Biennale de Paris : scènes nationales, scènes internationales

Dans cette séance qui se tiendra à la Bibliothèque Kandinsky en présence de documents choisis, il s’agira d’évoquer la matérialité des archives de la Biennale de Paris dans leur diversité et d’interroger ce qu’elles dévoilent des réseaux artistiques d’alors. A titre d’étude de cas, il sera question de la Section de l’Amérique latine à la Biennale de 1977, de ses paradoxes et ambigüités. Si elle répondait au souhait des organisateurs que la participation internationale soit confiée à des spécialistes d’une région ou d’une scène artistique, certains des artistes exposés critiqueront ce fonctionnement, soulignant les enjeux politiques de ces ambitions internationales. Ces épisodes signalent aussi la . . . → En lire plus

Conférence des Lundis numériques :  » Des nouvelles d’Europeana »

L’INHA effectue depuis plusieurs années une veille active dans le domaine des humanités numériques avec un accent porté sur ce qui touche au domaine visuel. De nombreux contacts et échanges sont régulièrement établis entre les différentes composantes de l’établissement et diverses équipes sur des problématiques et des projets concernant les enjeux, les représentations, les aspects techniques ou les questions juridiques liées à l’histoire de l’art et à l’image.

Description de la séance

Depuis fin 2008, Europeana agrège sur une plateforme unique le contenu des bibliothèques numériques de la plupart des grandes institutions culturelles européennes, bibliothèques, musées, services d’archives et archives audiovisuelles. Au delà de l’infrastructure . . . → En lire plus

Séminaire : Programme du séminaire Images Re-vues (Paris, 2017-2018)

Séminaire 2017-2018 : Images Re-vues (Paris, 2017-2018)

INHA, 6 rue des Petits Champs/2 rue Vivienne, salle Walter Benjamin

Le 1er jeudi du mois, de 10 à 12h, à partir de décembre 2017 à jusqu’à mai 2018.

Coordonné par :

Bérénice Gaillemin, post-doctorante, INALCO (Département des Amériques) Louise Hervé, artiste Elise Lehoux, docteure de l’EHESS (ANHIMA) Chloé Maillet, professeure d’histoire et théorie des arts à l’ESBA Angers, (correspondante ALHOMA/CRH/EHESS)

Le séminaire de la revue électronique Images re-vues accompagne les dernières sorties des numéros sous forme de rencontres avec des auteurs qui ont participé à ces volumes.

Cette année, les premières séances du séminaire seront consacrées au numéro Extra-terrestre portant sur les . . . → En lire plus

Conférence : « L’exotisme dans les natures mortes françaises de la première moitié du XVIIe siècle », par Matthieu Creson, invité par Stéphane Castelluccio (Paris, 13 décembre 2017)

Conférence : « L’exotisme dans les natures mortes françaises de la première moitié du XVIIe siècle », par Matthieu Creson, invité par Stéphane Castelluccio (Paris, 13 décembre 2017)

Des ouvrages comme La Nature morte de Charles Sterling ou Le Grand Siècle de la nature morte de Michel Faré ont souligné le caractère fondamentalement sobre et dépouillé des natures mortes françaises de la première moitié du XVIIe siècle, loin de l’opulence des natures mortes flamandes et hollandaises peintes à la même époque. En effet, là où les Pronkstilleven – natures mortes fastueuses en néerlandais – ont tendance à présenter de riches ensembles d’objets rares et précieux comme des porcelaines chinoises, des verres en cristal de Venise . . . → En lire plus

Conférence : Matériaux, Métiers et Techniques. Vers une histoire matérielle du chantier de restauration (1830-1914)

A la suite des travaux de Max Dvořák sur la notion de « valeur historique » et dans la continuité des recherches de Louis Grodecki sur « les monuments dans l’histoire », il ne s’agit plus aujourd’hui d’aborder le chantier de restauration aux seules fins discriminantes de la « critique d’authenticité ». Le chantier de restauration implique en effet des questions matérielles, techniques, économiques, sociales et spirituelles qui relèvent de l’histoire, de l’archéologie, de l’anthropologie et de la sociologie.

