Cycle de conférences : « La Renaissance, parlons-en » (Paris, octobre 2019-mai 2020)

LA RENAISSANCE, PARLONS-EN Cycle de conférences à la Bibliothèque Interuniversitaire de la Sorbonne

Ce cycle a pour vocation d’être un espace de dialogue interdisciplinaire réunissant chaque mois des chercheurs et des étudiants venus d’institutions différentes autour d’un objet commun : le terme de « Renaissance », ses définitions et ses usages. Chaque conférence est suivie d’un débat.

Voir le carnet de recherches : https://renaissance.hypotheses.org

Sauf indication contraire, les séances ont lieu le jeudi de 17h à 19h, dans la salle de formation de la Bibliothèque Interuniversitaire de la Sorbonne.

Programme en pdf

PROGRAMME DES SÉANCES 2019-2020

24 octobre Olivier . . . → En lire plus

Conférence du GRHAM : « Saint-Pétersbourg, mai 1773. L’inauguration oubliée de l’Ermitage (et des bains) de Catherine II » (Paris, 17 octobre 2019)

Conférence du GRHAM : « Saint-Pétersbourg, mai 1773. L’inauguration oubliée de l’Ermitage (et des bains) de Catherine II » (Paris, 17 octobre 2019)

Type : Conférence (entrée libre). Date et horaire : jeudi 17 octobre 2019 à 19h. Lieu : Paris, Institut National d’Histoire de l’Art, salle Vasari. Pour tout renseignement : asso.grham@gmail.com

En juin 1773, un journal français annonce que Catherine II a donné un mois auparavant « un dîner splendide » dans son « hermitage », « où tous les ministres étrangers furent invités. » Serait-ce le témoignage oublié d’une sorte de cérémonie d’inauguration ? Nous pouvons le supposer.

Il est dès lors intéressant de . . . → En lire plus

Chaire du Louvre. Technologies de dévotion dans les arts de l’Islam par Finbarr Barry Flood

Technologies de dévotion dans les arts de l’Islam : pèlerins, reliques, copies Par Finbarr Barry Flood, New York University.

LA CHAIRE DU LOUVRE

Dans un texte de 1920, Aby Warburg exprimait l’espoir que se réalise une « alliance entre l’histoire de l’art et l’étude de la religion ». Ce voeu constitue le point de départ approprié d’une série qui plaide pour la nécessité de se penche sur les relations intimes entre les corps, les matériaux et les technologies dans les rituels de dévotion. De la mimésis de l’architecture sacrée à la copie des textes, en passant par la répétition incarnée des rituels, deux dimensions fondamentales de la phénoménologie de . . . → En lire plus

Séminaire : « La Culture des peintres de la Renaissance » Paris, octobre 2019-mai 2020

Ce séminaire dédié à la culture des peintres de la Renaissance se propose de défricher un terrain quasiment vierge : la culture scientifique et littéraire des peintres du XVe au XVIIe siècles en Italie. Aucune synthèse n’a encore été proposée sur l’éducation et la culture des hommes de l’art, en dehors de l’ouvrage collectif consacré à l’artiste comme « lecteur » (The Artist as Reader: On Education and Non-education of Early Modern Artists, Brill, 2012). Les informations sont dispersées dans les monographies et les articles consacrés aux peintres de la Renaissance. Quelle éducation les hommes de l’art recevaient-ils ? Que lisaient-ils ? Étaient-ils en . . . → En lire plus

Cycle de conférences : « La circulation des modèles de sociabilités » (Paris, musée Cognacq-Jay, 11 octobre-13 décembre 2019)

Cycle de conférences : « La circulation des modèles de sociabilités » (Paris, musée Cognacq-Jay, 11 octobre-13 décembre 2019)

Organisées dans le cadre du Groupement d’Intérêt Scientifique sur les Sociabilités au XVIIIe siècle, ces conférences thématiques explorent la question des transferts culturels et de la circulation des modèles de sociabilités en Europe et dans les colonies au XVIIIesiècle :

Programme :

Vendredi 11 octobre, 17h30

Sociabilité et culture matérielle

Lorgnettes, boîtes à priser et étuis : sociabilité de poche au XVIIIe siècle

Par Ariane Fennetaux, Université de Paris

Vendredi 22 novembre, 17h30

Sociabilité et marché de l’art

Le cabinet du . . . → En lire plus

Table ronde – Leonardo da Vinci 2019 (26 septembre 2019, Paris)

2019 marque les cinq cents ans de la mort de Léonard de Vinci. Cette table ronde autour de Léonard et de son rayonnement en France sera l’occasion d’évoquer la présence et la trace de Léonard de Vinci dans les collections publiques françaises, de faire part de nouvelles découvertes en Italie, de présenter la grande rétrospective Léonard de Vinci qui se tiendra au musée du Louvre du 24 octobre 2019 au 24 février 2020 ; enfin, la soirée se terminera par la projection du film Essere Leonardo da Vinci (2019) de Massimiliano Finazzer Flory.

