Conférence : « L’exotisme dans les natures mortes françaises de la première moitié du XVIIe siècle », par Matthieu Creson, invité par Stéphane Castelluccio (Paris, 13 décembre 2017)

Conférence : « L’exotisme dans les natures mortes françaises de la première moitié du XVIIe siècle », par Matthieu Creson, invité par Stéphane Castelluccio (Paris, 13 décembre 2017)

Des ouvrages comme La Nature morte de Charles Sterling ou Le Grand Siècle de la nature morte de Michel Faré ont souligné le caractère fondamentalement sobre et dépouillé des natures mortes françaises de la première moitié du XVIIe siècle, loin de l’opulence des natures mortes flamandes et hollandaises peintes à la même époque. En effet, là où les Pronkstilleven – natures mortes fastueuses en néerlandais – ont tendance à présenter de riches ensembles d’objets rares et précieux comme des porcelaines chinoises, des verres en cristal de Venise . . . → En lire plus

Conférence du GRHAM: « La peinture en Provence au XVIIe siècle » par Jane MacAvok (Paris, 14 décembre 2017)

Conférence du GRHAM : La peinture en Provence au XVIIe siècle, par Jane MacAvok (Paris, 14 décembre 2017)

L’importance de la Provence du Grand siècle comme foyer artistique n’est pas à démontrer. Mais si la peinture du XVIIe siècle de cette région a fait l’objet de nombreuses études depuis le XIXe siècle, et les catalogues raisonnés de quelques artistes – notamment Nicolas Mignard ou Reynaud Levieux – sont édités, la dernière publication ayant comme objet de donner une vision d’ensemble remonte au siècle dernier. Cette conférence sera l’occasion de revoir la peinture en Provence à la lumière de recherches récentes. Elle traitera des peintres connus, . . . → En lire plus

Soutenance de thèse « Le peintre et le monument. L’invention du paysage urbain dans la peinture parisienne à la fin du Moyen Âge » (Amiens, 24 novembre 2017)

Soutenance de thèse : « Le peintre et le monument. L’invention du paysage urbain dans la peinture parisienne à la fin du Moyen Âge » (Amiens, 24 novembre 2017)

Démentant la théorie classique faisant du paysage un genre pictural inventé au XVIe siècle, l’histoire de l’art a montré que l’Europe avait exploré cette forme de représentation de l’espace depuis l’aube du XIVe siècle. Dès lors, les peintres ont cherché à ancrer leurs images dans la réalité en représentant des monuments qui, aujourd’hui comme hier, permettent d’identifier un lieu familier. L’exemple de la fresque du Bon Gouvernement de Sienne, dont la portée symbolique n’est plus discutée, est récemment encore revenu à l’avant-scène du débat. Aucune des quelque deux cents vues de Paris et de sa région réalisées entre 1290 et 1540 n’a . . . → En lire plus

Conférence : « Un enjeu national pour la peinture française aux XVIIe et XVIIIe siècles : le grand format » (DFK Paris, 4 Décembre 2017)

Dans le cadre de son sujet annuel 2017/2018, le Centre allemand d’histoire de l’art a le plaisir de vous convier à la conférence « Un enjeu national pour la peinture française aux XVIIe et XVIIIe siècles : le grand format. »

Par Oliver Bonfait, Professeur d’histoire de l’art moderne à l’Université de Bourgogne

La monarchie louisquatorzienne était obsédée par l’idée de grandeur et un objet allait particulièrement retenir son attention car il fut son invention : le tableau de grand format. Au tableau avec des figures coupées à mi-corps, qui avait fait la fortune des « caravagesques », ou de moyenne grandeur, avec des figures . . . → En lire plus

Deuxième séance du cycle « Les Dialogues de la salle Labrouste »

Erminia Gentile Ortona et Mirco Modolo, dialoguent avec Alain Schnapp à propos de « Caylus e la riscoperta della pittura antica »

Pour la deuxième séance du cycle « Les Dialogues de la salle Labrouste » qui aura lieu le 30 novembre 2017, deux auteurs italiens, Erminia Gentile Ortona et Mirco Modolo, dialoguent avec Alain Schnapp à propos de leur ouvrage : Caylus e la riscoperta della pittura antica attraverso gli acquarelli di Pietro Santi Bartoli per Luigi XIV genesi del . . . → En lire plus

