Appel à communication : « Claude Simon : peinture, dessin, illustration » (Paris, 3 février 2018)

Le 31e Séminaire « Claude Simon » organisé par l’ALCS (Association des Lecteurs de Claude Simon) aura pour thème « Claude Simon : peinture, dessin, illustration». Il aura lieu le samedi 3 février 2018 à Paris.

Dans le prolongement du séminaire de Toulouse (juin 2017) sur les rapports de l’auteur à la photographie et au cinéma se poursuivra la réflexion sur l’importance de l’image dans l’œuvre de Claude Simon, et sur la puissance d’image qu’elle contient.

Il s’agira pour ce deuxième volet d’analyser les rapports de l’auteur à la peinture mais surtout au dessin et à l’illustration sous toutes ses formes — bande dessinée, cartographie, schémas, graffiti, publicité, blason, . . . → En lire plus

Conférence : « Histoire de l’art médiéval, patrimoine et création contemporaine : regards croisés au château de Tarascon », par Rose-Marie Ferré et Matthieu Faury (Paris, le 7 juin 2017)

Dressé en bordure du Rhône, le château de Tarascon fut une place forte et une résidence somptueuse pour les ducs d’Anjou aux XIVe et XVe siècles. En effet, protégé depuis 1840, ce monument historique est emblématique du patrimoine de la Provence médiévale. Aujourd’hui, il accueille régulièrement des expositions d’artistes contemporains qui offrent un nouveau regard sur le site. Dans le cadre du projet culturel Patrimoine et Création contemporaine du Centre d’art René d’Anjou, le plasticien et sculpteur Matthieu Faury a ainsi proposé une réflexion sur la figure du roi René grâce à un ensemble de sculptures mimant une audience royale monstrueuse (2012). L’artiste a aussi réinventé la figure du château fortifié en créant une œuvre qui met en scène une architecture dansante présentée dans le cadre de l’événement Si les . . . → En lire plus

Poste de chercheur junior : Histoire de l’art contemporain, Haute École d’Art et de Design Genève

La Haute École d’Art et de Design (HEAD)—Genève met au concours un poste de

collaboratrice ou collaborateur scientifique

dans le cadre du projet de recherche financé par le Fonds national suisse de la recherche scientifique (FNS) et intitulé « Le faire comme cheminement. La technique artistique à l’épreuve du refus du métier dans la pratique contemporaine ».

Le projet « Le faire comme cheminement » porte sur la question de savoir ce que « faire » veut dire dans une pratique artistique censée avoir renoncé au métier. Prenant comme point de départ le deskilling (perte de compétences en l’occurrence techniques) que Jan Burn voyait en 1981 se répandre à la suite de l’art conceptuel, notre étude s’interroge sur la fonction que la main assume dans des pratiques artistiques . . . → En lire plus

Poste de chercheur senior : Histoire de l’art contemporain, Haute École d’Art et de Design Genève

La Haute École d’Art et de Design (HEAD)—Genève met au concours un poste de

adjoint-e scientifique

dans le cadre du projet de recherche financé par le Fonds national suisse de la recherche scientifique (FNS) et intitulé « Le faire comme cheminement. La technique artistique à l’épreuve du refus du métier dans la pratique contemporaine ».

Le projet « Le faire comme cheminement » porte sur la question de savoir ce que « faire » veut dire dans une pratique artistique censée avoir renoncé au métier. Prenant comme point de départ le deskilling (perte de compétences en l’occurrence techniques) que Jan Burn voyait en 1981 se répandre à la suite de l’art conceptuel, notre étude s’interroge sur la fonction que la main assume dans des pratiques artistiques qui ne . . . → En lire plus

Journée d’étude : « L’art est éternel et les artistes sont des génies. Les idées reçues en histoire de l’art contemporain, des années 30 à aujourd’hui »

JEUDI 8 JUIN 2017 – Institut National d’Histoire de l’Art, Paris 2 rue Vivienne

9h-18h Salle Vasari (entrée libre)

____

9h : Accueil des invités

9h15 : Discours introductif

9h30 : Enjeux politiques et idéologiques en histoire de l’art : des récits de pouvoirs et les pouvoirs du récit

