Conférence : « La rencontre de Paris et Venise à l’aube des Lumières. Présentation de l’ouvrage « Le Carnaval, la Fortune et la Folie » », par Valentine Toutain-Quittelier (Paris, 17 janvier 2018)

Conférence : « La rencontre de Paris et Venise à l’aube des Lumières. Présentation de l’ouvrage « Le Carnaval, la Fortune et la Folie » », par Valentine Toutain-Quittelier (Paris, 17 janvier 2018)

« […] en vérité c’est à Venise qu’il faut venir pour trouver de véritables peintres ». C’est par ces mots que le jeune Pierre-Jean Mariette, à Venise en 1718, s’enthousiasme pour l’art de la Sérénissime. La cité lacustre et ses territoires de terre ferme attirent au début du XVIIIe siècle de nombreux artistes français désorientés par des institutions académiques mal en point. Le tropisme de Rome s’atténue au bénéfice de la République qui comble entre . . . → En lire plus

Séminaire « 1959-1985, au prisme de la Biennale de Paris » : La participation, figures et échecs (autour du GRAV et de Frank Popper)

Dès ses débuts, et tout au long des années 1960, la Biennale de Paris énonce le souhait de voir présentées des œuvres collectives, des « travaux d’équipe » réalisés en collaboration par des artistes de différentes disciplines et requérant une réception active, à la fois ludique et critique. Cette séance s’articule autour de deux moments qui font cristalliser à la fois ce désir de faire participer le public, et les limites qui lui sont inhérentes. D’un côté, le premier labyrinthe présenté par le Groupe de Recherche d’Art Visuel à la Biennale de 1963 permettra d’évoquer le rôle du jeu dans la transgression des attitudes spectatoriales. De l’autre, le . . . → En lire plus

Cycle de conférences « Arts et musique au Moyen Âge » : Music and Architecture: A Shared Aesthetic of the Flamboyant

L’intuition d’une identité partagée entre la polyphonie musicale et l’architecture flamboyante du XVe siècle est depuis longtemps constatée, mais la nature précise de cette symétrie trans-disciplinaire n’a pas jusqu’à présent fait l’objet d’un examen approfondi. Or, l’ébauche d’une telle étude nous permet d’entrevoir des conceptions étroitement analogues entre les deux domaines, ouvrant la possibilité d’une co-illumination révélatrice et, de là, d’une remise en valeur des mentalités artistiques nord-européennes au seuil de la Renaissance.

Intervenant

Graeme Boone (Ohio State University)

À propos du cycle de conférences « Arts et musique au Moyen Âge »

Depuis 2015, le domaine de l’Histoire de l’art du IVe au XVe siècle de . . . → En lire plus

Cycle de conférences « Arts et musique au Moyen Âge » : première séance avec Morgan Dickson et Henry Hope

 

Nightingales in literary texts and images: diverse modes of subversion

Lorsque le rossignol apparaît dans des textes anglo-normands et moyen-anglais, c’est souvent pour évoquer l’amour : au printemps, sa chanson ramène la joie de la reverdie mais ses chansons nocturnes l’associent aussi aux amours cachés. L’évocation du rossignol sert à créer la scène en suggérant une iconographie sombre : la chanson qui sort des ténèbres suggère souvent les joies de l’interdit. En écoutant chanter les rossignols dans ces textes, on se penchera sur les rôles et significations divers de ce chanteur nocturne.

Intervenant

Morgan Dickson (université de Picardie Jules Verne)

Representing the Music of Minnesang

Le Minnesang (poésie . . . → En lire plus

Appel à communication : « Many Antwerp Hands. Collaborations in Netherlandish Art, 1400-1750 » (Anvers, 5-6 novembre, 2018)

Call for Papers: « Many Antwerp Hands. Collaborations in Netherlandish Art, 1400-1750 » (Antwerp, 5-6 November, 2018)

In the early modern Low Countries, distinctive patterns of collaboration developed. Not only legal agreements but also relationships of trust fostered an artistic culture in which collaboration was a central practice – seemingly as important to the participating artists as to their works’ viewers. Quinten Metsijs and Joachim Patinir’s collaborative production of The Temptation of St. Anthony (Madrid, Prado), painted in Antwerp in about 1520-24, was still recognized half a century later and far from its geographical origins as a work produced by two painters in concert: a 1574 list of works King Philip II of Spain sent to the monastery of El Escorial expressly described . . . → En lire plus

Colloque : Regards croisés sur les arts à Genève (1846-1896) de la Révolution radicale à l’Exposition nationale (Genève, 2-3 février 2018)

Colloque : Regards croisés sur les arts à Genève (1846-1896) de la Révolution radicale à l’Exposition nationale (Genève, 2-3 février 2018)

Colloque : 2-3 février 2018 | Genève, Palais de l’Athénée.

