Histoire de l’art, 88 : Kshanti Gamage, « L’usage épiscopal des crosses serpentiformes en émail de l’œuvre de Limoges (XIIIe siècle). Performance et représentation »

Histoire de l’art, 88 : Limites : objets et matérialité, 2021/2

VARIA

Kshanti Gamage

L’usage épiscopal des crosses serpentiformes en émail de l’œuvre de Limoges (XIIIe siècle). Performance et représentation

Une centaine de crosserons réalisés en émail de l’œuvre de Limoges durant le XIIIe siècle possède des volutes se terminant en une gueule de serpent. Longtemps perçu comme un symbole du Bien ou du Mal, le serpent de ces crosses témoigne davantage d’un usage performatif de l’insigne grâce à la charge émotionnelle que le reptile véhicule. En abordant cet objet, l’article tente de reconstruire la perception sociale et sensorielle du serpent au Moyen Âge afin de mettre en lumière l’élaboration iconographique complexe de ces volutes, véritables supports d’une mise en scène de la lutte. Cette lecture contextualisée, notamment dans le . . . → En lire plus

Histoire de l’art, 88 : Bruno Montamat et Jean-Pierre Raffin, « Les Nozal, mécènes d’Hector Guimard »

Histoire de l’art, 88 : Limites : objets et matérialité, 2021/2

VARIA

Bruno Montamat et Jean-Pierre Raffin

Les Nozal, mécènes d’Hector Guimard

Par l’ampleur et la diversité des œuvres commandées, les Nozal constituent les principaux clients d’Hector Guimard. La personnalité controversée de l’architecte s’oppose, à première vue, aux valeurs traditionnelles de cette famille de la bourgeoisie industrielle d’Auteuil. L’étude minutieuse d’archives inédites détenues par les descendants révèle les relations complexes que les Nozal ont entretenues avec le « style Guimard » et avec l’homme, promoteur des matériaux de construction vendus par leur maison de négoce. Marguerite Nozal et son fils Paul, défenseur d’une renaissance artistique française, ont soutenu avec enthousiasme le jeune architecte symboliste, mais la disparition tragique du fils à 27 ans a modifié la relation entre Guimard et . . . → En lire plus

Histoire de l’art, 87 : Claire Betelu, Dorothée Lanno et al., « Entre discours et matérialité : une étude des paysages de Jean-Baptiste Oudry à Versailles (1748-1752) »

Histoire de l’art, 87 : Humanités numériques : de nouveaux récits en histoire de l’art ?, 2021/1

VARIA

Claire Betelu et Dorothée Lanno Avec Claire Gerin Pierre et Johanna Salvant

Entre discours et matérialité : une étude des paysages de Jean-Baptiste Oudry à Versailles (1748-1752)

Si Jean-Baptiste Oudry demeure connu pour sa peinture animalière, il s’est également illustré dans d’autres genres picturaux et a prononcé deux conférences traitant de la technique picturale à l’Académie royale de peinture et de sculpture en 1749 et en 1752. Le projet de recherche « Pictou » vise à étudier la pratique picturale d’Oudry à partir de l’analyse de paysages peints pour les appartements privés du château de Versailles entre 1748 et 1752. Au sein de ce corpus, le cycle des Quatre . . . → En lire plus

Histoire de l’art, 87 : Mathias Blanc, « Numériser les regards portés sur les œuvres. Un enjeu épistémologique pour l’histoire de l’art ? »

Histoire de l’art, 87 : Humanités numériques : de nouveaux récits en histoire de l’art ?, 2021/1

PERSPECTIVES

Mathias Blanc

Numériser les regards portés sur les œuvres. Un enjeu épistémologique pour l’histoire de l’art ?

Numériser les regards présente un enjeu technologique mais renvoie à une problématique classique. Les liens entre style pictural, processus cognitifs et contextes socio-culturels interrogent par excellence l’histoire de l’art, les sciences cognitives et la sociologie. Toutefois, les cultures épistémiques de chaque discipline diffèrent, peuvent échanger mais aussi s’ignorer, voire s’opposer. La question de la numérisation des regards n’y déroge pas. Cet article met en perspective les méthodes oculométriques, présente l’approche complémentaire du tracé d’annotation et invite à un dialogue soutenu avec l’histoire de l’art. Une étude menée au musée du Louvre-Lens face aux peintures . . . → En lire plus

Mise en ligne | Histoire de l’art sur Persée

La revue Histoire de l’art rejoint le portail Persée.

L’intégralité des articles parus dans la revue depuis sa fondation en 1988 jusqu’en 2013 ont été versés en ligne sur Persée.

Les lecteurs peuvent désormais retrouver sur le portail 60 numéros avec les contributions de plus de 700 auteurs et 1 045 documents en libre accès.

