Colloque Conjuguer la modernité : Autour des architectes Marcel Lods, Michel Roux-Spitz, Jean Walter

Colloque Conjuguer la modernité : Autour des architectes Marcel Lods, Michel Roux-Spitz, Jean Walter 21 et 22 mars 2019 / ENSA Normandie

La modernité est appréhendée le plus souvent à l’ère industrielle comme un enjeu en soi ou comme catalyseur d’inventions (nouveaux objets, procédés/systèmes d’exploitation ou d’organisation). Facteur principal d’innovation, elle tend à se constituer progressivement comme valeur « expérimentale » ou patrimoniale, inhérente à un grand nombre de réalisations. Pour aborder cette mutation, le colloque propose d’explorer différentes visions et écritures de la modernité architecturale et urbaine autour des productions de trois architectes – Marcel Lods (1891-1978), Michel Roux-Spitz (1888-1957), Jean Walter (1883-1957).

. . . → En lire plus

Conférence – Cycle de conférences « Trésors de Richelieu » : Le carnet italien de Girodet (12 mars 2019, Paris)

Anne-Louis Girodet, feuillet de Carnet, vers 1792-1810, Paris, Bibliothèque de l’INHA, Ms 513

Anne-Louis Girodet, feuillet de Carnet, vers 1792-1810, Paris, Bibliothèque de l’INHA, Ms 513

Utilisé entre 1792 et 1810 environ, ce carnet conservé à la bibliothèque de l’Institut national d’histoire de l’art tient à la fois du manuscrit et du carnet de dessins. L’aspiration de l’artiste à mêler dans un même espace l’art de la littérature et celui de la peinture s’y révèle à chaque page. Son écriture élégante trahit dans les passages biffés les étapes de réflexions foisonnantes et ses croquis fixent les sujets de possibles tableaux d’histoire. On . . . → En lire plus

Appel à contributions : « Musées/Musée » (Histoire de l’art, n° 84-85)

Appel à contributions : « Musées/Musée » (Histoire de l’art, n° 84-85)

Date limite : 30 avril 2019

Lieu remarquable de la conservation et de la présentation des œuvres d’art, depuis le XVIIIe siècle au sens qui lui est aujourd’hui universellement reconnu, et, depuis l’Antiquité sous des formes diverses – mouseïon, trésor, cabinet de curiosité, galerie, etc. –, le musée entretient avec l’histoire de l’art des liens étroits et complexes qu’un colloque organisé à l’École du Louvre au début des années 2000 avait soulignés[1]. La multiplication des musées sur tous les continents, leur nécessaire évolution au sein de notre société actuelle – non sans risques, parfois –, leur succès public, dont les raisons méritent d’être questionnées et la réalité évaluée, leur rôle au sein de la recherche académique, sociale . . . → En lire plus

Appel à candidature : « Synesthésie des espaces sacrés ? Cultures gothiques de l’ornement et leurs réceptions au XIXe siècle » (Paris, 24-28 juin 2019)

Appel à candidature : « Synesthésie des espaces sacrés ? Cultures gothiques de l’ornement et leurs réceptions au XIXe siècle » (Centre allemand d’histoire de l’art (DFK Paris)/Université Rennes 2/ Freie Universität Berlin), Paris, 24-28 juin 2019

 

Date limite de dépôt des candidatures : 28 février 2019

Les villes du Moyen Âge étaient fortement marquées à l’époque gothique dans leur caractère par l’architecture spectaculaire des églises, qui constituaient un élément central de l’identité urbaine. Au-delà de leur effet extérieur, les édifices sacrés gothiques doivent s’envisager comme des microcosmes aux dynamiques complexes, où la liturgie, l’architecture, les objets et les images entraient en relation de . . . → En lire plus

Table ronde : Innover dans le patrimoine, tendances actuelles

Innover dans le patrimoine, tendances actuelles. 9 février 2019 – Table ronde organisée par les Almuni-INp-conservateurs, avec la participation de : -Tanguy Le Boursicaud, conservateur du patrimoine au SRA de la DRAC Grand-Est -Juliette Guépratte, directrice de la stratégie du musée du Louvre-Lens -Michel Thibault, conservateur général du patrimoine, responsable du département de la conservation aux archives nationales -Agnès Gall-Ortlik, chef de l’atelier de restauration et conservation des photographies de la ville de Paris

