Ars Asiatica I – Construction des savoirs sur l’Art asiatique dans la première Bibliothèque d’art et d’archéologie (BAA) : les fonds photographiques – 9 février 2023

Objet de la collection Victor Goloubew (avant 1914)

 

En précurseur du Musée imaginaire de Malraux, Jacques Doucet jeta dès la fondation de la BAA les bases d’une vaste collection de photographies illustrant tous les domaines de l’art mondial. L’ensemble portant sur l’Extrême-Orient, complémentaire du fonds de livres et d’estampes, est exceptionnel par son ampleur – plusieurs milliers de clichés – comme par sa qualité, car il a été rassemblé grâce à un réseau de savants, de voyageurs et d’amateurs, dont de grands noms de l’orientalisme comme Victor Segalen ou Paul Pelliot. Il n’a encore jamais . . . → En lire plus

Rencontre avec Matthias Hayek : « Les mutations du yin et du yang : Divination, société et représentations au Japon, du VIe au XIXe siècle » (Paris, 2 décembre 2022)

Rencontre avec Matthias Hayek : « Les mutations du yin et du yang : Divination, société et représentations au Japon, du VIe au XIXe siècle » (Paris, 2 décembre 2022)

Dans le cadre de ses Rencontres avec des auteurs, l’association Asie-Sorbonne (société savante rattachée au Creops-Sorbonne), reçoit le 2 décembre 2022

Matthias Hayek, directeur d’études à l’EPHE, qui présentera son ouvrage paru en 2021 à l’Institut des hautes études japonaises

Les mutations du yin et du yang : Divination, société et représentations au Japon, du VIe au XIXe siècle.

Lieu: à l’INHA (salle 239) et sur Zoom (demander le lien à secretariat@asie-sorbonne.fr)

Première synthèse sur l’histoire de la divination . . . → En lire plus

Colloque : « Cerfs-volants du Japon : à la croisée des arts » (20-21 décembre 2018, Paris)

Colloque : « Cerfs-volants du Japon : à la croisée des arts » (20-21 décembre 2018, Paris)

Dans le cadre du programme « Japonisme 2018 » célébrant le 160e anniversaire des relations diplomatiques entre la France et le Japon, mais aussi à l’occasion du 60e anniversaire du Pacte d’amitié et de coopération entre les villes de Paris et de Kyoto, en partenariat avec l’International Research Center for Japanese Studies de Kyoto, et avec le soutien de Sciencescope – Association des étudiants et chercheurs francophones au Japon, le Centre de Recherche sur l’Extrême-Orient de Paris-Sorbonne (CREOPS) organise les 20 et 21 décembre 2018 un colloque de deux . . . → En lire plus

Appel à contribution : « Vrai ou faux ? : qualifier les porcelaines de Chine (XVe-XXIe siècle) », Les Cahiers de Framespa. Nouveaux champs de l’histoire sociale, n° 32

Appel à contribution : « Vrai ou faux ? : qualifier les porcelaines de Chine (XVe-XXIe siècle) », Les Cahiers de Framespa. Nouveaux champs de l’histoire sociale, n° 32

La question du « vrai » et du « faux » agite de façon récurrente les milieux du marché de l’art et des musées. Elle est également présente en filigrane dans certaines publications universitaires abordant la matérialité des objets. Il s’agit d’une question complexe qui doit être saisie par les chercheurs dans sa dimension transdisciplinaire – recoupant l’histoire, l’histoire de l’art, l’archéologie ou l’histoire économique – tout comme elle doit être appréhendée dans sa dimension technique et matérielle mobilisant les sciences dures et . . . → En lire plus

Doctorants – Arts asiatiques

Annuaire des doctorants

Arts asiatiques

 

NB : la liste doit encore être complétée …

 

►Delphine Mulard (Institut National des Langues et Civilisations Orientales)

Titre de la thèse : « Les voies de la formation, diffusion, transferts et renouvellement de l’iconographie à caractère narratif dans le Japon d’Edo »

Directeurs : Marquet Christophe ; Leggeri-Bauer Estelle

Unité de recherche : Centre d’Etudes Japonaises (CEJ)

Adresse email : delphine.mulard@orange.fr ; delphine.mulard@gmail.com

Présentation de la thèse : Ce travail de recherche s’interroge sur la formation, diffusion, transformation etre nouvellement de l’iconographie à l’époque d’Edo (1600-1867). Il se penche . . . → En lire plus