Séminaire – « Richelieu. Histoire du quartier : état des lieux » De l’archéologie aux archives (15 mars 2019, Paris)

Non loin du quartier Richelieu, le quartier du Louvre partage avec lui quelques-uns de ses illustres acteurs ou de ses fonctions. Mais ce centre politique et artistique majeur de Paris, dont les rues, dominées par les murs du palais, ont desservi des hôtels particuliers mais aussi des édifices religieux, des hospices, des ateliers ou des maisons bourgeoises, n’a pas subsisté et fut détruit à mesure que s’agrandissait sa raison d’être : le Louvre. Aussi son étude, sur plus de sept siècles, depuis sa naissance jusqu’à sa disparition, ne peut s’appuyer sur des institutions ou du bâti existants mais repose sur le croisement d’études historiques (à travers les sources d’archives) et de recherches archéologiques. Trente ans après les fouilles du Grand . . . → En lire plus

Séminaire – « Penser une histoire des arts d’Afrique (XIVe-XIXe siècle) » : La création plastique d’Haïti (14 mars 2019, Paris)

Vue de l’exposition Haïti deux siècles de création, Grand Palais, novembre 2014-février 2015

Vue de l’exposition Haïti deux siècles de création, Grand Palais, novembre 2014-février 2015

Partant de la production artistique dans une région du monde où se confrontent dès le XVIe siècle les mondes africains, européens et amérindiens, cette conférence propose de penser à nouveaux frais les catégories artistiques héritées du système des Beaux-Arts tel qu’il se met en place en Europe au cours de la période moderne.

Au moins trois domaines de création plastique coexistent dans la société haïtienne. Ce fait, non relevé par le discours institué, ouvre les . . . → En lire plus

Séminaire – « Monuments et documents de l’Afrique ancienne » L’enceinte de Loropéni, XVe-XVIIe siècle (13 mars 2019, Paris)

Murs de Loropéni, Burkina Faso, cl. Rik Schuiling

Murs de Loropéni, Burkina Faso, cl. Rik Schuiling

À l’aube du XXe siècle, une enceinte de pierre d’un hectare est découverte par les administrateurs français au Burkina Faso. Un siècle d’interrogation entourera les ruines de Loropéni qui appartiennent à un complexe d’enceintes quadrangulaires réparti sur près de 80 km² dans un territoire particulièrement aurifère. Les murs de l’enceinte de Loropéni mesurent encore 6 m de haut et 1,4 m d’épaisseur à la base. L’intérieur est pourvu de nombreux murets qui dessinent des cours et des cellules, généralement de grandes dimensions. Les travaux archéologiques engagés depuis quatre ans ont révélé . . . → En lire plus

Séminaire – « Teintures naturelles ou colorants de synthèse ? » : Au cœur des manufactures lainières européennes (13 mars 2019, Paris)

Gian Batta Moccafy, Esposizione delle manifatture di Francia, Inghiltera ed Olanda, ca. 1767 ; Paris, Bibliothèque Forney clichés : Marie-Anne Sarda

Gian Batta Moccafy, Esposizione delle manifatture di Francia, Inghiltera ed Olanda, ca. 1767 ; Paris, Bibliothèque Forney clichés : Marie-Anne Sarda

Partie prenante de la culture européenne, la pratique du voyage par les lettrés et les artistes est bien connue ; les voyages des entrepreneurs le sont moins. Corine Maitte présentera le voyage effectué en 1766-67 en France, Angleterre, Pays-Bas autrichiens, Provinces-Unies et terres d’Empire par le marchand piémontais Gian Batta Moccafy. Centré . . . → En lire plus

Conférence : « A Lettuccio Fit for a King: The Sociability of Furniture in the Italian Courts »

Programme « La vie des objets » : A Lettuccio Fit for a King: The Sociability of Furniture in the Italian Courts, par Leah R. Clark (25 février 2019, Amiens)
Leah R. Clark donnera la conférence « A Lettuccio Fit for a King: The Sociability of Furniture in the Italian Courts », le lundi 25 février 2019, de 16h à 18h, à l’université de Picardie Jules Verne, UFR Arts, salle 202 (30, rue des Teinturiers 80000 Amiens), dans le cadre du programme « La vie des objets » au sein de l’axe « Objets, matérialité, représentation » de l’unité de recherche TrAme (EA 4284), dirigé par Véronique Dominguez-Guillaume et Philippe Sénéchal.

