Appel à manifestation d’intérêt : projet de constitution d’un GIS Réseau France-Flandre-Pays-Bas

Appel à manifestation d’intérêt : projet de constitution d’un GIS Réseau France-Flandre-Pays-Bas

Réseau France-Flandre-Pays-Bas. Réseau d’enseignement supérieur, de recherche et de coopération internationale

L’Université de Lille lance un appel à manifestation d’intérêt pour la création d’un groupement d’intérêt scientifique (GIS) « Réseau France-Flandre-Pays-Bas », toutes disciplines confondues. Son organisation en réseau permettra d’associer enseignants, chercheurs, professionnels de l’information scientifique, partenaires non universitaires issus de milieux économiques, politiques, diplomatiques et médiatiques et de soutenir la réalisation d’actions communes pour renforcer la coopération scientifique et universitaire essentiellement avec les Pays-Bas et la Flandre.

Ce GIS sera constitué à partir du Réseau Franco-Néerlandais de l’enseignement supérieur et de la recherche (RFN) déjà existant (www.nlfr.eu), réseau national financé par le MEAE, l’ambassade de France aux Pays-Bas, le MESRI . . . → En lire plus

Appel à publication : « La miniature à l’époque moderne (XVIe-XVIIIe siècles) » (revue Études Épistémè, printemps 2019)

Appel à publication : « La miniature à l’époque moderne (XVIe-XVIIIe siècles) » (revue Études Épistémè, printemps 2019)

2019 marque le 400e anniversaire de la mort de Nicholas Hilliard, orfèvre et miniaturiste de la cour d’Elisabeth Ire et de Jacques Ier. Loué par ses contemporains, il produit l’iconographie de la cour et de la société anglaise qui l’entourent, mais également de saisissantes images des derniers feux de la cour des Valois lors de son séjour parisien dans les années 1570.

Cet anniversaire est l’occasion de revenir sur un medium artistique encore peu étudié par la recherche française: la miniature. Pourtant, les sources textuelles, littéraires et visuelles ne manquent pas. En tant . . . → En lire plus

Cycle « Dialogues de la salle Labrouste » : Pierre Wat dialogue avec Laurence Bertand Dorléac à propos de : « Pérégrinations. Paysages entre nature et histoire »

Pierre Wat dialogue avec Laurence Bertrand Dorléac à propos de : Pérégrinations. Paysages entre nature et histoire (Hazan, 2017).

Écrire l’histoire du paysage à l’époque contemporaine c’est aussi faire le constat d’une relève : celle qui voit, à partir du début du xixe siècle, la peinture de paysage se substituer progressivement à la peinture d’histoire afin de porter le grand récit de l’humanité dans ses tentatives de connaître et de façonner le monde. Un genre s’épuise, un autre s’épanouit afin d’explorer d’autres formes de représentation, et d’interrogations.

Parce que l’histoire devient un présent qui saute à la gorge – révolutions, guerres, massacres, génocides –, les artistes se tournent de façon privilégiée vers . . . → En lire plus

Cycle de conférences « Trésors de Richelieu » : Quand l’Histoire sacrée s’accorde à l’Histoire naturelle pour l’amour de Dieu : un manuscrit enluminé des Concordantiae caritatis d’Ulrich de Lilienfeld

Composées vers 1355 par le moine autrichien Ulrich de Lilienfeld pour aider les prêtres dans leur prédication, les Concordantiae caritatis sont conçues comme une mise en relation picturale entre des passages de l’Histoire sainte, des scènes de la vie des saints et des éléments issus de la Création. Elles constituent une source iconographique exceptionnelle pour appréhender les liens symboliques, moraux et spirituels que le théologien du Moyen Âge établissait entre ces deux « bibliothèques » sacrées que sont les livres Bible et le grand Livre de la Nature. Le manuscrit de la BnF fut copié à Vienne en 1471 à partir d’un exemplaire aujourd’hui conservé à Budapest, et son . . . → En lire plus

Poste : coordinateur scientifique d’un programme de recherche du CRCV (CDD 12 mois à partir du 1er mars 2018)

Poste : coordinateur scientifique d’un programme de recherche du CRCV (CDD 12 mois à partir du 1er mars 2018)

Le Groupement d’intérêt public-Centre de recherche du château de Versailles (GIP-CRCV) recrute, à compter du 1er mars 2018, pour une durée de douze (12) mois un chercheur dans le cadre de son programme de recherche Identités curiales et le mythe de Versailles en Europe : perceptions, adhésions et rejets (XVIIIe-XIXe siècles).

