Conférence – Actualité de l’art dans le monde : académies et contre-académies en espaces coloniaux et indépendants (14 novembre 2018, Paris)

E.O. Hoppé, Etudiantes en art à Santiniketan, 1929 © E.O. Hoppé Estate Collection / Curatorial Assistance Inc.

Les académies, souvent réunies en écoles, ont longtemps cherché à façonner l’apprentissage, l’appréciation et la création artistiques en espace colonial et à imposer codes, usages et conventions faisant ainsi émerger de nouvelles élites. Contestées et parfois déjà réformées pendant les luttes anti-coloniales, leurs héritages ont cependant longtemps survécus après les indépendances, et continuent de façon sous-jacente d’influencer les scènes artistiques contemporaines.

De ce fait, d’autres moyens de passage de connaissances se sont mis en place dans les arts visuels, mais aussi dans des . . . → En lire plus

Séminaire – « 1959-1985, au prisme de la Biennale de Paris » : La Biennale de Paris, un objet d’étude polymorphe : investigations documentaires de jeunes chercheuses (13 novembre 2018, Paris)

Marc Vaux, Vue photographique de l’exposition de Yerassimos SKLAVOS à la Biennale de Paris de 1963, 1963. (C) Bibliothèque Kandinsky, Musée national d’art moderne – Centre Georges-Pompidou.

Cette séance accueille trois chercheuses qui, de manière à chaque fois singulière, ont mené dans le cadre de leurs études des enquêtes autour de la Biennale de Paris et du phénomène de biennalisation dont il s’agira de présenter les résultats et les défis méthodologiques. Il y sera question de la genèse de la première Biennale internationale des . . . → En lire plus

Conférence – « Lundis numériques de l’INHA » : Réaliser des éditions de sources textuelles durables, est-ce possible ? (12 novembre 2018, Paris)

Retour d’expérience sur l’utilisation de l’outil de publication teiPublisher pour des corpus épigraphiques au laboratoire HiSoMA

La réalisation d’une édition numérique de sources anciennes représente souvent une opportunité pour repenser la façon dont les documents sont édités et étudiés ainsi que les conventions utilisées traditionnellement dans une discipline, une école, une communauté… Pour rester intelligible sur le long terme, ces manières de réinventer l’édition de sources doivent être documentées d’une manière la plus explicite et la plus formalisée possible. En partant des exemples fournis par différents projets de publication de sources antiques menés au laboratoire HiSoMA, cette présentation offrira un retour d’expérience sur la . . . → En lire plus

Conférence – Sauvegarder et restituer le patrimoine afghan. Pour la dignité et la mémoire de l’humanité (15 octobre, Paris)

 

Commissaire de la première exposition à Kaboul de miniatures persanes du Moyen Âge, soutenue par les ambassades de France et des États-Unis d’Amérique à Kaboul, le Professeur Barry est un historien des arts islamiques mondialement reconnu. Sa recherche participe à une meilleure connaissance des trésors figuratifs de la civilisation persane. Elle oppose cette réalité historique aux discours idéologiques de certaines sectes rigoristes de l’Islam qui refusent toute représentation humaine dans l’art.

Intervenant

Michael Barry (American University of Afghanistan in Kabul)

Né en 1948 à New York mais élevé en partie en France (fils d’un officier américain libérateur de Paris en 1944), et à son tour titulaire de . . . → En lire plus

Séminaire d’IMAGO Cultures Visuelles : « Médias imaginaires : Les Médias prophétiques » (Paris, INHA, 19 octobre 2018)

L’Institut national d’histoire de l’art, Fleur Hopkins (université Paris 1 Panthéon-Sorbonne/BnF), Pierre-Jacques Pernuit (université Paris 1 Panthéon-Sorbonne), Alessandra Ronetti (université Paris 1 Panthéon-Sorbonne/École normale supérieure de Pise) ont le plaisir de vous convier à la deuxième séance du séminaire,

Médias imaginaires : Les Médias prophétiques
vendredi 19 octobre 2018 de 15h à 19h
Institut national d’histoire de l’art Galerie Colbert,
salle Giorgio Vasari 2 rue Vivienne ou 6 rue des Petits-Champs,
75002 Paris Métro: Bourse ou Palais-Royal

Cette séance accorde une place de choix à un aspect fondateur des études sur les médias imaginaires : les capacités . . . → En lire plus

Conférence : Luis Callejas « Object as ground as landscape » (Paris, 16 octobre 2018)