Dr . . . → En lire plus

Conférence – Cycle de conférences « Trésors de Richelieu » : Le carnet italien de Girodet (12 mars 2019, Paris)

Anne-Louis Girodet, feuillet de Carnet, vers 1792-1810, Paris, Bibliothèque de l’INHA, Ms 513

Anne-Louis Girodet, feuillet de Carnet, vers 1792-1810, Paris, Bibliothèque de l’INHA, Ms 513

Utilisé entre 1792 et 1810 environ, ce carnet conservé à la bibliothèque de l’Institut national d’histoire de l’art tient à la fois du manuscrit et du carnet de dessins. L’aspiration de l’artiste à mêler dans un même espace l’art de la littérature et celui de la peinture s’y révèle à chaque page. Son écriture élégante trahit dans les passages biffés les étapes de réflexions foisonnantes et ses croquis fixent les sujets de possibles tableaux d’histoire. On . . . → En lire plus

Séminaire – « Paradis perdus » : Colonisation des paysages et destruction des éco-anthroposystèmes : Marc Jeanson (12 mars 2019, Paris)

Conférence – « Les Lundis numériques de l’INHA » : De la numérisation à la modélisation des plans de Versailles de l’Ancien Régime (11 mars 2019, Paris)

Le projet de recherche VERSPERA, dirigé par le Centre de recherche du château de Versailles et porté par la Fondation des Sciences du Patrimoine, vise à rendre publics les plans du domaine de Versailles sous l’Ancien Régime conservés aux Archives nationales (Paris), à la Bibliothèque nationale de France et à l’Établissement public du château, du musée et du domaine national de Versailles et à en restituer certains espaces grâce à la modélisation 3D élaborée par le laboratoire Équipes Traitement de l’Information et Systèmes de l’université de Cergy-Pontoise (ETIS).

Ce projet répond à trois objectifs : préserver des fonds fragiles et difficilement accessibles, en faciliter l’accès via . . . → En lire plus

Séminaire – « Vases grecs : images, corpus, collections » : Les vases antiques de l’université de Heidelberg (1er mars 2019, Paris)

Coupe attique à figures rouges, scènes d'éducation, signée par Douris, vers 480 av. J.-C., Berlin, Antikensammlung, F2285

Coupe attique à figures rouges, scènes d’éducation, signée par Douris, vers 480 av. J.-C., Berlin, Antikensammlung, F2285

L’université de Heidelberg abrite un exemple typique des collections académiques qui ont été constituées parallèlement à l’établissement d’instituts d’archéologie au XIXe siècle, comme composante quasi-obligatoire de ces derniers. L’essentiel de ses fonds actuels – vases grecs, mais pas seulement – sont issus d’achats effectués dans les décennies autour de 1900.

En dépit de cette grande continuité, le statut et la fonction de ces . . . → En lire plus

Journée d’études – Espaces critiques de l’art caraïbe : la théorie en revue (27, 28 février 2019)

L’Abeille haytienne (1817-1820, détail)

L’Abeille haytienne (1817-1820, détail)

En parallèle de l’exposition Sismographie des luttes, qui se tient à Port-au-Prince à compter du 27 février 2019, et en raison du rôle fondateur d’Haïti dans l’émergence au début du XIXe siècle des revues critiques et culturelles, ces journées d’études sont consacrées à la question de la critique, de la théorie artistique et des revues culturelles produites dans la Caraïbe et sur la Caraïbe en partenariat avec nos collègues de l’université d’État d’Haïti.

L’intention de ces rencontres et de faire converger les orientations de l’Institut d’études et de recherches africaines de l’Université d’Etat d’Haïti et de son Département d’histoire de . . . → En lire plus

Séminaire – Patrimoine spolié pendant la période du Nazisme (1933-1945) : Tableau Nus dans un paysage de Max Pechstein (1912), (21 février 2019)

Hugo Simon, 1940 © archives privées (détail).

Hugo Simon, 1940 © archives privées (détail).

