Colloque : « L’Escalier en Europe (1450-1800). Formes, fonctions, décors », IXe Rencontres européennes d’architecture (Paris, 9-11 juin 2016)

Trente-six ans après le mémorable colloque de Tours sur « L’escalier dans l’architecture de la Renaissance », où ont été posées les bases d’une histoire de l’escalier européen, il paraît opportun de revenir aujourd’hui sur ce sujet majeur, qui appelle un nouveau bilan des recherches et mérite d’être élargi sur le plan chronologique jusqu’au XVIIIe siècle, ce qui permettra d’embrasse d’autres aires géographiques.

L’étude de ce « membre privilégié de l’architecture » (André Chastel) conduit l’historien de l’architecture dans trois directions complémentaires. Il doit être attentif :

– à la forme de l’escalier (son plan, son élévation, ses dispositions volumétriques), qui ressortit à la fois des questions de structure, de l’histoire des matériaux, mais surtout de l’imagination des architectes ;

– à la fonction : pratique . . . → En lire plus