En partenariat avec l’ambassade d’Italie . . . → En lire plus

L’expérience du visiteur au musée : sources, formes, enjeux théoriques.

L’École du Louvre et le musée du Louvre (Centre Dominique-Vivant Denon) s’associent pour organiser, durant l’année universitaire 2019-2020, un atelier de troisième cycle qui prendra la forme d’un séminaire doctoral.

Si l’histoire des institutions patrimoniales porte avant tout une grande attention à leur organisation et aux objets qu’elles conservent, le musée ne se réduit ni à son histoire institutionnelle, ni à un objet architectural désincarné : l’espace muséal est investi par l’homme selon une temporalité singulière, celle de la visite et des expériences qui en découlent. Cet angle de vue, relativement délaissé pour les périodes anciennes, ouvre des voies de recherche importantes pour la compréhension des fonctions du musée. Dès ses . . . → En lire plus

Conférence – « Les Lundis numériques de l’INHA » : Voir et déambuler : Visualisations interactives de données sur le patrimoine culturel (7 octobre 2019, Paris)

Watch & Wander: Interactive Visualizations of Cultural Heritage Data

Une communauté croissante de concepteurs, d’artistes et d’ingénieurs crée des interfaces visuelles pour accéder aux données du patrimoine culturel. Alors que le domaine de la visualisation de l’information a été établi dans l’optique d’appuyer l’analyse des données en sciences et en ingénierie, les expériences dans les arts et les sciences humaines provoquent des modes alternatifs d’engagement avec les données. Dans cet exposé, nous ferons le point sur l’univers en expansion de la visualisation des collections culturelles et nous soulèverons des questions sur les potentiels critique et créatif de la visualisation dans le secteur culturel. En nous inspirant des recherches . . . → En lire plus

Séminaire – « Vases grecs » : L’histoire de la collection des antiquités du musée des Beaux-Arts, Budapest (4 octobre 2019, Paris)

Coupe attique à figures rouges, scènes d’éducation, signée par Douris, vers 480 av. J.-C., Berlin, Antikensammlung, F2285

Fondée en 1908, la collection des antiquités du musée des Beaux-Arts représente l’unique collection d’archéologie classique de toute la Hongrie. Au cours de cette conférence, trois problématiques seront abordées : à travers les différentes périodes de l’histoire, quels ont été les objets considérés comme dignes d’être collectionnés? Quels types de recherches scientifiques ont, en fonction des époques, été liés à la collection?

Et enfin, quelles ont été les expositions qui ont permis au grand public de faire connaissance avec l’art antique et les vases grecs ? Outre la . . . → En lire plus

Conférence – « Dialogues de la salle Labrouste » : Paris Illuminated: Essays on Art and Lighting in the Belle Époque (3 octobre 2019, Paris)

Couverture de l’ouvrage « Paris Illuminated: Essays on Art and Lighting in the Belle Époque « 

De la Ville Lumière à la « cité de l’éclairage » : Paris devient dans la seconde moitié du XIXe siècle capitale d’une lumière nouvelle qui procure un contexte visuel et philosophique à des pratiques graphiques et picturales ici analysées par Hollis Clayson. Comment l’essor de la lumière électrique va-t-il inspirer à la peinture de la Belle Époque non seulement de nouveaux motifs, mais aussi une nouvelle conception de la lumière devenue « éclairage » ? En revenant sur les exemples abordés dans l’ouvrage, de Caillebotte, Degas, Sargent, à Munch, Hollis Clayson . . . → En lire plus

Séminaire – « Patrimoine spolié pendant la période du nazisme » : Fritz Mannheimer : un collectionneur passionné (25 septembre 2019, Paris)