Le fil conducteur des débats envisagés par ce colloque sera donc moins les restaurateurs célèbres ou les chantiers emblématiques que les procédés techniques et les savoir-faire des métiers . . . → En lire plus

Conférence du GRHAM: « La peinture en Provence au XVIIe siècle » par Jane MacAvok (Paris, 14 décembre 2017)

Conférence du GRHAM : La peinture en Provence au XVIIe siècle, par Jane MacAvok (Paris, 14 décembre 2017)

L’importance de la Provence du Grand siècle comme foyer artistique n’est pas à démontrer. Mais si la peinture du XVIIe siècle de cette région a fait l’objet de nombreuses études depuis le XIXe siècle, et les catalogues raisonnés de quelques artistes – notamment Nicolas Mignard ou Reynaud Levieux – sont édités, la dernière publication ayant comme objet de donner une vision d’ensemble remonte au siècle dernier. Cette conférence sera l’occasion de revoir la peinture en Provence à la lumière de recherches récentes. Elle traitera des peintres connus, . . . → En lire plus

Conférence : « Un enjeu national pour la peinture française aux XVIIe et XVIIIe siècles : le grand format » (DFK Paris, 4 Décembre 2017)

Dans le cadre de son sujet annuel 2017/2018, le Centre allemand d’histoire de l’art a le plaisir de vous convier à la conférence « Un enjeu national pour la peinture française aux XVIIe et XVIIIe siècles : le grand format. »

Par Oliver Bonfait, Professeur d’histoire de l’art moderne à l’Université de Bourgogne

La monarchie louisquatorzienne était obsédée par l’idée de grandeur et un objet allait particulièrement retenir son attention car il fut son invention : le tableau de grand format. Au tableau avec des figures coupées à mi-corps, qui avait fait la fortune des « caravagesques », ou de moyenne grandeur, avec des figures . . . → En lire plus

Deuxième séance du cycle « Les Dialogues de la salle Labrouste »

Erminia Gentile Ortona et Mirco Modolo, dialoguent avec Alain Schnapp à propos de « Caylus e la riscoperta della pittura antica »

Pour la deuxième séance du cycle « Les Dialogues de la salle Labrouste » qui aura lieu le 30 novembre 2017, deux auteurs italiens, Erminia Gentile Ortona et Mirco Modolo, dialoguent avec Alain Schnapp à propos de leur ouvrage : Caylus e la riscoperta della pittura antica attraverso gli acquarelli di Pietro Santi Bartoli per Luigi XIV genesi del . . . → En lire plus

SÉMINAIRE COLLECTIF D’HISTOIRE DE L’ART DE LA RENAISSANCE, 2017-2018

SÉMINAIRE COLLECTIF D’HISTOIRE DE L’ART DE LA RENAISSANCE – 2017-2018 APPROCHES ANTHROPOLOGIQUES EN HISTOIRE DE L’ART

Galerie Colbert /2, rue Vivienne 75002 Paris/ salle Vasari

LUNDI 27 NOVEMBRE 2017, 18h30 – ARCHITECTURE, IMAGINAIRE ET PRATIQUE DU BAIN EN FRANCE À LA RENAISSANCE – Ronan Bouttier (docteur de l’Université Paris-Sorbonne) avec la participation de Michèle Bimbenet-Privat (conservateur général au département des objets d’art, Musée du Louvre) et Emmanuel Lurin (maître de conférences à l’Université Paris-Sorbonne)

LUNDI 18 DÉCEMBRE 2017, 18H00 – MYTHES, RÉCITS ET IMAGES DES ORIGINES DE L’HUMANITÉ – Susanna Longo (maître de conférences à l’Université Lyon III) et Elinor Myara . . . → En lire plus

Conférence : Mantegna graveur dans les collections de la BnF

Introduction du cycle par Eric de Chassey (directeur de l’INHA) et Laurence Engel (présidente de la BnF)

Andrea Mantegna (vers 1431-1506) est l’un des plus grands peintres de la Renaissance italienne, actif d’abord à Padoue, puis à Mantoue où il devient le peintre de cour attitré des Gonzague. Il fut aussi l’un des premiers artistes italiens à saisir tout l’intérêt de la gravure pour la diffusion de son œuvre peint. Qu’il ait ou non lui-même tenu le burin, il employait dans son atelier des graveurs avec lesquels il travaillait en étroite collaboration et les estampes réalisées d’après ses dessins comptent parmi les chefs-d’œuvre de la gravure de . . . → En lire plus

Conférence du GRHAM : « L’objet comme gageure : pour une approche matérielle de l’histoire du vêtement »

Conférence du GRHAM : « L’objet comme gageure : pour une approche matérielle de l’histoire du vêtement » par Ariane Fennetaux (Paris, 16 novembre 2017).

