Appel à communication : « Images mentales. L’hallucination dans les arts du XIXe et du XXe siècle » (Paris, mai 2016)

image journée hallucination Apparu avec l’émergence de la psychiatrie, le terme d’« hallucination » trouve une définition fondatrice sous la plume de Jean-Etienne Esquirol, en 1817 dans le Dictionnaire des sciences médicales, avant de s’émanciper du cercle scientifique à partir des années 1830 pour toucher les milieux littéraires. Les années 1850-1860 voient l’intensification des débats autour de cette notion, ainsi que son association avec l’idée de représentation mentale. Que ce soit Brierre de Boismont, Alfred Maury ou Hippolyte Taine, tous vont chercher dans la puissance imaginative des artistes des arguments contre la réduction pathologique de l’hallucination. Sans prendre parti pour une définition particulière, nous souhaitons retenir l’idée d’un continuum entre les images mentales, les rêves et l’hallucination.

Si l’imagination artistique peut . . . → En lire plus

Rencontres : « Atelier de l’ARIP » (Paris, 18 Février 2016)

Négatif couleur, tirage chromogénique, 6 x 7 cm, in Il profilo delle nuvole, 1980-1992, © Eredi Ghirri Courtesy Photothèque Bibliothèque Panizzi, Reggio d’Émilie, Italie

Négatif couleur, tirage chromogénique, 6 x 7 cm, in Il profilo delle nuvole, 1980-1992, © Eredi Ghirri Courtesy Photothèque, Bibliothèque Panizzi, Reggio d’Émilie, Italie

Nous avons le plaisir de vous inviter à la quatrième séance des ateliers méthodologiques de l’ARIP (Association de recherche sur l’image photographique).

Cette séance, programmée à mi-parcours de l’année 2015-2016, aura pour but de faire le bilan, tou·te·s ensemble, des ateliers mensuels, et pourra être l’occasion d’évoquer autres activités menées au sein de l’ARIP. Cette rencontre, n’est pas soumise à un ordre du jour prédéfini : elle, sera . . . → En lire plus

Appel à communication : « Sexualités et interdits au Moyen Âge » (Paris, mai-juin 2016)

Anonyme, Adam et Eve, Moyen âgeEve en entraînant Adam dans le péché originel lui fait prendre conscience de sa nudité, et donc de sa sexualité. Ce sentiment de culpabilité se rencontre dans les trois religions du Livre, et aboutit à une série de règles, allant de la prohibition de l’adultère à celle de certaines positions sexuelles. Nous souhaitons approfondir les relations entre les sexualités et les interdits qu’elles ont entraînés. Ceux-ci seront vus surtout sous l’angle du pouvoir religieux et du pouvoir politique qui s’en est emparé. Qui dit interdit, dit aussi stratégies de contournement : il s’agira aussi de déconstruire l’image d’un Moyen Âge réprimant la sexualité, pour laisser la place à toutes les formes de jeu avec les normes . . . → En lire plus

Appel à communication : « Manifester : formes et aspects des phénomènes de protestation dans les arts et les cultures françaises et francophones » (Londres, avril 2016)

Pierre Dantoine, Manifestation à Carcassonne le 26 mai 1907Propre à l’activité humaine, la manifestation comme forme de protestation permet aux individus d’exprimer leur mécontentement vis-à-vis des structures sociales et des hiérarchies de pouvoir hégémoniques existantes. Les formes de manifestations varient selon les contextes et périodes, allant de l’expression du mécontentement personnel aux appels aux changements révolutionnaires. L’acte de manifester peut donc être individuel ou collectif, personnel ou politique, spontané ou organisé, mais il est presque toujours orienté vers la déstabilisation du statu quo et vise souvent à proposer de nouvelles façons d’exister. A travers l’Histoire, les manifestations, qu’elles soient légales ou non, ont ainsi permis aux peuples de renverser des régimes autoritaires, exposer et confronter des déséquilibres de pouvoir, . . . → En lire plus

