Journée d’études : « L’affiche engagée aux États-Unis (années 1960-1970) : des imaginaires visuels pour repenser l’art et la société » (Paris, 21 janvier 2020)

Journée d’études : « L’affiche engagée aux États-Unis (années 1960-1970) : des imaginaires visuels pour repenser l’art et la société » (Paris, 21 janvier 2020)

21 janvier 2020 / 10 H – 18 H Galerie Colbert, salle Giorgio Vasari Institut national d’histoire de l’art En partenariat avec la Terra Foundation for American Art

 

En relation avec les luttes politiques des années 1960 et 1970, un nombre important d’activistes et d’artistes aux États-Unis s’emparent de l’affiche afin de répondre à l’urgente nécessité de reconsidérer à la fois l’art et la société. Leur intérêt se porte tant sur les qualités formelles de l’affiche, sur ses potentialités d’impact dans l’espace public, que sur . . . → En lire plus

Soirée introductive au séminaire Collection

A l’occasion de l’ouverture du séminaire Collection sur l’histoire du collectionnisme et du marché de l’art, une table ronde rassemblera plusieurs spécialistes qui viendront échanger sur des questions méthodologiques et de nouvelles perspectives de recherches.

Programme :

18h00 : Présentation du séminaire

18h15 – 19h45 : Table ronde

Alain Schnapp (Président de séance)

Charlotte Guichard – CNRS/ENS

Adriana Turpin – IESA/University of Warwick

Vincent Lefèvre – Musée Guimet

 

Le séminaire Collection se veut un cadre pour valoriser la recherche sur l’histoire des collections et du marché de l’art dans une perspective transchronologique et englobant toutes les aires géographiques. Il a pour but la création d’un pôle pour les universitaires . . . → En lire plus

14e symposium d’histoire de l’art de la mairie du XIe : « De la belle époque aux années folles. Arts, littérature et genres sexuels au temps de Marcel Proust et André Gide » (Paris, 26 février 2020))

Le lundi 18 octobre 1937, Paul Léautaud se demandait, dans son Journal : « Qu’est-ce qui restera de tout ce qu’on écrit aujourd’hui, des réputations les mieux établies ? Il restera Proust, dont j’ai lu au plus une page, par hasard, un jour, chez Marie Dormoy, mais dont j’ai, de son œuvre, une perception très exacte, très sûre de ce qu’elle est, et d’un très grand intérêt, Gide, Valéry (un peu de chacun), Duhamel peut-être, un peu d’Apollinaire comme poète. Le reste, fatras déjà. Heureux, qui ne pensent pas à cela, éblouis d’eux-mêmes. » (Journal littéraire, Mercure de France, 1998, p. 831-832)

 

S’il exagère . . . → En lire plus

Appel à communications : « Le sens du détail : un autre regard sur la peinture d’histoire et la sculpture monumentale du XIXe siècle à nos jours. » (21 septembre et 1er décembre 2020, Tours)

Appel à communications : « Le sens du détail : un autre regard sur la peinture d’histoire et la sculpture monumentale du XIXe siècle à nos jours. » (21 septembre et 1er décembre 2020, Tours)

Deux journées d’études organisées par le CRIHAM de l’université de Poitiers et l’InTru de l’université de Tours (21 septembre et 1er décembre 2020).

Date limite : 15 mars 2020.

Les méthodes d’analyse iconologique et iconographique développées par Aby Warburg et Erwin Panofsky font partie intégrante du répertoire méthodologique de l’historien de l’art. Souvent mises en service de l’analyse stylistique et formelle, elles peuvent aussi ouvrir de nouvelles perspectives théoriques et scientifiques pour renouveler l’expertise sur les . . . → En lire plus

Séminaire « Chorégraphies » : « Mécanique et esthétique de la rhétorique classique à l’œuvre dans la danse, la notation chorégraphique et la figure dansante au XVIIe siècle ». – 15 janvier – INHA

Jean I Berain, Costume de Carien du Triomphe de l’Amour de Lully, vers 1681, Silhouette à l’eau-forte reprise à la plume, à l’encre et au lavis d’encre sur papier, 24,3 x 17,8 cm, Paris, Musée du Louvre, Collection Edmond de Rothschild, 1912 DR.