Type : Conférence (entrée libre) Date et horaire : jeudi 16 novembre 2017 à 19h. Lieu : Paris, Institut National d’Histoire de l’Art, salle Demargne (rez-de-chaussée). Pour tout renseignement : asso.grham@gmail.com

L’intervention se fonde sur une monographie à paraître, The Artful Pockets: Social and Cultural History of an Everyday Object 17th-19th century, qui se propose de faire une histoire sociale et culturelle d’un accessoire méconnu du vestiaire féminin, la poche. Entre la fin du XVIIe siècle et la fin du XIXe siècle, celle-ci se présente . . . → En lire plus

Appel à communication : Séminaire de recherche en arts – CRAL/EHESS 2017-2018 Art science et technologie

Créé en 2007 par des doctorants du Centre de Recherches sur les Arts et le Langage (CRAL), ce séminaire a pour but de promouvoir la recherche interdisciplinaire sur les pratiques artistiques. Chaque séance inclut une présentation d’un chercheur ou d’un artiste, suivie d’une discussion guidée par un répondant invité. Le thème du séminaire pour l’année 2017-2018 est la relation entre l’art, la science et la technologie. Nous encourageons néanmoins chercheurs ou artistes travaillant dans d’autres domaines à soumettre leurs propositions de thème. Les thèmes proposés peuvent aborder des questions plus générales d’esthétiques, ou se concentrer sur des arts plastiques, la photographie, le cinéma, la musique, la danse . . . → En lire plus

Séminaire : « Critical Heritage Studies. Épistémologies, réception et actualité (Europe, Asie, Monde) » (Paris, EHESS et INHA, 2017-2018)

Séminaire : Critical Heritage Studies. Épistémologies, réception et actualité (Europe, Asie, Monde).

Caroline Bodolec, (CCJ-CECMC), Cyril Isnart (IDEMEC), Claudie Voisenat (IIAC-LAHIC) Le 2e jeudi du mois. Du 9 novembre 2017 au 14 juin 2018 EHESS ou Institut national du patrimoine

Apparu à la fin des années 2000 dans le monde anglo-saxon, le domaine des études critiques du patrimoine culturel, Critical Heritage Studies, s’est rapidement affirmé comme un espace international de réexamen critique des modalités pratiques et des théories qui structurent les activités patrimoniales. Il s’est développé aussi bien dans les espaces post-coloniaux que dans les pays occidentaux et dans les puissances économiques émergentes. En France, la réflexion et le débat sur le patrimoine culturel dans les sciences sociales s’est ouvert dès les années 1980 en prenant appui sur l’histoire, l’anthropologie, . . . → En lire plus

Un datasprint sur les données du Fonds national d’art contemporain

L’INHA effectue depuis plusieurs années une veille active dans le domaine des humanités numériques avec un accent porté sur ce qui touche au domaine visuel. De nombreux contacts et échanges sont régulièrement établis entre les différentes composantes de l’établissement et diverses équipes sur des problématiques et des projets concernant les enjeux, les représentations, les aspects techniques ou les questions juridiques liées à l’histoire de l’art et à l’image.

Description de la séance

Ce projet de recherche repose sur l’exploitation des données de la collection du Fonds national d’art contemporain (FNAC), gérée par le Centre national des arts plastiques (CNAP) pour étudier les effets de l’intervention . . . → En lire plus

Séminaire : « Art et pouvoir, le pouvoir de l’art II » (Paris, 26 octobre 2017)

Séminaire : « Art et pouvoir, le pouvoir de l’art II » (Paris, 26 octobre 2017)

Le séminaire annuel de l’EA 7347 (équipe Histara, EPHE) aura lieu le jeudi 26 octobre 2017 à l’INHA (2 rue Vivienne, 75002 Paris), salle Benjamin. Le thème en sera : « Art et pouvoir, le pouvoir de l’art II ».

Vous trouverez ci-dessous le programme de ce séminaire. Nous serions heureux de vous y accueillir.

 

Matin :

9h15 Sabine Frommel (Directeur d’études, EPHE) : Introduction.

9h30 Rachel Lauthelier-Mourier (Maître de conférences, EPHE) : Cyrus et Panthée, modèles de vertu et de bonne gouvernance.

