Séminaire ArtIS 2021 LARHRA Lyon et Grenoble

Séminaire ArtIS 2021 LARHRA Lyon et Grenoble

Art et spatialisation : glissements de terrain, méthodes et pratiques Séminaire de l’axe ArtIS organisé par Paula Barreiro López et Damien Delille 2021

L’intégration d’une pensée spatiale critique et la prise en compte des données géographiques participent de la nécessité de revoir les outils méthodologiques en histoire de l’art. L’importance d’une réflexion horizontale et transculturelle qui mette l’accent sur les échanges transnationaux s’est affirmée depuis plusieurs décennies à travers l’étude des rencontres culturelles, des mobilités et des processus circulatoires, tant à l’échelle globale que locale. Ce que l’on appelle le tournant spatial en sciences humaines a déjà été préfiguré par . . . → En lire plus

DFK Paris – Cycle de conférences 2021

Cycle de conférences 2021 Amérique latine transrégionale

 

Ce cycle de conférence propose une série de croisements entre les thématiques du Centre allemand d’histoire de l’art (DFK Paris), comme l’architecture, la transculturalité, l’art et les sciences politiques et les arts numériques avec des questionnements proprement latino-américaines. Il s’agit alors de faire dialoguer ces grands axes de recherche de l’institut avec les différents thèmes liés à l’histoire de l’art d’Amérique latine, passée et présente. Cette manifestation s’inscrit dans l’axe de recherche « Travelling Art Histories. Réseaux transrégionaux entre l’Amérique latine et l’Europe » lancé par Lena Bader et Thomas Kirchner.

 

***

26 janvier 2021: 14h (CET)

Murales, marchas y metáforas: Conmemoración performativa en zonas rurales de Chiapas y Palestina

Invitée: Amal Eqeiq, maître de conférences à Arabic Studies and Comparative . . . → En lire plus

Conférence : « Édouard André et Nélie Jacquemart : deux collectionneurs d’art italien de la fin du XIXe siècle », 19 janvier 2021 (en ligne)

Intervenante : Giancarla Cilmi (EPHE)

A gauche : Façade sur rue de l’hôtel Jacquemart-André en 1913 – © Fond Bulloz, 1913 ; à droite : Édouard et Nélie André, XIXe siècle, photographie – © Paris, musée Jacquemart-André, Institut de France.

Édouard André (1833-1894) et Nélie Jacquemart (1841-1912), s’inscrivent dans cette pratique du collectionnisme qui est l’apanage de la grande bourgeoisie occidentale à la fin du XIXe siècle. Lui, il appartient à une grande famille de banquiers protestants français, elle est une artiste-peintre catholique d’origines modestes. Rien ne laisse donc présager qu’ils se marient en 1881. On se demande ce qui a pu unir . . . → En lire plus

Conférence du GRHAM : « Les écrits du for privé : une source pour l’histoire de l’art ? L’exemple du livre de raison de Joseph Vernet », Emilie Beck Saiello (21 janvier 2021)

Conférence du GRHAM : « Les écrits du for privé : une source pour l’histoire de l’art ? L’exemple du livre de raison de Joseph Vernet », Emilie Beck Saiello (21 janvier 2021)

Type : Conférence. Date et horaire : jeudi 21 janvier 2021 à 19h. Lieu : En ligne / Zoom. Pour tout renseignement et inscription : asso.grham@gmail.com

Il y a quelques semaines encore était publiée, sous la direction des historiens Michel Figeac et Caroline Le Mao, une anthologie des écrits de l’intime : toute dernière manifestation d’un intérêt pour ce que l’on appelle « les écrits du for privé » ou « ego-documents » – textes non . . . → En lire plus

Webinaire : « Psychédéliques et culture rock (années 1960-1970) » (14 janvier 2021)

La Société psychédélique française vous propose un cycle portant sur les rapports entre l’expérience psychédélique et la création artistique.

Pour son deuxième temps, nous aborderons le thème du rock psychédélique.

Programme :

· Étienne Schira (AGR Rennes) : Les pochettes hallucinées du rock psychédélique, 1965-1973, États-Unis et Europe

· Alain Pire (APEx) : Anthropologie du rock psychédélique anglais

· Nicolas Ballet (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne) : Electronic Mind Expansion. Le psychédélisme noir des musiques industrielles

Source : https://societepsychedelique.fr/fr/evenements/webinaire-psychedeliques-et-culture-rock-1960s-70s

Webinaire : « Psychédéliques, arts plastiques et visuels » (7 janvier 2021)

 

La Société psychédélique française vous propose un cycle portant sur les rapports entre l’expérience psychédélique et la création artistique.

