Colloque : « L’expérience sensorielle dans les expositions d’art au XVIIIe siècle » Session 1 : « L’expérience de l’œuvre : des émotions aux sensations » (10-11 juin 2021, en ligne)

Colloque : « L’expérience sensorielle dans les expositions d’art au XVIIIe siècle » Session 1 : « L’expérience de l’œuvre : des émotions aux sensations » (10-11 juin 2021, en ligne)

Colloque en ligne après inscription obligatoire à l’adresse suivante avant le 4 juin : irhis-recherche@univ-lille.fr

Le colloque L’expérience sensorielle dans les expositions d’art au XVIIIe siècle s’inscrit en finalité d’un projet de recherches financé par le Conseil de recherche en Sciences humaines du Canada (2018-2020) et mené sur la question du corps sensoriel par Isabelle Pichet (UQTR, Canada), Gaëtane Maës (Université de Lille, France) et Dorit Kluge (VICTORIA International University, Allemagne). Il vise ainsi à définir la . . . → En lire plus

Appel à communication : « L’expérience sensorielle dans les expositions d’art au XVIIIe siècle » (Paris et Lens, 2020-2021)

Appel à communication : « L’expérience sensorielle dans les expositions d’art au XVIIIe siècle » (Paris et Lens, 2020-2021)

Colloque international Musée du Louvre, Paris, automne 2020 et Musée du Louvre-Lens, printemps 2021

Tout au long du XVIIIe siècle, les expositions de l’Académie royale de peinture de Paris ont su créer un habitus chez les visiteurs européens et parisiens en particulier. Plus encore, elles ont suscité la curiosité et l’envie du public de province et des autres nations, qui s’en sont inspirés. Pendant cette période, le Salon du Louvre devient l’un des évènements les plus courus où s’entassent des spectateurs venus voir, se faire voir et savoir, car il . . . → En lire plus

Colloque : « Facts & feelings. Documentary Evidence on Emotions of Artists in the Early Modern Period, 1580-1800 » (12–13 décembre 2012, Louvain)

The symposium aims to bring together national and international researchers in various historical disciplines to focus on a rare type of source material, namely documents that help to clarify the emotions of early modern artists from (primarily) the Low Countries (1580-1800). These sources are hard to find, but they are key to illuminating artists’ private concerns and the interpersonal relationships that existed within early modern artistic communities.

By combining archival research with the growing field of the study of early modern emotions, this symposium seeks to play a pioneering role in focusing on the emotional lives of artists. The presence of leading international authorities in the study of the history of . . . → En lire plus