Profil recherché : niveau doctorat (sciences humaines et sociales).

Mission : Sous l’autorité du directeur scientifique du GIP-CRCV et en lien direct avec le chef de projet responsable du programme de recherche, le coordinateur scientifique veillera à la bonne conduite et assurera la valorisation du programme.

Activités : • Dresser un état des lieux . . . → En lire plus

Conférence de Marie-Luce Pujalte-Faysse : « Etre architecte au XVIIIe siècle : Les profils de carrière de l’Ancien Régime à l’Empire » (DFK Paris, 6 février 2018)

Dans le cadre de son sujet annuel 2017/2018, le Centre allemand d’histoire de l’art a le plaisir de vous convier à la conference « Etre architecte au XVIIIe siècle : Les profils de carrière de l’Ancien Régime à l’Empire »

Par Marie-Luce Pujalte-Fraysse, Maître de conférences d’histoire de l’art moderne, Université de Poitiers

 

Dans sa vaste entreprise éditoriale sur l’Art français, André Chastel déclarait qu’une globalisation de la réflexion sur l’avant et l’après-Révolution ne pouvait qu’être néfaste pour la connaissance des arts car celle-ci ne doit pas être assujettie à la grille que « les faits politiques ont tendance . . . → En lire plus

Cycle « Les Lundis numériques de l’INHA » : Huma-Num, une infrastructure de recherche pour les SHS : services, communautés, projets

Huma-Num est une très grande infrastructure de recherche (TGIR) visant à faciliter le tournant numérique de la recherche en sciences humaines et sociales. Pour remplir cette mission, la TGIR Huma-Num est bâtie sur une organisation originale consistant à mettre en œuvre un dispositif humain et technologique à l’échelle nationale et européenne en s’appuyant sur un important réseau de partenaires et d’opérateurs. La TGIR Huma-Num favorise ainsi, par l’intermédiaire de consortiums regroupant des acteurs des communautés scientifiques, la coordination de la production raisonnée et collective de corpus de sources. Elle développe également un dispositif technologique unique permettant le traitement, la conservation, l’accès et l’interopérabilité des données . . . → En lire plus

Appel à communication : « Le métier de l’architecte au XVIIIe siècle  » (Poitiers, 8 mars 2018)

Appel à communication : « Le métier de l’architecte au XVIIIe siècle  » (Poitiers, 8 mars 2018)

Deuxième journée d’études consacrée au métier de l’architecte au XVIIIe siècle, une collaboration internationale entre les laboratoires de recherche HAR, CRIHN et Criham.

En 2017, les universités de Nanterre, de Montréal et de Poitiers ont initié un cycle de réflexions sur la vie et la profession des architectes sous l’Ancien Régime.

Cette journée d’études a pour ambition de faire surgir des dominantes à partir d’une source spécifique ou d’un corpus de sources. L’archive est le fil conducteur des réflexions, car les documents de première main donnent la possibilité de s’affranchir de l’omnipotence des . . . → En lire plus

Appel à communication : « La commande (XIIIe-XVIIe s.) : acteurs, contrats et productions » (Tours, 10-11 juillet 2018)

Appel à communication : « La commande (XIIIe-XVIIe s.) : acteurs, contrats et productions » (Tours, 10-11 juillet 2018)

Le Centre d’Études Supérieures de la Renaissance de l’université de Tours (UMR 7323) s’associe à l’Unité de recherches Transitions. Moyen Âge et première Modernité de l’université de Liège et au laboratoire Trame (Textes, représentations, archéologie et mémoire de l’Antiquité à la Renaissance) de l’université de Picardie pour organiser des rencontres doctorales internationales en trois volets. Les premières rencontres, Transition(s) : concept, méthodes et études de cas (XIVe-XVIIe s.), se tiendront à Liège les 30 et 31 janvier 2018. À Amiens, les 29 et 30 mai, aura lieu le . . . → En lire plus

Nuit des idées à l’INHA : « L’imagination au pouvoir – Puissance des images »

Pour la première fois, l’Institut national d’histoire de l’art (l’INHA) participe à La Nuit des idées, le jeudi 25 janvier 2018.