Appel à communication : « La Mort en Europe du XVIIe au XXIe siècle » (Poitiers, 20 avril 2016)

Carlos Schwabe, La Mort et le fossoyeur, 1900Pour la cinquième année consécutive, les doctorants de première année du Centre de Recherche Interdisciplinaire en Histoire, Arts et Musicologie de l’université de Poitiers, organisent une journée d’études dans la lignée des travaux du laboratoire. Après des journées d’études et colloques organisés autour de la guerre, des reliques politiques et de la violence, il semble important de s’intéresser à la mort, qui se situe à l’intersection de ces derniers thèmes.

Selon le philosophe Ludwig Wittgenstein, « la mort n’est pas un élément de la vie. La mort ne peut être vécue ». Pourtant, si la vérité concrète de la mort échappe à la personne vivante ou moribonde, . . . → En lire plus

Rencontres : « Atelier de l’ARIP » (Paris, 19 janvier 2016)

Jules Janssen, Tâches et granulations, d’après l’original du 1er juin 1881 © OBSPMPour commencer cette nouvelle année, nous vous invitons chaleureusement au troisième atelier de l’ARIP :

Rendez-vous mardi 19 janvier 18h30-20h30, salle Jullian (1er étage) INHA, 2 rue Vivienne, Paris 2e

Nous avons le plaisir d’accueillir deux intervenant.e.s, Alice Aigrain et François Maheu, qui viennent nous présenter leurs recherches et nous exposer un problème méthodologique spécifique.

Alice Aigrain (Université Paris 1-Panthéon-Sorbonne, Master Histoire de l’art) – Jules Janssen à l’épreuve de l’histoire culturelle : le questionnement des limites

Jules Janssen est paradoxalement une figure tutélaire de l’histoire de la photographie du XIXe siècle et une personnalité dont bien des aspects ont été . . . → En lire plus

Appel à communication : « Défilages : genre et art textile aujourd’hui » (Bruxelles, mars 2016)

GLUKLYA _ Natalia Pershina-Yakimanskaya, Clothes for the demonstration against false election of Vladimir Putin, 2011-2015, Amsterdam -2Dans son livre emblématique, The Subversive Stitch – Embroidery and the Making of the Feminine (paru en 1984 et réédité en 2010 chez I.B. Tauris), la théoricienne Rozsika Parker revient sur le lien naturel qui existerait entre la broderie et les femmes, et qui cacherait en réalité les facteurs socio-politico-économiques complexes qui les ont liés depuis le Moyen Âge. Dans le chapitre final, elle pose la question de la nature essentielle de cet art textile : « a naturally revolutionary art? ». Écartant l’hypothèse d’un ancrage uniquement domestique de ces pratiques, elle l’ouvre à d’autres perspectives – publiques . . . → En lire plus

Appel à communication : Journée de l’Association des historiens de l’art italien (AHAI) (Paris, 18 juin 2016)

AHAI L’Association des historiens de l’art italien (A.H.A.I.) souhaite organiser une journée d’études consacrée à la présentation de travaux universitaires liés à l’art italien, du Moyen-Âge à nos jours. Cette initiative doit permettre à de jeunes chercheurs de faire connaître leurs travaux, qu’il s’agisse de thèses récemment soutenues ou en voie d’achèvement.

Les communications présentées pourront faire l’objet d’une publication dans le Bulletin de l’A.H.A.I.

Cette rencontre aura lieu le samedi 18 juin 2016 à INHA.

