Colloque international : approches topographiques du fait religieux (Paris, du 29 au 31 janvier 2015)

Affiche colloque Paris fait religieux

 

Colloque international : approches topographiques du fait religieux

L’étude des pratiques et des cultes à partir de leur inscription dans l’espace prend place dans un renouvellement de l’histoire des religions. Cette rencontre scientifique internationale fait le point sur les apports de l’analyse topographique dans l’étude des faits religieux depuis l’époque archaïque jusqu’à la fin de l’Antiquité tardive, couvrant ainsi plus de mille ans d’histoire, dans un esprit de comparaison entre les différentes périodes, les différentes aires géographiques du monde méditerranéen et les différentes méthodes.

 

Le colloque se déroulera du jeudi 29 au samedi 31 janvier 2015. Les deux premières journées auront lieu à l’Université de Paris-Est Créteil (Campus centre, Bât. P, salle des thèses), . . . → En lire plus

Journée d’études : « Évolution des pratiques de la médiation face aux nouveaux enjeux des territoires » (Bordeaux, 12 février 2015)

evolution_des_pratiques_de_la_mediation_-_bordeaux_12.02.2015_Page_1Programmée à l’occasion des 30 ans du label Villes et Pays d’Art et d’Histoire (VPAH) et de l’inauguration de l’exposition « Vivre les patrimoines », cette journée organisée par l’Association Nationale des Villes et Pays d’Art et d’Histoire et des Villes à Secteurs Sauvegardés et Protégés (ANVPAH & VSSP) en partenariat avec l’association Archimuse, EDF, la Ville de Bordeaux et le Musée d’Aquitaine a pour ambition de mettre en avant l’évolution des pratiques de la médiation face aux nouveaux enjeux des territoires.

Depuis sa création, le label Villes et Pays d’Art et d’Histoire touche un public dont la définition est en constante évolution, du touriste au public scolaire. Il en résulte une diversification des outils pédagogiques et des approches . . . → En lire plus

Colloque : « Exposer la chasse ? » (Paris, 19-20 mars)

Jean-Baptiste Oudry, Nature morte avec faisan, 1763, Louvre À travers le monde, de nombreux musées sont consacrés à la chasse. La nature de leurs collections comme leur agencement muséographique expriment différentes conceptions de la relation de l’homme à l’animal sauvage. C’est d’abord le désir de commémorer la capture de l’animal qui motive les peintures rupestres préhistoriques ou la constitution de trophées. La muséographie des musées de chasse est souvent héritière d’un goût inspiré par l’agencement des premières galeries de trophées, la richesse des cabinets de curiosité, et la décoration des pavillons de chasse. La présentation et l’interprétation des collections cynégétiques varient selon les lieux et les époques. Si leurs concepteurs poursuivent des fins artistiques, naturalistes ou ethnographiques, la perception du visiteur . . . → En lire plus

Rencontres : « La question de la valeur de l’œuvre dans l’art contemporain » (Aix-en-Provence, 29 janvier 2015)

Marcel Duchamp, LHOOQ, 1919 L’évolution artistique a rendu de plus en plus incertains les concepts mêmes d’œuvre et d’artiste, notions clés de toute approche esthétique et juridique. Parallèlement la valeur d’une œuvre d’art contemporain semble résulter d’un jeu complexe d’interactions entre différents acteurs.

L’originalité, dans son rapport fondateur à la figure du génie, constitue sûrement une des valeurs constitutives des concepts modernes d’art et d’artistes. Pourtant, l’art du vingtième siècle fourmille d’oeuvres citant ostensiblement d’autres oeuvres, de la Joconde à moustaches de L.H.O.O.Q aux photographies de Walker Evans rephotographiées par Sherrie Levine, des publicités recadrées de Richard Prince aux bibelots reproduits dans l’acier inoxydable par Jeff Koons. Une sorte de transfert de valeur opèrerait-il dans . . . → En lire plus

Journée d’études : « Carlo Scarpa et ses amis : l’art d’exposer » (Paris, 24 janvier 2015)