Au cours d’une soirée exceptionnelle, qui se tiendra dans la prestigieuse salle Labrouste de la bibliothèque de l’Institut national d’histoire de l’art, l’INHA propose d’ouvrir le débat sur le thème : imagination au pouvoir – puissance des images. À partir du slogan scandé pendant les manifestations de mai 68, articulé à l’interrogation sur les images, il s’agit de faire dialoguer l’histoire de l’art avec d’autres disciplines, telles que les mathématiques, l’histoire, l’esthétique mais aussi le spectacle vivant. Au cours de cette soirée seront réunis pour la . . . → En lire plus

Rencontres doctorales internationales : « Transition(s) : concept, méthodes et études de cas (XIVe-XVIIe siècles) » (Liège, 30-31 janvier 2018)

Rencontres doctorales internationales : Transitions (Université de Liège) / TRAME (Université de Picardie Jules Verne) / CESR (Université François Rabelais de Tours) Volet 1 : « Transition(s) : concept, méthodes et études de cas (XIVe-XVIIe siècles) » (Liège, 30 et 31 janvier 2018)

L’Unité de recherches (UR) « Transitions. Moyen Âge et première Modernité » de l’Université de Liège s’associe au laboratoire TRAME (Textes, représentations, archéologie et mémoire de l’Antiquité à la Renaissance) de l’Université de Picardie Jules Verne et au Centre d’Études Supérieures de la Renaissance de l’Université François Rabelais de Tours à l’occasion de rencontres doctorales en trois volets. Mises en œuvre par les doctorants de ces trois institutions, ces rencontres ont pour but . . . → En lire plus

Séminaire « 1959-1985, au prisme de la Biennale de Paris » : La participation, figures et échecs (autour du GRAV et de Frank Popper)

Dès ses débuts, et tout au long des années 1960, la Biennale de Paris énonce le souhait de voir présentées des œuvres collectives, des « travaux d’équipe » réalisés en collaboration par des artistes de différentes disciplines et requérant une réception active, à la fois ludique et critique. Cette séance s’articule autour de deux moments qui font cristalliser à la fois ce désir de faire participer le public, et les limites qui lui sont inhérentes. D’un côté, le premier labyrinthe présenté par le Groupe de Recherche d’Art Visuel à la Biennale de 1963 permettra d’évoquer le rôle du jeu dans la transgression des attitudes spectatoriales. De l’autre, le . . . → En lire plus

Cycle de conférences « Arts et musique au Moyen Âge » : Music and Architecture: A Shared Aesthetic of the Flamboyant

L’intuition d’une identité partagée entre la polyphonie musicale et l’architecture flamboyante du XVe siècle est depuis longtemps constatée, mais la nature précise de cette symétrie trans-disciplinaire n’a pas jusqu’à présent fait l’objet d’un examen approfondi. Or, l’ébauche d’une telle étude nous permet d’entrevoir des conceptions étroitement analogues entre les deux domaines, ouvrant la possibilité d’une co-illumination révélatrice et, de là, d’une remise en valeur des mentalités artistiques nord-européennes au seuil de la Renaissance.

Intervenant

Graeme Boone (Ohio State University)

À propos du cycle de conférences « Arts et musique au Moyen Âge »

Depuis 2015, le domaine de l’Histoire de l’art du IVe au XVe siècle de . . . → En lire plus

Cycle de conférences « Arts et musique au Moyen Âge » : première séance avec Morgan Dickson et Henry Hope

 

Nightingales in literary texts and images: diverse modes of subversion

Lorsque le rossignol apparaît dans des textes anglo-normands et moyen-anglais, c’est souvent pour évoquer l’amour : au printemps, sa chanson ramène la joie de la reverdie mais ses chansons nocturnes l’associent aussi aux amours cachés. L’évocation du rossignol sert à créer la scène en suggérant une iconographie sombre : la chanson qui sort des ténèbres suggère souvent les joies de l’interdit. En écoutant chanter les rossignols dans ces textes, on se penchera sur les rôles et significations divers de ce chanteur nocturne.

Intervenant

Morgan Dickson (université de Picardie Jules Verne)

Representing the Music of Minnesang

Le Minnesang (poésie . . . → En lire plus

Projet Replica : moteur de recherche iconographique par l’image

 

REPLICA, a project led by the DHLAB, aims to digitize the photolibrary in the Giorgio Cini Foundation (Venice), which has about 1 million photos of extraordinary historical and artistic value constituting an integral part of European cultural heritage. All the images will become available online and searchable through the use of pattern recognition.