10h15 Charline Bessière (master 2, EPHE) : lllustration . . . → En lire plus

Conférence : « Meyer Schapiro, en dessinant », par Jérémie Koering (Paris, 15 novembre 2017)

Conférence : « Meyer Schapiro, en dessinant », par Jérémie Koering (Paris, 15 novembre 2017)

Meyer Schapiro, l’un des grands historiens de l’art du XXe siècle, était un dessinateur impénitent. Ses archives, conservées à Columbia University, comptent des milliers de dessins dédiés notamment à l’étude de la sculpture romane (Moissac), de la peinture moderne au XIXe siècle (Courbet, Manet, Van Gogh, Cézanne, Seurat) ou encore de l’art cubiste et abstrait (Picasso, Kandinsky, Malevitch, Pollock). L’analyse de quelques-uns de ces documents nous permettra d’observer Schapiro au travail, et de révéler ainsi la fécondité exploratoire de cet instrument graphique trop souvent négligé par les historiens de l’art.

Rencontre du mercredi 15 novembre 2017 Galerie . . . → En lire plus

Cycle de conférences : « La Renaissance, parlons-en » (Paris, octobre 2017 – mai 2018)

Le cycle de conférences « La Renaissance, parlons-en » a été créé en 2017, et réunit chaque mois des chercheurs et des étudiants en histoire, littérature, philosophie, histoire de l’art, droit ou musicologie à la bibliothèque Interuniversitaire de la Sorbonne.

Ce cycle de conférences se propose d’être un espace de dialogue et de décloisonnement entre les disciplines et les institutions académiques autour d’un objet commun : le terme de « Renaissance », ses définitions et ses usages.

Programme 2017-2018

Les conférences ont lieu un jeudi par mois de 17h à 19h, dans la salle de formation de la Bibliothèque Interuniversitaire de la Sorbonne.

19 octobre 2017 : Luigi-Alberto . . . → En lire plus

Séminaire de Studio XIX : « Rencontres autour du XIXe siècle, Histoire de l’art et Pluridisciplinarité » (Paris, 2017-2018)

Séminaire de Studio XIX : Rencontres autour du XIXe siècles, Histoire de l’art et Pluridisciplinarité (Paris, 2017-2018)

STUDIO XIX est un groupe de recherche en histoire des arts du XIXe siècle, parrainé par l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Ce groupe s’est imposé comme un rendez-vous régulier et un espace d’émulation pour les jeunes chercheurs. Chaque année nous mettons en place un séminaire qui accueille deux types de séances. D’une part des conférences avec invités où des figures de la recherche nous présentent leurs travaux, d’autre part des ateliers méthodologiques au cours desquels les doctorants s’expriment sur l’avancement de leur thèse (parti-pris, méthode, problèmes éventuels). Le séminaire 2017-2018 sera consacré à . . . → En lire plus

Conférence : « Architecture peinte de Léonard à l’école de Raphaël : le renouveau d’une tradition antique » (Paris, 13 octobre 2017)

Conférence : « Architecture peinte de Léonard à l’école de Raphaël : le renouveau d’une tradition antique »

Vendredi 13 octobre 2017, 12h30, Auditorium du Louvre, Paris. Par Sabine Frommel, École Pratique des Hautes Études, Paris

Pendant l’antiquité romaine, l’architecture peinte servait d’artifice pour représenter les scènes dans un espace illusionniste qui fait parfois allusion à un contexte précis. Si cette tendance, soumise à d’autres principes, ne perd pas son actualité pendant le Moyen Age, un renouveau de cet art se profile avec Giotto (1266/67-1337) qui privilégie des édifices contemporains et dont certaines inventions préfigurent des typologiques de la Renaissance. Après que la perspective à un . . . → En lire plus

Séminaire : « Towards a Social History of Photoliterature and the Photobook » (Maison française d’Oxford, 2017-2018)

Seminar at the Maison Française d’Oxford 2017-2018 “Towards a Social History of Photoliterature and the Photobook”

La Maison Française d’Oxford accueille un séminaire sur la photolittérature et le photobook. Organisé par Paul Edwards (MFO/CNRS/LARCA), il se tiendra d’octobre 2017 à juin 2018. L’argument du séminaire, le programme du premier trimestre, ainsi que les informations pratiques pour assister aux séances, sont retranscrits ci-dessous.

This international seminar brings together researchers working on photography and the book with interdisciplinary approaches, connecting the aesthetic and material dimensions of the photobook with social, economic and political perspectives.

Whilst the scope of the seminar encompasses general aspects of “photography and literature” . . . → En lire plus