Pour son premier temps, nous aborderons le domaine des arts plastiques et visuels.

 

 

Programme :

· Lea Petrikova (FAMU, République Tchèque) : Le cinéma psychédélique expérimental des années 60 – 70

· Chris Elcock (SPL) : Isaac Abrams : une courte histoire du père de l’art psychédélique

· Elise Grandgeorge (SPF) : Le collectif Mandala, de la pratique éditoriale aux light shows

Lien pour suivre le webinaire sur YouTube (à partir de 20h30) : https://www.youtube.com/watch?v=pOJgqmX82vY&feature=youtu.be

Source : https://societepsychedelique.fr/fr/evenements/webinaire-psychedeliques-arts-plastiques-et-visuels

What do you want to do ?

New mailCopy

. . . → En lire plus

Séminaire : « URBAN EXILE Online Panel Series 10.12.2020/ 14.01/ 21.01.2021 »

How can exile and migration be examined under a glocal, urbanistic perspective?

The public panel series “Urban Exile” enriches the theory and methodology of research on exile, cities and modernities. The three sessions are organized by the ERC project METROMOD (https://metromod.net) based at the Institute of Art History, LMU Munich. The panel series takes place as a kick-off for a transnational and transdisciplinary discourse on occasion of METROMOD’s second book “Urban Exile”.

Taking a historical perspective, the online panels focus on dislocations in the first half of the 20th century, when modern movements constituted themselves in global exchange. In cities around the world e/migration contributed significantly to the . . . → En lire plus

Conférence d’Yves Citton (Paris 8) organisée par le Centre allemand d’histoire de l’art – DFK Paris (mardi 8 décembre 2020)

« Les nouveaux media sont-ils nouveaux dans leur liquidation de l’art ? »

Le Centre allemand d’histoire de l’art – DFK Paris organise une visioconférence présentée par Yves Citton (université Paris 8) le mardi 8 décembre 2020 à 18h.

Les discours sur « les nouveaux media » comme les discours sur « l’art » ont en commun de reposer sur des dichotomies éminemment critiquables (nouveau vs. ancien ; analogique vs. digital ; art vs. divertissement ; etc.). On commencera par sonder quelques difficultés posées par ces dichotomies, avant de suggérer que la médialité computationelle en réseaux numériques pourrait à la fois, de manière contradictoire, esquisser une liquidation radicale de la notion . . . → En lire plus

Conférence en ligne : Sabine Frommel (4th Pedretti Lecture) : « Leonardo e l’architettura: invenzione, variazione e ibridazione » (mercredi 2 décembre 2020, 17h45)

Conférence en ligne : Sabine Frommel (4th Pedretti Lecture) : « Leonardo e l’architettura: invenzione, variazione e ibridazione » (mercredi 2 décembre 2020, 17h45)

Sabine Frommel

Directeur d’Études : Histoire de l’art de la Renaissance, École Pratique des Hautes Études, Sorbonne, PSL

Directeur de l’équipe HISTARA (EA 7347, EPHE) : Histoire de l’art, des représentations et de l’administration dans l’Europe moderne et contemporaine

tiendra une conférence intitulée

« Leonardo e l’architettura: invenzione, variazione e ibridazione »

le mercredi 2 décembre 2020 à 17h45

 

Vous pouvez suivre la conférence en utilisant la plate-forme Google Meet via le lien suivant . . . → En lire plus

Conférence en ligne : « Edmond Foulc, Édouard André et Nélie Jacquemart : collectionneurs du XIXe siècle », 10 novembre 2020 (18h30-20h00)

« Edmond Foulc, Édouard André et Nélie Jacquemart : collectionneurs du XIXe siècle », 10 novembre 2020 (en ligne)

En ligne, 18h30-20h00

Intervenantes : Giancarla Cilmi (EPHE) et Alexandra Gauthier (Paris 1 Panthéon-Sorbonne)

 

Les enjeux érudits du collectionnisme d’Edmond Foulc, bibliophile et collectionneur éclairé du XIXe siècle

Edmond Foulc (1828-1916) est un membre reconnu du Cénacle des collectionneurs et bibliophiles français de la fin du XIXe siècle. Ce grand patron de l’industrie textile et tinctoriale, issu de la haute société protestante nîmoise, a favorisé la reconnaissance des arts décoratifs et architecturaux de la Renaissance européenne par la constitution d’une collection d’objets d’arts décoratifs et d’une bibliothèque de . . . → En lire plus

Séminaire : « Epidémies » (Paris, Ecole du Louvre)

« Épidémies », séminaire du 3e cycle – les jeudis de la recherche de l’École du Louvre

Coordonné par Thibault Boulvain, Fabio D’Almeida et Damien Bril, Équipe de recherche de l’École du Louvre.