Les propositions de communication, présentées sous la forme d’un résumé d’une page et accompagnées d’un bref C.V., devront être adressées avant le 10 février 2016 par courrier électronique à

Michel Hochmann (michel.hochmann@wanadoo.fr) et Antonella Fenech Kroke (antonellafenech@gmail.com)

. . . → En lire plus

Appel à communication : « La chair et le verbe. Histoire culturelle du corps – discours, représentations, et épistémologies XIXe-XXIe siècles » (Versailles, 11 mai 2016)

Félicien Rops, La Tentation de Saint-Antoine, 1878 (pastel de la série Les Sataniques, Bibliothèque royale de Belgique) Félicien Rops, La Tentation de Saint-Antoine, 1878 (pastel de la série Les Sataniques, Bibliothèque royale de Belgique)

Appel à communications pour la journée d’études doctorales du Centre d’Histoire Culturelle des Sociétés Contemporaines, ouvert à tous les doctorants, ou docteurs ayant soutenu ces dernières années, en France ou à l’étranger.

La chair et le verbe : Histoire culturelle du corps – discours, représentations, et épistémologies XIXe-XXIe siècles. L’histoire du corps, qualifiée en 1988 de «puzzle en construction», s’est depuis lors considérablement étoffée, quand bien même l’étiquette de puzzle lui resterait. Alain Corbin, dans l’introduction qu’il donnait en 2005 au deuxième volume d’une Histoire . . . → En lire plus

Rencontres : « Atelier de l’ARIP » (Paris, 9 Décembre 2015)

ARIPNous vous invitons chaleureusement mercredi 9 décembre à 18h30 au deuxième atelier du cycle de rendez-vous mené par l’Association de Recherche sur l’Image Photographique (ARIP).

Nous aurons le plaisir d’accueillir deux intervenantes, Virag Boroczfy et Amandine Gabriac. Chacune viendra nous présenter ses recherches et nous exposer un problème méthodologique spécifique :

Virag Boroczfy, doctorante, ED 267 Arts et Médias, Sorbonne Nouvelle – Paris 3 : Migration, disparition/dispersion des fonds photographiques et valorisations

Participant aux flux migratoires de l’entre-deux-guerres, de nombreux photographes hongrois se sont installés temporairement ou définitivement dans des grandes villes européennes, dont Paris. Circulant au sein de magazines illustrés reconnus, leurs clichés sont largement présents dans la presse des années 1920 et 1930. Pourtant, les . . . → En lire plus

Appel à communication : « Faux, forgeries, contrefaçons » (Nantes, 27 mai 2016)

Jean-Jacques Lequeu, L'étable, 1777-1814.Faux témoignages ; faux documents administratifs ; fausses œuvres d’art ; fausse monnaie ; fausses chartes ; sceaux inauthentiques ; photos truquées ; sites historiques déplacés ou réinventés, etc. : faux, forgeries, contrefaçons, recréations sont courants parmi les objets et les sources de l’enquête historique.

Selon leurs différents systèmes de valeurs qui s’articulent dans le temps et dans l’espace, chaque époque, région et civilisation a son propre genre de faux. À titre d’exemple, la diffusion de la culture de l’écrit, notamment par le biais de l’imprimerie, permet à une société plus large d’accéder au savoir écrit et particulièrement livresque, ainsi qu’à son lot de contrefaçons, à savoir la reproduction d’un document déjà publié, ce qui . . . → En lire plus

Appel à communication : « Domestiques et domesticités. Servir un maître de l’Antiquité à nos jours » (Grenoble, mars 2016)

Jan Vermeer, La servante et sa maîtresse, détail, 1666, Frick CollectionLe thème de la domesticité prend corps dans l’histoire sociale et culturelle mais aussi dans l’histoire des représentations, ouvrant dès lors une brèche pour une approche littéraire et artistique. Par « domestique », on entendra, dans son acception la plus large, l’individu qui est au service d’un autre dans un rapport de subordination, sans en être nécessairement la propriété (esclaves, palefreniers, précepteurs, aumôniers, secrétaires, gouvernantes, bonnes, prostituées). Alors même que, dans l’Antiquité, le statut d’ « esclave » relève d’une catégorie juridique rigide, la catégorie de « familiers » opère une mutation aux époques ultérieures. Avant le milieu du XVIIIe siècle, la plupart des dictionnaires définissent en effet . . . → En lire plus

Appel à communication : « La jeunesse s’engage : art et politique en France (XVIIIe-XXIe siècle) » (Clermont-Ferrand, juin 2016)

Sreet Art (France)Cette manifestation scientifique s’adresse en priorité aux doctorants et jeunes chercheurs en Histoire et en Histoire de l’art.

