Journées d’étude : « Architectures des écoles d’architecture en France depuis 1960 » (Paris, 16-17 juin 2016)

Plaquette_JE_16-17_JUIN_2_Page_1Les Journées d’étude consacrées aux « Architectures des écoles d’architecture en France depuis 1960 » se tiendront les 16 et 17 juin prochains à l’ENSA Paris-Belleville (16 juin) et à l’INHA-université Paris 1 Panthéon-Sorbonne (Galerie Colbert, salle Vasari, 17 juin).
Télécharger le Programme
Organisées par Guy Lambert (ENSA Paris-Belleville, UMR AUSser) et Eléonore Marantz (université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, HiCSA)
– Guy Lambert : guy.lambert@paris-belleville.archi.fr – Eléonore Marantz : eleonore.marantz-jaen@univ-paris1.fr

Comité scientifique : Marie-Hélène Contal (Cité de l’architecture et du patrimoine) ; Jean-Philippe Garric (université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, HiCSA) ; Philippe Grandvoinnet (ministère de la Culture, Bureau de la recherche architecturale, urbaine et paysagère) ; Guy Lambert (ENSA Paris-Belleville, UMR AUSser) ; Sibylle Le Vot (université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, HiCSA) . . . → En lire plus

Colloque : « Histoires du/au musée : Les musées ne sont rien sans leurs histoires » (Montréal, 31 mai-1er juin 2016)

Histoire du:au muséeLes échanges entre les œuvres et leurs histoires font partie du quotidien des mondes de l’art. Selon une formule que rapporte la sociologue Raymonde Moulin dans son histoire du marché de l’art parisien des années 1960, un marchand peut affirmer « donner le tableau et vendre l’histoire ». De même, les musées ne sont rien sans leurs histoires. Ce sont elles qui justifient leurs ouvertures, dans le cadre d’un grand récit : qu’il s’agisse d’un « roman national », d’histoires de familles, de la légende dorée d’un artiste ou d’un lieu de mémoire, pareils récits légitiment le parcours de leurs salles, en forme de retour aux sources ou de déroulement d’un progrès. Ce sont ces histoires encore qui garantissent, . . . → En lire plus

Colloque : « L’Art avant l’art » (Marseille, 3-4 juin 2016)

Décorations pariétales de la grotte CosquerUn an à peine après l’ouverture de la Caverne du Pont d’Arc, reconstitution de la grotte Chauvet inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO, qui connaît un énorme succès, et quelques mois avant l’ouverture en Dordogne de Lascaux 4, il nous a semblé opportun de proposer au public une réflexion sur cet art préhistorique, tout particulièrement pariétal, qui, avec la découverte de la grotte Cosquer d’abord, aux portes de Marseille, puis de celle de Chauvet, en Ardèche, a fait reculer de 10 000, puis de 20 000 ans, la perception que nous en avions depuis la découverte d’Altamira et de Lascaux.

L’art préhistorique que ce colloque se propose de considérer depuis l’émergence de la pensée symbolique chez . . . → En lire plus

Rencontres : « DAH@INHA : rencontre autour de la Digital Art History » (Paris, 13 et 14 juin 2016)

DAH@INHA

Journée proposée par l’Institut national d’histoire de l’art, en collaboration avec le Getty Research Institute

À l’occasion de la publication récente du “Digital Montagny”, édition critique en ligne d’un album de dessins d’après l’antique réalisée en étroite coopération entre l’Inha et le Getty Research Institute, cette journée revient sur une nouvelle forme de collaboration et sur les politiques des deux institutions vis à vis de l’histoire de l’art digitale, ou Digital Art History.

Elle y associe la présentation de l’évolution actuelle des différents types de ressources et donne la parole à de jeunes chercheurs en histoire de l’art et en archéologie déjà . . . → En lire plus

Colloque : « Invenit et delineavit » : La stampa di traduzione tra Italia e Francia dal XVI al XIX secolo

Colloque international sur la gravure de traduction entre l’Italie et la France du XVIe au XIXe siècle. Il portera sur le rôle de la gravure dans la circulation des modèles entre le deux pays, et se penchera notamment sur les échanges, les influence ou les innovations créées par les peintres, graveurs et mécènes.

7 juin 2016, Rome, Istituto centrale per la grafica, Via Poli 34 (Fontana di Trevi)

Pour obtenir le programme en format PDF, cliquez ici

Bosse_atelier_graveur_BM_1038x576

09.00 – Registrazione

09.30 – Apertura

Maria Antonella Fusco, Istituto centrale per la grafica

Francesca Mariano, Università degli Studi di Roma “Tor Vergata”- Université de Poitiers

. . . → En lire plus

Colloque : « Allégorie et Topographie à l’époque moderne (XVIe- XVIIIe siècles) » (Paris, 9-10 juin 2016)

Allégorie et topographie Les arts de la période moderne, de la Renaissance à la fin du XVIIIe siècle, accordent une importance majeure à l’allégorie comme mode d’évocation visuelle d’un universel invisible – que ce soit le divin chrétien ou les valeurs humanistes. Ainsi définie, la pensée de l’allégorie apparaît éloignée de la topographie en tant que prise en considération de la spécificité du lieu, à la fois visible, matériel et singulier.