 

La maladie et les phénomènes épidémiques sont aujourd’hui un champ de recherche particulièrement dynamique, chez les historiennes et historiens notamment, qui les étudient pour ce qu’ils sont : des évènements déterminants qui touchent toutes les dimensions de la vie sociale – la crise du covid-19 le prouve encore. A cet égard, ils doivent aussi intéresser les études visuelles.

Le séminaire « épidémies » propose de penser cette question sur le temps long de l’histoire – . . . → En lire plus

Conférence : « Le marchand Alexis Delahante (1767-1837) et la dispersion de tableaux de maître entre Paris, Londres et Berlin », 06 octobre 2020 (en ligne)

En ligne, 18h30-20h00

Intervenant : Christine Godfroy-Gallardo

Au tout début du XIXe siècle, le marchand Alexis Delahante exporte en Angleterre un nombre considérable de tableaux de maître, principalement en provenance des saisies révolutionnaires. La confiscation des collections royales, des richesses de l’Eglise et des biens des émigrés met à la portée des acheteurs anglais des toiles prestigieuses jusqu’alors difficilement accessibles. Les ventes aux enchères représentent pour cette nouvelle clientèle une occasion inespérée de se procurer des tableaux en provenance de France, mais aussi des Pays-Bas autrichiens, de la Hollande ou de l’Italie. De retour à Paris après des années d’exil londonien, Delahante poursuit avec succès son négoce entre la France et . . . → En lire plus

Conférence du GRHAM : « Réflexion sur les méthodes, les doutes et les succès de l’expertise de tableaux » par Éric Turquin (8 octobre, Paris)

Conférence du GRHAM : « Réflexion sur les méthodes, les doutes et les succès de l’expertise de tableaux » par Éric Turquin (8 octobre, Paris)

En raison de l’épidémie de COVID-19, la capacité d’accueil des salles de l’INHA est désormais limitée. La réservation d’une place (gratuite) pour assister à la conférence est obligatoire. Les demandes de réservations sont à envoyer à l’adresse mail du GRHAM : asso.grham@gmail.com.

Type : Conférence. Date et horaire : jeudi 8 octobre 2020 à 19h. Lieu : Paris, Institut National d’Histoire de l’Art, salle Vasari. Pour tout renseignement : asso.grham@gmail.com

Il s’agira, à partir de huit exemples de tableaux découverts en 2018 et 2019, de comprendre . . . → En lire plus

Séminaire : « Fortunes et circulations des images en Europe » (ENS-PSL / IMAGO)

Si les circulations des artistes et des œuvres occupent l’histoire de l’art depuis de nombreuses années, celles des images soulèvent de nombreuses difficultés. Comprises, au sens large, comme des représentations ou reproductions d’un objet ou d’une figure, les images peuvent être à la fois matérielles, artificielles, mentales, numériques et perceptives – et c’est peut-être la variété de ces supports qui rend l’étude de leur circulation si difficile. Ce séminaire se propose d’étudier les processus de circulation des images et d’analyser leurs appropriations, leurs transformations et leurs resémantisations. Les séances, mensuelles, couvriront une large période, de l’Antiquité aux années précédant le développement d’Internet. Elles questionneront la fortune . . . → En lire plus

Conférences : Sabine Frommel (La Chaire du Louvre 2020) : « Peindre l’architecture durant la Renaissance italienne » (Paris, du 28 septembre au 12 octobre 2020)

Conférences : Sabine Frommel (La Chaire du Louvre 2020) : « Peindre l’architecture durant la Renaissance italienne » (Paris, du 28 septembre au 12 octobre 2020)

Cinq conférences, du 28 septembre au 12 octobre 2020 par Sabine Frommel, directeur d’études (Histoire de l’art de la Renaissance) à l’École pratique des hautes études-PSL.

