Conférence du GRHAM : “Un « prodigieux amas » d’images : Le département des Estampes et de la photographie de la BnF : enjeux et perspectives pour la recherche en histoire de l’art” par Corinne Le Bitouzé et Chloé Perrot (21 novembre 2019, Paris).

Conférence du GRHAM : “Un « prodigieux amas » d’images : Le département des Estampes et de la photographie de la BnF : enjeux et perspectives pour la recherche en histoire de l’art” par Corinne Le Bitouzé et Chloé Perrot (21 novembre 2019, Paris).

Type : Conférence (entrée libre). Date et horaire : jeudi 21 novembre 2019 à 19h. Lieu : Paris, Institut National d’Histoire de l’Art, salle Vasari. Pour tout renseignement : asso.grham@gmail.com

Dès sa création en 1667, le cabinet des estampes de la Bibliothèque du roi, futur département des Estampes et de la photographie de la BnF, est riche de 85 000 estampes. Depuis cette date, la collection n’a . . . → En lire plus

Colloque : « Patrimoines photographiques : histoires, ethnologies, émotions » (Paris, 7-8 novembre 2019)

Photo Papillon, vue de la collection d’Albert Gilles, in "1839 : La photographie est née", L’Art vivant, n° 230, mars 1939, coll. BNF.Colloque Photographica : Patrimoines photographiques : histoires, ethnologies, émotions (Paris, 7-8 novembre 2019)

Organisé par la Société française de photographie, avec le soutien du Ministère de la Culture (Délégation à la photographie) et le concours du Musée des Arts Décoratifs

Jeudi 7 et vendredi 8 novembre 2019

Auditorium du Musée des Arts Décoratifs, 111 rue de Rivoli, 75001 Paris

Entrée libre dans la limite des places disponibles

Qu’est-ce qui fait patrimoine(s) dans le domaine de la photographie aujourd’hui ? Devons-nous conserver tous azimuts les traces et . . . → En lire plus

Colloque international : “Les formes visuelles du collectif” (Tours, 7-8 novembre 2019)

Colloque international : “Les formes visuelles du collectif” (Tours, 7-8 novembre 2019)

L’InTRu organise le colloque Les formes visuelles du collectif, XIXe-XXIe siècles, les 7 et 8 novembre 2019, à l’Université de Tours (5e étage BU).

 

« Un des conflits les plus profonds inhérent au modernisme : celui de la dialectique historique entre l’autonomie individuelle et la représentation d’un collectif à travers des constructions visuelles. » Benjamin Buchloch.

 

De la peinture d’histoire du XIXe siècle aux grandes productions cinématographiques contemporaines, les œuvres visuelles ont tendance à traiter des actions, des émotions ou des événements collectifs en les incarnant dans une figure individuelle . . . → En lire plus

Appel à communications : « Atlantique Argentique Circulations photographiques, 19e-20e siècles » (Paris, mars 2020)

 

Appel à communications : « Atlantique Argentique Circulations photographiques, 19e-20e siècles » (Paris, mars 2020)

Paris, Jeu de Paume, Mars 2020. Colloque international organisé par l’UMR Théorie et histoire des arts et des littératures de la modernité, le Centre d’histoire culturelle des sociétés contemporaines et le laboratoire Synergies Langues Arts Musique dans le cadre du programme ANR Transatlantic Cultures.

En 2007, un numéro thématique d’Etudes Photographiques intitulé « Paris – New York » décrivait les « zigzags » tracés par les échanges incessants d’images, d’idées et de technologies entre deux capitales historiques de la photographie. Il s’agissait alors de bousculer le récit trop linéaire d’une technologie née « française » et accaparée . . . → En lire plus

Appel à publications : « Portraits et autoportraits d’auteurs : l’écrivain mis en images » (Savoirs en Prisme, n°12)

Appel à publications : « Portraits et autoportraits d’auteurs : l’écrivain mis en images » (Savoirs en Prisme, n°12)

N° 12 de Savoirs en Prisme dirigé par Caroline Marie et Xavier Giudicelli

La figure de l’écrivain est omniprésente aujourd’hui. Cette « manie des portraits », qui s’est développée en même temps que se popularisait l’art de la photographie, fige et dissémine une image de l’auteur à l’exclusion d’autres représentations et perceptions possibles. Cette image est paradoxalement souvent plus connue que son œuvre même ; du moins est-elle souvent visible avant le texte, au seuil du livre, sur telle affiche publicitaire ou telle photographie en quatrième de couverture. Si . . . → En lire plus

Appel à publication : « Portraits et autoportraits d’auteurs : l’écrivain mis en images », revue « Savoirs en Prisme », n° 12, été 2020

Combas, Portrait de Michel Houellebecq et son chien (et ami) Clément, 2016.