Carlo Scarpa, Museo di Castelvecchio, rénovation de 1973, VéroneL’œuvre de Carlo Scarpa, mort en 1978, domine la production architecturale de ce siècle en Italie et au-delà. Elle est une source d’inspiration pour nombre d’artistes, d’architectes, de designers contemporains. Architecte, auteur d’édifices aujourd’hui mythiques comme la Tombe Brion, designer réputé, il fut aussi un maître dans l’art d’exposer. Qu’il s’agisse de galeries, de « displays » temporaires ou de musées, Scarpa est le plus éclatant parmi ces architectes italiens qui, au XXe siècle, ont révolutionné l’espace et les dispositifs d’exposition. Les espaces qu’il conçut pour l’exposition Mondrian de 1952 ou pour la Biennale de Venise dont il fut, jusqu’en 1972, l’architecte, démontraient son exceptionnelle intelligence de l’art, de sa jouissance et de . . . → En lire plus

Journée d’études : « Artistes des lumières. Peintres, sculpteurs, architectes et maîtres artisans du XVIIIe siècle » (Paris, 26 février 2015)

symposium_artistes-lumieres_programme2[1]L’art du XVIIIe siècle est connu par quelques célébrités – Watteau, Fragonard, Chardin – dont la popularité tient dans l’ombre de très nombreux artistes au talent exceptionnel. La journée d’études Artistes des Lumières a été conçu pour que ces grands maîtres des Lumières renouent avec le grand public, sous la conduite des chercheurs et historiens de l’art qui travaillent actuellement à la reconstitution de leur œuvre. Les rencontres auront lieu le 26 février 2015 à la Mairie du 11e arrondissement de Paris. Chaque présentation de 30 minutes sera suivie d’un quart-d’heure dévolu aux échanges et débats, sous la présidence de Sébastien Chauffour et Christophe Henry. Le deuxième symposium bisannuel, conçu sur le même . . . → En lire plus

Journée doctorale : « Histoire des sciences, histoire de l’art » (Paris, 20 janvier 2015)

logo 6

Journée doctorale « HISTOIRE DES SCIENCES, HISTOIRE DE L’ART »

Cette journée doctorale est organisée par l’ED 124 « Histoire de l’art et Archéologie » de l’Université Paris-Sorbonne en collaboration avec le projet Convergences patriNat (Sorbonne Universités). Elle fait partie de la formation doctorale obligatoire des doctorants de l’ED 124.

Journée organisée par Marie PLANCHOT, Elsa De SMET et Olivier VAYRON. Thème proposé par Elsa De Smet

Date : mardi 20 janvier 2015, 10h à 17h,

Lieu : salle Perrot (2ème étage), Galerie Colbert – INHA, 2 rue Vivienne, 75002 Paris.

Cette journée d’étude proposera de mettre en lumière le riche dialogue entre l’Art et la Science qui est au coeur de l’analyse moderne en Histoire de l’art. Elle permettra de confronter différentes visions à travers une approche se voulant la plus large . . . → En lire plus

Colloque : « Nouveaux regards sur le mobilier français au XVIIIe siècle »

Capture d’écran 2015-01-15 à 09.44.52Le Centre de recherche du château de Versailles et le château de Versailles organisent conjointement un colloque intitulé « Nouveaux regards sur le mobilier français du XVIIIe siècle » qui se tiendra les 4 et 5 février 2015.

Venant en clôture de l’exposition « 18’ Au sources du design, chefs-d’œuvre du mobilier français 1650-1790 », ce colloque cherche à faire le point sur la recherche en matière de mobilier du XVIIIe siècle en prenant compte des nouvelles découvertes et des apports scientifiques, tout en réexaminant l’influence de ce mobilier sur les périodes postérieures. Vous trouverez en pièce jointe le programme ainsi que les conditions d’accès.