Programme :

Société des Arts et Université de Genève, Faculté des Lettres
Vendredi 2 février 2018 :
– 14h00 Mot de bienvenue. Etienne LACHAT – 14h05 Introduction. Frédéric ELSIG, Frédéric HUEBER, et Sylvain WENGER
– 14h15 Tamara CHANAL, historienne de l’art et juriste. Artistes et vie sociétaire genevoise. L’exemple de Barthélemy Menn. – 14h45 Vincent CHENAL, Université de Genève. Le legs François Diday à la Ville de Genève : un acte philanthropique à vocation patriotique. – 15h15 . . . → En lire plus

Cycle de conférences « Trésors de Richelieu » : César au travail

César s’affirme « homo faber », met en avant l’importance de la technique et du savoir de la main. Après avoir longtemps travaillé le métal, il se tourne vers le polystyrène expansé. Le fragment présenté donne à voir le glissement théorique que suppose le passage d’un matériau à l’autre et l’établissement d’un savoir faire artistique essentiellement expérimental. Associé à la photographie de l’artiste en pleine action, il signale aussi son statut ambigu, à la fois relique d’une performance, œuvre et trace de l’œuvre. Avec les Expansions, César ouvre en effet son travail à l’interaction avec les spectateurs, qui deviennent les témoins de la transformation du matériau et de la . . . → En lire plus

Projet Replica : moteur de recherche iconographique par l’image

 

REPLICA, a project led by the DHLAB, aims to digitize the photolibrary in the Giorgio Cini Foundation (Venice), which has about 1 million photos of extraordinary historical and artistic value constituting an integral part of European cultural heritage. All the images will become available online and searchable through the use of pattern recognition.

The research at the DHLAB explores a variety of techniques, based on Convolutional Neural Network, able to identify structural and compositional elements common to works of art by identifying similarities between images at different scales: larger scales describing general patterns in the overall image, and smaller scales containing finer details. The . . . → En lire plus

Appel à communication : « La violence guerrière : de l’Antiquité au Moyen Âge » (Poitiers, 26 avril 2018)

Appel à communication : « La violence guerrière : de l’Antiquité au Moyen Âge » (Journées jeunes chercheurs Janua, Poitiers, 26 avril 2018)

 

Date limite de candidature : 1er février 2018

Janua, association des étudiants en Master et des doctorants de l’Université de Poitiers antiquisants et médiévistes, rattachés respectivement aux laboratoires HeRMA (Hellénisation et Romanisation dans le Monde Antique) et CESCM (Centre d’Études Supérieures de Civilisation Médiévale), organise le 26 avril 2018 une journée d’étude à destination des jeunes chercheurs (de l’inscription en master aux trois ans écoulés après la soutenance de thèse), elle sera consacrée au thème de la ‘violence guerrière’. Son objectif est de . . . → En lire plus

Colloque international : « Mittelalterliche Portale als Orte der Transformation » (Bamberg, 11-14 janvier 2018)

Colloque international : « Mittelalterliche Portale als Orte der Transformation » (Bamberg, 11-14 janvier 2018)

Adresse : Universität 2, Hörsaal U2/00.25, 96047 Bamberg Date limite d’inscription : 5 janvier 2018

 

Jeudi 11 janvier 2018

15:45 : café et inscription

16:00 : Accueil et ouverture Godehard Ruppert, Präsident der Universität Bamberg Norbert Jung, Domkapitular, Leiter der Hauptabteilung Kunst und Kultur im Erzbischöflichen Ordinariat

Modération : Stefan Breitling

16:15-16:35 : Stephan Albrecht, Leiter des BMBF Projekts Einführung

16:35-17:05 : Albert Gerhards, Bonn « ‘Atollite portas!’ – Zur liturgischen Inszenierung des Kirchenportals »

17:05-17:25 : Heike Schlie, Salzburg « Spielarten des Liminalen: Das Portal in der Malerei »

17:25-17:55 : discussion

17:55-18:25 : . . . → En lire plus

Appel à communication : « Critiques féministes des savoirs : créations, militantismes, recherches » (Colloque Arpège-Efigies Toulouse, 17 et 18 mai 2018)

Appel à communication – Colloque 2018 : « Critiques féministes des savoirs : créations, militantismes, recherches »

Ce colloque est organisé par le collectif Arpège-EFIGIES Toulouse et aura lieu les 17 et 18 mai 2018 à l’Université de Toulouse Jean Jaurès (Maison de la Recherche – Salle F417).

