Colloque : « Objects of Exchange. Art and Economic Encounters » (Paris, 7-8 septembre 2017)

 

Objects of Exchange. Art and Economic Encounters

International Symposium, 7-8 septembre 2017, Paris (INHA, Galerie Colbert)

Organisateurs : Alexander Alberro (Columbia University), Sophie Cras (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne)

Exchange is classically described by economists as a phenomenon of equalization of values within a given system. When heterogeneous orders of economic rationalities meet, material objects and practices come to embody the paradoxes of dissonant exchange. This symposium aims to explore how artifacts and artistic practices have materialized ruptures within, and encounters between, economic systems in the modern and contemporary period.

 

 

Programme :

7 septembre 2017

14h00 / Introduction, Alexander Alberro (Columbia University) & Sophie Cras (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne)

. . . → En lire plus

Appel à publication : « Voir la sculpture », revue Sculptures, n° 5 (septembre 2018)

vignette-sculptures

Appel à publication : Voir la sculpture. (Revue Sculptures, n°5, septembre 2018)

« On éprouve un bien vif plaisir quand on voit un grand ouvrage de sculpture, largement et simplement exécuté. Quand on a bien joui de l’ensemble, on cherche, en se rapprochant, à voir des détails […] c’est pour ainsi dire un voile qu’on lève. Les variations du jour mettent en évidence les détails qui, quelques heures avant, étaient invisibles », écrit David d’Angers. Cette révélation progressive de la sculpture à son regardeur, cette introduction du temps dans l’expérience de la perception de la sculpture sont des enjeux fondamentaux de la modernité qui ont été mis en valeur par nombre . . . → En lire plus

Appel à contributions : revue Artelogie

Appel à contribution pour le prochain numéro de la revue Artelogie.

« Idiosyncrasie de l’indigénisme en Amérique latine. Pluralité des sources et des appropriations extra-latino-américaines »

 

Coordonné par Michele Greet (George Mason University), Anahi Luna (UNAM, Mexico), Fernanda Sarmento (Sao Paulo University), Elodie Vaudry (Université de Paris Nanterre)

Date limite : 30 mars 2018

Dans le milieu des années 1920, l’intellectuel péruvien José Carlos Mariátegui introduit le terme « indigénisme » et le définit comme une tendance de l’avant-garde latino-américain qu’il décline comme un genre littéraire, une idéologie politique et une classification artistique. Néanmoins, l’indigénisme résulte aussi, comme le démontre Michele Greet dans Beyond National Identity. Pictorial Indigenism as . . . → En lire plus

Appel à communication : « La politique de Malevitch » (Dijon, 6-7 décembre 2018)

Appel à communication : Colloque international « Politique de Malévitch »

6-7 décembre 2018 – Collège universitaire de Sciences Po, campus de Dijon, 14 av. Victor Hugo (accès/informations pratiques ici)

Organisateurs : Olivier Camy et Cécile Pichon-Bonin (CGC, UMR 7366 CNRS-uB) (English version below)

Les écrits et œuvres de Malévitch, le peintre du Carré noir sur fond blanc (le Quadrangle de 1915), ont une signification esthétique, philosophique, religieuse mais aussi politique. Ils révèlent un « antisocialisme virulent de ce socialiste au dessus de tout soupçon » (E. Martineau).

Malévitch comprend très tôt que le communisme d’État ne veut pas rompre avec la « culture objectivo-pratique » qui va triompher avec le capitalisme et l’accusera finalement . . . → En lire plus

Appel à communication : « ‘68 and After: Art and Political Engagement In Europe » (Los Angeles, 2018)

‘68 and After: Art and Political Engagement In Europe

Panel organized by the European Postwar and Contemporary Art Forum (EPCAF)

CAA 106th Annual Conference

Los Angeles, February 21–24, 2018

The events that swept Europe in 1968 have, without fail, occasioned successive waves of commemoration and contestation as subsequent generations struggle to articulate their significance under changing historical circumstances. While scholars have begun to look beyond a narrow focus on the student revolts to highlight immigrant perspectives, issues of gender and sexuality, third-world liberation struggles, relations to labor movements, and developments outside of urban centers, art historians have been slow to enter into these debates. On the fiftieth anniversary of the events, . . . → En lire plus

Poste d’ATER Histoire de l’art moderne/contemporain, Université de Reims Champagne-Ardenne

Un poste d’ATER en histoire de l’art moderne ou contemporain est ouvert à l’Université de Reims, en raison de la mutation d’un collègue.