Pour toute question, les auteurs peuvent joindre la rédaction à l’adresse revuehda[a]gmail.com.

Parution | Histoire de l’art, hors série : Fantasia

Fantasia. Histoire de l’art et imaginaire

Numéro hors série en ligne, en collaboration avec le Comité français d’histoire de l’art.

Présentation

Histoire de l’art a fêté ses trente ans en 2018. Dédiée à la publication des premiers travaux des étudiants, jeunes chercheurs, universitaires, conservateurs et professionnels des musées et du patrimoine, elle tient une place singulière parmi les revues scientifiques de sciences humaines. Par nature, elle est ouverte à toutes les nouveautés, à toutes les approches, à tous les enrichissements.

La pandémie et le premier confinement l’ont stoppée en plein élan de la finalisation du numéro États du musée. La belle équipe de la revue a su, pourtant, . . . → En lire plus

Histoire de l’art, 86, Isabelle Le Pape et Yannick Le Pape, « Il cosmopolita campo delle idee »

Histoire de l’art, 86 : Grèce(s), 2020/2 VARIA Isabelle Le Pape et Yannick Le Pape « Il cosmopolita campo delle idee ». Modèles, méandres et métamorphoses de la Biennale de Venise

Depuis la première édition de 1895, la Biennale de Venise n’a cessé d’élargir son champ d’expertise, non sans s’interroger sur sa vocation, devenant vite l’instrument d’un rayonnement international qui se voulait aussi économique et politique. Faire retour sur l’histoire de la Biennale, c’est suivre cette construction en creux d’une exposition trop emblématique pour ne pas être convoitée. C’est aussi mettre en lumière ce qui survit d’édition en édition, par-delà les troubles de l’histoire : le désir d’influencer l’art plus que d’en consigner les évolutions ; l’interrogation quant à la mondialisation de l’art et à son impact sur le principe . . . → En lire plus

Histoire de l’art, 86, Clara Bouveresse, « Scènes de guerre dans un salon »

Histoire de l’art, 86 : Grèce(s), 2020/2 VARIA Clara Bouveresse Scènes de guerre dans un salon. Montages photographiques sur la guerre en Irak, 2003-2011

En 2003, l’entrée en guerre des États-Unis contre l’Irak entraîne une forte contestation pacifiste. Des photographes dénoncent l’intervention à travers des montages ramenant le conflit sur le territoire américain, introduisant la guerre, avec ses soldats et ses blessés, au cœur de la vie quotidienne. L’éloquente tradition du montage anti-guerre, incarnée par Martha Rosler, se renouvelle sous la forme de la projection (Jean-Christian Bourcart), de la mise en scène (Jennifer Karady), du portrait (Suzanne Opton) ou du documentaire (Nina Berman). Cette stratégie visuelle du choc entre guerre et espace privé mobilise un triple imaginaire : traitement médiatique de la guerre en Irak ; héritage de la guerre . . . → En lire plus

Mise en ligne exceptionnelle de la revue Histoire de l’art, no 84-85 : États du musée

Les jours que nous vivons sont complexes ; ils mettent à mal nos habitudes, rompent le cours habituel de nos vies. Vivre ces semaines est pour tous et toutes une épreuve difficile ; elle est, malheureusement, pour certains d’entre nous, douloureuse et tragique. Nous sommes tous solidaires de leur peine et de leur drame. Poursuivre la tâche que nous avions commencée bien avant la mi-mars, celle de mener à bien un numéro double d’Histoire de l’art dédié au musée, aux musées, peut sembler, au regard de ces tragédies, futile. Cependant, il nous a paru important de continuer la préparation de . . . → En lire plus

Revue Histoire de l’art, n° 83. Vanessa Noizet, à propos des articles de Pierre Vaisse et de Dario Gamboni (Histoire de l’art, 1996)

Vanessa Noizet À propos des articles de Pierre Vaisse « Du rôle de la réception dans l’histoire de l’art » et de Dario Gamboni, « Histoire de l’art et ‘réception’ : remarques sur l’état d’une problématique » (Histoire de l’art, n° 35-36, 1996) Histoire de l’art, numéro 83 (2018/2)

LECTURE

Télécharger l’article au format pdf

L’œuvre entier de Gaston Chaissac est réalisé entre 1937 et 1964. Passés dans l’atelier d’Otto Freundlich et de Jeanne Kosnick-Kloss, les débuts artistiques de Chaissac coïncident d’un point de vue chronologique avec la présentation de Guernica de Pablo Picasso dans le pavillon espagnol prévu pour l’Exposition internationale de 1937, l’exhibition des œuvres des « Maîtres populaires de la réalité » à Paris puis à Zurich, . . . → En lire plus

