Appel à communication : « Censurer les arts – Encadrer les corps » (Paris, 27, 28 et 29 janvier 2022)

Appel à communication pour le colloque « Censurer les arts – Encadrer les corps »

Paris, 27-28-29 janvier 2022 – Appel ouvert du 3 mai au 4 juillet 2021 inclus.

Si dans le domaine de l’art le phénomène de censure appliqué aux questionnements sur le corps a déjà été exploré, les études à ce sujet n’ont pas véritablement cherché à embrasser l’ensemble des pratiques artistiques[1] pour questionner les modalités et enjeux de l’encadrement des corps[2] sur la longue durée[3]. Ce colloque se veut l’occasion de mettre activement en résonance l’engouement déjà ancien des études pour le corps dans les arts et . . . → En lire plus

Histoire de l’art, 86, Clara Bouveresse, « Scènes de guerre dans un salon »

Histoire de l’art, 86 : Grèce(s), 2020/2 VARIA Clara Bouveresse Scènes de guerre dans un salon. Montages photographiques sur la guerre en Irak, 2003-2011

En 2003, l’entrée en guerre des États-Unis contre l’Irak entraîne une forte contestation pacifiste. Des photographes dénoncent l’intervention à travers des montages ramenant le conflit sur le territoire américain, introduisant la guerre, avec ses soldats et ses blessés, au cœur de la vie quotidienne. L’éloquente tradition du montage anti-guerre, incarnée par Martha Rosler, se renouvelle sous la forme de la projection (Jean-Christian Bourcart), de la mise en scène (Jennifer Karady), du portrait (Suzanne Opton) ou du documentaire (Nina Berman). Cette stratégie visuelle du choc entre guerre et espace privé mobilise un triple imaginaire : traitement médiatique de la guerre en Irak ; héritage de la guerre . . . → En lire plus

Séminaire ATHAMAS – Art et antipsychiatrie : « Le genre au miroir de l’antipsychiatrie » (Paris, INHA, 16 mai 2019)

Carolee SchneemannMeat Joy, novembre 1964, performance, Judson Dance Theater, Judson Memorial Church, New York. Photo: Al GieseCourtesy of the Estate of Carolee Schneemann, Galerie Lelong & Co., HalesGallery, and P•P•O•W, New York © Carolee Schneemann

Quatrième séance du séminaire d’Athamas – Art et Antipsychiatrie : « Le genre au miroir de l’antipsychiatrie »

Jeudi 16 mai de 18h à 20h à la Galerie Colbert – 2, rue Vivienne – Paris 2e – Salle Vasari (1er étage).

• Présentation :

An 1967, à l’invitation de Joseph Berke, psychothérapeute à Kingsley Hall, Carolee Schneemann participe à Londres . . . → En lire plus

Journée d’études : « Femmes et musées » (Paris, 11 octobre 2017)

La part des femmes constitue un point aveugle de nombreux travaux en histoire de l’art, du patrimoine et muséologie, alors même que les musées représentent une cible pour les féministes des années 1970-1980, si l’on songe à la fondation du réseau anglais WHAM (Women, Heritage and Museums), ou encore à l’action plus emblématique de dénonciation menée par les Guerrilla Girls. Mais pourquoi ces protestations visent-elles le musée ? Certainement parce qu’il est un lieu de pouvoir à la fois institutionnel, social, éducatif, médiatique et culturel, où s’activent des pratiques de collection, de classification et de mises en exposition des histoires à travers des objets sélectionnés. Il constitue autant un . . . → En lire plus

Séminaire : « Féminisme, politique et cinéma : la voie poétique. Entretien avec Habiba Djahnine suivi d’une projection du film « Lettre à ma soeur » (2006, 77 min.) »

Made In Algeria 26 mai Habiba Djahnine7ème séance du séminaire « Made in Algeria – Généalogie d’un territoire »

Le nom de Habiba Djahnine est associé au monde de l’image et du cinéma. Réalisatrice, elle est à l’initiative en Algérie, du Béjaïa Doc, un atelier de création de films documentaires. Ecrivain et poète, elle vient de publier le recueil Fragments de la maison, aux éditions Bruno Doucey. Artiste, féministe, elle a été militante politique à la fin des années 80, début des années 90. Après quelques années d’exil en France elle retourne en Algérie où elle vit et travaille.

Le 15 février 1995, sa sœur Nabila est . . . → En lire plus