Présentation des numéros Limites | 18 mai, 18h30, La Petite Égypte

La revue Histoire de l’art a le plaisir de vous convier à la présentation des numéros Limites : objets et matérialité (n° 88) et Limites : méthodes et disciplines (n° 89) mercredi 18 mai, à 18 h 30 à la librairie Petite Égypte 35, rue des Petits-Carreaux 75002 Paris en présence d’Antonella Fenech Kroke et de Dominique de Font-Réaulx, coordinatrices des numéros.

La création artistique et l’histoire de l’art sont sans cesse traversées et refaçonnées par les limites, externes ou internes, conventionnellement déterminées ou imposées, à la fois dans les pratiques, la réception et l’étude des œuvres. Les objets considérés . . . → En lire plus

Parution | Histoire de l’art, 89 : Limites : méthodes et discipline

Ce numéro explore la manière dont la création artistique et l’histoire de l’art sont sans cesse traversées et refaçonnées par les limites, externes ou internes, conventionnellement déterminées ou imposées, à la fois dans les usages, les pratiques, la réception et l’étude des œuvres. Les objets ici considérés touchent aux limites de la discipline par leur statut, à la marge d’une création artistique cadrée (couvercles de cassoni florentins ; moulages anthropologiques ; cinéma expérimental et bricolage ; art populaire ; stand-up californien des années 1970) ou à leur place dans l’œuvre d’artistes ou dans les corpus étudiés (collections de photographies anciennes ; ratures et gribouillages . . . → En lire plus

Appel à contributions | Ukraine, Histoire de l’art, n° 91

Maria Primatchenko, Colombe aux ailes déployées réclamant la paix, 1982, gouache sur papier, 61,2 × 85,7 cm.

🇫🇷 Télécharger l’appel à contributions en français.

🇺🇦 Завантажити конкурс документів українською мовою.

🇬🇧 Download the call for papers in English.

🇩🇪 Call for Papers auf Deutsch herunterladen.

La revue Histoire de l’art consacrera son prochain numéro (91), dont la parution est prévue pour le printemps 2023, à l’Ukraine, . . . → En lire plus

Histoire de l’art, 88 : Hadrien Viraben, « Une triple « Exposition d’art décoratif français contemporain » en 1912. Le grand monde, l’art moderne et le luxe »

Histoire de l’art, 88 : Limites : objets et matérialité, 2021/2

VARIA

Hadrien Viraben

Une triple « Exposition d’art décoratif français contemporain » en 1912. Le grand monde, l’art moderne et le luxe

En juin 1912 s’ouvre à Paris une « Exposition d’art décoratif français contemporain ». Organisée par la comtesse Greffulhe, la manifestation réunit, entre trois lieux de la capitale, un grand nombre d’artistes modernes, de l’impressionnisme au cubisme, oeuvrant dans les beaux-arts comme dans les arts décoratifs. Le présent article se propose de rappeler cet événement jusqu’alors oublié en soulignant l’originalité de son programme : orienter la clientèle la plus aisée vers une production luxueuse contemporaine en désignant ces objets sous une nomenclature de célébrités mondaines ou artistiques et en les mettant en situation dans le cadre attractif . . . → En lire plus

Table ronde autour du numéro 88 de la revue Histoire de l’art  Limites. Objets et matérialités

Revue Histoire de l’art Table ronde autour du numéro 88 Limites :objets et matérialités 25 janvier 2022, 18h30

Manifestation hybride. Lien Zoom : https://dfk-paris-org.zoom.us/j/89386283599?pwd=Z0VWV2lUc1VJS1pweHZFa016dGdmUT09

_______

Numéro 88 : Limites : objets et matérialité (dir. Antonella Fenech Kroke et Dominique de Font-Réaulx)

Accueil par Philippe Cordez, directeur adjoint du Centre allemand d’histoire de l’art – DFK Paris et Dominique de Font-Réaulx, musée du Louvre, rédactrice en chef de la revue Histoire de l’art

Table ronde animée par Antonella Fenech Kroke, Centre André-Chastel, CNRS

Participeront également à la discussion Mathilde Arnoux, Centre allemand d’histoire de l’art – DFK Paris Lena Bader, Centre allemand d’histoire de l’art – DFK Paris Camille Morando, Musée national . . . → En lire plus