Les modalités du poste sont disponibles sur Galaxie : https://www.galaxie.enseignementsup-recherche.gouv.fr/ensup/ATERListesOffresPubliees/0511296G/FOPC_22656.pdf

Les candidats peuvent se manifester via l’application Altaïr d’ici le 11 juillet.

Appel à communication : « 1917-2017 : Regards croisés sur les avant-gardes artistiques soviétiques » (Paris Nanterre/Paris VIII, 7-8 décembre 2017)

Les avant-gardes artistiques soviétiques suscitent depuis longtemps un intérêt particulier et leurs pratiques multiples, leurs discours théoriques, les œuvres qu’elles ont produites et leurs influences ont été largement étudiés par la communauté scientifique. Depuis les années 1990, une réévaluation a été engagée sur les réinvestissements pluriels de ces « avant-gardes », et c’est précisément ce renouveau de la recherche que nous souhaitons interroger et mettre en perspective lors de ce colloque international. L’année 2017, qui marque le centenaire des révolutions russes de 1917, est un moment propice à ces réflexions. S’il recouvre des imaginaires nombreux et parfois contradictoires, ce centenaire invite en effet à repenser la diversité et la . . . → En lire plus

Appel à communication : le japonisme au XXe siècle (Tokyo, 25-26 novembre 2017)

Japonisme in the 20th Century (Tokyo, 25-26 Nov 17) Tokyo, November 25 – 26, 2017 Deadline: Jun 30, 2017 Call for papers for the 7th Hatakeyama Symposium “Japonisme in the 20th Century”

Date: Saturday, November 25 and Sunday, November 26, 2017 Place: Teikyo University, Kasumigaseki Campus, Tokyo

The Society for the Study of Japonisme, co-hosted by the Hatakeyama Foundation of Culture, is pleased to announce the 7th annual Hatakeyama Symposium entitled “Japonisme in the 20th Century.”

Japonisme with the capital “J” is known to have come to an end in the early 20th century in the field of British and French paintings, which is considered to be the historical Japonisme’s most representative media. Recent research has revealed, however, that Japonisme continued . . . → En lire plus

Colloque : « Images, dévotions et pratiques religieuses. Europe du Sud (1800-1960) » Museo Nacional de Escultura- Valladolid (Espagne), 14-15 septembre 2017

Ce colloque voudrait analyser les modalités de diffusion des images de dévotion à l’aune de l’évolution des pratiques religieuses en Europe des 19e et 20e siècles. La rencontre réunit les principaux spécialistes européens autour de diverses thématiques, comme l’essor des pèlerinages, la production industrielle des images pieuses et leur circulation dans les classes populaires, le développement par l’Eglise de nouveaux cultes, la confrontation entre modernité laïque et dévotions et rites traditionnels ou le vandalisme iconoclaste.

Organisation : École pratique des hautes études (Paris), Instituto de Historia Simancas, UVA, Museo Nacional de Escultura (Valladolid), Centro Buendía Universidad de Valladolid En collaboration avec : Casa de Velázquez (Madrid), Vicerrectorado de Relaciones Internacionales Universidad de Valladolid, Université Paris I Panthéon-Sorbonne

Jeudi 14 septembre Réception des . . . → En lire plus

Journée d’études : « Sculptures horizontales, 5e journée des jeunes chercheurs en sculpture » (Paris, 9 juin 2017)

Stephen Haweis & Henry Coles, Ariane de Rodin dans le jardin de la villa des Brillants à Meudon, 1903-1904, Musée Rodin

On a récemment marché à Paris sur les plaques au sol de Carl Andre et relu le texte où il explique que sa fascination pour l’horizontal vient probablement de sa pratique du kayak dans l’enfance. La sculpture horizontale n’est donc pas seulement une réponse à l’érection quasi phallique des statues : c’est une voie, une direction, un cheminement (un cas qu’on rencontre souvent dans le monumental horizontal des villes nouvelles, axes, voies, etc). Il y a « horizon » dans « . . . → En lire plus

Appel à communication : « Networks, Museums and Collections. Surrealism in the United States », DFK Paris, 27-29 novembre 2017

Surrealism, cover of Julien Levy’s book,designed by Joseph Cornell, 1936.