Les inscriptions sont d’ores et déjà ouvertes sur le site internet . . . → En lire plus

Journée d’études : « Périphéries et recentrements en histoire de l’architecture » (Tours, 6 février 2015)

2014-10-27 14.18.23 Le vendredi 6 février 2015 se tiendra à Tours une journée doctorale d’histoire de l’architecture, proposée par Jean-Baptiste Minnaert (université François-Rabelais, Tours), et co-organisée par Anne-Marie Châtelet (ENSA, Strasbourg) et Hélène Jannière (Université de Rennes 2 – Haute Bretagne). La manifestation aura lieu dans la salle du 5e étage de la Bibliothèque universitaire de l’université François-Rabelais, 3, rue des Tanneurs (tramway Anatole-France) à Tours, et est ouverte à tous, sans inscription.

 

Programme

9h15 – Accueil

9h45 – Jean-Baptiste Minnaert, Anne-Marie Châtelet, Hélène Jannière : Présentation de la journée

10h00 – Conférence d’Émilie d’Orgeix : Non Aedificandi. Les dehors de la ville forte à l’époque moderne (XVIe-XVIIIe siècles)

10h40 – Pause

11h00 – Nina Mansion : Archives et histoires . . . → En lire plus

Journée d’études : « La place des édifices religieux dans la formation de l’espace médiéval en France » (Paris, 23 janvier 2015)

mp Étudier la formation des espaces d’un territoire, c’est étudier la répartition des activités humaines et leur progressive mise en administration par l’autorité, qu’elle soit locale ou royale, laïque ou ecclésiastique. Depuis quelques années en effet, on compte de nombreux travaux de thèses qui abordent ces questions sur le rôle des commanditaires, laïcs et ecclésiastiques, dans les grands chantiers de construction ou dans la commande d’objets de dévotion.

Cette journée d’étude a pour objectif de mettre en présence ces jeunes chercheurs et de faire l’état des lieux des travaux actuels, afin d’envisager les horizons de la recherche dans ce domaine.

Regards sur la morphogenèse des réseaux d’églises : héritages, stratégies et pratiques édilitaires

Des études de cas nous permettront de cerner . . . → En lire plus

Journée d’étude : « Ralentir peintures #1 »

Capture d’écran 2015-01-05 à 17.50.17Face au constat d’accélération du changement social, tout autant que celui de la circulation des images, la peinture est souvent présentée comme un mode ralenti de pensée en action. Ralentie, la peinture ? Selon un certain nombre de préjugés, soit elle serait le lieu d’une pétrification culturelle, soit au contraire elle serait le lieu d’une résistance. D’un côté ou de l’autre, est mis en jeu le fait que ses outils, les savoirs comme les gestes qu’elle implique, ont peu évolué depuis la période pré-moderne. Le caractère manuel de la pratique picturale induirait ainsi une stratégie de repli, et peut-être d’indifférence, face au flux de plus en plus virtuel des images, ou inversement offrirait les moyens d’une résistance . . . → En lire plus

Journée d’études : « La gestion des données de la recherche : retours d’expérience » (Paris, 16 janvier 2015)

Journée d’études organisée par le laboratoire InVisu (CNRS-INHA) en partenariat avec l’ADBS Secteur Recherche

16 janvier 2015 – 9h-17h30 Galerie Colbert Salle Giorgio Vasari Institut national d’histoire de l’art Entrée libre sur inscription

Accès : 6 rue des Petits-Champs ou 2, rue Vivienne 75002 Paris

Organisation : Odile Contat, Juliette Hueber, Chloé Hutter, Nathalie Le Tellier-Becquart, Esther Magnière, Pascale Mallaret, Antonio Mendes da Silva, Noémie Musnik

Cette journée a pour objectif d’offrir aux participants une vision pratique des projets de gestion de données de la recherche qui peuvent être menés, en sciences dures ou en sciences humaines dans les laboratoires de recherche quel que soit le type de données : corpus de texte, données de mesure, données d’essai, données d’enquêtes…

Programme

Animation de la journée : Jean-Luc Minel, MoDyCO, . . . → En lire plus

Journée d’études : « Hommage à Enrico Castelnuovo » (Paris, 9 janvier 2015)