Colloque : « Robert des Ruines : revoir, réinterpréter, restaurer » (La Roche-Guyon, 18 novembre 2017)

Colloque samedi 18 novembre 2017 au Château de la Roche-Guyon (95) dans la cadre de l’exposition « Hubert Robert et la fabrique des jardins »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

INHALab – invitation de collectifs de jeunes chercheurs (2018)

INHALab – Invitation de collectifs de jeunes chercheurs (2018)

L’INHA soutient les initiatives de jeunes chercheurs en inaugurant l’INHALab. Il invite chaque année pour une durée de 4 mois à l’INHA deux collectifs de jeunes chercheurs dans un domaine se rapportant à l’histoire de l’art, et met à leur disposition la salle Roberto Longhi, située dans la rotonde de la Galerie Colbert, ainsi qu’un budget de fonctionnement de 5.000 euros.

En plein cœur de Paris, dans un site prestigieux doté de la plus grande bibliothèque d’histoire de l’art au monde, à proximité d’établissements d’enseignement et de recherche dédiés à l’histoire de l’art et au patrimoine (Paris I, Paris IV, EHESS, . . . → En lire plus

Aide : Concours des chargés de recherche du CNRS

Aide du LARHRA au Concours des chargés de recherche du CNRS

Le LARHRA (Laboratoire de recherche historique Rhône-Alpes, UMR 5190) a mis en place une politique de soutien aux candidat.e.s au poste de chargé.e de recherche du CNRS. Les candidat.e.s qui souhaitent demander leur rattachement au LARHRA peuvent dès à présent prendre contact avec la direction du laboratoire :

http://larhra.ish-lyon.cnrs.fr/contacts

Les dossiers doivent lui être adressés pour le 7 décembre 2017 à 12h au plus tard.

Ils doivent comprendre :

une lettre de motivation un état au moins provisoire du projet de recherche un CV avec une liste de publications le rapport de soutenance de la thèse de doctorat. . . . → En lire plus

Appel à candidature : Prix Nicole 2018

Appel à candidature : Prix Nicole 2018

Le Prix Nicole, créé à l’initiative de la Société de l’Histoire de l’Art français, récompense chaque année l’auteur d’une thèse de doctorat portant sur l’art français du XVIe, du XVIIe ou du XVIIIe siècle, relative à la peinture, au dessin, à la gravure, à la sculpture, à l’architecture ou aux arts décoratifs. Il est décerné sous l’égide du Comité français d’histoire de l’art.

Le prix Nicole 2017 a été attribué à Astrid Castres pour sa thèse Brodeurs et chasubliers à Paris au XVIe siècle, soutenue en 2016 sous la direction de M. Guy-Michel Leproux, Directeur d’études à l’Ecole Pratique des Hautes Etudes.

Ne . . . → En lire plus

Aide à la publication : Prix Bruno Pons 2017

Aide à la publication : Prix Bruno Pons 2017

Créée en 2009 sous l’égide de la Fondation de France grâce au legs Geneviève Pons, la fondation Bruno Pons décerne tous les deux ans un prix dans le domaine de l’histoire de l’art.

Le Prix Bruno Pons a pour vocation de récompenser, sous la forme d’aide à la publication, une thèse de doctorat traitant de l’architecture et/ ou des arts décoratifs en France et de son influence en Europe au XVIIIèmesiècle, deux domaines dans lesquels Bruno Pons était un chercheur internationalement reconnu.

Ce prix est pour l’année 2017 d’un montant de 4 600 euros. Il sera versé . . . → En lire plus

Bourses de Master II du Comité français d’histoire de l’art (CFHA) 2018

Bourses de Master II du Comité français d’histoire de l’art (CFHA) 2018

Le Comité français d’histoire de l’art (CFHA) a décidé de créer en janvier 2016, lors de son assemblée générale, trois bourses annuelles d’études – d’un montant de 1000 € chacune – destinées à trois étudiants en histoire de l’art inscrits en Master II afin de participer au financement des recherches nécessaires à la rédaction de leur mémoire.