Institut national du patrimoine 2 rue Vivienne 75002 Paris Salle Champollion

12h30 buffet offert par les Alumni-INP 14h Ouverture de la table-ronde

Appel à communication : « De la Reconstruction au renouveau esthétique : Rêves et réalités des Ateliers d’art sacré (1919-1947) » (Paris, 29-30 novembre 2019 )

Appel à communication : « De la Reconstruction au renouveau esthétique : Rêves et réalités des Ateliers d’art sacré (1919-1947) » (Paris, 29-30 novembre 2019 )

HISTARA (EPHE, PSL)

Le renouveau historiographique suscité par le centenaire de la Première Guerre mondiale a remis en lumière l’ampleur des destructions patrimoniales et l’enjeu de la Reconstruction. Derrière le prestige d’un édifice martyr tel que la cathédrale de Reims, ce sont d’innombrables églises rurales et urbaines qui furent en tout ou partie dévastées. Si la cathédrale gothique doit être relevée à l’identique, ne faut-il pas, pour les édifices plus modestes, profiter de l’occasion pour adapter l’ensemble du décor, les vitraux et le . . . → En lire plus

Atelier international : « Réseau Maquettes d’architecture » (Paris, 6-7 février 2019)

Atelier international : « Réseau Maquettes d’architecture » (Paris, 6-7 février 2019)

Paris, Institut national d’histoire de l’art

Programme :

Mercredi 6 février / Wednesday February 6th 2019

La seconde vie des maquettes. Maquettes d’architecture et humanités numériques.

The Afterlife of Models. Architectural models and digital humanities.

 

9h15 Sabine Frommel (EPHE-PSL)

Accueil et introduction / Welcome and introductory words

9h45 Livio de Luca (UMR, MAP)

Digital afterlife of architectural models: design and heritage perspectives

10h00 Kévin Jacquot (UMR MAP)

URBANIA: digital studies of historical models of cities (plan-reliefs) dedicated to adaptive and innovative uses

10h30 Pause Café / Coffee break

10h45 Émilien Cristia (UMR MAP)

Influence and redefinition of professional practices introduced by the . . . → En lire plus

Conférence – Cycle « Trésors de Richelieu » Hubert Robert, L’incendie de l’opéra (12 février 2019, Paris)

Hubert Robert, L’incendie de l’Opéra au Palais-Royal : vue de l’Opéra en flammes, huile sur toile, 1781, Paris, Bnf, département de la Musique, bibliothèque-musée de l’Opéra, MUSEE 182 (1)

Hubert Robert, L’incendie de l’Opéra au Palais-Royal : vue de l’Opéra en flammes, huile sur toile, 1781, Paris, Bnf, département de la Musique, bibliothèque-musée de l’Opéra, MUSEE 182 (1)

Le 8 juin 1781, l’Opéra de Paris, situé dans une aile du Palais-Royal, brûle un soir de représentation d’Orphée et Eurydice de Christoph Willibald Gluck. La salle . . . → En lire plus

Journée d’étude : « Instituer la patrimoine : enjeux et limites » (Dijon, 24 janvier 2019)

Dans le cadre de cette journée d’étude des Transversales organisée par le Centre Georges Chevrier par les doctorants, la thématique choisie s’oriente autour du processus d’institutionnalisation du patrimoine. L’histoire du patrimoine s’étend dans le temps et pose la question des liens entre le passé et le présent. Si l’étude du patrimoine est devenue un champ important des sciences humaines et sociales, ses modalités d’institutionnalisation demeurent souvent obscures. Comment se sont mises en place des institutions qui ont permis d’établir des dispositifs de protection en faveur des biens du patrimoine ? Quel est leur rôle patrimonial ? Quelles sont les moyens mis en œuvre dans ce but ? Une institution se . . . → En lire plus

Workshop pluridisciplinaire : « Nature(s) en cage(s). Pour une étude anthropologique, historique et artistique des volières » (Rome, 4 février 2019)

Workshop pluridisciplinaire : « Nature(s) en cage(s). Pour une étude anthropologique, historique et artistique des volières » (Rome, 4 février 2019)

Académie de France à Rome – Villa Médicis, 4 février 2019

 

9h30 Accueil par Stéphane Gaillard, directeur par intérim de l’Académie de France à Rome

9h40-10h00 Introduction par Flaminia Bardati, Emmanuel Lurin et Mélanie Roustan

10h00-10h30 Mélanie Roustan, anthropologue, Muséum national d’histoire naturelle de Paris

Mutations muséographiques des volières au zoo : une rhétorique de la liberté en captivité. Le cas du Parc zoologique de Paris

10h30-11h00 Julien Bondaz, anthropologue, Université Lyon 2

République des ailes et empire colonial. Pistes de réflexion sur les . . . → En lire plus

Journée d’études – Valeurs et représentations collectives du patrimoine archéologique (1er février 2019, Paris)

Dame de Brassempouy, Musée d'Archéologie National - Domaine national de Saint-Germain-en-Laye.