La figure de l’écrivain est omniprésente aujourd’hui. Cette « manie des portraits », qui s’est développée en même temps que se popularisait l’art de la photographie, fige et dissémine une image de l’auteur à l’exclusion d’autres représentations et perceptions possibles. Cette image est paradoxalement souvent plus connue que son œuvre même ; du moins est-elle souvent visible avant le texte, au seuil du livre, sur telle affiche publicitaire ou telle photographie en quatrième de couverture. Si bien que la question : « Un auteur serait-il désormais son visage plus que son texte ? » (Jean-François Louette . . . → En lire plus

Journée d’études : « Photographie urbaine : histoire, enjeux, fonctions de l’image » (Rennes, 8 février 2019)

Journée d’études : « Photographie urbaine : histoire, enjeux, fonctions de l’image » (Rennes, 8 février 2019)

Université Rennes 2, Département d’Histoire de l’art et archéologie, EA 1279 Histoire et critique des arts

8 février 2019, 9h30-17h30

Campus Villejean – Espace recherche ALC, Bâtiment B, RDC

Journée d’études proposée dans le cadre du cycle de Journées d’études doctorales en Histoire de l’architecture organisé par Anne-Marie Châtelet (École nationale supérieure d’architecture de Strasbourg, ARCHE), Hélène Jannière (Université Rennes 2, EA 1279 Histoire et critique des arts) et Jean-Baptiste Minnaert (Université Paris-Sorbonne, UMR André Chastel).

Organisation : Alessandro Benetti (Université Rennes 2 et Politecnico di Milano, alessandro.benetti@univ-rennes2.fr) et Hélène . . . → En lire plus

Appel à communication : « Photographie urbaine : histoire, enjeux, fonctions de l’image » (8 février 2019)

Appel à communication : « Photographie urbaine : histoire, enjeux, fonctions de l’image » (8 février 2019)

Journée d’études proposée dans le cadre des journées doctorales en Histoire de l’architecture organisées par Anne-Marie Châtelet (École nationale supérieure d’architecture de Strasbourg, ARCHE), Hélène Jannière (Université Rennes 2) et Jean-Baptiste Minnaert (Université Paris-Sorbonne, UMR André Chastel).

Cette manifestation scientifique est organisée par Alessandro Benetti (Université Rennes 2 et Politecnico di Milano, Ecole doctorale ALL), et Hélène Jannière (Université Rennes 2, EA1279 Histoire et critique des arts).

Conférencier invité : Antonello Frongia, historien de la photographie, Dipartimento di Studi Umanistici, Università degli Studi Roma Tre.

En 2001, l’historien d’art et d’architecture . . . → En lire plus

Conférence – « Trésors de Richelieu » : Un « très curieux recueil » : le fonds Jean-Jacques Lequeu (20 novembre 2018, Paris)

Jean Jacques Lequeu, Le château de plaisance composé d’un corps de logis quadrilatère à angles égaux, 1777-1825, BnF, département Estampes et photographie, RESERVE FOL-HA-80 (1), gallica.bnf.fr

 

En 1825, Jean-Jacques Lequeu (1757-1826) faisait don au Cabinet des estampes de ses portefeuilles de dessins et de ses manuscrits de près de 800 pièces où cohabitent projets architecturaux, études et croquis pour divers bâtiments, portraits, études de nu, dessins anatomiques, paysages, scènes de genre et représentations érotiques. Si l’artiste poursuivit toute sa vie l’ambition de mener une carrière d’architecte, c’est grâce au dessin que son nom est parvenu jusqu’à nous. Par ses . . . → En lire plus

Séminaire – « 1959-1985, au prisme de la Biennale de Paris » : La Biennale de Paris, un objet d’étude polymorphe : investigations documentaires de jeunes chercheuses (13 novembre 2018, Paris)

Marc Vaux, Vue photographique de l’exposition de Yerassimos SKLAVOS à la Biennale de Paris de 1963, 1963. (C) Bibliothèque Kandinsky, Musée national d’art moderne – Centre Georges-Pompidou.