 

Dès l’aube de la Renaissance, la mise au point de la perspective centrale et les tentatives d’appropriation de l’héritage classique ont favorisé le renouveau de la représentation fictive de l’architecture. Cette tradition léguée par l’Antiquité romaine avait connu, sous des conditions certes différentes, un premier essor en Italie à . . . → En lire plus

Séance du séminaire Collection : « Carl Jacobsen et la collection française de la Ny Carlsberg Glyptotek à Copenhague », 22 septembre 2020 (en ligne)

En ligne, 18h30-20h00

Intervenant : Nicholas Parkinson (Ny Carlsberg Glyptotek)

À l’entrée du musée copenhaguois Ny Carlsberg Glyptotek, une sculpture occupe le devant de la scène – Gloria Victis, ou « gloire aux vaincus », un monument aux morts de la guerre de 1870 de l’artiste français Antonin Mercié.

Cette sculpture fut commandée par le collectionneur danois Carl Jacobsen en 1902, qui la plaça au beau milieu du jardin d’hiver du musée pendant son vernissage en 1906 – le même lieu où, deux ans plus tard, Jacobsen accueillera le président français Armand Fallières pendant sa visite au Danemark. Dans le contexte de sa mise en place à . . . → En lire plus

Conférence de Morgane Stricot (ZKM Karlsruhe) organisée par le Centre allemand d’histoire de l’art – DFK Paris (mardi 8 septembre 2020)

Conférence de Morgane Stricot (ZKM Karlsruhe) organisée par le Centre allemand d’histoire de l’art – DFK Paris Plaidoyer pour la reconstruction médiarchéologique comme approche complémentaire de conservation des œuvres d’art média-techniques (mardi 8 septembre 2020)

Visio-conférence présentée par Morgane Stricot (ZKM Karlsruhe), organisée par le Centre allemand d’histoire de l’art – DFK Paris (mardi 8 septembre 2020)

Conférence dans le cadre du programme du sujet annuel 2019/20 « Les arts et les nouveaux médias (XXe–XXIe siècle) »

Les machines, desquelles sont tributaires les œuvres média-techniques pour véhiculer leurs discours, sont des supports indispensables mais instables. L’obsolescence confère à la matérialité initiale de ces œuvres une date limite . . . → En lire plus

Conférence en ligne : « Charles I and the Art of Italy in Spain » (13 août 2020, Susan Bracken)

The Society for the History of Collecting Invites you to its Online Lecture

Charles I and the Art of Italy in Spain Dr Susan Bracken 13 août 2020

19h30

(6.30 pm, BST)

1623 was a significant year for the outstanding collection being formed by the future Charles I. In January John and Tom Smith (aka Charles, Prince of Wales and George Villiers, Marquess of Buckingham) set off for Madrid, with the aim of securing the hand of the Infanta for the Prince. They spent six months in Spain, but the negotiations failed. However, Charles’s experience of the art he saw, was given and acquired in Spain had a lasting influence on . . . → En lire plus

Conférence en ligne : « Collecting as a Public Good », Julie Codell (30 juillet 2020, 19h30)

The Society for the History of Collecting Invites you to its Online Lecture

Collecting as a Public Good Prof. Julie Codell Thursday, July 30 2020 at 6.30 pm (BST)

Public good is a microeconomic term meaning a good that is both non-excludable and non-rivalrous, from which individuals cannot be excluded from use or could benefit from without paying for it, and where one individual’s use does not reduce availability to others. While museum collections are often considered a form of public good, private collections have not been considered public goods. I will explore how private collections became public goods in the late 19th and early 20th centuries in two cases: F. G. Stephens’ 100 articles written . . . → En lire plus

Conférence en ligne : « Shaping the Splendor of Italian Renaissance Art through Collecting and Patronage » (23 juillet, 19h30)

The Society for the History of Collecting Invites you to its Online Lecture

Shaping the Splendor of Italian Renaissance Art through Collecting and Patronage Inge Reist Director Emerita, Center for the History of Collecting

Thursday, 23 July 2020 at 6.30pm (BST)

For most of us, art patronage and collecting during the Renaissance and Baroque periods is thought to have been the almost exclusive province of princes, popes, and prelates. But in reality the personalities who shaped the art collecting landscape of the late 15th 16th and 17th centuries were remarkably varied, representing a broad range of interests and professions that included connoisseurs and middlemen . . . → En lire plus