Séminaire – « Monuments et documents de l’Afrique ancienne » : Groupes sociaux, traditions techniques et artisanat potier chez les groupes woloyta (2 avril 2019, Ivry-sur-Seine)

Groupes sociaux, traditions techniques et artisanat potier chez les groupes Woloyta, Oromo et Oromo Gugi d’Éthiopie. Des référentiels ethnographiques au service du discours interprétatif en Préhistoire.

Jessie Cauliez est archéologue, préhistorienne, néolithicienne et chargée de recherches au CNRS, au laboratoire TRACES. Elle codirige l’équipe Préhistoire récente du bassin méditerranéen. Ses travaux portent sur la Méditerranée nord-occidentale, la Corne de l’Afrique et l’Afrique australe, où elle dirige plusieurs programmes de recherche. La nécessité de construire des référentiels interprétatifs en anthropologie sociale l’a conduite à développer des travaux ethnographiques en Éthiopie, auprès de plusieurs groupes ethnolinguistiques. Ainsi, elle cherche à mieux comprendre les liens . . . → En lire plus

Séminaire ATHAMAS – Art et antipsychiatrie : « Son et environnement psychiatrique » (Paris, INHA, 3 avril 2019)

« Deux patientes qui souffraient de crises épileptiques et de troubles du comportement exigeant l’implantation d’électrodes dans le cerveau dans des buts de diagnostic et de thérapeutique. Sous la calotte, chaque patiente porte un ‘stimocepteur’, employé pour stimuler le cerveau par radio et pour envoyer des signaux électriques en provenance de l’activité cérébrale par télémétrie, pendant que les malades évoluent librement dans le pavillon de l’hôpital. » (José Delgado, ‘Le conditionnement du cerveau et la liberté de l’esprit’ [1969], Bruxelles, Charles Dessart, 1972, p. 120).

Dans le cadre de sa résidence INHALab, l’association « Athamas – Art et Antipsychiatrie » propose de . . . → En lire plus

Rencontres : « La Griffe du peintre » par Charlotte Guichard (Paris, 22 mars 2019)

Rencontres avec Charlotte Guichard dans le cadre des Soirées de l’histoire à propos de l’ouvrage La Griffe du peintre – La valeur de l’art (1730-1820), Paris, Éditions du Seuil, 368 pages, octobre 2018 (collection « L’Univers historique »).

Comment le nom de l’artiste est-il devenu un élément clef de la valeur symbolique et commerciale des œuvres ? Pourquoi les peintres signent-ils leurs tableaux ? C’est à Paris, entre les années 1730 et 1820, que se déploie l’enquête. Salons et expositions publiques, ventes aux enchères, musées : les institutions artistiques modernes imposent le nom de l’artiste au cœur des mondes de l’art. Critiques, catalogues, cartouches et . . . → En lire plus

Cycle de conférence « Les Trésors de Richelieu » – Pompéi publiée et inédite, par William Gell (2 avril 2019, Paris)

Pompeii published 1819, William Gell, [Vers 1817-1819], Bibliothèque de l’Institut national d’histoire de l’art, collections Jacques Doucet

 

 

 

 

 

 

 

 

Figure emblématique du Grand Tour en Italie, William Gell (1777-1836) est l’auteur de la première publication d’envergure consacrée à Pompéi au Royaume-Uni, en 1817. Deux de ses carnets, restés en grande partie inédits, sont conservés à la bibliothèque de l’INHA. Ils rassemblent 362 dessins réalisés à Pompéi et témoignent de l’évolution des excavations sur le site, entre 1801 et 1827. Au-delà de la reproduction fidèle de Pompéi, bien d’autres aspects apparaissent en filigrane de ces carnets . . . → En lire plus

Conférence – « Trésors de Richelieu » : La Sonate Arpeggione de Franz Schubert (16 avril 2019, Paris)

Franz Schubert (1797-1828) écrit en 1824, sur commande, une sonate destinée à un curieux instrument à cordes tout récemment mis au point par le luthier viennois Johann Staufer : l’arpeggione, sorte d’hybride entre la guitare et le violoncelle, appelé d’ailleurs parfois « guitare-violoncelle » ou « guitare à archet ». Créée dans la foulée par son commanditaire Vincenz Schuster, avec Schubert au piano, cette œuvre de circonstance a conservé une notoriété, alors même que l’instrument auquel elle s’adressait est, quant à lui, très vite tombé dans l’oubli. Les éditions successives de la sonate jusqu’à aujourd’hui nous l’ont présentée dans des transcriptions diverses (pour violon, violoncelle, alto . . . → En lire plus

