Colloque international : Gothic Modernisms (Amsterdam, 29-30 juin)

Gothic Modernisms is hosted by the Rijksmuseum, Amsterdam, The Netherlands, on 29 and 30 June, 2107. The programme includes keynote lectures, papers from renowned international scholars and experts, and a private visit to the exhibition Small Wonders: Gothic Miniatures.

The ‘Gothic’ has often been positioned as a pre-modern past in opposition to a modern present, being recognised only through well-known tropes as the ‘middle’, the ‘pre-’, ‘the ‘dark’, the primitive, the barbaric, etc. Yet the Gothic has deeply permeated the culture of (western and global) modernity. It has returned to haunt modern art and culture again and again: from the Gothic revivals of 19th-century Romantic architects, writers and . . . → En lire plus

Colloque : « Les Jacob, trois générations au service du meuble (1765-1847) »

La dynastie des Jacob a marqué pendant quatre-vingts ans l’histoire du meuble français par l’abondance et la diversité de sa production, dans un souci constant de qualité et de nouveauté, depuis le siège Louis XV jusqu’aux meubles d’ébénisterie relevant des néo-styles, en passant par le néo-classicisme. Le colloque s’attachera à évoquer les personnalités successives des Jacob et de leurs collaborateurs, les conditions et techniques de fabrication, les modèles, les commandes françaises et étrangères, sans oublier les questions de style.

Colloque organisé par l’Ėcole Pratique des Hautes Ėtudes et le Musée du Louvre.

Conseil scientifique : Jean-François Belhoste, Anne Dion-Tenenbaum, Jean-Pierre Samoyault.

Télécharger le programme

Galerie Colbert, auditorium
Institut national d’histoire de l’art
2, rue Vivienne
75002 Paris.

Journée d’étude : Architecture et Arts décoratifs au temps de Percier et Fontaine (31 mai 2017, Paris)

ARCHITECTURE ET ARTS DECORATIFS AU TEMPS DE PERCIER ET FONTAINE Journée d’études – 31 mai 2017

Mercredi 31 mai 2017

Architecture et arts décoratifs au temps de Percier et Fontaine

9h15 : Accueil des participants

9h30 : Introduction : Charlotte Duvette (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, HiCSA), Maxime Georges Métraux (Université Paris-Sorbonne, centre André Chastel) et Saskia Wallig (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, HiCSA)

Session 1/Du Directoire à l’Empire : collaborations et interprétations dans la production des arts décoratifs

Présidente de séance : Nina Stritzler-Levine (Bard Graduate Center, New-York)

9h45 : Jean-François Belhoste (École Pratique des Hautes Etudes) La participation des Jacob aux premiers chantiers de décoration de Charles Percier : . . . → En lire plus

Conférence du GRHAM : « Questions d’attribution » par Ambroise et Hubert Duchemin (Paris, 18 mai 2017)

Type : Conférence (entrée libre). Date et horaire : jeudi 18 mai 2017 à 19h. Lieu : Paris, Institut National d’Histoire de l’Art, salle Demargne (rez-de-chaussée). Pour tout renseignement : asso.grham@gmail.com

A l’occasion de la dernière conférence de son cycle 2016-2017, le GRHAM invite la Galerie Hubert Duchemin pour une séance dédiée à un vaste débat sur l’attribution.

Ambroise Duchemin présentera une communication axée autour de la découverte d’un portrait de Fortuné Dufau (1770-1821). L’attribution à cet élève de Girodet d’un petit tableau longtemps resté anonyme a permis de redécouvrir un artiste oublié et de mettre un nom sur un des portraits les plus mystérieux . . . → En lire plus

Colloque « L’invention photographique du Caire historique : jalons, raisons, leçons » (Paris, 17 mai 2017)

Beniamino Facchinelli, Vue de la mosquée Qaytbay au Caire, in Raccolta artistica di fotografie sull’architettura araba, ornati ecc. dal XII° al XIII° secolo (1887), bibliothèque de l'Institut national d'histoire de l'artÀ l’occasion de la présentation en salle Roberto Longhi, du 21 avril au 8 juillet 2017, de l’exposition consacrée aux vues du Caire du photographe italien Beniamino Facchinelli (1839-1895), ce colloque se propose de revenir sur les multiples entreprises photographiques qui se sont vouées à l’inventaire des richesses artistiques du Caire ancien par le biais du nouveau medium. La photographie topographique n’est certes pas née au Caire, mais la cité des Fatimides et des Mamelouks en a été . . . → En lire plus

Journée d’études : « Non-public(s). Identités voulues ou subies ? du XIXe siècle à demain ».

affiche_JE_CHCSC-page-001.jpg

Cette journée d’études propose de s’intéresser à la notion contestée de «non-public(s)». Introduit pour la première fois lors de la déclaration de Villeurbanne, écrite par Francis Jeanson en mai 1968, ce terme fait référence aux populations ne participant pas aux offres culturelles publiques ou officielles, étant occupées à d’autres types d’activités privées ou domestiques.

