Séminaire – « Colorants et textiles » : Quels nuanciers chromatiques pour quels clients : manuels et livres d’échantillons en Languedoc (19 décembre 2018, Paris)

Le Mémoire d’Antoine Janot, manuscrit daté du 31 mai 1744.

En dépit de la richesse et de la diversité des sources qui en sont issues (brevets, cahiers de laboratoire et manuels de teinture, expositions universelles, périodiques de mode, archives et catalogues commerciaux…), le champ d’étude des colorants et de leur mutation au cours de la seconde moitié du XIXe siècle est un domaine de recherche inexploré en France. Comme le programme de recherche qu’il accompagne, le séminaire proposé est consacré aux colorants de synthèse utilisés . . . → En lire plus

Journée d’études – Actualité des portails du premier art gothique : approche matérielle, étude technique, restauration (13 décembre 2018, Paris)

Angers, cathédrale Saint-Maurice, archivolte du portail occidental : vieillard de l’Apocalypse, vers 1150 (© Dominique Bouchardon, LRMH)

 

Les récents travaux de restauration sur les portails gothiques d’Île-de-France ont permis de renouveler le débat historiographique sur la chronologie et les décors (style et polychromie). Pendant de l’exposition qui se tiendra au musée de Cluny, la journée d’études conjointement organisée par le musée, université Paris 1 Panthéon-Sorbonne et l’INHA rendra compte de ces découvertes. Elle fera intervenir les acteurs patrimoniaux qui ont préparé et conduit ces chantiers (méthodologie, techniques de restauration, critique d’authenticité et découvertes) et des historiens de la sculpture . . . → En lire plus

Atelier de recherche : « L’art mis en mots. Discours, transferts et processus de traduction en philosophie et en histoire de l’art » (Lyon, 8-10 avril 2019)

Atelier de recherche : « L’art mis en mots. Discours, transferts et processus de traduction en philosophie et en histoire de l’art » (Lyon, ENS, 8-10 avril 2019)

 

Responsables : Dominik Brabant (KU Eichstätt) & Audrey Rieber (ENS de Lyon)

Avec le soutien de l’Université franco-allemande, de l’ENS de Lyon, de l’Institut d’Histoire des Représentations et des Idées dans les Modernités (IHRIM UMR 5317), du Goethe-Institut Lyon, du Centre Interdisciplinaire d’Études et de Recherches sur l’Allemagne (CIERA Hors les murs).

 

Public visé :

L’atelier s’adresse à des jeunes chercheuses et chercheurs en philosophie, en théorie et en histoire des arts. Il vise en priorité des doctorant(e)s voire, si la candidature est justifiée, des Masterant(e)s ou post-doctorant(e)s de langue française ou allemande dont les recherches actuelles sont ancrées dans le . . . → En lire plus

Séminaire – « INHALab » : Les médias invasifs ( 6 décembre 2018, Paris)

Anonyme, Television and the telephot, couverture de la revue  » Electrical Experimenter ”, mai 1918.

 

Cette séance finale, construite autour du paradigme des technologies d’emprise, se recentre sur la peur (et la paranoïa) récurrente du contrôle et de l’invasion par la technique, comme l’étudie actuellement le théoricien des médias Jeffrey Sconce dans son projet à venir sur la technical delusion ou encore le théoricien de la littérature Yves Citton dans son analyse récente de la « médiarchie ».

Intervenants

Yves Citton (université Paris 8) Jeffrey Sconce (université Northwestern)

À propos d’INHALab

Dans cette volonté politique de privilégier et soutenir la jeune . . . → En lire plus

Lancement du groupe de recherche « Transfrontaliers » (Paris, 21 novembre 2018)

Lancement du groupe de recherche « Transfrontaliers » (Paris, 21 novembre 2018)

En 1978, dans un article paru dans la revue Art History, l’historien de l’art polonais Jan Białostocki se demandait si l’histoire de l’art pouvait véritablement être susceptible de fonder une communauté internationale au même titre que d’autres disciplines scientifiques. « A plea for internationality » – tel est le titre de l’article en question – était surtout l’expression d’un souhait : celui de dépasser les barrières des langues et des cultures pour aboutir à un dialogue plus fluide entre les méthodes et les recherches d’historiens de l’art de nationalités et origines différentes.

