Histoire de l’art, 86, Isabelle Le Pape et Yannick Le Pape, « Il cosmopolita campo delle idee »

Histoire de l’art, 86 : Grèce(s), 2020/2 VARIA Isabelle Le Pape et Yannick Le Pape « Il cosmopolita campo delle idee ». Modèles, méandres et métamorphoses de la Biennale de Venise

Depuis la première édition de 1895, la Biennale de Venise n’a cessé d’élargir son champ d’expertise, non sans s’interroger sur sa vocation, devenant vite l’instrument d’un rayonnement international qui se voulait aussi économique et politique. Faire retour sur l’histoire de la Biennale, c’est suivre cette construction en creux d’une exposition trop emblématique pour ne pas être convoitée. C’est aussi mettre en lumière ce qui survit d’édition en édition, par-delà les troubles de l’histoire : le désir d’influencer l’art plus que d’en consigner les évolutions ; l’interrogation quant à la mondialisation de l’art et à son impact sur le principe . . . → En lire plus

Une nouvelle revue en ligne : « exPosition. Revue d’analyse des enjeux propres à l’exposition des œuvres et objets d’art », n°1 (2016)

logo rond-noir (2)exPosition est une revue scientifique francophone indépendante, à parution annuelle, exclusivement diffusée en ligne. Pluridisciplinaire, elle interroge les enjeux propres à la mise en exposition des œuvres et objets d’art. Comme son titre entend le suggérer, exPosition met l’accent sur la prise de position argumentée de ses auteurs, en lien avec leur champ d’expertise, qu’ils soient universitaires et/ou professionnels de l’exposition (incluant les artistes eux-mêmes). La ligne directrice de la revue repose ainsi, en partie, sur l’engagement critique et/ou scientifique de ses auteurs.

exPosition s’intéresse tout particulièrement aux choix d’accrochage, de parcours, plus généralement au dialogue établi entre l’œuvre et son lieu de monstration et aux . . . → En lire plus

Les Grandes expositions des musées de la Ville de Paris – INHA – 11 et 12 mars 2016

Organisé par Paris Musées et l’Institut national d’histoire de l’art.

Ce nouveau colloque tente de « dessiner une coupe » plutôt que de faire un bilan des expositions dans les musées de la Ville de Paris où elles ont souvent joué un rôle moteur, dans un rapport d’émulation, voire de compétition, avec les grands musées de l’État, face auxquels, ceux de la Ville affirmaient leur vitalité et des partis-pris autres.

Le colloque sera organisé selon quatre thématiques réparties sur autant de demi-journées :

 

La place que les expositions peuvent être amenées à tenir dans les relations internationales lorsque le moment de leur programmation prend sens dans un contexte politique. Le rapport dialectique entre expositions et collections qui tend à se modifier. . . . → En lire plus