Cet appel s’adresse aux jeunes chercheur·se·s (doctorant·e·s, post-doctorant·e·s, docteur·e·s, masterant·e·s), aux collectifs et associations non universitaires, aux artistes militant·e·s et militant·e·s créatrice·eur·s et aux autres personnes de la société civile concernées par la thématique.

Dans les années 1970, les critiques énoncées par des mouvements militants et des universitaires à l’encontre du savoir scientifique ont permis la formulation . . . → En lire plus

Appel à publication : Bulletin du Centre d’études médiévales d’Auxerre – BUCEMA – Varia (juillet 2018)

Appel à publication : Bulletin du Centre d’études médiévales d’Auxerre – BUCEMA – Varia (juillet 2018)

Le Bucema 22.1 publié en ligne sur la plateforme OpenEdition Journals est en préparation. Nous vous invitons à soumettre votre contribution pour ses différentes rubriques en vue de la publication du numéro varia numéro 22.1, à paraître en juillet 2018. Le Bucema, bulletin du Centre d’études médiévales d’Auxerre, est une revue scientifique à comité de lecture consacrée aux études sur le Moyen Âge. Fidèle à son principe de diffusion de la recherche en train de se faire et librement accessible, le Bucema continue à mettre l’accent sur l’interdisciplinarité – sciences humaines et sociales, sciences de . . . → En lire plus

Séminaire : « Imaginaires et représentations des bibliothèques » (Paris, INHA, janvier-juin 2018)

Séminaire : « Imaginaires et représentations des bibliothèques » (Paris, INHA, janvier-juin 2018)

Ce séminaire se donne pour objet de recherche les relations entre art et bibliothèque à travers la manière dont les artistes se sont emparés de ce matériau pour en faire un dispositif aussi bien plastique que théorique, un objet de représentation ou une source d’inspiration qui nourrit leur travail et leur imaginaire.

Dans une perspective interdisciplinaire, nous nous intéresserons aux emplois et imageries des bibliothèques dans les arts : peinture, installations, architecture, cinéma, théâtre, littérature…) Il s’agira également d’évaluer et d’interroger, d’un point de vue historiographique, la prise en compte récente par les historiens de . . . → En lire plus

Appel à communication : « Art et culture de la Renaissance » (colloque Würzburg, 8-9 juin 2018)

Appel à communication : « Art et culture de la Renaissance » (colloque, Würzburg, 8-9 juin 2018)

Coopération entre les instituts d’histoire de l’art des universités de Leipzig et Julius-Maximilian à Würzburg et l’École Pratique des Hautes Études, Paris (Sorbonne), PSL (HISTARA).

Commencé en 2002 à l’Institut d’histoire de l’art de Leipzig, ce colloque portant sur les recherches sur l’art et la culture de la Renaissance entre dans une nouvelle phase grâce à une coopération avec l’Institut d’histoire de l’art de l’université Julius-Maximilian de Würzburg et l’École Pratique des Hautes Études Paris (Sorbonne), PSL (HISTARA). La prochaine édition aura lieu les 8 et 9 juin 2018 à Würzburg. Les éditions à venir alterneront entre les . . . → En lire plus

Appel à publication : « Stay Still : histoire, actualité et pratique du tableau vivant » (revue RACAR, octobre 2019)

Appel à publication : « Stay Still : histoire, actualité et pratique du tableau vivant » Numéro thématique de la revue RACAR, à paraître en octobre 2019

Rédactrices invitées : Mélanie Boucher (Université du Québec en Outaouais) et Ersy Contogouris (Université de Montréal)

Date limite des propositions : 1er février 2018 Date de remise des textes ou productions finales : 15 août 2018 ——————————————————-

Si le tableau vivant est conceptualisé et initié dans sa forme moderne dans l’Europe du XVIIIe siècle, ses origines remontent toutefois à la . . . → En lire plus

Conférences du professeur Victor Stoichita (Paris, février-juin 2018)

Le professeur Victor Stoichita (Université de Fribourg) dispensera une série de conférences, suivies d’interventions de collègues européens dans le cadre du programme de la Chaire Européenne du Collège de France de 2018.