Le banquier et mécène Hugo Simon (1880-1950) fut une des figures clés de la vie berlinoise pendant la République de Weimar. Dans sa villa se croisaient Albert Einstein, Max Liebermann, Thomas Mann et Harry Graf Kessler, sur les murs cohabitaient des tableaux de Monet et Pissarro avec ceux des expressionnistes allemands comme Kirchner, Heckel et Pechstein.

Comme la grande majorité des intellectuels allemands, juifs pour la plupart, Simon dut fuir l’Allemagne nazie en 1933 pour Paris. Il parvint à emporter une grande partie de sa collection d’art, mais en 1941, il fut à . . . → En lire plus

Séminaire – Biennale de Paris : Quelle lignée ? Modernités comparées : Venise et les biennales latino-américaines (19 février 2019, Paris)

Anita Orzes, La biennale de Venise et le Sud global: quelques hypothèses sur les connections et les échanges entre biennales (1895-2016), cartographie numérique, 2018

Anita Orzes, La biennale de Venise et le Sud global: quelques hypothèses sur les connections et les échanges entre biennales (1895-2016), cartographie numérique, 2018

Afin de situer la Biennale de Paris au sein de la prolifération mondiale de tels événements, il peut être utile de poser une question épistémologique : existe-t-il un modèle unique et valide qui identifierait le format des biennales d’art ? Cette séance aborde . . . → En lire plus

Séminaire – Nuit Bleue : « Une visite au Louvre » (5 février 2019, Paris)

Jean-Marie Straub et Danielle Huillet, « Une visite au Louvre », 2004, 48'

Jean-Marie Straub et Danielle Huillet, « Une visite au Louvre », 2004, 48′

Élaboré, à l’invitation de l’INHA, par les étudiants du master 2 « Praxis de la programmation » (université Sorbonne-Nouvelle) sous la direction de Nicole Brenez et Pascale Cassagnau (Cnap), le projet « Nuit Bleue » déclinera, à partir de janvier 2019, un voyage à travers la collection vidéo des œuvres du Fonds national d’art contemporain (Fnac) du . . . → En lire plus

Séminaire – Chorégraphies – L’écriture Conté, outil de composition et/ou de transmission en danse ? (13 février 2019)

Michelle Nadal travaillant à partir de notation Conté. Association Arts et Mouvement

Michelle Nadal travaillant à partir de notation Conté. Association Arts et Mouvement

Dans cette présentation, il s’agira de s’intéresser aux spécificités du système d’écriture du mouvement conçu par Pierre Conté dans les années 1930, au regard de la formation, des sources (notamment la biomécanique d’étienne-Jules Marey) et du projet de son auteur.

En s’appuyant sur l’analyse de deux fonds de partitions (fonds Conté conservé à la BnF et fonds Crang conservé à la médiathèque du CND), on s’intéressera à certains des usages en matière de composition chorégraphique et . . . → En lire plus

Conférence – Cycle « Trésors de Richelieu » Hubert Robert, L’incendie de l’opéra (12 février 2019, Paris)

Hubert Robert, L’incendie de l’Opéra au Palais-Royal : vue de l’Opéra en flammes, huile sur toile, 1781, Paris, Bnf, département de la Musique, bibliothèque-musée de l’Opéra, MUSEE 182 (1)

Hubert Robert, L’incendie de l’Opéra au Palais-Royal : vue de l’Opéra en flammes, huile sur toile, 1781, Paris, Bnf, département de la Musique, bibliothèque-musée de l’Opéra, MUSEE 182 (1)

Le 8 juin 1781, l’Opéra de Paris, situé dans une aile du Palais-Royal, brûle un soir de représentation d’Orphée et Eurydice de Christoph Willibald Gluck. La salle . . . → En lire plus

Conférence –  » Les Lundis numériques de l’INHA » Un modèle de données unique pour décrire toutes les collections de l’INA (11 février 2019, Paris)

Les ressources conservées à l’INA sont nombreuses. Leur description est actuellement répartie dans une dizaine de bases de données et gérée dans trois systèmes d’information documentaire différents.