Conférence : Luis Callejas « Object as ground as landscape » (mardi 16 octobre 2018 à 19h au Pavillon de l’Arsenal)

Conférence en anglais avec une traduction en français en simultané

« Luis Callejas est directeur de l’agence LCLA OFFICE et professeur associé à la Oslo School of Architecture and Design, Norvège. Après avoir réalisé de grands projets publics à Medellin et Bogota (Colombie), Luis Callejas a reçu en 2013 le prix des jeunes architectes de l’Architectural League of New York. En 2016, Luis Callejas était l’un des trois finalistes du Rolex Mentor and Protégé Arts Initiative. En 10 ans d’expériences, Luis Callejas a reçu plusieurs distinctions au . . . → En lire plus

Séminaire – Collectif d’historiens de l’art de la Renaissance – 2018/2019

Séminaire – Collectif d’historiens de l’art de la Renaissance

Le Collectif d’historiens de l’art de la Renaissance est une association fondée et animée par des spécialistes des universités de Paris 1 Panthéon Sorbonne (CHAR/HiCSA), de Grenoble Alpes (LARHRA), de Tours (CESR), de Strasbourg, de Lyon 2 (LARHRA) et de Venise Ca’ Foscari ainsi que du CEHTA (EHESS), du Centre André Chastel (CNRS/Sorbonne Université), de l’IRHiS (Université de Lille/CNRS) et de l’EPHE. Le Collectif organise tous les ans un cycle de séminaires-conférences.

Séminaire Collectif 2018/2019 IMAGES EN MOUVEMENT / MOUVEMENT EN IMAGE

Paris, Institut national d’histoire de l’art, galerie Colbert, 2 rue des petits champs 75002

salle Vasari, 18h-20h . . . → En lire plus

Projet européen TCV-PYR – Présentation de l’inventaire du patrimoine des Eaux-Bonnes (64) (Eaux-Bonnes, 11 octobre 2018)

Projet européen TCV-PYR : Conférence sur « Eaux-Bonnes. Patrimoine et villégiature thermale (XVIe-XXIe siècle) » (Eaux-Bonnes, 11 octobre 2018)

Dans le cadre du programme de recherche européen FEDER TCV-PYR, les laboratoires ITEM et LIUPPA de l’Université de Pau et des Pays de l’Adour entreprennent la réalisation d’un inventaire du patrimoine de villégiature et thermal dans le massif pyrénéen français depuis les temps modernes jusqu’à nos jours. Lancé fin 2017 en collaboration avec les régions Occitanie-Méditerranée et Nouvelle-Aquitaine et les universités de Toulouse Jaurès et Perpignan, le projet implique une douzaine de chercheurs et cinq post-doctorants. Il s’insère . . . → En lire plus

Séminaire : « Echos du passé – séminaire méthodologique sur les archives sonores » (Paris, 2018-2019)

Séminaire : « Echos du passé – séminaire méthodologique sur les archives sonores » (Paris, 2018-2019)

Le séminaire se tient tous les deux mois le mercredi en Sorbonne, salle Fossier (17 rue de la Sorbonne, escalier C, 3e étage, couloir de droite) ou en salle 19 (Centre Panthéon, place du Panthéon, niveau -1), de 17h30 à 19h.

Il est organisé autour d’une présentation de chercheur et se veut un espace de discussions sur les archives sonores afin d’échanger méthodes de travail et pistes de recherche. Le séminaire est ouvert à tous ceux qui travaillent sur des archives sonore : jeunes chercheurs, universitaires confirmés, historiens, anthropologues, musicologues, etc.

Programme :

17 . . . → En lire plus

Séminaire Collectif d’historiens de la Renaissance / 15 octobre 2018

Séminaire – Collectif d’historiens de l’art de la Renaissance « Image en mouvement / Mouvement en image » 2018-2019

15 octobre 2018, Galerie Colbert, Salle Vasari, 18h-20h

Voyages d’images dans The Young Pope de Paolo Sorrentino

Cyril Gerbron (ATER de l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne)

avec la participation de Francesca Alberti (MCF de l’Université de Tours, CESR), Guillaume Cassegrain (professeur de l’Université Grenoble Alpes) et Antonella Fenech (chargée de recherche au CNRS, Centre André Chastel)

 

Dans The Young Pope, Paolo Sorrentino met en scène les capacités de survivance des images et des œuvres d’art du passé, leur puissance, les divers types de métamorphoses qui les . . . → En lire plus

Rencontre du Centre André Chastel : « Figures non figuratives. Art pariétal paléolithique et kaléidoscope », par Arnaud Maillet et Romain Pigeaud (Paris, le 10 octobre 2018)

Première séance des Rencontres du Centre André Chastel (2018-2019) : « Figures non figuratives. Art pariétal paléolithique et kaléidoscope », par Arnaud Maillet et Romain Pigeaud (Paris, le 10 octobre 2018)

Cette séance se composera de deux conférences mettant en résonance et dissonance archéologie et histoire de l’art. Y sera traité de la circulation et de l’impression visuelle de tracés non figuratifs et d’objets géométriques au cours de deux périodes et contextes bien distincts.