Collège de France Amphithéâtre Marguerite de Navarre 11, place Marcelin-Berthelot, 75005 Paris

PROGRAMME

vendredi 2 février Cours : Un peintre aux frontières Séminaire : L ’Archéologie de l’être Giorgia Fiorio, Paris/Venise

vendredi 09 février Cours : Gentile Bellini : un peintre chez les « turcs » Séminaire : Carnifex et Artifex. Gentile Bellini à la cour de Mehmet II : un incident Dominic-Alain Boariu, Université de Fribourg

vendredi 16 février Cours : Un allemand à Venise . . . → En lire plus

Workshop « Corps troublants. Images et imaginaires dans la première modernité. 1 Dynamiques et configurations corporelles », Centre A. Chastel – 19 janvier 2018

Corps troublants. Images et imaginaires dans la première modernité 1. Dynamiques et configurations corporelles

Workshop au Centre A. Chastel – Galerie Colbert, 2 rue Vivienne 75002 Paris (2 étage)

Salle Ingres – 19 janvier 2018, 10h-18h

Première rencontre du cycle Corps troublants. Images et imaginaires dans la première modernité organisé par Francesca Alberti (CESR /Université François-Rabelais, Tours) et Antonella Fenech Kroke (Centre André Chastel/CNRS). Le workshop a reçu le soutien du GIS Humanités.

Corps renversés, membres contorsionnés, visages grimaçants, organes et orifices exhibés, émanations et bruits incontrôlés, autant de manifestations corporelles qui perturbent et créent un sentiment de malaise, une anxiété. Qu’ . . . → En lire plus

Appel à communication : « Représenter le conflit et le désordre au XVIIIe siècle (1715-1799) » (Paris, INHA, 13 avril 2018)

Journée d’études

Représenter le conflit et le désordre au XVIIIe siècle (1715-1799)

Depuis deux ans, l’équipe du Salon XVIIIe organise des séminaires et des Journées d’études consacrés à des thèmes variés liés à la recherche en histoire de l’art de l’époque moderne. Si, l’année dernière, le thème proposé était celui de la survivance d’un motif décoratif du XVIe au XVIIIe siècle, nous souhaitons à présent organiser une journée d’études consacrée au thème du conflit au XVIIIe siècle, et plus particulièrement sur ses représentations, ses significations et les manières de le mettre en scène. Nous avons choisi une borne chronologique allant de la mort de Louis XIV (1715) à la . . . → En lire plus

Appel à contributions : « L’art et l’environnement », revue Archives of American Art Journal

The Smithsonian’s Archives of American Art is planning an issue of the Archives of American Art Journaldevoted to art and the environment. This special issue invites scholars and artists to explore environmental and ecological questions through the rich primary sources at the Archives of American Art. The following highlights from the Archives’ research collections (http://www.aaa.si.edu/collections) are among the many sources that might foster new contributions to eco-criticism and the broader field of environmental humanities:

– Correspondence and other papers of landscape painters Thomas Cole, Martin Johnson Heade, Thomas Moran, John F. Kensett, and Sanford Robinson Gifford;

– Documentation of major Earthworks or . . . → En lire plus

Journée d’études : « Sound Art ? Construction et déconstruction historique d’un champ » (Paris, 13 décembre 2017)

Dans un texte intitulé « Sound Art ? », publié en 2000, Max Neuhaus s’en prend de manière virulente à l’appellation « art sonore », la qualifiant de « catégorie fourre-tout pour tout ce qui est sonore ou qui peut l’être, et parfois même pour ce qui ne l’est pas ». Si l’expression « art sonore » semble, dix-sept ans plus tard, s’être ancrée dans les usages, la mise en garde formulée par Neuhaus n’a rien perdu de sa pertinence. Les arts sonores représentent en effet aujourd’hui un champ d’activités aux contours flous, ayant la particularité d’être à la fois ancien et récent. Cette journée d’études souhaite revenir sur . . . → En lire plus