Guerre 1939-1945. Inventaire de la galerie Wildenstein, 57, rue La Boétie. Paris, avril 1941.En 2012, le Rijksmuseum d’Amsterdam a commencé à enquêter systématiquement sur les provenances des œuvres de sa collection. Cette recherche fait partie d’un projet national visant à identifier les objets qui ont changé de mains entre 1933 et 1945 suite aux ventes forcées ou à l’expropriation de particuliers par les nazis. Après avoir mené cette recherche pour la collection des peintures, l’équipe de provenance du Rijksmuseum a décidé de donner la priorité à l’étude de la collection du juif allemand Fritz Mannheimer (1890–1939). Le musée conserve actuellement environ 1800 objets de cette collection, dont presque . . . → En lire plus

Conférence – « Les Lundis numériques de l’INHA » POP : la plate-forme ouverte du patrimoine du ministère de la Culture (16 septembre 2019, Paris)

Le ministère de la Culture met en ligne ses bases de données depuis les années 1990, afin de donner accès aux informations de référence produites ou collectées par ses services sur des sujets aussi variés que la peinture, les manuscrits, les monuments, l’architecture, la photographie. Le vieillissement de ces bases et leurs cloisonnements remettent cependant en cause leur efficacité, et POP est un ambitieux projet de refonte de ce système documentaire par la mise en place d’un seul réservoir de données qui sera alimenté par les bases historiques (Mémoire, Mérimée, Palissy) et les remplacera à court terme.

Intervenante

Sandrine della Bartolomea (ministère de la Culture)

À . . . → En lire plus

Journées européennes du patrimoine à l’INHA – 21 & 22 septembre 2019

Les 21 et 22 septembre 2019, l’Institut national d’histoire de l’art ouvre les portes de ses sites patrimoniaux – la salle Labrouste-bibliothèque de l’INHA et la galerie Colbert – au public des Journées européennes du patrimoine.

Michel Giniès, Le Palace, 1979 (détail).

L’Institut national d’histoire de l’art occupe des lieux parmi les plus prestigieux au cœur de la capitale : la salle Labrouste et la galerie Colbert. Deux sites emblématiques de l’architecture et de l’urbanisme du XIXe siècle. Les Journées européennes du patrimoine sont l’occasion pour l’INHA d’en ouvrir les portes. C’est aussi l’opportunité de les ouvrir plus largement encore sur l’histoire de . . . → En lire plus

Appel à participation : « Ways of Seeing Florence » (Florence, 23-29 septembre 2019)

It is seeing which establishes our place in the surrounding world (John Berger)

Few art historical legacies have been more discussed in recent years than Aby Warburg’s. Even more than to his collected writings (first published in 1932), his fame is first and foremost connected with his major unfinished project, the Bilderatlas MNEMOSYNE, and the institution he founded, the « Kulturwissenschaftliche Bibliothek Warburg » (now the Warburg Institute). Warburg’s system of thought has been rediscovered by researching his vast archives of images and books, comprising the foundations of his interdisciplinary research, as well as personal contacts, notes and letters. This work has made Warburg’s broad . . . → En lire plus

Séminaire ATHAMAS – Art et antipsychiatrie : « Antipsychiatrie et violence institutionnelle » (Paris, INHA, 14 juin 2019)

Septième séance du séminaire d’Athamas – Art et Antipsychiatrie : « Antipsychiatrie et violence institutionnelle »

Vendredi 14 juin 2019 de 18h à 20h, salle Pierre Demargne, INHA – 2, rue Vivienne – Paris 2e

Interventions :

« De « l’hécatombe des fous » à la réinvention de la psychiatrie après-guerre (François Tosquelles, Lucien Bonnafé, Jean Oury) » par Catherine Perret

Résumé :

J’aborderai dans cette présentation la transformation des pratiques psychiatriques née de l’analyse, par certains psychiatres, de la politique d’« extermination douce » de la population asilaire, en France, durant la Seconde Guerre mondiale. Quelles furent les hétérotopies où une psychiatrie critique trouva à s’incarner entre 1953 et 1980 . . . → En lire plus

Séminaire : « Penser l’esprit par le corps », séance de conclusion du séminaire Langarts « Art et expérience corporelle » (Paris, 7 juin 2019)

Séminaire : « Penser l’esprit par le corps », séance de conclusion du séminaire Langarts « Art et expérience corporelle » (Paris, 7 juin 2019)

Nous accueillerons Barbara Formis (philosophe, Paris 1, Co-Fondatrice du Laboratoire du Geste), Gestes pensants Marceau Chenault (anthropologue, East Normal University, Shanghai), L‘expérience corporelle des paysages internes dans les arts gestuels chinois : conscience organique ou création soma-esthétique?