Programme

11h : Accueil des participants11h05 : Introduction de la journée Jean-Claude Yon (CHCSC)

11h15 : Public(s) et non public(s) : socio-histoire et mise à l’épreuve de catégories de l’action publique. Chloé Langeard (Université d’Angers)

12h15 : Séance de questions

12h45 : Pause déjeuner

14h15 : SESSION 1 NON-PUBLICS DANS . . . → En lire plus

Colloque international : « Le XIXe siècle en lumière : redécouverte et revalorisation de l’enluminure médiévale en France au temps du livre industriel » (Rennes, 18 et 19 mai 2017)

Moins connu que la réhabilitation de l’architecture gothique ou la redécouverte des tableaux des Primitifs, le regain d’intérêt pour l’enluminure médiévale fut pourtant l’une des manifestations majeures du vaste mouvement de « retour au Moyen Âge » qui gagna l’Europe presque toute entière au XIXe siècle. Mais si ce phénomène est aujourd’hui bien identifié pour l’Angleterre et la Belgique, les recherches spécifiques sur la France demeurent encore peu nombreuses malgré un patrimoine exceptionnel.

En lien avec l’exposition Trésors enluminés de Normandie qui s’est tenue au Musée des Antiquités de Rouen du 9 décembre 2016 au 19 mars 2017, ce colloque a pour ambition d’établir . . . → En lire plus

Appel à contributions : L’Œil du XIXe siècle (VIIIe Congrès international de la Société des Études romantiques et dix-neuviémistes)

L’Œil du XIXe siècle VIIIe Congrès international de la Société des Études romantiques et dix-neuviémistes, Paris, Fondation Singer-Polignac, 26-29 mars 2018

 

Conseil scientifique :

Frédérique Desbuissons, MCF d’Histoire de l’art, Reims

Brigitte Diaz, Professeur de littérature française, Caen

Jose-Luis Diaz, Professeur émérite de littérature française, Paris-Diderot

Françoise Gaillard, MCF émérite de littérature française Paris-Diderot

Marie-Ange Fougère, MCF de littérature française, Dijon

Emmanuel Fureix, MCF d’Histoire, Paris XII.

Philippe Hamon, Professeur émérite de littérature française, Paris III

Dominique Kalifa, Professeur d’Histoire, Paris I

Jean Lacoste, Philosophe

Ségolène Le Men, Professeur d’Histoire de l’art, Paris Ouest

Jacques Neefs, Professeur de littérature française à Johns Hopkins University

Philippe Ortel, Professeur de littérature française, Bordeaux III

Julien Schuh, MCF de littérature française, Paris-Ouest

Erika Wicky, Post-doc, FNRS / Université de Liège

Michael Z. . . . → En lire plus

Colloque : « Alphonse Legros de la France à l’Angleterre /Alphonse Legros in France and Britain » (Dijon, 4-5 mai 2017)

Né à Dijon en 1837, Alphonse Legros aurait fréquenté l’École des Beaux-Arts de sa ville natale avant de gagner Paris puis Londres où il s’installe en 1863. En 1876, il est nommé professeur à la Slade, où il introduit l’enseignement de la gravure et de la sculpture. Membre fondateur en 1880 de la Society of Painters-Etchers, dont l’influence sur le renouveau de la gravure et de l’art du livre illustré est notable, Legros est également un médailliste reconnu, jouant un rôle important dans le renouveau de cet art. Lorsqu’il meurt en 1911, il est un citoyen britannique auquel la Tate Gallery rendra hommage par une très grande rétrospective.