Ce soutien financier participe à l’établissement de liaisons entre les savants français spécialistes de l’histoire de l’art quelle que soit leur discipline en application de l’Article 2 des statuts du CFHA.

Le dossier de candidature est constitué des pièces obligatoires à transmettre :- . . . → En lire plus

Journée d’études : « Sainte Elisabeth attribuée à Ligier Richier : une redécouverte. Nouveaux regards » (Saint-Mihiel, 20 octobre 2017)

Journée d’études : « Sainte Elisabeth attribuée à Ligier Richier : une redécouverte. Nouveaux regards ».

En février 2016, une statue représentant sainte Élisabeth, aujourd’hui attribuée à Ligier Richier par les spécialistes, est léguée au musée d’Art sacré de Saint-Mihiel par une famille d’origine meusienne, parce que cette ville est la patrie de Ligier Richier et a le privilège de posséder ses plus belles œuvres monumentales, le Sépulcre et la Pâmoison de la Vierge . Après acceptation du legs par la municipalité et passage en commission d’acquisition des Musées de France, l’œuvre a intégré les collections municipales et peut désormais être présentée au public, après avoir été étudiée de près par un . . . → En lire plus

Appel à communication : « L’architecture religieuse et monastique dans le nord de la France et régions limitrophes (XIe-XIIIe siècles) : conception, réalisation et transfert » (Arras et Lille, 11, 12, 13 octobre 2018)

Appel à communication : L’architecture religieuse et monastique dans le nord de la France et régions limitrophes (XIe-XIIIe siècles) : conception, réalisation et transfert. Colloque international.

Université d’Artois et Université Charles-de-Gaulle-Lille 3 11, 12 et 13 octobre 2018

Argumentaire :

Dans le nord de la France, « […] non seulement il n’y est pas question de monuments de transition, mais ceux du treizième y sont tout à fait inconnus […]. Généralement parlant, un édifice de cent cinquante ans est, dans ce pays, une sorte de rareté […] », telle était l’opinion formulée par Ludovic Vitet en 1831[1]. Les travaux de . . . → En lire plus

Journées d’étude : « Académies d’Art et Mondes Sociaux (1740-1805) » (Toulouse, 9-10 novembre 2017)

Journées d’études II : Académies d’Art et Mondes Sociaux (1740-1805). Mobilité des artistes, dynamique des institutions : dessiner la cartographie des échanges. Toulouse, jeudi 9 et vendredi 10 novembre 2017.

Salle D 31, Maison de la Recherche, Université Toulouse – Jean Jaurès.

En partenariat avec le Centre allemand d’histoire de l’art, Paris.

Deuxième volet des journées d’étude conduites par le programme de recherche ACA-RES sur Les académies d’art et leurs réseaux dans la France préindustrielle, cette rencontre mettra l’accent sur la question des circulations artistiques. La seule aspiration parisienne ne saurait rendre compte des dynamiques d’échanges qui se mettent en place au cours de la seconde moitié du XVIIIe siècle, . . . → En lire plus

Colloque international : « Germain Boffrand (1667-1754). Un architecte, un réseau ? » (20-21 octobre 2017, Lunéville et Nancy)

Colloque international : « Germain Boffrand (1667-1754). Un architecte, un réseau ? » 20-21 octobre, château de Lunéville et musée des Beaux-Arts de Nancy

Germain Boffrand est un génie aux talents multiples mais méconnu du grand public. Pour réparer cette injustice mais surtout pour faire partager au plus grand nombre ses exceptionnelles réalisations, au plan national, une association est née à l’initiative des deux adjoints à la culture de Nancy et Lunéville, Lucienne Redercher et Benoît Tallot, baptisée « Mission Boffrand 2017-2023 », elle a pour objectif l’organisation, dès 2017, de différents événements et manifestations autour des réalisations de Germain Boffrand, et d’œuvrer à la sauvegarde de bâtiments remarquables en . . . → En lire plus

Journée d’études : « Autour d’Hector Guimard » (Paris, 13 octobre 2017)

Journée d’études : « Autour d’Hector Guimard », pour le 150e anniversaire de sa naissance

Les Arts Décoratifs consacrent une journée d’études à Hector Guimard afin de faire le point sur la recherche actuelle. Journée organisée par Évelyne Possémé, conservatrice en chef du département Art nouveau / Art déco, musée des Arts décoratifs et Philippe Thiébaut, conservateur général honoraire du patrimoine.