L’actualité de . . . → En lire plus

Colloque – Winckelmann et l’œuvre d’art : Matériaux et types (26-27 novembre 2018, Paris)

Intaille de la collection Stosch, dans J.J. Winckelmann, Monumenti antichi inediti, 2 volumes, Rome, 1767, pl.97.

Les années 2017-2018 correspondent au 300e anniversaire de la naissance et au 250e anniversaire de la mort de l’historien de l’art et archéologue Johann Joachim Winckelmann (1717-1768). L’Institut national d’histoire de l’art participe, à cette occasion, aux grands événements organisés dans toute l’Europe pour examiner à nouveaux frais son œuvre en programmant un colloque et une exposition dossier qui lui sont entièrement consacrés.

Ce colloque, qui adopte un angle d’étude novateur sur la place de l’œuvre de Winckelmann dans la culture européenne, propose de . . . → En lire plus

Séminaire : « Echos du passé – séminaire méthodologique sur les archives sonores » (Paris, 2018-2019)

Séminaire : « Echos du passé – séminaire méthodologique sur les archives sonores » (Paris, 2018-2019)

Le séminaire se tient tous les deux mois le mercredi en Sorbonne, salle Fossier (17 rue de la Sorbonne, escalier C, 3e étage, couloir de droite) ou en salle 19 (Centre Panthéon, place du Panthéon, niveau -1), de 17h30 à 19h.

Il est organisé autour d’une présentation de chercheur et se veut un espace de discussions sur les archives sonores afin d’échanger méthodes de travail et pistes de recherche. Le séminaire est ouvert à tous ceux qui travaillent sur des archives sonore : jeunes chercheurs, universitaires confirmés, historiens, anthropologues, musicologues, etc.

Programme :

17 . . . → En lire plus

Colloque – De nouvelles démocraties du savoir ? Pourquoi et comment ouvrir à la réutilisation les images des collections publiques (22 – 23 octobre 2018, Paris)

Réunissant historiens, historiens d’art et juristes, responsables de collections, spécialistes de la documentation et des données, cette rencontre internationale constitue le colloque final de la deuxième phase du programme « Images/Usages », porté par l’INHA et financé par la Fondation de France. Il a pour objet la question de la valeur des images d’œuvres d’art et des pratiques contemporaines. Différents thèmes seront développés à travers les discussions : le rôle de l’image patrimoniale comme outil et vecteur de savoir (projets de recherche en Humanités numériques), les politiques des musées, archives et bibliothèques en termes d’open access, les différents aspects de la réutilisation des données ouvertes ou encore . . . → En lire plus

Les Lundis numériques de l’INHA : « Fabriquer des livres avec le Web »

Depuis la numérisation des outils de conception et de production du livre dans les années 1980, le domaine de la publication connaît sans doute une évolution majeure avec l’influence des méthodes et des outils du développement web. Passant d’une chaîne à un système modulaire, abandonnant traitement de texte et logiciel de publication assisté par ordinateur, et intégrant désormais le versionnement, des éditeurs pionniers déploient de nouvelles façons de fabriquer des livres, qu’ils soient imprimés,numériques ou web.

Intervenant

Antoine Fauchié (IUT de Grenoble, ENSSIB)

À propos des lundis numériques

L’Institut national de l’histoire de l’art effectue depuis plusieurs années une veille active dans le domaine des . . . → En lire plus

Séminaire « L’histoire de l’art à l’épreuve du numérique » : Expériences numériques avec les cartographies artistiques (Paris, 13 juin 2018)

Comme bien des disciplines des sciences humaines, l’histoire de l’art se tient encore relativement à l’écart du numérique, et en particulier de la science ouverte. Le mouvement de libération des collections patrimoniales va cependant croissant et la place centrale des images dans la pratique des historiens d’art induit en tout état de cause l’acquisition et le traitement de données visuelles, nombreuses ou pas, numériquement natives ou pas, selon des formes de mise en ordre plus ou moins raisonnées et informées des possibilités, comme des contraintes, du numérique. Le séminaire souhaite œuvrer au partage de retours d’expérience des recherches à dimension numérique (aussi bien implicite qu’explicite) . . . → En lire plus

Les Lundis numériques de l’INHA : « Projet Ikonikat : réception sociale des images et histoire de l’art »