Or cette tension entre l’universel et le singulier, le visible et l’invisible, l’immatériel et le matériel, la figure et le lieu, la production du sens et la description du monde est une caractéristique essentielle d’arts visuels en constant questionnement de leurs limites et de leur légitimité.

L’interrogation sur la capacité . . . → En lire plus

Colloque : « Archéologie des media, écologies de l’attention » (Cerisy-la-Salle, du 30 mai au 6 juin 2016)

baird-early-tv-camera_bleu_537L’attention que nous sommes conduits à porter aux divers objets constituant notre monde conditionne la façon dont nous nous comportons envers eux. Si les problèmes d’économie de l’attention sont aujourd’hui à la mode, il reste à comprendre l’immense diversité des multiples écologies attentionnelles développées par les sociétés humaines, celles que nous héritons du passé, celles qui coexistent dans notre présent et celles qui s’esquissent pour l’avenir. Bien entendu, dès lors que nos attentions (individuelles, conjointes, collectives) passent le plus souvent par des dispositifs médiatiques (depuis le prêche, le livre, le journal, le cinéma, la radio, la TV, jusqu’au PC, au smartphone et aux Google Glass), on ne peut comprendre ces écologies attentionnelles sans étudier les environnements médiatiques qui les conditionnent.

. . . → En lire plus

Journée d’études : « Orients ? L’architecture entre altérité, internationalisation et fin de l’ethnocentrisme » (Paris, 10 juin 2016)

Ier Séminaire de l’Association des historiens de l’architecture

Quand les écrivains jésuites du XVIe siècle décrivaient les villes chinoises ou mexicaines, ils voyaient Venise ou figuraient géométriquement des villes qui ne l’étaient pas. Quand un historien européen ou américain observe aujourd’hui Dubai ou Shangai, il convoque encore ses propres images et des modèles familiers. Mais cette projection de soi revêt désormais un caractère réflexif qui, à lui seul, peut être vu comme une rupture dans l’histoire des interactions culturelles. L’altérité n’est plus tant un outil de construction de soi que le miroir déformant dans lequel la modernité observe les métamorphoses de ses fondements. Dans cette perspective, nous entendons par « Orients » un ensemble large d’espaces culturels, de concepts, de formes considérés comme autres, . . . → En lire plus

Colloque : « Le vitrail dans la demeure, des origines à nos jours » (4-8 juillet 2016)

Linard Gontier, Henri IV se rendant à Notre-Dame de Paris (détail), vers 1620-1624, Troyes, salle de l’ancienne bibliothèque La question du vitrail civil, placée au cœur des débats, apparaît encore comme un sujet largement ouvert. Est-ce parce que la plupart des œuvres anciennes ont quitté leurs édifices d’origine et se trouvent aujourd’hui dans les musées, ou chez les collectionneurs ? Est-ce la conséquence du repérage encore très lacunaire du décor des demeures des XIXe et XXe siècles ? La confrontation des recherches accumulées dans les quatorze pays membres du Corpus Vitrearum enrichira les échanges, permettant des confrontations fructueuses. Toutes les périodes seront abordées depuis le Moyen Âge jusqu’à l’époque contemporaine, servies par des approches méthodologiques complémentaires : archéologie du bâti, exploration . . . → En lire plus

Journée d’études : « Actualité de la recherche en histoire de l’art italien » (Paris, 18 juin 2016)

AHAI Journée d’étude de l’AHAI – « Actualité de la recherche en histoire de l’art italien » 18 juin 2016 – INHA – 2 rue Vivienne 75002 Paris – Salle Perrot (2e étage) Programme

9h30 Accueil des participants

9h45 Paola Bassani Pacht – Introduction de la présidente de l’AHAI

Présidence de séance : Antonella Fenech Kroke – CNRS, Centre André Chastel

10h Alexandra Sotirakis – Université Paris Sorbonne, Centre André Chastel Une interprétation fonctionnelle de l’architecture romane en Italie et à ses marges (XIe-XIIe siècles)

10h30 Marco Calafati – École Pratique des Hautes Études Entre Florence, Lyon et Paris : Architecture et mécénat de Gondi au « beau XVIe siècle »

pause

11h15 Nicolas Misery – Université Lyon 2, LARHRA . . . → En lire plus

Journées d’études : « L’Entre-deux. Mouvements du corps, de l’âme et de la peinture dans l’Europe de la Renaissance (XIVe-XVIe siècles) » (Paris, 26 et 27 mai 2016)