Revue Histoire de l’art, n° 83. Violaine Gourbet : « Une comparaison féconde »

Violaine Gourbet Une comparaison féconde : la sculpture d’édition et la gravure, deux arts de reproduction au XIXe siècle À propos de l’article d’Élodie Voillot « De la traduction en gravure et en sculpture d’édition, ou l’art (délicat) de la reproduction » (Histoire de l’art, no 69, décembre 2011) Histoire de l’art, numéro 83 (2018/2)

LECTURE

Télécharger l’article au format pdf

Le titre de l’article d’Élodie Voillot, « De la traduction en gravure et en sculpture d’édition, ou l’art (délicat) de la reproduction »[1], indique d’emblée la méthode employée par l’auteur. Il s’agit d’une comparaison entre deux domaines distincts de l’histoire de l’art, fondée en premier lieu sur le statut artistique ambigu qui leur est commun : la sculpture d’édition . . . → En lire plus

Revue Histoire de l’art, n° 83. Sara Vitacca : « L’histoire de l’art face à la réception »

Sara Vitacca L’histoire de l’art face à la réception À propos des articles de Pierre Vaisse, « Du rôle de la réception dans l’histoire de l’art », et de Dario Gamboni, « Histoire de l’art et ‘réception’ : remarques sur l’état d’une problématique » (Histoire de l’art, no 35-36, 1996) Histoire de l’art, numéro 83 (2018/2)

LECTURE

Télécharger l’article au format pdf

En 1996, Pierre Vaisse publiait dans la revue Histoire de l’art la contribution intitulée « Du rôle de la réception dans l’histoire de l’art[1] » ; dans le même numéro, Dario Gamboni proposait son point de vue sur la question dans l’article « Histoire de l’art et ‘réception’ : remarques sur l’état d’une problématique[2] . . . → En lire plus

Revue Histoire de l’art, n° 83. Servane Dargnies : « Pseudonymes inédits de Théophile Thoré-Bürger »

Servane Dargnies « De la vaporisation et de la centralisation du moi » Pseudonymes inédits de Théophile Thoré-Bürger Histoire de l’art, numéro 83 (2018/2)

ÉTUDE

Télécharger l’article au format pdf

Je laisse beaucoup de papiers – d’acteur et de spectateur. J’aimerais que ça tombât à un légataire intelligent, non point par préoccupation personnelle, mais je trouve qu’un honnête mort doit se léguer aux bons vivants, que la vie passée est un legs dû à la vie future…[1]

De 1898 à 1902, Paul Cottin publiait dans la Nouvelle Revue rétrospective les « Notes et souvenirs de Théophile Thoré[2] » à partir des manuscrits provenant du fonds Thoré de la bibliothèque de l’Arsenal[3] à laquelle ils . . . → En lire plus

Revue Histoire de l’art, n° 83. Arthur Mitteau : « Représentations du corps et histoire de l’esthétique : la peinture du Japon de Meiji au carrefour des possibles »

Arthur Mitteau Représentations du corps et histoire de l’esthétique : la peinture du Japon de Meiji au carrefour des possibles Histoire de l’art, numéro 83 (2018/2)

ÉTUDE

Télécharger l’article au format pdf

 

La récente vague d’expositions autour du programme « Japonismes 2018 » et son succès ont rappelé le désir de connaissance de l’art japonais parmi le public européen. Or si ces expositions ont de fait consisté en un accroissement du champ des connaissances potentielles et de l’expérience artistique du Japon offertes en France, on a pu aussi remarquer la permanence de certaines structures de représentation, de thématiques préférées, pour ainsi dire. Les choix d’exposition apparaissent certes comme un complément nécessaire du travail de diffusion, de mise en lumière ; ce . . . → En lire plus

Revue Histoire de l’art, n° 83. Eva Belgherbi : « Des gender studies aux études de genre, 2008-2018 »

Eva Belgherbi Des gender studies aux études de genre, 2008-2018 À propos de l’article de Charlotte Foucher, « Jeanne-Élisabeth Chaudet, ou la diversité stylistique de Greuze à Géricault » (Histoire de l’Art, no 63, 2008) Histoire de l’art, numéro 83 (2018/2)

LECTURE

Télécharger l’article au format pdf

Dans le numéro consacré aux « Femmes à l’œuvre » de la revue Histoire de l’Art[1], Charlotte Foucher soulève des questions intrinsèques au genre à la fin du XVIIIe siècle en retraçant la carrière de la peintre Jeanne-Élisabeth Chaudet, sujet de son mémoire de Master 1 en histoire de l’art intitulé Vie et œuvre de Jeanne-Élisabeth Chaudet (1767-1832), suivi d’un catalogue raisonné, dirigé par France Nerlich en 2007. « Femmes à l’œuvre » . . . → En lire plus