De mars à juin 2017, à l’occasion de l’exposition « Le Mystère Le Nain », 750 visiteurs du musée du Louvre- Lens ont participé à une étude de réception des œuvres par les publics. Les données analysées grâce au dispositif numérique Ikonikat mettent en lumière différentes modalités de perception des peintures qui varient notamment en fonction du genre et de l’âge des visiteurs, de leur formation et de la configuration sociale des visites. Ces données témoignent également de l’influence de la muséographie sur l’évolution du regard des visiteurs au fur et à mesure de leur parcours dans l’exposition. Elles permettent enfin d’identifier diverses interprétations des publics qui . . . → En lire plus

Cinquième séance du cycle « Dialogues de la salle Labrouste » : Guillaume Cassegrain et Maurice Brock dialoguent autour de « Représenter la vision »

Cinquième séance du cycle « Dialogues de la salle Labrouste » : Guillaume Cassegrain et Maurice Brock dialoguent autour de « Représenter la vision »

Pour la cinquième séance des « Dialogues de la salle Labrouste » qui aura lieu le 29 juin 2018, Guillaume Cassegrain dialogue avec Maurice Brock autour de « Représenter la vision. Figurations des apparitions miraculeuses dans la peinture italienne de la Renaissance » (Actes Sud, 2017).

Représenter la vision est consacré à un thème central de l’histoire de l’art occidental : la vision (regroupant ici les visions béatifiques et les apparitions miraculeuses). Or si ce sujet a donné lieu à d’importantes études . . . → En lire plus

Conférence « Trésors de Richelieu » : La carte de l’Afrique australe de François Levaillant

La carte de l’Afrique australe de François Levaillant (1753-1824) fut réalisée au terme de deux voyages menés dans ces régions entre 1781 et 1784. Richement illustrée de soixante-six vignettes et de cinq tableaux peints, cette carte monumentale, offerte au roi Louis XVI, est un recueil détaillé de la faune et de la flore de ces régions ainsi qu’un des premiers essais de cartographie de leur distribution géographique.

Intervenants

Joëlle Garcia (Muséum national d’histoire naturelle) Olivier Loiseaux (BnF)

À propos du cycle de conférences « Trésors de Richelieu »

L’Institut national d’histoire de l’art et la Bibliothèque nationale de France organisent la 7e édition . . . → En lire plus

Appel à communication : « Quelles sources pour l’histoire des sens ? » (Paris, 21 septembre 2018)

Appel à communication : « Quelles sources pour l’histoire des sens ? » (Paris, 21 septembre 2018)

Un Atelier du XIXe siècle de la Société des études romantiques et dix-neuviémistes, organisé par Barbara Giraud (Oxford-Brookes University) et Érika Wicky (FNRS/Université de Liège).

21 septembre 2018 Fondation Biermans-Lapôtre Cité internationale universitaire, Paris

S’inscrivant dans le prolongement du Material Turn, mais également redevable de l’histoire du corps et de celle des sensibilités, l’histoire des sens s’ancre toujours plus au cœur de l’actualité de la recherche sur le XIXe siècle. De même que l’histoire de la culture visuelle, qui a souvent été comprise comme une histoire du regard, elle étudie la signification et les . . . → En lire plus

Colloque : « Les archives des institutions d’art contemporain : formes, usages, futurs » (Bordeaux, 13-14 décembre 2017)

Colloque : « Les archives des institutions d’art contemporain : formes, usages, futurs » (Bordeaux, 13-14 décembre 2017)

Ce colloque cherche à faire un point sur la façon dont certaines institutions d’art envisagent leurs stratégies de sélection, d’acquisition, de partage et de présentation des archives dans leurs formes les plus variées. En remettant en question les façons dominantes de penser les archives, il sera question de nommer la multitude d’approches à la base de la conservation et de l’exploitation des archives institutionnelles.

