Colloque : « Mythe, fortune et infortune de la bohème »

Le colloque Mythe, fortune et infortune de la bohème, préparé à l’occasion de l’exposition Bohèmes (Galeries nationales du Grand Palais, 26 septembre 2012-14 janvier 2013), en prolonge les mises en relations inédites entre les deux acceptions du mot, et les questions posées à propos du concept de bohème artistique qui s’est forgé au milieu du XIXe siècle, entre romantisme et réalisme, avant de donner lieu à maintes réinterprétations. Le terme cristallise un ensemble de transformations du statut de l’artiste qui s’opèrent alors. A travers la littérature et la presse, la bohème, évocatrice de liberté, d’errance, mais aussi de misère et de marginalité, acquiert très vite une popularité immense ; elle . . . → En lire plus