Séance du séminaire « Chorégraphies. Écriture et dessin, signe et image dans les processus de créations et de transmissions chorégraphiques (XVe-XXIe siècle) »

Les règles de l’actiode la rhétorique classique, notamment celles qui régissent le décorum corporis, proposent une esthétique qui a un impact clair sur les représentations du comédien et de l’acteur-chanteur. Mais qu’en est-il de l’acteur-danseur ? Ne trouve-t-on pas . . . → En lire plus

Journée d’étude : « Faire image ». Noter et dessiner la danse dans la première moitié du XIXe siècle. – 25 janvier – INHA

Croquis chorégraphiques. Fonds André Jean Jacques Deshayes, BnF – Opéra.

Le XIXe siècle témoigne d’une richesse des expérimentations graphiques visant à représenter et noter la danse. Les ouvrages, partitions ou carnets d’Arthur Saint-Léon, Henri Justamant, Théleur, Carlo Blasis ou G.-Léopold Adice ont été relativement bien étudiés par les chercheurs en danse. La Bibliothèque-musée de l’Opéra conserve cependant plusieurs fonds inédits dont un ensemble de croquis, succession de tableaux scéniques, destinés à la reprise à l’Opéra de Paris de plusieurs ballets tels que Zéphire et Flore de Charles Didelot. Outre divers schémas détaillant les déplacements des danseurs, le fonds A.J.J Deshayes est . . . → En lire plus

Appel à communications : « Histoire de l’histoire de l’Architecture : La genèse d’une discipline scientifique dans une dialectique entre projets nationaux, exigences européennes et perspectives de globalisation » (Rome, 12-13 mai 2020)

Appel à communications : « Histoire de l’histoire de l’Architecture : La genèse d’une discipline scientifique dans une dialectique entre projets nationaux, exigences européennes et perspectives de globalisation » (Rome, 12-13 mai 2020)

La genèse de l’histoire de l’architecture constitue un problème européen et parfois global qui, pour être entendu et analysé correctement, doit prendre en compte l’interconnexion au niveau international de ses protagonistes et de leurs concepts. Jusqu’à présent, seules quelques études particulières lui ont été dédiées, centrées sur un pays, sur certains auteurs ou sur des problèmes spécifiques. Ce projet propose un modèle de recherche comparatif, dont l’objectif est de s’interroger sur l’évolution de l’historiographie architecturale dans différents . . . → En lire plus

Appel à communication : « Fabriquer les identités collectives. Un chantier de l’art à l’époque contemporaine (XIX-XXIe siècle). » (Paris, 28 mai 2020)

Appel à communication : « Fabriquer les identités collectives. Un chantier de l’art à l’époque contemporaine (XIX-XXIe siècle). » (Paris, 28 mai 2020)

Date limite : 24 février 2020

L’art, quel qu’il soit, est exclusivement politique. Daniel Buren1

Les derniers siècles (XIX-XXIe) ont été le terrain d’une reconfiguration incessante des identités collectives et de leurs imaginaires. Ces fluctuations sont le résultat des transformations majeures que sont les révolutions politiques, les phénomènes de modernisation industrielle, les nouvelles dynamiques de territorialisation et de mondialisation. Par conséquent, il est important pour l’histoire de l’art d’engager une interprétation de l’œuvre artistique en l’intégrant aux facteurs extérieurs. Dans une . . . → En lire plus

Conférence – « Dialogues de la salle Labrouste » : Drapé. Degas, Christo, Michel-Ange, Rodin, Man Ray, Dürer… (musée des Beaux-Arts de Lyon / Lienart, 2019), par Sylvie Ramond et Éric Pagliano – 16 janvier 2020 – INHA

Conférence du cycle « Dialogues de la salle Labrouste »

Motif classique, défi – celui de donner à voir la texture du tissu et le détail des plis –, le drapé révèle la fabrique de l’œuvre. Penser la draperie, dans les esquisses, dessins, peintures jusqu’à ses « survivances » dans certaines sculptures contemporaines, invite à comprendre les étapes de l’élaboration d’une forme, à se placer au plus près du geste artistique dans une génétique de l’œuvre visuelle ici mise en dialogue avec la génétique littéraire. Pierre-Marc de Biasi dialoguera avec Éric Pagliano et Sylvie Ramond autour de leur ouvrage Drapé : Degas, Christo, Michel-Ange, Rodin, Man Ray, . . . → En lire plus

Conférence : « La culture et les livres de Léonard de Vinci » par Carlo Vecce (Paris, 22 janvier 2020)

Carlo Vecce dispensera une conférence sur la culture et les livres de Léonard de Vinci le mercredi 22 janvier à l’ENS.