Séminaire ATHAMAS – Art et antipsychiatrie : « Antipsychiatrie, psychothérapie institutionnelle, psichiatria democratica et psychiatrie destructive : penser la pluralité des contestations psychiatriques » (Paris, INHA, 15 mars 2019)

Carlos Osorio, La Cerrada de mujeres del Hospital psiquátrico de Oviedo (La Cadellada), photographie, 1975.

Dans le cadre de sa résidence INHALab, l’association ATHAMAS – Art et antipsychiatrie inaugure son cycle de séminaires le 15 mars prochain avec une séance intitulée « Antipsychiatrie, psychothérapie institutionnelle, psichiatria democratica et psychiatrie destructive : penser la pluralité des contestations psychiatriques », à l’INHA – 2, rue Vivienne – Paris 2e – salle Giorgio Vasari (1er étage), 16h-19h.

Le terme d’« antipsychiatrie » apparaît en 1967 sous la plume de David Cooper dans son ouvrage Psychiatry and Anti-Psychiatry pour désigner les approches phénoménologiques et . . . → En lire plus

Séminaire – « Vases grecs : images, corpus, collections » : Les céramiques du musée archéologique de Montesarchio (5 avril 2019, Paris)

Coupe attique à figures rouges, scènes d’éducation, signée par Douris, vers 480 av. J.-C., Berlin, Antikensammlung, F2285

Abrité dans un château médiéval, le musée archéologique national du Sannio Caudinoest dédié à l’histoire et au matériel archéologique que les fouilles récentes dans la vallée Caudine ont mis en lumière. La conférence sera surtout consacrée aux nombreux vases figurés attiques et italiotes découverts dans des tombes des Ve-IVe siècles av. J.-C. Ils ont fait l’objet d’une exposition, « Rosso Immaginario. Il Racconto dei vasi di Caudium » (2013-2015) où furent mises en place des technologies innovantes. Grâce à la projection de vidéos, d’images animées et d’hologrammes, les . . . → En lire plus

Séminaire « 1959-1985, au prisme de la biennale de paris » : Art contemporain et maoïsme (2 avril 2019, Paris)

Photographie de Li Feng-lan au travail, parue dans l’ouvrage Peintures des paysans du district de Houhsien de Chine, s.l., s.d. DR.

La séance s’articulera autour de la participation exceptionnelle des peintres paysans de la région de Houhsien (Chine) à la 10e Biennale de Paris. La revendication d’un modèle de production artistique basée sur « l’édification d’une Chine nouvelle, socialiste » sera l’occasion de décrypter la fascination de la France des années 1960 et 1970 pour le maoïsme. Le statut du « peintre paysan », incarnation de la figure de l’artiste amateur, . . . → En lire plus

Atelier – Les envois de Rome, base de données peinture et sculpture 1804-1914 (28 mars 2019, Paris)

Hippolyte Flandrin, Jeune homme nu assis au bord de la mer, étude, envoi de Rome, 1837, Paris, musée du Louvre, MI 171. Photo © RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Michel Urtado

L’INHA proposera en 2019 la mise en ligne sur AGORHA d’une base de données complète et en grande partie illustrée des travaux des pensionnaires peintres et sculpteurs de la Villa Médicis de 1804 à 1914, commencée à l’Académie de France à Rome sous la direction d’Olivier Bonfait.

L’ambition de ce nouvel outil est de faciliter l’accès à des documents rares tout en recensant de manière exhaustive les œuvres créées dans le . . . → En lire plus

Ecole thématique Art Markets : Fin des inscriptions 15 Mars 2019

L’école thématique Art Markets: an Integrated Perspective se tiendra à Lyon, du 24 au 28 juin 2019

Elle vise à apporter à la communauté des chercheurs intéressée par l’étude des marchés artistiques une approche théorique interdisciplinaire et des outils méthodologiques en prise avec les méthodes d’analyses les plus actuelles.