La première conférence, « Aux frontières de l’abstraction : signes et tracés non figuratifs dans l’art pariétal paléolithique », de . . . → En lire plus

Séminaire – « Vases grecs : images, corpus, collections » : Histoires de publications, histoires de collections. ( 2 novembre 2018, Paris)

Les images des vases grecs ont une histoire dans l’Antiquité mais aussi à l’époque moderne. Des « Musées de papier » au Corpus Vasorum Antiquorum, de Gerhard à Beazley, on esquissera l’histoire de la façon dont ces images en trois dimensions ont été (et sont encore) représentées à plat, souvent découpées et réagencées, introduisant des biais interprétatifs parfois persistants, notamment par l’opposition fictive entre image et décor. On montrera aussi ce que peut nous apporter, dans l’appréhension même de ces objets, la reconstitution et l’étude de leur histoire moderne depuis leur découverte jusqu’à leur circulation et leur insertion dans les collections privées et publiques.

Intervenants

Cécile Colonna (INHA) . . . → En lire plus

Séminaire : « Pour une histoire des pratiques en histoire de l’art. 2018-2019 » – Les outils visuels (Paris, 16 octobre 2018 – 14 mai 2019)

Séminaire : « Pour une histoire des pratiques en histoire de l’art. 2018-2019 » – Les outils visuels (Paris, 16 octobre 2018 – 14 mai 2019) Séminaire organisé par Jérémie Koering (CNRS, Centre André Chastel) et Michela Passini (CNRS, IHMC)

Loin de se réduire à un processus idéel, régi par la seule logique interne de l’évolution des connaissances et nourri par des échanges exclusivement intellectuels, une discipline se définit par un ensemble de pratiques, par des lieux d’exercice, des outils spécifiques et toute une ergonomie du travail savant qui articule espaces, corps et objets. L’histoire de l’art ne saurait se soustraire à une telle dynamique, que nous souhaitons saisir . . . → En lire plus

Séminaire – « INHALab » : Les médias prophétiques (19 octobre 2018, Paris)

 

Cette séance accorde une place de choix à un aspect fondateur des études sur les médias imaginaires : les capacités « médiumniques » et supranaturelles des médias imaginaires, entre « occulture » et spectacularisation de la société.

Intervenants

Philippe Baudouin (France Culture) Simone Natale (université de Loughborough)

__

À propos d’INHALab

Dans cette volonté politique de privilégier et soutenir la jeune recherche, l’INHA invite chaque année deux collectifs successifs de chercheurs à proposer un projet scientifique créatif dans un domaine se rapportant à l’histoire de l’art. L’association Imago est le deuxième collectif de jeune chercheurs à être accueilli en 2018 dans le cadre d’INHALab. . . . → En lire plus

Conférence – La Correspondance des Cévennes, 1968-1996 de Fernand Deligny (18 octobre 2018, Paris)

Pour la prochaine séance des « Dialogues de la salle Labrouste », l’historien de l’art Jean-François Chevrier et l’écrivain et artiste Adrien Malcor dialogueront autour de la Correspondance des Cévennes, 1968-1996 de Fernand Deligny (Éditions de l’Arachnéen, 2018).

La publication de la Correspondance des Cévennes, 1968-1996 de Fernand Deligny complète l’édition de ses Œuvres, parues en 2007 et rééditées en 2017. Elle couvre trente années d’échanges épistolaires avec de grandes figures du monde intellectuel et artistique de l’époque – Louis Althusser, Félix Guattari, Marcel Gauchet, Françoise Dolto, François Truffaut, Chris Marker –, avec ses éditeurs ou d’illustres inconnus. Ce fort volume témoigne du laboratoire de l’œuvre (le . . . → En lire plus

Séminaire – « 1959-1985, au prisme de la Biennale de Paris » : La présence japonaise à la Biennale de Paris dans les années 1960 et 1970 (16 octobre 2018, Paris)

De par son envergure, la Biennale de Paris constitue une large vitrine des changements qui s’opèrent sur la scène artistique japonaise à partir des années 1960, alors que le Japon cherche à retrouver une place dans le paysage international après la Seconde Guerre mondiale.