• Nadine Atallah (Université Paris I – Panthéon Sorbonne) : « N’y a-t-il vraiment pas eu de grandes artistes femmes? Stratégies pour la lecture et l’écriture d’une histoire de l’art féministe en Égypte (1950-1970) »

• Elena Sidorova (IEP de Paris) : « The Public Diplomacy Function of American Pop Art»

. . . → En lire plus

Rencontre : Entretien public avec Viviane Esders (Paris, INHA, 10 mai 2017)

Portrait de Viviane Esders © Michel Lunardelli / Leemage

Le neuvième entretien du cycle 1960-1990. Les voix de la photographie, lancé par le chantier de recherche Import/Export. Aux sources du langage sur la photographie (ARIP), se tiendra le mercredi 10 mai 2017 à l’INHA.

À l’occasion de sa reprise, le chantier aura le plaisir de recevoir Viviane Esders, expert en photographie.

Rendez-vous le Mercredi 10 mai 2017, à l’INHA

De 19h à 20h30 en Salle Julian au 1er étage

Galerie Colbert, . . . → En lire plus

Journée d’Etude : Photographie et Capitalisme (Paris, INHA, 20 MAI 2017)

Journée d’Etude / Photographie & Capitalisme

Samedi 20 mai 2017, INHA, Salle Jullian.

Veuillez trouver ci-dessous le programme de la Journée d’Etude « Photographie & Capitalisme » qui se tiendra à l’INHA (Salle Jullian), le samedi 20 mai 2017.

Cette journée est organisée par l’université Paris I (ED 441 – HICSA).

Présentation de la journée

Historiquement présentée comme un « art pour tous », la photographie est associée aux valeurs démocratiques. Qu’en est-il, cependant, de ses relations avec le capitalisme dont elle est contemporaine ? Sur le plan économique et culturel, la production des photographies met-elle en jeu des valeurs différentes de celles que lui attribuaient les promoteurs de l’invention au XIXe siècle ? Associée au monde des images, aux enjeux politiques du pouvoir, aux formes de propagande . . . → En lire plus

Appel à communication : « Ce que fait le concept à l’œuvre » (Paris, 7 octobre 2017)

Journée d’études Marges n° 27

« Ce que fait le concept à l’œuvre »

Rejetant l’idée d’un art qui serait conceptuel, Gérard Genette affirme, dans L’Œuvre de l’art, qu’il n’y a que des œuvres conceptuelles, puisque « l’état conceptuel » est présent hypothétiquement au sein de chaque œuvre et se vérifie au « coup par coup, œuvre par œuvre, et selon une relation fluctuante entre l’intention de l’artiste et l’attention du public, ou plutôt du récepteur individuel » (Genette ; 1994).

La formule « art conceptuel » désigne communément le groupe restreint d’artistes new-yorkais travaillant à partir des années 1960 autour de Seth Siegelaub et sa définition met habituellement en avant le primat du concept sur la forme et l’art comme objet de l’art. Elle a pu être . . . → En lire plus

Prolongation appel université d’été de la bibliothèque Kandinsky (Paris, 5-13 juillet)

Les sources au travail. Collections d’art et musées à l’épreuve du temps présent/ Art collections and museums in present times

La nouvelle date limite est le 9 mai 2017, avec une communication des résultats le 16 mai.

L’Université d’été de la Bibliothèque Kandinsky est un programme du Centre Pompidou qui se déroule dans l’espace public du musée. Elle a pour objet les sources de l’art moderne et contemporain : archives, documentation écrite, photographique ou filmique, témoignages, mais aussi d’autres formes d’appropriation artistique de la production documentaire. Initiative interdisciplinaire, l’Université d’été de la Bibliothèque Kandinsky réunit de jeunes chercheur.e.s : historiens et historiens de l’art, anthropologues et sociologues, artistes, critiques, . . . → En lire plus

Appel à communication : « L’Image consommée : excès, limites et transformations » (Montréal, 16-17 novembre 2017)

Dans l’introduction de son essai Le destin des images (2003), Jacques Rancière analyse les significations et transformations contemporaines des images, en se demandant s’il « n’y a pas, sous le même nom d’image, plusieurs fonctions dont l’ajustement problématique constitue le travail de l’art ? ». Face à l’hétérogénéité et la prolifération des formes visuelles qui ne peuvent être quantifiées ou étudiées dans leur totalité, la question du « comment » s’impose. De quelle(s) manières nous approprions-nous les images que nous regardons ? Quels types de rapports ou de réponses artistiques sont générés? Dans le sillage de cette réflexion, la cinquième édition du colloque Arts et médias de l’Université de . . . → En lire plus