Histoire de l’art, 88 : Kshanti Gamage, « L’usage épiscopal des crosses serpentiformes en émail de l’œuvre de Limoges (XIIIe siècle). Performance et représentation »

Histoire de l’art, 88 : Limites : objets et matérialité, 2021/2

VARIA

Kshanti Gamage

L’usage épiscopal des crosses serpentiformes en émail de l’œuvre de Limoges (XIIIe siècle). Performance et représentation

Une centaine de crosserons réalisés en émail de l’œuvre de Limoges durant le XIIIe siècle possède des volutes se terminant en une gueule de serpent. Longtemps perçu comme un symbole du Bien ou du Mal, le serpent de ces crosses témoigne davantage d’un usage performatif de l’insigne grâce à la charge émotionnelle que le reptile véhicule. En abordant cet objet, l’article tente de reconstruire la perception sociale et sensorielle du serpent au Moyen Âge afin de mettre en lumière l’élaboration iconographique complexe de ces volutes, véritables supports d’une mise en scène de la lutte. Cette lecture contextualisée, notamment dans le . . . → En lire plus

Histoire de l’art, 88 : Bruno Montamat et Jean-Pierre Raffin, « Les Nozal, mécènes d’Hector Guimard »

Histoire de l’art, 88 : Limites : objets et matérialité, 2021/2

VARIA

Bruno Montamat et Jean-Pierre Raffin

Les Nozal, mécènes d’Hector Guimard

Par l’ampleur et la diversité des œuvres commandées, les Nozal constituent les principaux clients d’Hector Guimard. La personnalité controversée de l’architecte s’oppose, à première vue, aux valeurs traditionnelles de cette famille de la bourgeoisie industrielle d’Auteuil. L’étude minutieuse d’archives inédites détenues par les descendants révèle les relations complexes que les Nozal ont entretenues avec le « style Guimard » et avec l’homme, promoteur des matériaux de construction vendus par leur maison de négoce. Marguerite Nozal et son fils Paul, défenseur d’une renaissance artistique française, ont soutenu avec enthousiasme le jeune architecte symboliste, mais la disparition tragique du fils à 27 ans a modifié la relation entre Guimard et . . . → En lire plus

Parution | Histoire de l’art, 88 : Limites : objets et matérialité

Ce numéro explore la manière dont la création artistique et l’histoire de l’art sont sans cesse traversées et refaçonnées par les limites, externes ou internes, conventionnellement déterminées ou imposées, à la fois dans les usages, les pratiques, la réception et l’étude des œuvres. Les objets ici considérés touchent aux limites de la discipline par leur statut, à la marge d’une création artistique cadrée (des dessins d’enfants à l’art brut en passant par la caricature et la retouche photographique) ou à leur place dans l’œuvre d’artistes ou dans les corpus étudiés (à l’instar des cadres de la Renaissance, d’une Madone de Holbein ou des . . . → En lire plus

Appel à candidatures | Membres du comité de rédaction (Moyen Âge et Époque moderne) de la revue Histoire de l’art

La revue Histoire de l’art recherche pour son comité de rédaction un membres spécialisé en histoire de l’art médiéval et un membre spécialisé en histoire de l’art moderne.
La revue est dédiée à la publication d’articles de jeunes chercheurs, installés ainsi dans un dialogue avec des chercheurs plus expérimentés qui les accompagnent. Avec les autres membres du comité de rédaction, les deux nouveaux membres auront à participer à la vie d’Histoire de l’art, qui publie deux numéros thématiques par an ainsi que des varia (sur le blog de l’Apahau). Ces articles couvrent tous les champs de l’histoire . . . → En lire plus

Histoire de l’art, 87 : Claire Betelu, Dorothée Lanno et al., « Entre discours et matérialité : une étude des paysages de Jean-Baptiste Oudry à Versailles (1748-1752) »

Histoire de l’art, 87 : Humanités numériques : de nouveaux récits en histoire de l’art ?, 2021/1

VARIA

Claire Betelu et Dorothée Lanno Avec Claire Gerin Pierre et Johanna Salvant

Entre discours et matérialité : une étude des paysages de Jean-Baptiste Oudry à Versailles (1748-1752)