Dame de Brassempouy, Musée d’Archéologie National – Domaine national de Saint-Germain-en-Laye.

Cet atelier s’inscrit dans le cadre du programme de recherche « Archéologie et bien commun. Les figures de la propriété et du préjudice archéologiques », soutenu par la mission de recherche Droit & Justice, et mis en œuvre par l’Institut des Sciences sociales du Politique (ISP – UMR 7220).

Ce programme a pour ambition d’analyser comment s’est écrit et s’écrit encore une grammaire du droit de l’archéologie projetant l’idée d’un patrimoine collectif. Parmi les axes de recherche engagés, la question du déploiement d’un préjudice archéologique, de préjudices moraux et collectifs provoqués par la perte d’un patrimoine archéologique occupe une . . . → En lire plus

Cycle de conférences « Trésors de Richelieu » : Les chaînes de Louis XIV (29 janvier 2019, Paris)

Double chaîne en or, 1672, Paris, BnF, département des monnaies, médailles et antiques

Double chaîne en or, 1672, Paris, BnF, département des monnaies, médailles et antiques

En juin 2017, le Département des monnaies, médailles et antiques de la Bibliothèque nationale de France a fait l’acquisition d’une médaille de Louis XIV à la devise du soleil, et de la lourde chaîne en or qui l’accompagnait, très rare exemple parvenu jusqu’à nous d’une combinaison qui faisait sens. Replacé dans son contexte diplomatique, ce présent royal à un seigneur d’Alsace, bien documenté, permet d’éclairer un usage encore méconnu de la médaille. Perpétuant la tradition médiévale . . . → En lire plus

Conférence – Cycle les « Trésors de Richelieu » Le voyage anthropologique de Roland Bonaparte en Laponie (15 janvier 2019)

Roland Bonaparte, Lapons Skolts au village de Boris Gleb

Roland Bonaparte, Lapons Skolts au village de Boris Gleb

Au cours de l’été 1884, le prince Roland Bonaparte (1858-1924), petit-neveu de Napoléon Ier, entreprit une expédition en Laponie, accompagné de son bibliothécaire François Escard, de l’anthropologue Herman Frederik Carel ten Kate, d’un jeune philologue faisant fonction d’interprète, d’un photographe et de deux domestiques. Si l’ouvrage qu’il projetait n’a jamais vu le jour, les clichés qu’il en rapporta complétés par les écrits de son bibliothécaire, conservés au département des Cartes et plans de la BnF, sont autant de sources pour comprendre les desseins d’un tel voyage . . . → En lire plus

Appel à participation : Rencontres Internationales d’Étudiants du Festival de l’histoire de l’art (Fontainebleau, 7-8-9 juin 2019 – date limite 15 février)

Le Festival de l’histoire de l’art, pour la huitième année consécutive, propose des Rencontres internationales destinées aux étudiants avancés dans les études d’histoire de l’art, de cinéma, de restauration, mais également aux étudiants des écoles d’art, de design et d’architecture (niveau Master I, Master II ou doctorat). Il s’agit d’offrir aux étudiants sélectionnés la possibilité de suivre l’ensemble des manifestations du Festival de l’histoire de l’art (FHA) et de bénéficier d’échanges particuliers avec un certain nombre de ses intervenants.

Le FHA accueillera un groupe d’étudiants français, un groupe d’étudiants des pays nordiques et un groupe d’étudiants de l’Union européenne. Outre la libre assistance aux conférences, tables rondes, projections ou lectures programmées, le Festival propose aux étudiants de suivre le samedi matin un petit-déjeuner de travail avec . . . → En lire plus

Conférence – « Trésors de Richelieu » : Les écrans à main au XVIIIe siècle : des objets d’art au service du théâtre (18 décembre 2018, Paris)

Egidi Duni, Les Moissonneurs, feuille d’écran à main, BnF, département Arts du spectacle, 4-O ICO-178, gallica.bnf.fr

 