###English version cf. below### Conseil scientifique: Julia Drost (DFK Paris), Fabrice Flahutez (Université Paris Nanterre), Anne Helmreich (College of Fine Arts, Texas Christian University), Martin Schieder (Universität Leipzig) and Susan Power (chercheuse indépendante).

Tout en se considérant comme une avant-garde internationale, Breton et les surréalistes n’avaient au départ pas intégré les États-Unis à leur planisphère, comme l’atteste en 1929 le fameux Le monde au temps des surréalistes. Cependant, dès 1930, le surréalisme y fut soutenu économiquement et institutionnellement. En novembre 1931, la première exposition d’art surréaliste aux États-Unis, Newer Super Realism, fut organisée au Wastworth Athaneum . . . → En lire plus

Conférence : Les choses de Paul Poiret vues par Georges Lepape (Paris, 13 juin 2017)

Ce cycle de conférences Richelieu Colbert, organisé conjointement par la BnF et l’INHA, met en valeur les collections des deux institutions. À chaque séance, un conservateur de la BnF ou de l’INHA et un universitaire, chercheur ou spécialiste, présentent un document phare sorti exceptionnellement des collections. Conférences organisées dans le cadre de la réouverture du site Richelieu, Bibliothèques, Musée, Galeries, en partenariat avec la Bibliothèque nationale de France.

Description de la séance

Si Paul Poiret fut un créateur de modes révolutionnaire, il innova tout autant dans la diffusion de l’image de cette femme nouvelle, élaborée par ses soins au cours des années 1907-1912. L’un des éléments forts de sa . . . → En lire plus

Colloque international : Gothic Modernisms (Amsterdam, 29-30 juin)

Gothic Modernisms is hosted by the Rijksmuseum, Amsterdam, The Netherlands, on 29 and 30 June, 2107. The programme includes keynote lectures, papers from renowned international scholars and experts, and a private visit to the exhibition Small Wonders: Gothic Miniatures.

The ‘Gothic’ has often been positioned as a pre-modern past in opposition to a modern present, being recognised only through well-known tropes as the ‘middle’, the ‘pre-’, ‘the ‘dark’, the primitive, the barbaric, etc. Yet the Gothic has deeply permeated the culture of (western and global) modernity. It has returned to haunt modern art and culture again and again: from the Gothic revivals of 19th-century Romantic architects, writers and . . . → En lire plus

Parution : « Par-delà le cubisme »

François Lucbert, Yves Chevrefils Desbiolles (dir.), Par-delà le cubisme : études sur Roger de la Fresnaye, suivies de correspondances de l’artiste, Rennes : Presses universitaires de Rennes, 2017

17 x 24,5 cm, 408 p.

ISBN 978-2-7535-5262-3

Prix : 29 €

Pour découvrir l’ouvrage sur le site de l’éditeur cliquez ici.

Composé de deux parties distinctes, complémentaires l’une de l’autre, l’ouvrage situe Roger de La Fresnaye (1885-1925) dans ses interactions avec la scène culturelle européenne des années 1910- 1925. Les correspondances éditées dans la deuxième partie du volume dévoilent beaucoup de faits et de documents inédits venant étayer les études qui en forment la première. La confrontation du discours de l’artiste avec les analyses . . . → En lire plus

Conférence « Le japonisme au théâtre : les maquillages de kabuki dits kumadori dans la collection d’Edward Gordon Craig » (Paris, 23 mai 2017)

Ce cycle de conférences Richelieu Colbert, organisé conjointement par la BnF et l’INHA, met en valeur les collections des deux institutions. À chaque séance, un conservateur de la BnF ou de l’INHA et un universitaire, chercheur ou spécialiste, présentent un document phare sorti exceptionnellement des collections. Conférences organisées dans le cadre de la réouverture du site Richelieu, Bibliothèques, Musée, Galeries, en partenariat avec la Bibliothèque nationale de France.