Si Jean-Baptiste Oudry demeure connu pour sa peinture animalière, il s’est également illustré dans d’autres genres picturaux et a prononcé deux conférences traitant de la technique picturale à l’Académie royale de peinture et de sculpture en 1749 et en 1752. Le projet de recherche « Pictou » vise à étudier la pratique picturale d’Oudry à partir de l’analyse de paysages peints pour les appartements privés du château de Versailles entre 1748 et 1752. Au sein de ce corpus, le cycle des Quatre . . . → En lire plus

Histoire de l’art, 87 : Mathias Blanc, « Numériser les regards portés sur les œuvres. Un enjeu épistémologique pour l’histoire de l’art ? »

Histoire de l’art, 87 : Humanités numériques : de nouveaux récits en histoire de l’art ?, 2021/1

PERSPECTIVES

Mathias Blanc

Numériser les regards portés sur les œuvres. Un enjeu épistémologique pour l’histoire de l’art ?

Numériser les regards présente un enjeu technologique mais renvoie à une problématique classique. Les liens entre style pictural, processus cognitifs et contextes socio-culturels interrogent par excellence l’histoire de l’art, les sciences cognitives et la sociologie. Toutefois, les cultures épistémiques de chaque discipline diffèrent, peuvent échanger mais aussi s’ignorer, voire s’opposer. La question de la numérisation des regards n’y déroge pas. Cet article met en perspective les méthodes oculométriques, présente l’approche complémentaire du tracé d’annotation et invite à un dialogue soutenu avec l’histoire de l’art. Une étude menée au musée du Louvre-Lens face aux peintures . . . → En lire plus

Appel à contributions | L’art à l’heure archéologique, Histoire de l’art, n° 90

Logo de la revue Histoire de l'art

Logo de la revue Histoire de l'artHistoire de l’art, n° 90 L’art à l’heure archéologique

L’approche archéologique inspire aujourd’hui aussi bien les historiens de l’art que les artistes. La patiente reconstitution du passé à laquelle se livrent les archéologues à partir de vestiges fragmentaires dont le contexte est minutieusement analysé ouvre des voies nouvelles à l’analyse des œuvres mais aussi à la création artistique. Au-delà du seul « goût des ruines », ce sont en effet les principes et les méthodes de l’archéologie qui nourrissent la réflexion sur l’art. Ce numéro d’Histoire de l’art propose d’explorer les différents aspects du dialogue entre art et . . . → En lire plus

Parution | Histoire de l’art, 87 : Humanités numériques

Humanités numériques : de nouveaux récits en histoire de l’art ?

Les humanités numériques ouvrent des champs nouveaux d’étude et de recherche. Loin d’être seulement des outils pour constituer des ressources en histoire de l’art, elles jouent un rôle de plus en plus important dans la conception de la discipline et son développement. Elles transforment les œuvres, leurs reproductions et les textes à leur sujet non pas en objets ni en représentations, mais en données, qui peuvent s’insérer dans des séries temporelles, matérielles, visuelles et spatiales.

L’approche numérique est une pratique intellectuelle amenée à changer en profondeur la discipline, dans l’étude de ses objets, la constitution, . . . → En lire plus

Mise en ligne | Histoire de l’art sur Persée

La revue Histoire de l’art rejoint le portail Persée.

L’intégralité des articles parus dans la revue depuis sa fondation en 1988 jusqu’en 2013 ont été versés en ligne sur Persée.

Les lecteurs peuvent désormais retrouver sur le portail 60 numéros avec les contributions de plus de 700 auteurs et 1 045 documents en libre accès.

Pour toute question, les auteurs peuvent joindre la rédaction à l’adresse revuehda[a]gmail.com.

Parution | Histoire de l’art, hors série : Fantasia

Fantasia. Histoire de l’art et imaginaire

Numéro hors série en ligne, en collaboration avec le Comité français d’histoire de l’art.

Présentation

Histoire de l’art a fêté ses trente ans en 2018. Dédiée à la publication des premiers travaux des étudiants, jeunes chercheurs, universitaires, conservateurs et professionnels des musées et du patrimoine, elle tient une place singulière parmi les revues scientifiques de sciences humaines. Par nature, elle est ouverte à toutes les nouveautés, à toutes les approches, à tous les enrichissements.