Cette séance accueille trois chercheuses qui, de manière à chaque fois singulière, ont mené dans le cadre de leurs études des enquêtes autour de la Biennale de Paris et du phénomène de biennalisation dont il s’agira de présenter les résultats et les défis méthodologiques. Il y sera question de la genèse de la première Biennale internationale des . . . → En lire plus

Séminaire – « INHALab » : Les médias prophétiques (19 octobre 2018, Paris)

 

Cette séance accorde une place de choix à un aspect fondateur des études sur les médias imaginaires : les capacités « médiumniques » et supranaturelles des médias imaginaires, entre « occulture » et spectacularisation de la société.

Intervenants

Philippe Baudouin (France Culture) Simone Natale (université de Loughborough)

__

À propos d’INHALab

Dans cette volonté politique de privilégier et soutenir la jeune recherche, l’INHA invite chaque année deux collectifs successifs de chercheurs à proposer un projet scientifique créatif dans un domaine se rapportant à l’histoire de l’art. L’association Imago est le deuxième collectif de jeune chercheurs à être accueilli en 2018 dans le cadre d’INHALab. . . . → En lire plus

35e Journées européennes du patrimoine à l’INHA (15 et 16 septembre 2018, Paris)

Les 15 et 16 septembre 2018, l’Institut national d’histoire de l’art ouvre les portes de ses sites patrimoniaux – la salle Labrouste et la galerie Colbert – au public des Journées européennes du patrimoine. Ces journées sont aussi l’occasion pour l’INHA de proposer tout un programme de manifestations confié aux historiens de l’art pour faire découvrir leur discipline.

Retenue à la suite d’un vote en ligne qui a réuni 871 participants à l’invitation de l’Institut national d’histoire de l’art, Deux grands amateurs de Tintin : le père et le fils de Janine Niepce. Rully (Saône-et-Loire), photographie de 1952 de Janine Niepce (1921-2007) est une des évocations possible . . . → En lire plus

Journée d’étude : « La Portraitomanie: Intermediality and the Portrait in 19th-century France » (Londres, 14 septembre 2018)

Journée d’étude : « La Portraitomanie: Intermediality and the Portrait in 19th-century France » (Londres, 14 septembre 2018)

Institute of Modern Languages Research, Room 246, Second Floor, Senate House, Malet Street, London WC1E 7HU

Inscription (jusqu’au 7 septembre) : https://modernlanguages.sas.ac.uk/events/event/15549

 

Programme :

10h – 10h30

Introduction

Kathrin Yacavone (University of Nottingham) et Érika Wicky (FNRS/Université de Liège)

 

10h30 – 12h15

Session 1

Répondante : Frédérique Desbuissons (Université de Reims Champagne-Ardenne)

Imagining Vatel

Michael Garval (North Carolina State University)

Le gouvernement des portraits : autour d’Émile de Girardin

Adeline Wrona (Gripic, Celsa/Université Paris-Sorbonne)

“Un Déjeuner avec M. Maeterlinck”: The Intermedial Experimentation of . . . → En lire plus

La Fête du Cinéma à l’INHA (4 juillet 2018, Paris)

Projection / Débat

L’Institut national d’histoire de l’art propose à l’occasion de La Fête du Cinéma le 4 juillet prochain en partenariat avec le CNC une soirée de projections de films et de discussions avec : Philippe-Alain Michaud, historien de l’art, Marianne Alphant et Pascale Bouhénic, les réalisatrices de la série documentaire « Un œil, une histoire » consacrée aux grandes figures contemporaines d’historiens de l’art.

Un oeil, une histoire : De Rosalind Krauss à Victor Stoichita, de Georges Didi-Huberman à Roland Recht, de Gilles Tiberghien à Michel Thévoz… La dizaine de portraits interroge plus largement la figure de l’historien de l’art : . . . → En lire plus

Journées d’étude : « Héliopolis, laboratoire social » (2-3 juin 2018, Hyères et Héliopolis)

Journées d’étude : « Héliopolis, laboratoire social » (2-3 juin 2018, Hyères et Héliopolis)

Samedi 2 juin (10h – 21h) – Villa Noailles, Hyères Dimanche 3 juin (10h – 16h) – Héliopolis, île du Levant

Avec le soutien des associations Agir O Levant et NU2

Sur une proposition de Jean Da Silva (Université Paris 1 Panthéon Sorbonne) et Bernard Andrieu (Université Paris Descartes), la villa Noailles accueille le samedi 2 juin prochain des conférences, exposition, projections, visites et tables ronde. Cette journée se poursuivra le 3 juin sur l’île du Levant avec des visites de jardins remarquables et une table ronde.