Dans la formation culturelle et artistique de Léonard de Vinci, à coté de la sperientia (l’expérience directe des phénomènes et de la nature), il y a aussi le dialogue avec les auteurs anciens et modernes, et les échanges directs avec les contemporaines, tels que Luca Pacioli ou Francesco di Giorgio Martini. Un dialogue qu’on peut suivre, au fil du temps, sur les pages de ses manuscrits, qui sont aussi le témoin d’une relation fascinante avec le monde des livres.

Mercredi 22 janvier 2020, 17 . . . → En lire plus

Appel à communication : « Des marchandes d’art aux galeristes : les femmes dans le commerce de l’art, XIXe-XXIe siècles » » (Paris, 13-15 mai 2020)

 

Appel à communication : « Des marchandes d’art aux galeristes : les femmes dans le commerce de l’art, XIXe-XXIe siècles » » (Paris, 13-15 mai 2020)

Deuxième volet.
Après l’enthousiasme collectif partagé lors du premier volet qui s’est tenu les 13, 14 et 15 novembre 2019 au Musée des Arts Décoratifs, le cycle se prolongera les 13, 14 et 15 mai 2020.
Ce colloque, organisé en partenariat avec le Musée des Arts Décoratifs de Paris, bénéficie du soutien d’AXA XL Art & Lifestyle.

Colloque : Les arts russes en France aux XXe et XXIe siècles : exporter l’image de soi

Ce colloque international est organisé par le pôle « Arts et littérature » du laboratoire ELLIADD (EA4661), programme 1 : Archives littéraires, artistiques et culturelles.

Les échanges artistiques russes et soviétiques orientés vers la France ont connu au XXe siècle des phases de ruptures ou de ralentissement du fait de relations politiques souvent antagonistes et, bien entendu, de la guerre froide. Ils ont néanmoins été conséquents, et les arts russes présents en France sur scène, dans les lieux d’expositions, au cinéma comme dans une multitude de contextes artistiques.

Malgré l’absence de transparence caractéristique du système institutionnel soviétique, il est possible de dégager une série . . . → En lire plus

Appel à communications : « Art informel – Current and Future Research » (30 septembre-2 octobre 2020, Bonn)

Appel à communications : « Art informel – Current and Future Research » (30 septembre-2 octobre 2020, Bonn)

Date limite: 27 janvier 2020.

Call for Papers ART INFORMEL – CURRENT AND FUTURERE SEARCH International Conference 30 September to 2 October 2020. Research Center for Art Informel, Department of Art History, University of Bonn. In June 2019, a new research center for Art Informel was established at the Department of Art History of the University of Bonn. Led by Prof. Dr. Christoph Zuschlag, the center aims to promote research into German and European Art Informel in its global context and from a transnational perspective. Following the graduate symposium planned for the coming . . . → En lire plus

Appel à publication : « La nuit dans l’art asiatique », revue « Asie », automne 2020

À la fois familière et mystérieuse, la nuit exerce sur l’être humain une fascination liées aux émotions qu’elle suscite, de la peur à l’exacerbation des sens. « Quand le monde des objets clairs et articulés se trouve aboli, notre être perceptif amputé de son monde dessine une spatialité sans chose. C’est ce qui arrive dans la nuit », écrit Merleau-Ponty (1). Dès qu’il est question de la nuit, la frontière entre perception et imaginaire devient ténue. La nuit peut apparaître alternativement comme un moment de libération et de lâcher-prise favorable à l’inspiration, ou comme un intervalle de vacuité, de méditation, voire comme une métaphore de la mort. . . . → En lire plus

Appel à communication : colloque international « Gustave Geffroy (1855-1926) : critique d’art et acteur de la vie culturelle » (Rennes,10 et 11 septembre 2020)

 

Appel à communication : colloque international « Gustave Geffroy (1855-1926) : critique d’art et acteur de la vie culturelle » (Rennes,10 et 11 septembre 2020)

Université Rennes 2. Place du Recteur Henri Le Moal, Rennes.

EA 1279 Histoire et critique des arts – Université Rennes 2. En partenariat avec les Archives de la Critique d’Art.

Format : les propositions de communication (2000 signes maximum), seront accompagnées d’un titre et d’une note bio-bibliographique, et seront envoyées à : patricia.dilhuit@univ-rennes2.fr. Avant le 31 mars 2020.