La Jeune Équipe du Centre d’Histoire « Espaces et Cultures » (CHEC) éprouve la nécessité d’organiser une journée d’étude appréhendant la notion d’engagement du point de vue de la jeunesse.

Si, comme l’a montré Hannah Arendt, chaque nouvelle génération a pour fonction de s’arroger, au détriment du passé, l’espace nécessaire à l’exercice de sa liberté, assurant ainsi le renouvellement de la vie politique, il semble important de s’interroger sur les causes, les formes et les conséquences de l’engagement de la jeunesse.

L’engagement sera entendu au sens de toute théorie, pratique ou création voulant servir . . . → En lire plus

Rencontres : « Art en cours. Acteurs et pratiques de l’art d’aujourd’hui » (Paris, novembre 2015-juin 2016)

Art en coursLe groupe de recherche Absolument Contemporain ouvre sa première session de séminaires en proposant un lieu de dialogue entre doctorants et jeunes professionnels du milieu de l’art.

En créant cet espace, notre objectif est d’impliquer les jeunes chercheurs dans une série de discussions autour des préoccupations conceptuelles et économiques de l’art actuel, mais également de montrer en quoi les professionnels actuels (artistes, galeristes, commissaires d’expositions, chargés des publics) sont à l’origine de nouvelles propositions, de nouveaux modèles économiques, de nouvelles façons d’envisager et de faire l’art d’aujourd’hui et de demain.

Qu’il soit question de contribuer à la production, à la monstration ou à la médiation de la création actuelle auprès des publics . . . → En lire plus

Rencontres : « Articuler les images, de la carte à la photographie », ARIP (Paris, 26 novembre 2015)

Fishing on the Smoky Hill River South of Dorrance, May 4, 1912, Russell County, Kansas (Plate 323)L’Association de recherche sur l’image photographique (ARIP) reconduit pour la saison 2015-2016 un cycle de rendez­-vous. Ces ateliers mensuelsont un objectif double : ils seront d’une part l’occasion de d​écouvrir des sujets de recherche inédits en étude sur la photographie e​t d’autre part, ils permettront d’aborder et d’e​xplorer des questionnements méthodologiques soulevés par un travail de recherche en photographie,​ et auxquels se trouvent souvent confronté.e.s nombre de (jeunes) chercheur.e.s. dans ce domaine.

Nous vous invitons donc chaleureusement au premier atelier de l’ARIP, le jeudi 26 novembre à 18h30.

Nous aurons le plaisir d’accueillir Emmanuel Falguière, pré-doctorant au LARCA (Université Paris Diderot-Paris . . . → En lire plus

Séminaire : « RÉUSSIR. Être efficace dans sa recherche d’emploi» (Paris, 23 novembre 2015)

Hist'artSi la France forme entre 10000 et 11000 docteurs par an, moins de 15 % envisageraient une poursuite de carrière hors du secteur académique. Ce constat se vérifie particulièrement chez les doctorants en SHS, moins enclins à rejoindre le secteur privé (petites et moyennes entreprises, grands groupes, associations, organisations non gouvernementales ou encore création d’entreprise). En parallèle, la chute continuelle du nombre de postes de chercheurs au CNRS, passée de 400 en 2010 à 300 en 2013, et celle du nombre de postes de maître de conférences, qui a baissé de 26% entre 2009 et 2013, affecte tout particulièrement les domaines scientifiques des SHS. Elles ont pour conséquence directe de rendre extrêmement précaire la situation des doctorants et jeunes docteurs et . . . → En lire plus

Lancement du Séminaire doctoral commun Paris-Sorbonne / Panthéon Sorbonne – 2015-2016

Affiche Séminaire doc. commun_2015-2016

Nous avons le plaisir d’annoncer le lancement de la septième édition du Séminaire doctoral commun Paris 1 – Paris 4 pour l’année 2015-2016. Vous trouverez ci-dessous le thème de l’année, l’appel à communication et le calendrier des séances.