CastelnuovoJournée d’hommage organisée par Michel Laclotte, Chantal Georgel et Damien Bril (INHA)

9 janvier 2015 – 9h30-17h

Galerie Colbert Salle Giorgio Vasari Institut national d’histoire de l’art entrée libre

Accès : 6 rue des Petits-Champs ou 2, rue Vivienne 75002 Paris

Au carrefour de l’histoire de l’art, de l’histoire et de l’anthropologie, les recherches d’Enrico Castelnuovo ont ouvert de fécondes perspectives en œuvrant au décloisonnement des disciplines et en initiant des approches novatrices. Ses premiers travaux, qui aboutirent à la publication d’une monographie sur l’œuvre de Matteo Giovannetti, lui ont aussi donné une conscience aiguë des enjeux patrimoniaux soulevés par la recherche, et très tôt il appela de ses vœux la restauration, actuellement engagée, des décors d’Avignon.

De l’Université de Lausanne (1964-1983), . . . → En lire plus

Colloque : « Miquel Barceló, portraits / autoportraits » (Paris, 17-18 décembre 2014)

Miquel Barcelo, Autoportrait vu de dosCe colloque s’intéresse aux portraits et autoportraits peints ou dessinés par Miquel Barceló ainsi qu’aux portraits de celui-ci réalisés par les romanciers, photographes et cinéastes. Il s’agira de s’interroger sur la façon dont l’artiste révèle l’identité de ses modèles, mais également de voir comment d’autres artistes ont cherché à rendre compte de son oeuvre, de sa vision de l’art et de son histoire.

Voir aussi l’appel à communication.

Programme

Mercredi 17 décembre 2014

Université Paris-13, Sorbonne Paris Cité, Campus Villetaneuse 99, avenue Jean-Baptiste Clément 93430 Villetaneuse La Chaufferie

Des photographies de Jean-Marie del Moral et son film Les ateliers de Barceló (1991, Arkadin productions) seront exposés à La . . . → En lire plus

Colloque : Agglomérations du nord de la Gaule et des régions voisines durant l’Antiquité Tardive (Besançon, 16-17 décembre 2014)

Capture d’écran 2014-12-12 à 14.21.11Cette quatrième rencontre ATEG fait suite à celles organisées à Strasbourg en novembre 2008 (ATEG 1 – La Vallée du Rhin supérieur et les régions limitrophes durant l’Antiquité tardive : actualité de la recherche), à Châlons-en-Champagne en septembre 2010 (ATEG 2 – Sépultures, nécropoles et pratiques funéraires dans l’Est de la Gaule durant l’Antiquité tardive) et à Dijon en novembre 2012 (ATEG 3 – La place de l’État dans l’est de la Gaule durant l’Antiquité tardive, 250-450 ap. J.-C.).

Le sujet même du colloque – les agglomérations de Gaule septentrionale – fait écho à celui de Bliesbruck-Reinheim, dont les actes ont été publiés il y a tout juste vingt ans, et qui proposait un . . . → En lire plus

Journée d’étude : « D’autres collections pour les arts »

Capture d’écran 2014-12-11 à 12.26.55Cette journée part d’une interrogation paradoxale : qu’ont en commun des collections singulières ? Qu’est-ce qui rassemble pour le collectionneur, le conservateur et les publics des objets aussi différents que le jouet, le peigne, le costume, les cadeaux diplomatiques, un carrousel et une Tarasque ? Au-delà d’une mythologie des objets qui les isole dans une symbolique particulière (imagerie, contes, récits fantastiques), il apparaît que chaque objet entretient avec tous les autres un ensemble de relations (système des objets) articulant usages, savoirs et modes de présentation.