Cesare Ripa, Iconologia, La Peinture (détail)L’Entre-deux. Mouvements du corps, de l’âme et de la peinture dans l’Europe de la Renaissance (XIVe-XVIe siècles) 26 et 27 mai 2016, Paris, INHA, Salle Vasari

PROGRAMME

Jeudi 26 mai 2016

9.00 Accueil des participants

9.15 Introduction (Fabien Lacouture, Julia Maillard, Marie Piccoli-Wentzo)

Session I- Entre-deux formes, métamorphoses d’objets et de personnages

Présidente de séance : Nadeije Laneyrie-Dagen (Ecole Normale Supérieure de Paris)

9.30 Hélène Vuillermet (doctorante, Université Paris 4 – Paris-Sorbonne/ Lille 3) : La matière de l’entre-deux

10.00 Juliette Parmentier-Courreau (doctorante, Université Paris 1 – Panthéon-Sorbonne/GRANIT) : Les Métamorphoses d’Hendrick Goltzius. Représenter la métamorphose et métamorphoser l’œuvre d’Ovide

10.30 Discussion, suivie d’une pause

11.15 Thibaut Rioult (doctorant, Ecole Normale Supérieure-Ulm) : Incarner . . . → En lire plus

Journée d’études « Une lampe qui allumera de jour et de nuit… Luminaires portatifs au Moyen Âge » (Paris, 7 juin 2016)

L’Institut national d’histoire de l’art et le musée de Cluny développent leur collaboration par la mise en place du programme « Autour de l’objet », porté par le domaine pour l’art médiéval de l’INHA. Au rythme de deux journées annuelles, l’une à l’INHA, l’autre au musée, ces séances offrent l’occasion de croiser les approches d’historiens, d’historiens de l’art et de la littérature, d’archéologues… Après une journée dédiée aux enseignes de pèlerinage, ce rendez- vous est consacré aux luminaires portatifs, sous un titre emprunté à Joinville.

En partenariat avec le musée de Cluny – musée national du Moyen Âge

 

Comité scientifique

Luc Bourgeois (Caen) Véronique Dominguez . . . → En lire plus

Table ronde : Autour de l’ouvrage de Jacqueline Biscontin, « Feuilles de mémoire. Un carnet de dessins du musée du Louvre. De l’Académie du dessin à Filippo Baldinucci » (Paris, 24 mai 2016)

Feuilles de mémoire L’association des historiens de l’art italiens (AHAI) organise le 24 mai 2016 une table ronde autour de l’ouvrage de Jacqueline Biscontin, FEUILLES DE MÉMOIRE. Un carnet de dessins du musée du Louvre. De l’Académie du dessin à Filippo Baldinucci, Wiesbaden, Harrassowitz Verlag, 2015.

 

14h30 : Catherine Monbeig Goguel, présidente honoraire de l’AHAI Accueil

14h45 : Salvatore Settis, membre de l’Accademia dei Lincei, Un carnet de dessins florentins du XVIe siècle. Variété des motifs et continuité de la tradition artistique

15h30 : Florence Vuillemier Laurens, Université de Brest, Miscellanea eruditae antiquitatis illustrata

16h15 : Rick Scorza, chercheur, Warburg Institute Vincenzo Borghini fra i ‘pittori di casa’ e l’Accademia del disegno

17h : Débat

Table ronde du . . . → En lire plus

Journées d’étude : « Archives d’architectes » (Tours, 26-27 mai 2016)

CaptureLes jeudi 26 et vendredi 27 mai prochains auront lieu, à la Laverie (9 rue du Port à la Riche), deux journées d’études intitulées « Archives d’architectes : mémoire, histoire & création », co-organisées par le laboratoire InTRu (université de Tours) et le laboratoire CRIHAM (université de Poitiers) dans le cadre du projet de recherche ARC « Corpus numérique du patrimoine architectural et urbain en région ».
Ces rencontres visent à réunir universitaires, chercheurs de l’Inventaire, acteurs publics de l’architecture, de la Culture et du Patrimoine en région, et professionnels libéraux ou salariés, autour d’une réflexion sur la collecte et l’exploitation des archives d’architecture, et leur rôle dans la constitution des savoirs, en . . . → En lire plus

Journée d’études « L’émergence de l’art vidéo en Europe : historiographie, théorie, sources et archives » (Paris, 25 et 26 mai 2016)

Alors que l’historiographie de l’art vidéo reste encore en grande partie centrée sur les Etats-Unis, ces journées visent à mettre en lumière l’étude des conditions d’émergence et de diffusion de l’art vidéo en Europe dans la période des années 1970 et 1980. Les thèmes abordés concerneront : l’apprentissage de la vidéo légère et le rôle des écoles d’art; l’accès au matériel vidéo; les premières expositions; les studios de création collectifs; les festivals; la construction d’un discours critique et théorique. Réunissant des historiens de l’art, des directeurs de fonds d’archives et des conservateurs, cette manifestation s’attachera également à la question des ressources disponibles pour les chercheurs avec une attention particulière portée au cas des pays de l’Europe de l’Est.