Programme (vendredi 13 octobre 2017, salle de conférence) :

9h30 Introduction, par Évelyne Possémé, conservatrice en chef du département Art nouveau / Art déco, musée des Arts décoratifs et Philippe Thiébaut, conservateur général honoraire du patrimoine

10hLa redécouverte d’Hector Guimard autour de 1970, par Alain . . . → En lire plus

Conférence : « Inside a Parish Church: Art and Religion in 18th-Century Paris » (Paris, 24 octobre 2017)

Conférence : « Inside a Parish Church: Art and Religion in 18th-Century Paris »

Dans le cadre de son sujet annuel 2017/2018, le Centre allemand d’histoire de l’art vous convie à la conférence « Inside a Parish Church: Art and Religion in 18th-Century Paris », par Hannah Williams, Leverhulme Early Career Research Fellow, Queen Mary University of London.

Mardi 24 octobre 2017, à 18h. Centre allemand d’histoire de l’art (DFK Paris) Hôtel Lully 45 rue des Petits Champs 75001 Paris

Religion has become the blindspot of eighteenth-century art history. From Watteau’s fêtes galantes, to Boucher’s rococo nudes, or David’s neoclassical political dramas, the canonical images defining our discipline’s chapters on . . . → En lire plus

Conférence : « Les grands mays de Notre-Dame de Paris : peinture, Eglise et monarchie au XVIIe siècle » (Paris, INHA, 12 octobre 2017)

Conférence : « Les grands mays de Notre-Dame de Paris : peinture, Eglise et monarchie au XVIIe siècle »

Type : Conférence (entrée libre). Date et horaire : jeudi 12 octobre 2017 à 19h. Lieu : Paris, Institut National d’Histoire de l’Art, salle Demargne (rez-de-chaussée). Pour tout renseignement : asso.grham@gmail.com

Cette année, le GRHAM a choisi d’inviter Delphine Bastet, docteur en histoire de l’art et attachée de conservation du Patrimoine au Museon Arlaten (Bouches-du-Rhône), pour ouvrir son cycle de conférences mensuelles.

La communication de Delphine Bastet traitera des mays de Notre-Dame, un sujet auquel elle a consacré sa thèse de doctorat.

Les grands mays de Notre-Dame furent l’un des ornements principaux de la cathédrale . . . → En lire plus

Ce que le sida m’a fait – Art et activisme à la fin du XXe siècle, par Élisabeth Lebovici (Paris, 20 octobre 2017)

Élisabeth Lebovici, Ce que le sida m’a fait – Art et activisme à la fin du XXe siècle, 2017.Philippe Mangeot dialogue avec Élisabeth Lebovici à propos de Ce que le sida m’a fait – Art et activisme à la fin du XXe siècle(JRP Ringier – La maison rouge, 2017)

L’historienne et critique d’art revisite, avec sa mémoire de témoin, les liens entre art et activisme durant les « années sida » en France et aux États-Unis. Composé de textes monographiques, d’entretiens et . . . → En lire plus

Journée d’études : « Ces matières sans rivales », la céramique architecturale et la manufacture de Sèvres, (Paris, 13 octobre 2017)

Journée d’études : « Ces matières sans rivales », la céramique architecturale et la manufacture de Sèvres

Vendredi 13 Octobre 2017, 9h30 /17h30

INHA, 2 rue Vivienne 75002, 1er étage, salle Vasari

Organisée par le LABEX CAP et la Cité de la céramique

Que ce soit comme matériau ou comme élément de décor, la céramique architecturale connaît un nouvel essor à la fin du XVIIIe siècle en Europe.

Au coeur des réflexions esthétiques et techniques du XIXe siècle, nombre de créations et leurs auteurs restent cependant méconnus.

Lieu d’exception tant par sa production que par ses expérimentations techniques, Sèvres, tantôt pionnière, tantôt suiveuse, apparaît importante pour retracer l’histoire de la . . . → En lire plus