Ce colloque sera le premier consacré à Gustave Geffroy (1855-1926). Bien qu’ayant été une personnalité majeure du monde des arts et des . . . → En lire plus

Appel à communication – Colloque « Pierre Gaudibert : militant, critique, sociologue de l’art, expérimentateur de musée » – 25-27 novembre 2020 – INHA, MAM, Musée de Grenoble

Pierre Gaudibert : militant, critique, sociologue de l’art, expérimentateur de musée

Colloque international, 25-27 novembre 2020, Paris/Grenoble

A l’occasion de l’ouverture au public du fonds d’archives et de la bibliothèque personnelle de Pierre Gaudibert conservés au Musée d’Art Moderne de Paris, ce colloque propose de revenir aussi bien sur les réalisations et sur les engagements de cette figure-clé de la scène artistique française de l’après-guerre que sur les contextes intellectuels et politiques dont son parcours est révélateur.

Militant engagé dans des mouvements d’éducation populaire (l’association « Travail et culture », le réseau « Peuple et Culture ») ou au sein du Parti socialiste, critique et sociologue de l’art, selon ses propres mots, Pierre Gaudibert . . . → En lire plus

La Nuit des idées à l’Institut national d’histoire de l’art (INHA) – Être vivant : L’art et les métamorphoses – 30 janvier 2020

L’Institut national d’histoire de l’art (INHA) participe pour la troisième fois à La Nuit des idées le 30 janvier 2020

Au cours d’une soirée exceptionnelle, qui aura lieu dans la prestigieuse bibliothèque de l’Institut national d’histoire de l’art – Salle Labrouste, l’INHA propose d’ouvrir le débat sur le thème « Être vivant : L’art et les métamorphoses ».

En compagnie d’artistes et d’historiens de l’art, mais également de musiciens, de scientifiques, d’écrivains et de philosophes, nous tenterons d’éprouver et de penser ensemble cette obscure évidence que constitue notre appartenance commune au monde des vivants, en opérant une traversée oblique de l’histoire de l’art, de l’archéologie à l’art le plus contemporain.

. . . → En lire plus

Appel à communications : Collecting Africa (Oxford, 27 avril 2020)

Collecting Africa (Oxford, 27 Apr 20)

University of Oxford, April 27, 2020 Deadline: Jan 31, 2020 <www.collectingafrica.co.uk>

Collecting Africa: Before, During and After Colonial Overrule

In recent years European and US museums and libraries have been facing mounting calls for the return of objects taken or acquired from Africa and other parts of the world during the Colonial era. The objects, the ways in which they are gathered and presented, and the institutions which house them have become contested, especially when they are tied to histories of violence and dispossession. The contestation is driven by a greater awareness of the relations between institutions and politics, . . . → En lire plus

Appel à communications : Successions d’artistes, 20-21e siècle (Lisbonne, 14-15 mai 2020)

Successions d’artistes Préservation, Étude, Dissémination, InstitutionnalisationL Colloque international, Lisbonne, 14 –15 Mai 2020

Sommaire S’occuper de la succession d’un artiste dans les différents domaines dont cette action relève, constitue une grande responsabilité, partagée entre les différentes parties impliquées dans la gestion du patrimoine qui découle de cette succession. Tout d’abord les artistes, puis leurs héritiers ou représentants légaux, les galeries, les musées, les fondations ou les institutions académiques, sont les principaux moteurs du travail de préservation, d’étude, diffusion et gestion des fonds artistiques et documentaires qui permettent d’établir de façon systématique le parcours et la carrière d’un artiste. Gérer l’œuvre laissée par les artistes passe maintes fois . . . → En lire plus

Appel à communication : Between Figure and Ground: Seeing in Premodernity (Bâle, 4-6 juin 2020)

Between Figure and Ground: Seeing in Premodernity

The terms “figure” and “ground” became fundamental to art critique and art historical scholarship over the course of the twentieth century. However, to what extent these dichotomies can describe premodern art and artifacts remains largely unquestioned. The international conference « Between Figure and Ground: Seeing in Premodernity » aims to critique and expand vocabularies used to describe, analyze, and interpret medieval and early modern pictures. The conference brings together art history, image theory (Bildwissenschaft), historiography, and methodological reflections. It offers the opportunity to productively revise anachronistic attachments to modernist paradigms. What can be seen and described between picture planes and pictorial . . . → En lire plus