The research at the DHLAB explores a variety of techniques, based on Convolutional Neural Network, able to identify structural and compositional elements common to works of art by identifying similarities between images at different scales: larger scales describing general patterns in the overall image, and smaller scales containing finer details. The . . . → En lire plus

Colloque international : « Mittelalterliche Portale als Orte der Transformation » (Bamberg, 11-14 janvier 2018)

Colloque international : « Mittelalterliche Portale als Orte der Transformation » (Bamberg, 11-14 janvier 2018)

Adresse : Universität 2, Hörsaal U2/00.25, 96047 Bamberg Date limite d’inscription : 5 janvier 2018

 

Jeudi 11 janvier 2018

15:45 : café et inscription

16:00 : Accueil et ouverture Godehard Ruppert, Präsident der Universität Bamberg Norbert Jung, Domkapitular, Leiter der Hauptabteilung Kunst und Kultur im Erzbischöflichen Ordinariat

Modération : Stefan Breitling

16:15-16:35 : Stephan Albrecht, Leiter des BMBF Projekts Einführung

16:35-17:05 : Albert Gerhards, Bonn « ‘Atollite portas!’ – Zur liturgischen Inszenierung des Kirchenportals »

17:05-17:25 : Heike Schlie, Salzburg « Spielarten des Liminalen: Das Portal in der Malerei »

17:25-17:55 : discussion

17:55-18:25 : . . . → En lire plus

Appel à communication : « Art et culture de la Renaissance » (colloque Würzburg, 8-9 juin 2018)

Appel à communication : « Art et culture de la Renaissance » (colloque, Würzburg, 8-9 juin 2018)

Coopération entre les instituts d’histoire de l’art des universités de Leipzig et Julius-Maximilian à Würzburg et l’École Pratique des Hautes Études, Paris (Sorbonne), PSL (HISTARA).

Commencé en 2002 à l’Institut d’histoire de l’art de Leipzig, ce colloque portant sur les recherches sur l’art et la culture de la Renaissance entre dans une nouvelle phase grâce à une coopération avec l’Institut d’histoire de l’art de l’université Julius-Maximilian de Würzburg et l’École Pratique des Hautes Études Paris (Sorbonne), PSL (HISTARA). La prochaine édition aura lieu les 8 et 9 juin 2018 à Würzburg. Les éditions à venir alterneront entre les . . . → En lire plus

Conférences du professeur Victor Stoichita (Paris, février-juin 2018)

Le professeur Victor Stoichita (Université de Fribourg) dispensera une série de conférences, suivies d’interventions de collègues européens dans le cadre du programme de la Chaire Européenne du Collège de France de 2018.

Collège de France Amphithéâtre Marguerite de Navarre 11, place Marcelin-Berthelot, 75005 Paris

PROGRAMME

vendredi 2 février Cours : Un peintre aux frontières Séminaire : L ’Archéologie de l’être Giorgia Fiorio, Paris/Venise

vendredi 09 février Cours : Gentile Bellini : un peintre chez les « turcs » Séminaire : Carnifex et Artifex. Gentile Bellini à la cour de Mehmet II : un incident Dominic-Alain Boariu, Université de Fribourg

vendredi 16 février Cours : Un allemand à Venise . . . → En lire plus

Colloque international : « Suspendre l’éphémère. L’art de la fête en Europe aux XVIe et XVIIe siècles. » (Rome, 18-19 décembre 2017)

Colloque international : « Suspendre l’éphémère. L’art de la fête en Europe aux XVIe et XVIIe siècles » (Rome, Accademia di San Luca, 18-19 décembre 2017)

Sous la direction de : Sabine Frommel, Juliette Ferdinand, Giulia Cicali

Organisé par : EHPE, PSL (équipe HISTARA), Accademia Nazionale di San Luca

L’art de l’éphémère présente par essence un paradoxe, si l’on compare les moyens qu’il mobilise – de la réalisation méticuleuse des objets à leurs coûts souvent exorbitants – avec son caractère absolument transitoire. Cette contradiction apparente doit être envisagée en tenant compte du rôle des fêtes pour lesquelles elles étaient destinées : un rôle fondamental dans la construction de l’image des maisons . . . → En lire plus

Biennale de Paris : scènes nationales, scènes internationales

Dans cette séance qui se tiendra à la Bibliothèque Kandinsky en présence de documents choisis, il s’agira d’évoquer la matérialité des archives de la Biennale de Paris dans leur diversité et d’interroger ce qu’elles dévoilent des réseaux artistiques d’alors. A titre d’étude de cas, il sera question de la Section de l’Amérique latine à la Biennale de 1977, de ses paradoxes et ambigüités. Si elle répondait au souhait des organisateurs que la participation internationale soit confiée à des spécialistes d’une région ou d’une scène artistique, certains des artistes exposés critiqueront ce fonctionnement, soulignant les enjeux politiques de ces ambitions internationales. Ces épisodes signalent aussi la . . . → En lire plus