Revue Histoire de l’art, n° 83. Marie Hérault : « La diffusion d’un certain imaginaire curatif du territoire niçois à travers les guides touristiques du XIXe siècle »

Marie Hérault La diffusion d’un certain imaginaire curatif du territoire niçois à travers les guides touristiques du XIXe siècle Cartographie médicale et développement urbain Histoire de l’art, numéro 83 (2018/2)

VARIA

Télécharger l’article au format pdf

Les guides touristiques constituent des sources de recherche dont la légitimité n’est reconnue qu’à partir de 1986, lorsque Daniel Nordman, dans un article sur les guides Joanne, « retrace leur genèse, et étudie le plan des ouvrages en rapport avec les visions du territoire national »[1]. Dès les années 1990, le champ de l’histoire culturelle s’ouvre à ces nouvelles sources et s’intéresse aux objets culturels et à « leurs modes de représentation du monde ». Dans leurs recherches, les historiens et les géographes utilisent . . . → En lire plus

Revue Histoire de l’art, n° 82. Philippe Cinquini : « Les artistes chinois à l’École des beaux-arts de Paris »

Philippe Cinquini Les artistes chinois à l’École des beaux-arts de Paris Histoire de l’art, numéro 82 (2018/1)

ÉTUDE

Télécharger l’article en pdf

[…] au sujet de mon élève, Fan Ying, sujet de la Céleste République. L’Empire était céleste, je suppose République idem. Fan Ying est un brave garçon, pas bête du tout, fort intelligent même, et qui a bien travaillé bien qu’un peu irrégulièrement. Je crois bien qu’il avait à gagner sa vie, sa pension étant plus que modeste. Donc, cher ami, donnez bons renseignements.1

Dans ce billet adressé en juillet 1915 à son collègue Raphaël Collin professeur à l’École des beaux-arts de Paris, Fernand Cormon faisait coïncider, non sans humour, un regard daté (le Céleste Empire) avec la nouvelle situation . . . → En lire plus

Revue Histoire de l’art, n° 82. Jean-Baptiste Clais : « Du Népal au Sardanapale. Un itinéraire indien dans l’œuvre de Delacroix »

Jean-Baptiste Clais Du Népal au Sardanapale Un itinéraire indien dans l’œuvre de Delacroix Histoire de l’art, numéro 82 (2018/1)

ÉTUDE

Télécharger l’article en pdf

Fig. 1. Le Kukri du musée Delacroix.

Le musée national Eugène Delacroix conserve un kukri, un couteau népalais traditionnel provenant de la collection personnelle du peintre (fig. 1)[1]. Le kukri est à la fois l’arme de guerre des montagnards népalais et leur outil de tous les jours servant par exemple à couper du bois, à défricher, etc. Différents écrits ethnographiques le décrivent comme un attribut viril essentiel dans la société népalaise. . . . → En lire plus

Revue Histoire de l’art, n° 81 | Varia. Pascale Sicard : « Suaires mécaniques ? Quelques portraits Jacquard (2005-2013) de Chuck Close (né en 1940) »

Pascale Sicard Suaires mécaniques ? Quelques portraits Jacquard (2005-2013) de Chuck Close (né en 1940) Histoire de l’art, numéro 81 (2017/2)

VARIA

Télécharger l’article au format pdf

Chuck Close est un artiste américain contemporain très connu aux États-Unis et dont l’œuvre commence à être mieux apprécié dans le reste du monde grâce à des expositions itinérantes et à diverses publications. Close représente depuis la fin des années 1960 des visages ainsi que des fleurs (qui ont selon lui une parenté avec les visages), dans une facture réaliste voire hyperréaliste1. Les œuvres de Close ont la plupart du temps des dimensions monumentales.

Si la peinture de Close fait prime sur le marché de l’art, ses tapisseries (qui comptent deux séries, . . . → En lire plus

Revue Histoire de l’art, n° 81 | Varia. Pauline Mari : « Les Diagonales du fou. Dans L’Œil du labyrinthe de Mario Caiano »

Pauline Mari Les Diagonales du fou Dans L’Œil du labyrinthe de Mario Caiano Histoire de l’art, numéro 81 (2017/2)

VARIA

Télécharger l’article au format pdf

Parabole du non-voyant

Fig. 1. Affiche de L’Occhio nel labirinto (Mario Caiano, 1972), 35 mm, couleurs.

Voici comment Mario Caiano fait débuter L’Occhio nel labirinto (L’Œil du labyrinthe), giallo de coproduction italo-monégasque, tourné en Italie et distribué en 19721 : au son d’une partition de jazz signée Roberto Nicolosi, les titres rouges du générique apparaissent dans le noir sur . . . → En lire plus