Cette séance abordera la participation des peintres japonais et la redéfinition des pratiques picturales, la sculpture, les environnements et les artistes ayant gravité autour du mouvement Mono-ha, ainsi que la présence du groupe Provoke et de la photographie, au tournant des années 1970. Il s’agira également d’interroger les discours contemporains de ces œuvres, qui eux aussi tentent de se départir des modèles occidentaux. Parallèlement, l’on s’intéressera à l’exposition anthologique de la Biennale de Paris au musée Seibu . . . → En lire plus

Séminaire – « Richelieu. Histoire du quartier : état des lieux ». L’évolution urbaine du quartier Richelieu (12 octobre 2018, Paris)

Ce projet est proposé conjointement par l’Institut national d’histoire de l’art, le Centre allemand d’histoire de l’art, la Bibliothèque nationale de France, l’École nationale des chartes, les Universités Paris 1 Panthéon-Sorbonne et Sorbonne Université et porte sur l’histoire du « quartier » qu’ils occupent, celui du quadrilatère Richelieu étendu, entre Louvre, Opéra et Place des Victoires.

La synergie vivante de ces institutions, dont les ressources documentaires et les services aux publics sont immenses et complémentaires, conforte Richelieu comme véritable acteur de la recherche, proposant un ensemble de compétences et de ressources sans équivalent au monde.

Le but de ce projet collectif est moins de définir le périmètre exact du « quartier » . . . → En lire plus

Séminaire Choréa de Cornucopia 2018-2019 : « Lieux réels, lieux rêvés à la Renaissance » (Paris, octobre 2018-juin 2019)

Séminaire Choréa de Cornucopia 2018-2019 : « Lieux réels, lieux rêvés à la Renaissance » (Paris, octobre 2018-juin 2019)

Programme (sous réserve de modifications) :

Première et deuxième séance en Sorbonne salle Paul Hazard – 10h à 13h

Le séminaire sera articulé en deux temps :

la première heure sera consacrée au compte rendu d’un ouvrage récemment paru et/ou à des échanges autour d’une question méthodologique, à la présentation des travaux d’un jeune chercheur ou d’une jeune chercheuse, suivis d’une discussion. les deux autres heures seront l’occasion d’explorer le thème choisi par l’assemblée cornucopienne pour l’année, « Lieux réels, lieux rêvés à la Renaissance », à travers . . . → En lire plus

Séminaire d’IMAGO Cultures Visuelles : « Médias imaginaires : Les Médias anticipatifs » (Paris, INHA, 1er octobre 2018)

Albert Robida, Un commutateur transportait instantanément au fond de l’Asie, faisant apparaître…, illustration de Camille Flammarion, La fin du monde, Paris, E. Flammarion, 1894

L’Institut national d’histoire de l’art, Fleur Hopkins (université Paris 1 Panthéon-Sorbonne/BnF), Pierre-Jacques Pernuit (université Paris 1 Panthéon-Sorbonne), Alessandra Ronetti (université Paris 1 Panthéon-Sorbonne/École normale supérieure de Pise) ont le plaisir de vous convier à la première séance du séminaire,

Médias imaginaires : Les Médias anticipatifs
lundi 1er octobre 2018 de 14h à 18h
Institut national d’histoire de l’art Galerie Colbert,
salle Giorgio Vasari 2 rue Vivienne ou 6 . . . → En lire plus

Conférence du GRHAM : « Quand la tête de Louis XIV pendait au cou des autochtones » par Robert Wellington (Paris, 18 octobre 2018)

 

Conférence du GRHAM : « Quand la tête de Louis XIV pendait au cou des autochtones » par Robert Wellington (Paris, 18 octobre 2018)

Type : Conférence (entrée libre). Date et horaire : jeudi 18 octobre 2018 à 19h. Lieu : Paris, Institut National d’Histoire de l’Art, salle Vasari (1er étage). Pour tout renseignement : asso.grham@gmail.com

 

Les médailles royales françaises ont connu un contexte culturel radicalement différent après avoir été décernées aux peuples amérindiens du Canada à la fin du XVIIe et au début du XVIIIe siècle. Ainsi, il peut être surprenant d’affirmer que le potentiel symbolique de ces médailles n’a été pleinement réalisé que par . . . → En lire plus