Une quinzaine de spécialistes internationaux en histoire de l’art, sciences économiques, droit, sociologie, finance, humanités numériques viendront l’animer dans un esprit d’échange et de partage des connaissances.

La formation s’adresse à l’ensemble de la communauté scientifique — enseignants-chercheurs, chercheurs, post-doctorants, doctorants, ITA. Elle concerne également les experts et professionnels du marché de l’art. Elle est ouverte à tout participant à partir du niveau master 2, relevant de préférence d’une discipline en lien avec l’étude des marchés de l’art : histoire économique, . . . → En lire plus

Conférence du GRHAM : « La marque du nom de Jean-Baptiste Perronneau » par Dominique d’Arnoult (28 mars, Paris).

Deux expositions récentes ont permis de découvrir l’art de Jean-Baptiste Perronneau : l’une a été la rétrospective qui lui a été consacrée par le musée des Beaux-Arts d’Orléans en 2017 et l’autre, l’exposition En société, pastels du Louvre des XVIIe et XVIIIe sièclesen 2018. Cette présentation s’attachera à l’inscription autographe du nom de Perronneau sur ses portraits – le terme de « signature » serait pour le XVIIIe siècle un anachronisme – en écho à la publication de l’étude de Charlotte Guichard sur La griffe du peintre (2018).

Nous verrons comment Perronneau au cours de ses vingt années de carrière parisienne (1734-1755) se démarque de ses confrères dans le . . . → En lire plus

Conférence : « Dialogues de la salle Labrouste » : Face au chaos – Théories de l’ornement à l’âge de l’industrie (21 mars 2019)

Couverture de l'ouvrage « Face au chaos – Théories de l’ornement à l’âge de l’industrie » (Editions Presses du réel, 2018)

Couverture de l’ouvrage « Face au chaos – Théories de l’ornement à l’âge de l’industrie » (Editions Presses du réel, 2018)

Pour cette nouvelle séance des « Dialogues de la salle Labrouste », Rémi Labrusse dialoguera avec Odile Nouvel autour de l’ouvrage Face au chaos – Théories de l’ornement à l’âge de l’industrie (Presses du réel, 2018).

L’âge industriel a correspondu à une extrême intensification, sans équivalent dans l’histoire, de la . . . → En lire plus

Séminaire – « Chorégraphies » : Trisha Brown : dessiner, noter, interpréter (20 mars 2019, Paris)

Trisha Brown, Sans titre (Locus), 1975. Encre et graphite sur papier. Trisha Brown. The Museum of Modern Art, New York

Trisha Brown, Sans titre (Locus), 1975. Encre et graphite sur papier. Trisha Brown. The Museum of Modern Art, New York

En 1976, Trisha Brown présente Locus pour la première fois et montre publiquement le rôle du dessin dans son processus de création. Elle présente une « partition » constituée d’un diagramme qui organise la génération et la spatialisation du mouvement.Le dessin s’assume alors comme un outil de création, dans une proximité remarquable avec . . . → En lire plus

Conférences : « L’Art contemporain amérindien » par Jean-Philippe Uzel (Paris, 21 et 27 février 2019)

Jean-Philippe Uzel est professeur d’histoire de l’art à l’Université du Québec à Montréal et membre du Centre interuniversitaire d’études et de recherches autochtones (CIÉRA). Son champ d’expertise porte sur l’histoire et la théorie de l’art moderne et contemporain, et plus particulièrement sur les rapports entre art et politique. C’est sous cet angle qu’il s’intéresse depuis près d’une vingtaine d’années à l’art contemporain autochtone d’Amérique du Nord. Il a publié de nombreux textes sur des artistes contemporains autochtones (Jimmie Durham, Teresa Margolles, Brian Jungen, Kent Monkman, Nadia Myre…) dans des revues et des ouvrages collectifs au Québec et à l’étranger. Il a été en 2012-2013 titulaire de la Chaire d’études du Québec contemporain . . . → En lire plus

Séminaire – « Penser une histoire des arts d’Afrique (XIVe-XIXe siècle) » : La création plastique d’Haïti (14 mars 2019, Paris)

Vue de l’exposition Haïti deux siècles de création, Grand Palais, novembre 2014-février 2015

Vue de l’exposition Haïti deux siècles de création, Grand Palais, novembre 2014-février 2015

Partant de la production artistique dans une région du monde où se confrontent dès le XVIe siècle les mondes africains, européens et amérindiens, cette conférence propose de penser à nouveaux frais les catégories artistiques héritées du système des Beaux-Arts tel qu’il se met en place en Europe au cours de la période moderne.