La séance du lancement aura lieu jeudi prochain, le 12 novembre 2015, de 18h à 20h dans la salle Jullian. Pour rappel, c’est un séminaire méthodologique mensuel, porté par les doctorants pour les doctorants, avec le soutien des deux plus grandes Ecoles doctorales d’histoire de l’art en France. Pour information, le séminaire peut être validé dans l’axe 3 (« Outils et méthodologie ») du parcours doctoral de l’ED 441.

APPEL A COMMUNICATION SEMINAIRE COMMUN PARIS 1 / PARIS IV 2015 – 2016 COMPARAISON EST-ELLE RAISON ? Approches comparatives en histoire de l’art

. . . → En lire plus

Journée d’étude : « Les relations artistiques à l’époque moderne » (Lausanne, 12 novembre 2015)

Gillray_-_The_First_Kiss-108x150La première partie de cette journée d’étude portera sur les relations artistiques entre la France et l’Angleterre à la période moderne. Il s’agira de s’interroger autant sur les enjeux de ces échanges que sur leurs formes et leurs principaux acteurs. Dans cette perspective, il apparait essentiel de caractériser le type d’échanges en vigueur pouvant notamment procéder de la rivalité, de l’émulation, de l’imitation ou encore du pastiche. De même, il semble nécessaire d’identifier les différentes dynamiques dans lesquelles ces relations ont pu s’inscrire : transfert, transposition, adaptation ou appropriation, etc. Enfin, la question de la circulation des modèles et des « acteurs » (réseaux d’artistes, marchands, clientélisme, collectionnisme etc.) se trouve elle-aussi au centre des considérations sur les relations artistiques à . . . → En lire plus

Appel à communication : « Modernités. Concepts, contextes, circulations » / Académie transrégionale (São Paulo, juillet 2016)

tarsila_1933_operariosLe Forum Transregionale Studien à Berlin et le Centre allemand d’histoire de l’art, Paris (DFK, appartenant à la Fondation Max Weber – Instituts allemands de sciences humaines à l’étranger) invitent doctorant(e)s et postdoctorant(e)s en histoire de l’art et dans les disciplines connexes à poser leur candidature à l’Académie transrégionale qui se tiendra à São Paulo autour de la question du moderne et de la modernité. L’Académie se déroulera du 17 au 24 juillet 2016 à l’Universidade Federal de São Paulo (Unifesp) et au Museu de Arte Contemporânea da Universidade de São Paulo (MAC-USP) et s’achèvera le 23 juillet par un colloque public.

Date limite pour le dépôt des candidatures : 28 novembre 2015

Le Forum Transregionale Studien à Berlin et le . . . → En lire plus

Appel à communication : « L’objet peut-il faire la méthode ? Penser les objets artistiques à partir de méthodologies trandisciplinaires » (Paris, juin 2016)

Nikolaos Gysis, Allégorie de l'histoire, 1892En partant des Études théâtrales et de l’Histoire de l’art, cette journée d’étude se propose d’interroger les vertus et les difficultés de la comparaison, du déplacement, de la circulation méthodologiques, et ce dans une perspective transdisciplinaire.

Alors qu’elles ont définitivement légitimé leur intérêt scientifique et leur place universitaire jusque dans les plus grandes institutions, les Études théâtrales sont traversées au début du XXIe siècle par des questionnements pluridisciplinaires variés. En outre, du fait d’une internationalisation accrue de la recherche, elles sont au cœur d’un système scientifique vaste qui les place tantôt près de la littérature (courant classique voire classiciste), tantôt près des arts vivants et numériques (courant moderne), ou qui ne les a . . . → En lire plus