À l’heure de rassembler toutes ces métadonnées au sein d’un seul système, s’est posée la question de la mise au point d’un modèle de données unique – FRRB/LRM, CIDOC-CRM, HADOC, EBU Core, EN 15907, BibFrame. Tout en gardant en tête ces différents modèles pour accompagner et assurer l’interopérabilité des données dans le futur, le choix de mettre au point un modèle spécifique a été fait. Il se devait d’être à la fois souple, évolutif, multilingue, adapté à la description des différents médias conservés à l’ . . . → En lire plus

Séminaire – « Teintures naturelles ou colorants de synthèse ? » : Couleurs vivantes au Japon ( 12 février 2019, Paris)

Gammes de bleus d'après Antoine Janot © Marie-Anne Sarda

Gammes de bleus d’après Antoine Janot © Marie-Anne Sarda

Designer costumes et textile pour les arts vivants, Sandrine Rozier s’est spécialisée et engagée dans le renouveau des colorants naturels en introduisant leur usage à l’Académie Fratellini, à l’Opéra Comique et au Festival International d’Art Lyrique d’Aix-en-Provence.

Lors de cette rencontre, elle nous fera part de son son séjour à la Villa Kujoyama de Kyoto en 2018. S’appuyant sur un réseau de maîtres-teinturiers existant, elle a exploré au fil de sa résidence le lien entre usage des plantes et sensorialité de la couleur. Sandrine Rozier nous présentera . . . → En lire plus

Cycle des Dialogues de la salle Labrouste – Des âmes drapées de pierre : sculpture en Champagne à la Renaissance (7 février 2019, Paris)

Pour la prochaine séance des « Dialogues de la salle Labrouste », Marion Boudon-Machuel invite Nicole Albertini et Jean Anguera pour échanger autour de son ouvrage « Des âmes drapées de pierre : sculpture en Champagne à la Renaissance » (Presses universitaires de Tours, 2017)
Malgré les aléas du temps et de l’histoire, la Champagne méridionale dispose encore d’un ensemble exceptionnel de sculptures maniéristes, volet essentiel de la Renaissance artistique en France. La sculpture champenoise est singulière parce qu’elle s’est développée pendant les années de lutte entre les deux réformations, lutte qui s’est notamment cristallisée sur la question des images, a fortiori sculptées. En outre, l’œuvre de Dominique Florentin, . . . → En lire plus

Séminaire – Monuments et documents de l’Afrique ancienne – Christianisation et interactions religieuses en Ethiopie du VIe au XIIIe siècle : approches comparées avec la Nubie et l’Egypte. (6 février 2019, Paris)

Eglise de Nazret Maryam, Ethiopie, cl. Mission Lalibela

Eglise de Nazret Maryam, Ethiopie, cl. Mission Lalibela

Ce projet étudie trois moments différents du processus de christianisation (au VIIe, aux IXe-Xe et aux XIe-XIIe siècles), au cours desquels se cristallisent des interactions religieuses, en faisant appel à des registres documentaires variés : sources épigraphiques, documentation manuscrite, numismatique, iconographique, vestiges archéologiques, sources arabes.

Cette séance présentera les premiers chantiers initiés sur les lieux de croisement inter-sociétaux et religieux, les méthodes mises en œuvre et les spécificités de la base Ethiopian Manuscript Archives.

Intervenants

Claire Bosc-Tiessé (INHA) Marie-Laure Derat (CNRS, laboratoire « Orient & Méditerranée ») Anaïs Wion . . . → En lire plus

Séminaire – « 1959-1985, au prisme de la Biennale de Paris » : De la non-coïncidence à l’effacement : la présence des artistes africains à Paris (22 janvier 2019, Paris)

Robert César, Biennale de Paris, 1965, vue d'extérieur. (C) Archives de la critique d'art, Rennes

Robert César, Biennale de Paris, 1965, vue d’extérieur. (C) Archives de la critique d’art, Rennes

Si l’on en croit une certaine historiographie, l’art contemporain africain aurait émergé sur le circuit mondial au lendemain de l’exposition Magiciens de la terre (1989), conçue, à l’origine, comme la quatorzième édition de la Biennale de Paris. Or, dès le début des années 1960, des artistes africains, en particulier sénégalais, exposent à la Biennale de Paris, et ce, à plusieurs reprises. Aucun d’entre eux ne sera retenu pour les Magiciens . . . → En lire plus