Cet . . . → En lire plus

Colloque : Palais Royaux dans l’Europe des Révolutions, 1750-1850

Palais Royaux dans l’Europe des Révolutions

 

Colloque international organisé par Basile Baudez et Adrián Almoguera (Université Paris-Sorbonne-Centre André Chastel)

27-28 Avril 2017

Amphithéâtre de l’INHA, Galerie Colbert, 2 rue Vivienne, 75002 Paris

 

Depuis la publication par Nikolaus Pevsner de son History of Building Types en 1976, les historiens de l’architecture ont saisi l’importance de la méthode typologique pour penser leur discipline. La pensée en type, développée dans la rédaction des programmes de concours académiques au siècle des Lumières, permet d’articuler les concepts de convenance, de caractère et de composition analysés par Werner Szambien ou Jacques Lucan, au regard de la commande publique et privée. Dans l’Europe d’Ancien Régime, le palais pour le prince représente, avec l’église métropolitaine ou la basilique royale, le programme le plus prestigieux auquel peut . . . → En lire plus

Journée d’étude : « Écrire l’image. Dialogues en histoire de la photographie autour des sources et de leurs usages » (Archives nationales, Pierrefitte-sur-Seine, 20 avr. 2017)

Les Archives nationales organisent une journée d’étude à l’occasion de leur participation au Mois de la Photo du Grand Paris 2017. La publication de l’ouvrage De l’image fixe à l’image animée (1820-1910) : actes des notaires de Paris pour servir à l’histoire des photographes et de la photographie en 2015, en est un point de départ, ainsi que l’exposition En avion au-dessus de…, dialogues entre Mathieu Pernot et le fonds LAPIE, présentée du 4 avril au 19 septembre 2017 sur les deux sites des Archives nationales. L’objectif de cette journée est de croiser différentes approches sur les sources, écrites ou imagées, qui enrichissent une histoire du visuel et leurs usages dans . . . → En lire plus

Conférence « Viollet-le-Duc, Villégiature et architecture domestique » (Paris, 19 avril 2017)

Dans une lettre qu’il adressait à Louis Grodecki au sujet de Architecture gothique et pensée scolastique, Erwin Panofsky écrivait : « Des études de ce type ne peuvent se justifier qu’avec des contradictions qui les prolongent ». Assurément, beaucoup d’ouvrages suscitent un intérêt critique et appellent de semblables débats. C’est pourquoi l’Institut national d’histoire de l’art a créé, sur une proposition de Christine Mengin, le cycle À propos d’un livre d’architecture, qui a pour objet de mettre à l’honneur un ouvrage traitant d’histoire de l’architecture et/ou de la construction. Présenté par son ou ses auteurs, le volume est alors placé dans le champ critique par un discutant. Au-delà d’une simple présentation, il s’agit donc, de la part de ou des auteurs, de partager les réflexions . . . → En lire plus

Conférence : Éric Michaud « Mimésis et automimésis. Sur deux anthropologies du développement de l’art aux 19e et 20e siècles. » (Paris, 25/04/17)

Le Centre allemand d’histoire de l’art a le plaisir de vous convier à la conférence d’Éric Michaud : « Mimésis et automimésis. Sur deux anthropologies du développement de l’art aux 19e et 20e siècles. »

Souvent niée, parfois même activement combattue par l’anthropologie et l’histoire de l’art depuis la fin du 18e siècle, l’idée d’une porosité des frontières et des identités a fait naître deux conceptions antinomiques de l’art : l’une fondée sur l’automimésis, selon laquelle chaque peuple produit un art à sa ressemblance ; l’autre fondée à l’inverse sur les effets d’altération induits par la confrontation et la fluidité des identités. La conférence examinera les paradoxes de chacune . . . → En lire plus

2èmes rencontres AHA : « Restaurer ou réhabiliter l’architecture, XIXe-XXIe siècle : une mise en perspective historiographique » – Paris – 23 et 24 mars 2017

L’Association des Historiens de l’Architecture organise ses Deuxiemes Rencontres les 23 et 24 mars 2017 à Paris

Lieu : INHA, 6 rue des Petits Champs, 75002 Paris (23 mars) et École nationale supérieure d’architecture Paris-Val de Seine, 3 quai Panhard et Levassor, 75013 Paris (24 mars)

 

Accédez au programme : cliquez ici

Appel à communication : l’art de la bataille (Rome, 16-17 novembre 2017)

L’ART DE LA BATAILLE Stratégies visuelles de la scène de bataille de la Renaissance à nos jours L’Académie de France à Rome – Villa Médicis organise un colloque international sur la mise en images de la bataille par les artistes depuis la Renaissance, dans toutes les techniques visuelles, de la peinture au cinéma. Ce colloque, dirigé par Jérôme Delaplanche, chargé de mission pour l’histoire de l’art à l’Académie, est soutenu par la Bibliotheca Hertziana (Institut Max Planck pour l’Histoire de l’art), l’université Lumière Lyon 2, l’École Pratique des Hautes Études, l’université Paris Diderot – Paris 7 et par le Dipartimento di Studi Umanistici de l’université Roma Tre. . . . → En lire plus

Appel à communication : « Dire presque la même chose ». L’histoire de l’art et ses traductions (XIXe-XXIe siècles)

« Dire presque la même chose ». L’histoire de l’art et ses traductions (XIXe-XIXe siècles).