Chaque intervenant, allant du particulier (sa collection et son histoire) au général (le système des objets et les représentations sociales), discutera avec tous les autres . . . → En lire plus

Journées d’étude : « L’industrie d’art romaine & Lire Riegl aujourd’hui  » (Paris, INHA, 11-12 décembre 2014)

imagesL’industrie d’art romaine & Lire Riegl aujourd’hui (Paris, 11-12 Dec 14) Institut national d’histoire de l’art et Centre allemand d’histoire de l’art L’industrie d’art romaine & Lire Riegl Aujourd’hui Deux événements autour de la parution récente en français de L’Industrie d’art romaine tardive (Macula, 2014) Préface d’Emmanuel Alloa Postface de Christopher Wood 1. Première séance du Séminaire Commun de l’INHA 2014-2015 : Autour de la publication de la traduction de L’industrie d’art romaine tardive d’Alois Riegl, par Emmanuel Alloa (université de Saint-Gall) et Véronique Yersin (Éditions Macula), invités par Thierry Laugée. 11 décembre 2014 – 18h-20h Galerie Colbert, Salle Giorgio Vasari Institut national d’histoire de l’art Entrée libre Accès : 6 rue des Petits-Champs ou 2, rue Vivienne 75002 Paris Parue . . . → En lire plus

Journée d’étude : « Peinture et enluminure dans les Pays-Bas du Sud » (Lille, 12 décembre 2014)

JELegare-214x300Peinture et enluminure dans les Pays-Bas du Sud

(Lille, 12 Dec 14) Lille (France), December 12, 2014

Lien vers le programme PDF

Journée d’étude / Conference:

Programme / Program:

9h30 : Accueil des participants

10h00 : Présentation de la Journée : Prof. Dr. Anne-Marie LEGARÉ

10h15 : Prof. Dr. Maximiliaan MARTENS Recherche matérielle du Liber Floridus

10h45 : Pause

11h00 : Miyako SUGIYAMA, doctorante Reconsidering the Function and Audience of the Madonna of Jan Vos by Jan van Eyck and his Workshop

11h20 : Dr. Olga KARASKOVA Un cas d’iconographie politique à la cour de Bourgogne : Isabelle de Portugal et Marie de Bourgogne en sibylles

11h40 : Prof. Dr. Peter VAN DEN ABEELE Spectroscopic analysis of mediaeval manuscripts Discussion

. . . → En lire plus

Appel à communication : « Une rhétorique de l’histoire de l’art? Pratiques et dispositifs de l’écriture »

Image1Comme toute discipline, l’histoire de l’art communique au travers de formes discursives normalisées. La littérature grise dont les articles et les thèses, les catalogues d’exposition, les essais ou bien encore les ouvrages de vulgarisation scientifique sont censés répondre à des critères de narration implicites (énonciation impersonnelle, emploi du conditionnel, vocabulaire spécialisé…) qui légitiment d’autant mieux l’argumentation de leurs auteurs. Dans sa pratique dite académique, l’écriture apparaît à bien des égards comme le point nodal entre la synthèse des recherches et la diffusion des connaissances. Ainsi, en organisant cette journée d’étude, nous invitons les historiens de l’art à s’interroger sur la nature et la qualité des principes langagiers de leurs propres discours, héritiers d’une discipline qui, en Europe, s’est imposée . . . → En lire plus

Journée d’étude : « Galeries et avant-gardes. 1900-1950 » (Paris, 8 décembre 2014)

RenéLe programme de recherche « Les artistes et leurs galeries. Réceptions croisées. Paris-Berlin. 1900-1950 » propose l’évaluation du rôle historique, sociologique et esthétique des galeries d’art dans le contexte de l’émigration, entre Paris et Berlin, de 1900 à 1950. L’observation de la galerie comme champ interdisciplinaire, au croisement de l’esthétique, de la politique, de la sociologie du travail, de l’économie, de l’histoire de l’art et des transferts esthétiques, conduit à décloisonner les différents régimes de visibilité, à apprécier un double jeu cumulatif entre création et « présentation de soi », dans la perspective des transferts conceptuels et formels entre l’est et l’ouest.

La galerie permet d’évaluer pour la période observée, l’ampleur de l’internationalisation culturelle dans les lieux de la . . . → En lire plus