Séminaire : « Energie et sexualité dans l’art indien », séminaire Art et expérience corporelle, Langarts (Paris, 17 mai 2019)

Séminaire : « Energie et sexualité dans l’art indien », séminaire Art et expérience corporelle, Langarts (Paris, 17 mai 2019)

Cette avant dernière session du séminaire de Langarts Art et expérience corporelle, accueillera deux intervenantes :

Edith Parlier-Renault (Directrice du Creops- Paris IV-Sorbonne, Prof. en histoire de l’art indien) parlera de « Corps et sexualité dans la sculpture indienne des Xe-XIe siècles ». Le Xe siècle est souvent présenté comme l’âge d’or du tantrisme, qui met l’accent sur la dimension incarnée de la divinité, et fait du corps à la fois l’instrument et l’expression de l’expérience spirituelle ultime. Comment cette évolution de l’hindouisme, qui touche principalement l’Inde du Nord, se reflète-t-elle . . . → En lire plus

« Le corps producteur d’émotion » : séminaire Langarts (Paris, 5 avril 2019)

« Le corps producteur d’émotion » : séminaire Langarts (Paris, 5 avril 2019)

Dans le cadre de son séminaire consacré à l’art et l’expérience du corps vivant, Christine Vial Kayser accueille le 5 avril trois intervenantes

– Erica Le Tailleure (Dr en arts vivants, Université de Hacettepe / Conservatoire d’Ankara), Les derviches tourneurs, l’amour entre extase et ‘enstase’ ;

– Alice Godfroy (MCF en danse, Université de Nice), Danse et poésie : un nouage dans l’infra-corps ;

– Alice Dupas, (ENS Lyon, doctorante en philosophie), Une approche énactive de l’émotion et son application au cas de l’émotion esthétique.

Informations pratiques: 5 avril 2018, 10h-13 h LIEU : . . . → En lire plus

Séminaire Langarts 2018-2019 : « Art et expérience du corps vivant, approches interarts et Asie/Occident » (Paris, 2019)

Séminaire Langarts 2018-2019 : « Art et expérience du corps vivant, approches interarts et Asie/Occident » (Paris, 2019)

Le propos du séminaire se rattache à l’intuition du Pragmatisme que l’esprit dépend du corps qui est, « l’œil du cyclone, l’origine des coordonnées, le lieu où constamment est placé l’accent au cours de notre expérience » car « le monde dont on fait l’expérience se présente à tout moment avec notre corps pour centre, centre de vision, centre d’action, centre d’intérêt »[1].

On s’intéresse à la relation de nécessité du corps avec l’imaginaire dans le langage (traces métaphoriques de l’orientation corporelle et des dynamiques biologiques) et dans la perception de l’œuvre visuelle (notions d’empathie, neurones miroirs, engramme, marqueur sémantique des émotions, kinesthésie, l’art et le désir (de connaître, de . . . → En lire plus

Conférence : « Le pouvoir du Discobole – La neuroscience et l’histoire de la sculpture grecque » (15 juin 2018, Paris)

Conférence : « Le pouvoir du Discobole – La neuroscience et l’histoire de la sculpture grecque » (15 juin 2018, Paris)

Dans le cadre du séminaire de Langarts : Art et expérience corporelle, approches interarts et Asie/Occident, John Onians, spécialiste de la « neuroarthistory », auteur de Neuroarthistory, From Aristotle and Pliny to Baxandall and Zeki (Yale University Press, 2008) présentera « Le pouvoir du Discobole – La neuroscience et l’histoire de la sculpture grecque ».

Denis Plassard, danseur, fondateur de la compagnie Propos à Lyon, et concepteur d’un audioguide pour le musée des Beaux-Arts de Lyon permettant de danser devant les œuvres et Sophie Onimus-Carrias, conservatrice en chef du Patrimoine, . . . → En lire plus