Description de la séance

La collection du théoricien du théâtre Edward Gordon Craig (1872-1966) contient une série remarquable d’estampes japonaises représentant des kumadori. Ces maquillages sont employés dans un des répertoires classiques du kabuki où ils caractérisent chaque rôle. Outils au . . . → En lire plus

Appel à contribution : « Acheter le merveilleux – galeries, collectionneurs et marchands du surréalisme, 1945 – 1969 », Paris, 28-29 septembre 2017

Date et lieu du workshop : 28 et 29 septembre 2017, Paris, Centre allemand d’histoire de l’art Date limite: 30 juin 2017

English version cf. below

Exposition inteRnatiOnale du Surréalisme (EROS), à la galerie Cordier, 1959, photo : William Klein

L’Exposition E.R.O.S. (Exposition inteRnatiOnale du Surréalisme) à la galerie Cordier en 1959 montre combien l’activité surréaliste se développe depuis la fin de la guerre, avec de nouveaux acteurs et en gardant sa dimension internationale : Paris bien sûr, mais également Bucarest, Londres ou Bruxelles, pour ensuite essaimer en Tchécoslovaquie, au Brésil, aux États-Unis… Pourtant, et ce jusqu’à la dissolution du groupe en . . . → En lire plus

Conférence « La maison chinoise, construire et habiter en Chine à la fin de l’époque impériale » (Paris, 16 mai 2017)

Dans une lettre qu’il adressait à Louis Grodecki au sujet de Architecture gothique et pensée scolastique, Erwin Panofsky écrivait : « Des études de ce type ne peuvent se justifier qu’avec des contradictions qui les prolongent ». Assurément, beaucoup d’ouvrages suscitent un intérêt critique et appellent de semblables débats. C’est pourquoi l’Institut national d’histoire de l’art a créé, sur une proposition de Christine Mengin, le cycle À propos d’un livre d’architecture, qui a pour objet de mettre à l’honneur un ouvrage traitant d’histoire de l’architecture et/ou de la construction. Présenté par son ou ses auteurs, le volume est alors placé dans le champ critique par un discutant. Au-delà d’une simple présentation, il s’agit donc, de la part de ou des auteurs, de partager les réflexions engendrées par l’ouvrage, . . . → En lire plus

Conférence : Matisse et le coup du bambou (Paris, 12 mai 2017)

Spécialiste de l’art européen et américain du XXe siècle, Yve-Alain Bois s’intéressera à la canne de bambou comme instrument de dessin pour Henri Matisse. Cette pratique inhabituelle est directement liée à la découverte, dès les années 1900, qu’il lui est impossible de mettre au carreau un dessin en vue d’une grande composition, puisque la qualité d’une couleur se modifie en fonction de la quantité de surface qu’elle recouvre.

À la fin des années 1940, alors qu’il décore la Chapelle du Rosaire à Vence, Matisse a encore recours à cet outil particulièrement . . . → En lire plus

Appel à communication : « Ces matières sans rivales », la céramique architecturale et la manufacture de Sèvres. (Paris, INHA, 13 octobre 2017)

Appel à communication (jusqu’au 16 mai 2017)

Ces « matières sans rivales »,

la céramique architecturale et la manufacture de Sèvres

Journée d’études organisée par la Cité de la céramique et le LABEX CAP (Création, Arts, Patrimoine), Paris, INHA, 13 octobre 2017

Si la céramique architecturale, comprise comme matériau ou élément de décors, occupe une grande place dans le paysage urbain européen, elle reste encore mal connue et la Manufacture de Sèvres apparaît de surcroît comme la grande absente des publications sur ce sujet.

Lieu d’exception tant par sa production que par ses expérimentations techniques, Sèvres, tantôt pionnière, tantôt suiveuse, apparaît . . . → En lire plus

Conférence : Catherine David « Dynamiques trans-régionales à l’oeuvre dans les avant-gardes des années 1960-70 » (Paris, 2 mai 2017)

Catherine David « Dynamiques trans-régionales à l’oeuvre dans les avant-gardes des années 1960-70 »

Catherine David est la Directrice adjointe du Musée national d’art moderne du Centre Pompidou. De 1982 à 1994, elle a été conservateur au Musée national d’art moderne, Centre Pompidou, et à la Galerie nationale du Jeu de Paume, à Paris. Catherine David a occupé de 1994 à 1997 le poste de directrice artistique pour la documenta X de Kassel. Elle a ensuite dirigé le Witte de With Center for Contemporary Art (Rotterdam), où elle a initié le projet Représentations arabes contemporaines. En 1998, elle reçoit le prix ‘Bard Award for curatorial excellence’ à New-York. Elle a . . . → En lire plus