Aspects pratiques: Lieu Bulac Salle Rj 23 65 Rue des Grands Moulins, 75013 Paris (métro Bibliothèque nationale, Ligne 14, sortie Chevaleret) 7 juin 2019, 10h-13 h

Gestes pensants

Un geste peut-il penser ? Comment . . . → En lire plus

Séminaire : « Émergence de l’art vidéo en Europe, Historiographie, théorie, sources et archives (1960-1980) » (Paris, 19 juin 2019)

Séminaire : « Émergence de l’art vidéo en Europe, Historiographie, théorie, sources et archives (1960-1980) » (Paris, 19 juin 2019)

À ce jour, une histoire de l’art vidéo à l’échelle de l’Europe reste à faire. C’est la mission à laquelle le présent programme de recherche entend répondre. Un réseau international, regroupant à la fois des historiens de l’art et de l’image en mouvement, des artistes, des protagonistes de cette aventure, des dépositaires de fonds d’archives, des conservateurs et de jeunes chercheurs, s’est constitué. Il a pour objectif de collecter des données sur les artistes, les œuvres et les événements qui ont permis l’avènement de cette pratique, . . . → En lire plus

Séminaire ATHAMAS – Art et antipsychiatrie : « Rencontre avec Graeme Revell autour du groupe de musique industrielle SPK et du Sozialistisches PatientenKollektiv » (Paris, INHA, 5 juin 2019)

SPK, Brickwerks, 6 mars 1982, performance, briqueterie désaffectée, Sydney Park, Sydney © SPK / Twin Vision.

Sixième séance du séminaire d’Athamas – Art et Antipsychiatrie : « Rencontre avec Graeme Revell autour du groupe de musique industrielle SPK et du Sozialistisches PatientenKollektiv »

Mercredi 5 juin 2019 de 18h à 20h à l’auditorium de la galerie Colbert, INHA – 2, rue Vivienne – Paris 2e

Présentation

En 1978, l’artiste néo-zélandais Graeme Revell crée le projet de musique industrielle SPK en prenant comme repère théorique les concepts du collectif allemand marxiste radical dénommé Sozialistisches PatientenKollektiv (S.P.K.), groupe convaincu que le capitalisme . . . → En lire plus

Séminaire ATHAMAS – Art et antipsychiatrie : « L’antipsychiatrie dans l’héritage de Frantz Fanon. Rencontre avec Mathieu Kleyebe Abonnenc » (Paris, INHA, 23 mai 2019)

Vue de l’exposition « De la solitude », Musée Jumex, Mexico, 2018. Photo : Abigail Enzaldo et Emilio Garcia.

Cinquième séance du séminaire d’Athamas – Art et Antipsychiatrie : « L’antipsychiatrie dans l’héritage de Frantz Fanon. Rencontre avec Mathieu Kleyebe Abonnenc ».

Jeudi 23 mai de 18h à 20h à la Galerie Colbert – 2, rue Vivienne – Paris 2e – Salle Demargne (RDC dans la galerie).

Présentation :

Œuvre magistrale et testament politique de Frantz Fanon, Les Damnés de la terre (1961) est aujourd’hui encore un texte de référence pour les militants anticolonialistes, les activistes des droits . . . → En lire plus

Séminaire – « Monuments et documents de l’Afrique ancienne » : L’art du royaume du Bénin (5 juin 2019, Paris)

Anonyme, plaque du palais royal de Bénin (Nigéria), XVIe – XVIIIe s. (?), laiton, Musée Cinq Continents, Münich, inv. no. 99.6, cl. MFK München, S. Autrum-Mulzer

L’art du royaume du Bénin à l’époque coloniale et postcoloniale : entre histoire, mythes et fausses idées

La chronologie de l’histoire et de l’histoire de l’art du royaume du Bénin est considérée par beaucoup comme explicitée pour l’essentiel, remontant jusqu’au Xe siècle. L’abondance de publications cache souvent le fait qu’en dehors des rapports sporadiques des voyageurs et de quelques témoignages archéologiques, la reconstitution de nombreuses périodes du Bénin précolonial s’appuie presque exclusivement sur les données de l’historien béninois Jacob . . . → En lire plus