Ni livre, ni estampe, ni médaille, l’écran à main tient un peu de ces trois catégories à la fois. Variante de l’éventail, cet accessoire était utilisé, à partir du XVIIe siècle, par celui ou celle qui était assis(e) auprès d’une cheminée pour se protéger des ardeurs du feu. Composé d’un petit manche en bois et d’une feuille de carton, il était souvent orné, à l’avers, d’une estampe et, au revers, d’un texte imprimé, qui étaient destinés à instruire ou à divertir son usager. Le département des Arts du . . . → En lire plus

Journée d’études – Actualité des portails du premier art gothique : approche matérielle, étude technique, restauration (13 décembre 2018, Paris)

Angers, cathédrale Saint-Maurice, archivolte du portail occidental : vieillard de l’Apocalypse, vers 1150 (© Dominique Bouchardon, LRMH)

 

Les récents travaux de restauration sur les portails gothiques d’Île-de-France ont permis de renouveler le débat historiographique sur la chronologie et les décors (style et polychromie). Pendant de l’exposition qui se tiendra au musée de Cluny, la journée d’études conjointement organisée par le musée, université Paris 1 Panthéon-Sorbonne et l’INHA rendra compte de ces découvertes. Elle fera intervenir les acteurs patrimoniaux qui ont préparé et conduit ces chantiers (méthodologie, techniques de restauration, critique d’authenticité et découvertes) et des historiens de la sculpture . . . → En lire plus

Séminaire – Les vases grecs de la collection Campana au musée du Louvre (14 décembre 2018, Paris)

Amphore nicosthénienne attique à peinture superposée, femme et chien, 520-510 av. J.-C., Paris, musée du Louvre, F 114 (© Photo RMN / H. Lewandowski)

 

Bien qu’elle ait suscité une polémique, l’acquisition de la collection du marquis fit du Louvre et de la galerie du bord de l’eau, qui reçut le nom de Galerie Campana, un musée de premier ordre, composé de chefs-d’œuvre et de séries. Ces dernières fournissent les jalons techniques, typologiques et iconographiques indispensables pour esquisser une histoire du vase grec de la fin de l’époque géométrique à l’époque hellénistique (centres de production, lieux de découvertes et diffusion). Elles sont également essentielles . . . → En lire plus

Séminaire – « INHALab » : Les médias invasifs ( 6 décembre 2018, Paris)

Anonyme, Television and the telephot, couverture de la revue  » Electrical Experimenter ”, mai 1918.

 

Cette séance finale, construite autour du paradigme des technologies d’emprise, se recentre sur la peur (et la paranoïa) récurrente du contrôle et de l’invasion par la technique, comme l’étudie actuellement le théoricien des médias Jeffrey Sconce dans son projet à venir sur la technical delusion ou encore le théoricien de la littérature Yves Citton dans son analyse récente de la « médiarchie ».

Intervenants

Yves Citton (université Paris 8) Jeffrey Sconce (université Northwestern)

À propos d’INHALab

Dans cette volonté politique de privilégier et soutenir la jeune . . . → En lire plus

Colloque – Les Collections Rothschild (4-6 décembre 2018, Paris)

Gioacchino Rossini, Petit souvenir offert à Mme la baronne Charlotte Nathaniel de Rothschild, le 10 septembre 1843, Paris, Bibliothèque nationale de France, département de la Musique, INV. MS -1338 © Bibliothèque nationale de France.

À l’occasion des très récentes mises en ligne de l’inventaire des collections de la Villa Ephrussi de Rothschild (porcelaines, mobilier, sculpture médiévale, tableaux et dessins) ainsi que des notices des œuvres conservées dans la salle des Curiosités de l’Hôtel Salomon de Rothschild en 1922, l’Institut national d’histoire de l’art organise un colloque sur l’ensemble des donations de cette famille cosmopolite permettant de découvrir – ou de redécouvrir – . . . → En lire plus

Ouverture du poste de chargé de mission pour l’histoire de l’art à l’Académie de France à Rome – Villa Médicis

Poste de chargé de mission pour l’histoire de l’art à l’Académie de France à Rome.
Placé sous l’autorité du directeur de l’Académie de France à Rome (AFR), le titulaire de l’emploi exerce les fonctions de chargé(e) de mission responsable de la section d’histoire de l’art prévues à l’article 8 du décret n°71-1140 du 21 décembre 1971 pour une durée de trois ans, renouvelable une fois.
Membre de l’équipe de direction, il/elle conseille le directeur de l’établissement sur toutesquestions relevant de son domaine d’expertise. Il
/elle participe à la définition et à la mise en œuvre du projet stratégique de l’établissement, il/elle contribue à l’élaboration et . . . → En lire plus