Au moins trois domaines de création plastique coexistent dans la société haïtienne. Ce fait, non relevé par le discours institué, ouvre les . . . → En lire plus

Séminaire – « Monuments et documents de l’Afrique ancienne » L’enceinte de Loropéni, XVe-XVIIe siècle (13 mars 2019, Paris)

Murs de Loropéni, Burkina Faso, cl. Rik Schuiling

Murs de Loropéni, Burkina Faso, cl. Rik Schuiling

À l’aube du XXe siècle, une enceinte de pierre d’un hectare est découverte par les administrateurs français au Burkina Faso. Un siècle d’interrogation entourera les ruines de Loropéni qui appartiennent à un complexe d’enceintes quadrangulaires réparti sur près de 80 km² dans un territoire particulièrement aurifère. Les murs de l’enceinte de Loropéni mesurent encore 6 m de haut et 1,4 m d’épaisseur à la base. L’intérieur est pourvu de nombreux murets qui dessinent des cours et des cellules, généralement de grandes dimensions. Les travaux archéologiques engagés depuis quatre ans ont révélé . . . → En lire plus

Séminaire – « Teintures naturelles ou colorants de synthèse ? » : Au cœur des manufactures lainières européennes (13 mars 2019, Paris)

Gian Batta Moccafy, Esposizione delle manifatture di Francia, Inghiltera ed Olanda, ca. 1767 ; Paris, Bibliothèque Forney clichés : Marie-Anne Sarda

Gian Batta Moccafy, Esposizione delle manifatture di Francia, Inghiltera ed Olanda, ca. 1767 ; Paris, Bibliothèque Forney clichés : Marie-Anne Sarda

Partie prenante de la culture européenne, la pratique du voyage par les lettrés et les artistes est bien connue ; les voyages des entrepreneurs le sont moins. Corine Maitte présentera le voyage effectué en 1766-67 en France, Angleterre, Pays-Bas autrichiens, Provinces-Unies et terres d’Empire par le marchand piémontais Gian Batta Moccafy. Centré . . . → En lire plus

Conférence : « A Lettuccio Fit for a King: The Sociability of Furniture in the Italian Courts »

Programme « La vie des objets » : A Lettuccio Fit for a King: The Sociability of Furniture in the Italian Courts, par Leah R. Clark (25 février 2019, Amiens)
Leah R. Clark donnera la conférence « A Lettuccio Fit for a King: The Sociability of Furniture in the Italian Courts », le lundi 25 février 2019, de 16h à 18h, à l’université de Picardie Jules Verne, UFR Arts, salle 202 (30, rue des Teinturiers 80000 Amiens), dans le cadre du programme « La vie des objets » au sein de l’axe « Objets, matérialité, représentation » de l’unité de recherche TrAme (EA 4284), dirigé par Véronique Dominguez-Guillaume et Philippe Sénéchal.

Dr . . . → En lire plus

Conférence – Cycle de conférences « Trésors de Richelieu » : Le carnet italien de Girodet (12 mars 2019, Paris)

Anne-Louis Girodet, feuillet de Carnet, vers 1792-1810, Paris, Bibliothèque de l’INHA, Ms 513

Anne-Louis Girodet, feuillet de Carnet, vers 1792-1810, Paris, Bibliothèque de l’INHA, Ms 513

Utilisé entre 1792 et 1810 environ, ce carnet conservé à la bibliothèque de l’Institut national d’histoire de l’art tient à la fois du manuscrit et du carnet de dessins. L’aspiration de l’artiste à mêler dans un même espace l’art de la littérature et celui de la peinture s’y révèle à chaque page. Son écriture élégante trahit dans les passages biffés les étapes de réflexions foisonnantes et ses croquis fixent les sujets de possibles tableaux d’histoire. On . . . → En lire plus

Séminaire – « Paradis perdus » : Colonisation des paysages et destruction des éco-anthroposystèmes : Marc Jeanson (18 juin 2019, Paris)