Journée d’étude, vendredi 22 septembre 2017, Université Bordeaux Montaigne

Les historiens de l’art manifestent, depuis quelques années, un intérêt croissant pour les questions d’ordre linguistique, discursif et rhétorique appliquées à leur discipline. Qu’en est-il de la traduction interlinguistique de ces stratégies ? Notre démarche s’inscrit dans la voie ouverte en France notamment en 2009 par trois journées d’études consacrées aux pratiques de la traduction dans le domaine de l’architecture (Traduire l’architecture, INHA, 2009, 2011, 2013) et élargie par le colloque Des mots pour la théorie, des mots pour la pratique. Lexicographie artistique : . . . → En lire plus

Parution : « Correspondance des directeurs de l’Académie de France à Rome – Jean-Auguste-Dominique Ingres »

François Fossier (éd.), Correspondance des directeurs de l’Académie de France à Rome – Jean-Auguste-Dominique Ingres (1835-1841), Académie de France à Rome / Société de l’histoire de l’art français, 2016

607 pages, 24 ill., 22 x 27 cm

ISBN : 978-2-7018-0526-9

Prix : 60 euros

La correspondance de Jean-Dominique Ingres directeur de la Villa Médicis, qui forme le troisième volume de la collection publiée sous les auspices de l’Académie de France à Rome et de la Société de l’Histoire de l’Art Français, est sans doute l’une des plus importantes, tant en volume qu’en intérêt. C’est en effet l’une des plus riches avec celles de Lethière et plus tard de Guillaume, au regard des . . . → En lire plus

Atelier : « Objets iconophores au XIXe siècle »

Objets iconophores

samedi 18 mars 2017

Institut national d’histoire de l’art

2 rue Vivienne 75002 Paris

Salle Benjamin, 10h-13h

L’Atelier Objets iconophores propose d’aborder « l’imagerie du XIXe siècle » à partir de ses matérialités et de « l’agentivité » spécifique qui en découle. Si les objets porteurs d’images ne sont bien évidemment pas une invention de ce siècle, la migration des représentations sur une multitude de supports et d’objets de consommation prend une nouvelle ampleur au cours de la période. Ces artefacts imagés possèdent des fonctions non seulement esthétiques et symboliques, mais aussi utilitaires, et les formes que celles-ci revêtent les destinent à être manipulés, déplacés, échangés et employés ; ils ne peuvent être réduits ni à l’iconicité de leurs motifs ni à l’économie visuelle à laquelle ils participent. . . . → En lire plus

Conférence : « Aux origines des galeries historiques de Versailles »

Conférence par Éric Landgraf, doctorant à Paris-Saclay et chargé d’expositions aux Archives nationales, Valérie Bajou, conservateur en chef au musée et domaine national des châteaux de Versailles et de Trianon, et Mathieu Deldicque, conservateur au musée Condé.

Les « Galeries historiques du Palais de Versailles » constituent un ensemble de quatre volumes reliés, réunissant 411 lettres adressées par l’architecte Frédéric Nepveu, chargé du château de Versailles de 1832 à 1847, à M. Godard-Dubuc (1790-1873), directeur des Bâtiments de la Couronne au sein de l’Intendance générale de la Liste civile (1832-1848), du 26 juillet 1833 au 23 janvier 1847. Ces registres contiennent les relevés des 398 visites du roi Louis-Philippe et le . . . → En lire plus

Colloque « Nouveaux regards sur la haute couture parisienne de 1850 à nos jours » (Paris, 24-25 mars 2017)

Griffe de Jacques Doucet, 21 rue de la Paix, Paris

Le colloque s’inscrit dans le cadre des événements liés à l’ouverture de la bibliothèque de l’INHA, collections Jacques – Doucet. Mécène et collectionneur, Jacques Doucet fut aussi – il convenait de le rappeler – l’un des plus brillants représentants de la haute couture parisienne au tournant des XIXe et XXe siècles. Le colloque propose un nouveau regard sur les composantes de cette histoire de la haute couture : ses protagonistes, ses processus créatifs, ses matériaux, ses modes de diffusion, ses clientes, mais aussi son propre statut qui a largement évolué depuis son apparition et ses premières formulations . . . → En lire plus