Conférence « Précisions sur un état présent de l’architecture » (Paris, 9 mai 2017)

Dans une lettre qu’il adressait à Louis Grodecki au sujet de Architecture gothique et pensée scolastique, Erwin Panofsky écrivait : « Des études de ce type ne peuvent se justifier qu’avec des contradictions qui les prolongent ». Assurément, beaucoup d’ouvrages suscitent un intérêt critique et appellent de semblables débats. C’est pourquoi l’Institut national d’histoire de l’art a créé, sur une proposition de Christine Mengin, le cycle À propos d’un livre d’architecture, qui a pour objet de mettre à l’honneur un ouvrage traitant d’histoire de l’architecture et/ou de la construction. Présenté par son ou ses auteurs, le volume est alors placé dans le champ critique par un discutant. Au-delà d’une simple présentation, il s’agit donc, de la part de ou des auteurs, de partager les réflexions engendrées par l’ouvrage, . . . → En lire plus

Appel à publication : « Cacher / Concealing », revue Intermédialités, n° 32 (2018)

Ce numéro d’Intermédialités propose d’examiner la relation dynamique entre formes de dissimulation et formes de détection. Sa prémisse est que le domaine du caché, et la façon de (se) cacher, se construisent en synergie avec les manières de percevoir, d’interpréter, de juger et de capter propres à un contexte et à une époque donnée. La dissimulation est une stratégie répondant à de multiples besoins : protéger ce qui est sensible, conserver un avantage stratégique, duper, éviter la réprobation sociale ou les sanctions. Les stratégies employées sont tout aussi diverses. Elles peuvent consister à rendre invisible (camouflage), à obscurcir (créer de la confusion, détourner l’attention), à donner à voir quelque chose pour . . . → En lire plus

Colloque : « La valeur de l’art » (Paris, 26-27 avril 2017)

À travers ses colloques internationaux, les Beaux-Arts de Paris offrent une tribune au milieu artistique et aux artistes en particulier, dans le concert d’idées qui agitent notre société. L’édition 2017 portera sur « La Valeur de l’art ».

Ce colloque international soulignera l’importance de cette notion plurielle, véritable mot-débat aux acceptations multiples : valeur sociale, symbolique, spirituelle, marchande, matérielle ou immatérielle. La notion de valeur pose également la question d’un jugement critique et des conditions d’évaluation des œuvres aujourd’hui.

Ce colloque donnera la parole à des personnalités d’horizons différents, incarnant des visions et des expériences singulières. Sans cloisonnement ni forme imposée, des artistes, critiques, directeurs d’institution, philosophes, théoriciens et acteurs du . . . → En lire plus

Conférence « Formes et espaces d’écoute dans l’art contemporain » (Paris, 2 mai 2017)

S’intéressant aux enjeux à la fois artistiques et sociaux des phénomènes d’attention et d’inattention, de concentration et de distraction, la théoricienne Anne Zeitz relira la pratique de l’artiste américain Max Neuhaus (1939-2009) au prisme des théories de l’attention. En guise de réponse, l’historien de l’art et commissaire Daniele Balit reviendra sur l’exposition Max Feed tenue au Frac Franche-Comté en 2016, qui abordait l’héritage de Max Neuhaus, et en particulier la notion de topographie perceptive. Anne Zeitz est la lauréate 2016 de l’aide à la mobilité mise en place par l’INHA et l’Institut français en partenariat avec le ministère de la Culture et de la Communication – Direction générale . . . → En lire plus

Journée d’étude : « Écrire l’image. Dialogues en histoire de la photographie autour des sources et de leurs usages » (Archives nationales, Pierrefitte-sur-Seine, 20 avr. 2017)

Les Archives nationales organisent une journée d’étude à l’occasion de leur participation au Mois de la Photo du Grand Paris 2017. La publication de l’ouvrage De l’image fixe à l’image animée (1820-1910) : actes des notaires de Paris pour servir à l’histoire des photographes et de la photographie en 2015, en est un point de départ, ainsi que l’exposition En avion au-dessus de…, dialogues entre Mathieu Pernot et le fonds LAPIE, présentée du 4 avril au 19 septembre 2017 sur les deux sites des Archives nationales. L’objectif de cette journée est de croiser différentes approches sur les sources, écrites ou imagées, qui enrichissent une histoire du visuel et leurs usages dans . . . → En lire plus