Au début des . . . → En lire plus

Journée d’étude : « Un « enseignement par les yeux », le Fonds Colbert : Projections photographiques et pédagogie en milieu scolaire » (8 juin 2018, Paris)

Journée d’étude : « Un « enseignement par les yeux », le Fonds Colbert : Projections photographiques et pédagogie en milieu scolaire » (8 juin 2018, Paris)

Date : 8 juin 2018, 9h-18h

Lieu : Mairie du 10e arrondissement, 72, rue du Faubourg Saint-Martin, Paris 75010, Salle des fêtes (entrée libre)

Résumé :

À l’occasion des 150 ans du lycée Colbert, le LabEx EHNE, le programme SPEscies et la mairie du 10e arrondissement de Paris s’associent pour proposer une journée d’étude consacrée au rôle et à l’intérêt rétrospectif des projections lumineuses et des plaques photographiques destinées à l’instruction.

Cette journée résulte de la découverte en mai 2013 . . . → En lire plus

Colloque international : « Le Phototexte engagé. Du militantisme aux luttes de visibilité » (31 mai-1er juin, MSH Paris Nord)

Colloque international : « Le Phototexte engagé. Du militantisme aux luttes de visibilité » (31 mai-1er juin 2018, MSH Paris Nord)

Magali Nachtergael, Charlotte Foucher Zarmanian et Marie-Anne Paveau.

Jeudi 31 mai et vendredi 1er juin 2018, 9h – 17h30. Ouvert à tout.e.s

Auditorium, Maison des Sciences de l’Homme Paris Nord, 93210 Saint-Denis.

Présentation :

L’histoire du militantisme est ponctuée de slogans, affiches, tracts, pamphlets, interventions urbaines ou physiques, occupations, séquestrations, grèves, manifestations. Toutes ces démonstrations – au sens de visibilité et de rhétorique – ont leur force, leur langage, leur culture et leur histoire visuelle.

La mémoire des luttes . . . → En lire plus

Journée d’études « Transformations photographiques. Expérimentations du médium dans les arts visuels du XIXe au XXIe siècle » (Paris, 17 mai 2018

Journée d’études « Transformations photographiques. Expérimentations du médium dans les arts visuels du XIXe au XXIe siècle » (Paris, 17 mai 2018)

Jeudi 17 mai 2018, 9h30-17h30, Paris, INHA, 2 rue Vivienne, galerie Colbert, 1er étage, salle Vasari.

La journée d’études doctorale « Transformations photographiques » propose de s’interroger sur les expérimentations de ce médium dans les arts visuels de la période contemporaine.

Au XIXe siècle, des photographes tentent de faire échapper la photographie à sa simple fonction documentaire et à sa forme d’empreinte inaltérable, en élaborant des interventions sur . . . → En lire plus

Journée d’étude : « L’Histoire de la photographie et ses sources textuelles entre exemplarité et exemplification » (Liège, 27 avril 2018)

Journée d’étude : « L’histoire de la photographie et ses sources textuelles entre exemplarité et exemplification », (Université de Liège, 27 avril 2018)

Traverses

L’épanouissement de l’histoire de la photographie et la multiplication des questions qu’elle formule implique une diversification des sources, parmi lesquelles figure une proportion importante de textes. La correspondance, les essais, les articles de presse, les documents juridiques, les ouvrages techniques ou encore les œuvres littéraires forment un immense corpus ouvert à l’analyse. Se repérer parmi ces écrits, les saisir dans leur ensemble et en faire la synthèse se présente comme autant de défis adressés à l’histoire de la photographie et relevés, notamment, à travers . . . → En lire plus

Revue Histoire de l’art, n° 80 | Varia. Carolin Görgen : « Historiens du territoire et de la pratique : les photographes du California Camera Club »

Carolin Görgen Historiens du territoire et de la pratique : les photographes du California Camera Club Histoire de l’art, numéro 80 (2017/1)

VARIA

Télécharger l’article au format pdf

Si la Californie de la fin du XIXe siècle apparaît comme un endroit lointain, doté à la fois d’opportunités économiques et d’un puissant potentiel esthétique, c’est en partie grâce à une communauté de photographes amateurs étroitement impliquée dans un réseau local forgé dès les années 18901. Dans ce Golden State connu dans l’histoire américaine comme un territoire prétendument « vide », offrant des espaces naturels vierges et une civilisation marquée par l’esprit pionnier de la « frontière », il importe de comprendre le potentiel visuel qu’a su utiliser cette nouvelle société de l’ouest à . . . → En lire plus