La pandémie et le premier confinement l’ont stoppée en plein élan de la finalisation du numéro États du musée. La belle équipe de la revue a su, pourtant, . . . → En lire plus

Nouveaux membres du comité de rédaction d’Histoire de l’art

Le comité de rédaction de la revue Histoire de l’art a le plaisir et l’honneur d’annoncer l’arrivée en son sein de trois nouveaux membres : Guillaume Biard et Arianna Esposito pour la période antique et Bertrand Cosnet pour la période médiévale.

Guillaume Biard est maître de conférences en histoire de l’art et archéologie grecques à l’université d’Aix-Marseille. Ancien membre de l’École française d’Athènes, il est spécialiste de sculpture grecque, et plus particulièrement de portraits. Ses travaux portent notamment sur Thasos et le Val des Muses en Béotie. Il est l’auteur d’un ouvrage de synthèse sur la statuaire honorifique intitulé La . . . → En lire plus

Principe et organisation de la revue Histoire de l’art

Histoire de l’art est une revue semestrielle fondée en 1988 et éditée par l’Apahau. Elle a pour but de publier les premiers travaux de jeunes chercheuses et chercheurs, étudiants en master, doctorants, postdoctorants, jeunes collaborateurs des musées, monuments historiques et institutions patrimoniales.

Comité de rédaction

Les décisions concernant la politique éditoriale et le choix des différents articles sont collégiales et résultent d’une discussion parmi les membres du comité de rédaction. Ce comité rassemble des personnalités scientifiques – universitaires, conservateurs, chercheurs – dont les spécialités recouvrent les périodes de l’Antiquité au XXIe siècle, différentes aires culturelles et différentes approches de la discipline.

. . . → En lire plus

Revue Histoire de l’art. Appel à candidature : membres du comité de rédaction (Antiquité et Moyen Age).

La revue Histoire de l’art recherche pour son comité de rédaction deux membres, spécialisés en histoire de l’art antique et histoire de l’art médiéval.
La revue est dédiée à la publication d’articles de jeunes chercheurs, installés ainsi dans un dialogue avec des chercheurs plus expérimentés qui les accompagnent. Avec les autres membres du comité de rédaction, les deux nouveaux membres, auront à participer à la vie d’Histoire de l’art qui publie deux numéros thématiques par an ainsi que des varia (cf. le blog de l’APAHAU). Ces articles couvrent tous les champs de l’histoire de l’art, de l’antiquité au 21e siècle (voir par exemple: http://blog.apahau.org/parution-histoire-de-lart-86-greces/ ).

. . . → En lire plus

Présentation du numéro 86 de la revue Histoire de l’Art : Grèce(s)

Présentation du numéro 86 de la revue Histoire de l’Art : Grèce(s)

Ecole française d’Athènes, le 22 avril 19h.

avec Dominique de Font-Réaulx, Christine Peltre, François Queyrel, Mathide Romery, Margot Tomi.

Inscription au webinaire / Εγγραφή στο webinar https://us02web.zoom.us/webinar/register/WN_ZSBWlxI1R_OBHzpBcNyA3w

———————————————————————–

Numéro coordonné par Christine Peltre et François Queyrel

L’histoire de l’art a longtemps voulu unifier ou structurer en périodes et styles régionaux les productions grecques. L’apport de nouvelles découvertes bouscule cependant cette construction et transforme notre vision. Publié à l’occasion du bicentenaire des guerres d’indépendance grecque, célébré en 2021, ce numéro dépasse la simple commémoration pour s’intéresser à la création et à la réception . . . → En lire plus

Histoire de l’art, 86, Isabelle Le Pape et Yannick Le Pape, « Il cosmopolita campo delle idee »

Histoire de l’art, 86 : Grèce(s), 2020/2 VARIA Isabelle Le Pape et Yannick Le Pape « Il cosmopolita campo delle idee ». Modèles, méandres et métamorphoses de la Biennale de Venise

Depuis la première édition de 1895, la Biennale de Venise n’a cessé d’élargir son champ d’expertise, non sans s’interroger sur sa vocation, devenant vite l’instrument d’un rayonnement international qui se voulait aussi économique et politique. Faire retour sur l’histoire de la Biennale, c’est suivre cette construction en creux d’une exposition trop emblématique pour ne pas être convoitée. C’est aussi mettre en lumière ce qui survit d’édition en édition, par-delà les troubles de l’histoire : le désir d’influencer l’art plus que d’en consigner les évolutions ; l’interrogation quant à la mondialisation de l’art et à son impact sur le principe . . . → En lire plus