En partenariat avec la . . . → En lire plus

Appel à communication : « The Avant-garde and its Networks: Surrealism in Paris, North Africa and the Middle East from the 1930s  » (Beyrouth, 14-15 novembre 2016)

BeyrouthSurrealism – along with Futurism – can be considered as one of the few avant-garde movements of the early twentieth century that was established in Cairo. In 1939, Georges Henein, Kamel el-Telmessany, Ramses Younan and Anwar and Fouad Kamel founded the Art and Freedom group (Jamaat al fann wal-hurriya), which continued until the late 1940s. The group was probably the only official one in the region with a direct link to André Breton. Surrealist ideas also spread to other places in the region: In Beirut in the early 1930s for example, a group of writers, artists and intellectuals, including Georges Schéhadé, Georges Cyr, Antoine Tabet, Gabriel Bounoure and others, met regularly and debated Surrealism. This group never became official, . . . → En lire plus

Colloque : « Christie’s Education Conference 2016: Creating Markets, Collecting Art  » (Londres, 14-15 juillet 2016)

Christie's_Auction_Room_Microcosm_editedTo commemorate the anniversary of the foundation of Christie’s auction house in 1766 a two-day conference will be held at Christie’s King Street, St James’s. Organised by Christie’s Education, and celebrating 30 years of the Christie’s Education Trust, the theme of ‘Creating Markets, Collecting Art’ has been chosen to reflect a progressive, collaborative and cross-disciplinary approach to the study of works of art. The conference is designed to explore the interrelationship between commerce, collecting and the idea of the ‘academy’ and how this has evolved over time.

The conference comprises a mixture of academic sessions and panel discussions. These will explore the idea of collecting – historically, theoretically and in a contemporary context.

Confirmed keynote speakers at the . . . → En lire plus

Colloque : « Collecting and Display Conference : The Art Market, Collectors and Agents: Then and Now » (Londres, 13 juillet 2016)

1280px-Johan_Zoffany_-_Tribuna_of_the_Uffizi_-_Google_Art_ProjectThe History of Collecting is becoming an increasingly important part of Cultural History, with many points of reference to political, social, religious, and gender history. The Collecting and Display Seminar investigates issues related to the history of archaeology and architecture, the history of private collections and museums, the great house, local antiquarians, the history of the natural sciences, court culture and diplomacy. Economic historians have added to our knowledge of the development of art markets in the past and the importance of the art trade, luxury markets, and networks of collectors. There is great interest in these topics both among the academic community and educated public, with highly successful exhibitions on court culture and publications on collections and early archaeology. The . . . → En lire plus

Journées d’étude : « Patrimoines spoliés. Regards croisés France – Allemagne » (Paris, 2–3 juin 2016)

Soldats americains du 101st Airborne Division chargeant sur un camion des oeuvres d'art volees par Hermann Goering, mai 1945 (ici des sculptures et le tableau "Adam et Eve" de Franz Floris que Goering gardait dans son bunker de Wemholz pres de Berchtesgaden. Les soldats vident le bunker. Ils organiseront par la suite une exposition de ces oeuvres a Konigsee) --- WWII: STOLEN ART, 1945. American soldiers loading works of art stolen by Hermann Goering onto a truck. Photograph, 1945.

La recherche de provenance, discipline à part entière de l’histoire de l’art, suscite depuis une quinzaine d’années une attention accrue, tant auprès des spécialistes que d’un public plus large. Il s’agit d’explorer l’histoire du transfert de propriétés d’une œuvre d’art, . . . → En lire plus

Colloque : « Construire avec le corps humain » (Paris et Fontainebleau, 18-20 mai 2016)

Caryatides entourant une fresque de Primatice,1541-1544, FontainebleauLes ordres anthropomorphes témoignent d’une extraordinaire continuité depuis l’Antiquité grecque, même durant le Moyen Âge. Grâce à la description détaillée des Perses et des Caryatides par Vitruve dans son De Architectura, ils demeurèrent longtemps liés à la métaphore de la soumission et du châtiment. Le patrimoine classique a légué de nombreuses variantes de ces ordres parmi lesquels termes, atlantes et formes mixtes, où le corps humain peut être entier ou fragmenté. A l’occasion de la réactualisation de l’héritage romain pendant la Renaissance, ces supports profitèrent d’une réception prodigieuse, marquée par des prototypes créés par Raphaël et Michel-Ange dans des œuvres commandées par les papes Jules II et Léon X. Ces supports ont fortement stimulé l’imagination . . . → En lire plus