Cette initiative est ainsi conçue comme un carrefour où des directeurs de musées, des archivistes et des universitaires travaillant sur des sujets relatifs peuvent se confronter et témoigner de . . . → En lire plus

Praticable. De la participation à l’interaction dans l’art contemporain ( Paris, 10 octobre 2017)

Comment concevoir des œuvres d’art réalisées avec l’implication physique de leurs spectateurs, des œuvres à même de provoquer des expériences esthétiques autant que pratiques ? Entre deux registres d’activité a priori opposés, la contemplation et l’usage, comment proposer une troisième voie : celle d’œuvres « praticables », constituées pour et avec l’action du public ? En s’appuyant sur le récent ouvrage Practicable. From Participation to Interaction in Contemporary Art édité chez MIT Press par Samuel Bianchini et Erik Verhagen, une quinzaine de contributeurs – artistes, historiens et théoriciens de l’art . . . → En lire plus

Appel à communication : « Marges et interstices en histoire de l’architecture (XVIIIe-XXIe siècles) » (Tours, 5 février 2018)

Appel à communication : Marges et interstices en histoire de l’architecture (XVIIIe-XXIe siècles)

Le laboratoire InTRu lance aux jeunes chercheurs en histoire de l’architecture (doctorants, post-doctorants…) un appel à contributions pour une journée d’étude intitulée Marges et interstices en histoire de l’architecture (XVIIIe-XXIe siècles) : Questionner les limites historiographiques qui aura lieu à l’université de Tours le 5 février 2018.

Argumentaire :

En 2016, au moment où s’achevait le programme de recherche « Écrire l’histoire depuis les marges » codirigé par les universités Sorbonne-Nouvelle, Paris-XIII et Paris-Sorbonne, le sujet de concours du CAPES et de l’Agrégation d’histoire-géographie portait sur « la France des marges », tandis qu’était soutenue une . . . → En lire plus

Appel à communication : CFP CAA 2018 : Provenance Research as a Method of Connoisseurship ? (Los Angeles, 21-24 février 2018)

Provenance Research as a Method of Connoisseurship?

CAA 106th Annual Conference, Los Angeles, February 21-24, 2018

Deadline: August 14, 2017

Chairs: Christian Huemer (Getty Research Institute, CHuemer@getty.edu), Valérie Kobi (Universität Bielefeld, valerie.kobi@uni-bielefeld.de), Valentina Locatelli (Kunstmuseum Bern, valentina.locatelli@gmail.com)

This session will explore the intersections between provenance research and connoisseurship with regard to the early modern period. In order to go beyond today’s dominant understanding of provenance research as a practice exclusively related to Nazi-looted art and questions of restitutions, the panel will deliberately focus on topics from the late fifteenth to the eighteenth centuries. By setting this alternative chronological limit, we will delve into the historical role of provenance research, its tools and significations, and its relation to connoisseurship and collecting practices. What influence did the biography of an artwork exert . . . → En lire plus

Création d’un nouveau master professionnalisant Fabriques de l’image (Dijon, Université de Bourgogne)

Création d’un nouveau master professionnalisant Fabriques de l’image (Dijon, Université de Bourgogne)

L’UFR Sciences Humaines et Sociales et le Département d’Histoire de l’art et d’archéologie ouvrent un nouveau master Histoire de l’art (Archéologie, Images, Patrimoines) à la rentrée 2017. Le master 2 contient deux parcours, un plus orienté vers la recherche, et un autre plus professionnalisant, Fabriques de l’image. Original et inédit dans le paysage actuel de l’offre de formation, ce parcours professionnel en 2e années de master vise à donner aux étudiants des connaissances pratiques et théoriques sur les images en lien avec le patrimoine, de sa fabrication à la production d’outils ou de supports, écrit . . . → En lire plus

Journée d’étude : « Écrire l’image. Dialogues en histoire de la photographie autour des sources et de leurs usages » (Archives nationales, Pierrefitte-sur-Seine, 20 avr. 2017)

Les Archives nationales organisent une journée d’étude à l’occasion de leur participation au Mois de la Photo du Grand Paris 2017. La publication de l’ouvrage De l’image fixe à l’image animée (1820-1910) : actes des notaires de Paris pour servir à l’histoire des photographes et de la photographie en 2015, en est un point de départ, ainsi que l’exposition En avion au-dessus de…, dialogues entre Mathieu Pernot et le fonds LAPIE, présentée du 4 avril au 19 septembre 2017 sur les deux sites des Archives nationales. L’objectif de cette journée est de croiser différentes approches sur les sources, écrites ou imagées, qui enrichissent une histoire du visuel et leurs usages dans . . . → En lire plus