Colloque international Toward a Geography of Architectural Criticism: Disciplinary Boundaries and Shared Territories. Paris, 3-4 avril 2017

Institut National d’Histoire de l’Art, Académie d’Architecture, Paris, 3-4 avril 2017 Mapping Architectural Criticism Third International Symposium: Architectural Criticism 20th and 21st Centuries, a Cartography (ANR-14-CE31-0019-01) Université Rennes 2, Archives de la Critique d’art – Agence Nationale de la Recherche

Ce colloque international s’inscrit dans le Programme ANR Mapping Architectural Criticism (2015-2017), dont l’objectif est de développer un champ de recherche sur la critique architecturale des dernières décennies du XIXe siècle à aujourd’hui. Il débattra deux questions clé, relatives aux « géographies » de la critique d’architecture : ses frontières disciplinaires et ses territoires partagés, notamment avec la critique d’autres disciplines, depuis les dernières . . . → En lire plus

Conférence : Éric Michaud « Mimésis et automimésis. Sur deux anthropologies du développement de l’art aux 19e et 20e siècles. » (Paris, 25/04/17)

Le Centre allemand d’histoire de l’art a le plaisir de vous convier à la conférence d’Éric Michaud : « Mimésis et automimésis. Sur deux anthropologies du développement de l’art aux 19e et 20e siècles. »

Souvent niée, parfois même activement combattue par l’anthropologie et l’histoire de l’art depuis la fin du 18e siècle, l’idée d’une porosité des frontières et des identités a fait naître deux conceptions antinomiques de l’art : l’une fondée sur l’automimésis, selon laquelle chaque peuple produit un art à sa ressemblance ; l’autre fondée à l’inverse sur les effets d’altération induits par la confrontation et la fluidité des identités. La conférence examinera les paradoxes de chacune . . . → En lire plus

Appel à communication : « Aggression, Transgression, and The Avant-garde » (Edimburg, 6 juin 2017)

Aggression, Transgression, and the Avant-garde (Edinburgh, 6 Jun 17) University of Edinburgh

Deadline: Apr 14, 2017

A One-Day Interdisciplinary Conference at the University of Edinburgh « The twentieth century will undoubtedly have discovered the related categories of exhaustion, excess, the limit, and transgression – the strange and unyielding form of these irrevocable movements which consume and consummate us. » (Michel Foucault, ‘Language, Counter-Memory, Practice’) In the political tumult of the twentieth century, an era which saw humanity face the worst excesses of war, revolution, fascism, capitalism, and communism, the arts have provided a constant critique of the social order, and not always politely. This one-day conference explores the historic role of . . . → En lire plus

2èmes rencontres AHA : « Restaurer ou réhabiliter l’architecture, XIXe-XXIe siècle : une mise en perspective historiographique » – Paris – 23 et 24 mars 2017

L’Association des Historiens de l’Architecture organise ses Deuxiemes Rencontres les 23 et 24 mars 2017 à Paris

Lieu : INHA, 6 rue des Petits Champs, 75002 Paris (23 mars) et École nationale supérieure d’architecture Paris-Val de Seine, 3 quai Panhard et Levassor, 75013 Paris (24 mars)

 

Accédez au programme : cliquez ici

Conférence des Lundis numériques « Les archives du Web, patrimoine et histoire » (Paris, 10 avril 2017)

L’INHA effectue depuis plusieurs années une veille active dans le domaine des humanités numériques avec un accent porté sur ce qui touche au domaine visuel. De nombreux contacts et échanges sont régulièrement établis entre les différentes composantes de l’établissement et diverses équipes sur des problématiques et des projets concernant les enjeux, les représentations, les aspects techniques ou les questions juridiques liées à l’histoire de l’art et à l’image.

Description de la séance

En 2016 la fondation Internet Archive célèbre les vingt ans et la BnF et l’Ina les dix ans du dépôt légal du Web en France. Les archives du Web sont aujourd’hui un objet patrimonial identifié, pris en . . . → En lire plus