Colloque international : Peindre à Rouen au XVIe siècle (Université de Genève, 28-29 avril 2017)

Amorcé à l’Université de Genève dès 2010, le programme Peindre en France à la Renaissance cherche à reconstruire la dynamique de la peinture produite dans le royaume de France aux XVe et XVIe siècles, en tenant compte de toutes les techniques impliquées par le métier du peintre. Il a déjà généré cinq volumes publiés aux éditions Silvana et qui forment collection. Les deux premiers (2011-2012) ont fixé le cadre méthodologique. Les trois suivants se sont focalisés sur d’importants foyers artistiques : Lyon (2014), Troyes (2015) et Dijon (2016). Le présent colloque, sixième de la série, vise à reconstituer la peinture produite à Rouen, . . . → En lire plus

Appel à candidatures : Atelier doctoral « APPRENTISSAGES ET TRANSMISSION DES SAVOIR-FAIRE » (Arezzo – Fraternita dei Laici 3-7 juillet 2017)

Xe Atelier doctoral « Sources pour l’histoire économique européenne (XIIIe-XVIIIe siècles)

APPRENTISSAGES ET TRANSMISSION DES SAVOIR-FAIRE

Arezzo – Fraternita dei Laici, 3-7 juillet 2017

Les Universités de Lille (laboratoire IRHiS) et de Rouen (laboratoire GRHIS), en collaboration avec l’ANR, l’IUF, le Grand Réseau de Recherche-CSN, l’Université Paris-7 « Denis Diderot », l’Institut d’histoire moderne et contemporaine (CNRS-ENS-Université Paris-1), la Fraternita dei Laici d’Arezzo et l’Université de Sienne (DSFUCI d’Arezzo) proposent 15 bourses pour des jeunes chercheurs – étudiants en Master 2, doctorants ou post-doctorants de la Communauté européenne – travaillant sur des thèmes tels l’apprentissage, la transmission des savoir-faire, et leur relation avec le . . . → En lire plus

Appel à publication : « Femmes au travail : quelles archives visuelles? » revue Images du travail, Travail des images, n°6 (2017)

images_travailFemmes au travail : quelles archives visuelles ?

Appel à propositions d’articles pour le n° 6 de la revue Images du travail, Travail des images

Numéro coordonné par Marianne Cailloux, Françoise F. Laot et Anne Monjaret

Que nous apprennent les archives visuelles sur l’histoire des femmes et du genre, sur celle des rapports sociaux de sexe au travail, sur les silences de l’histoire ?

Présentation de la revue Appel complet

. . . → En lire plus

Lumière et éclairage de l’espace cultuel : perception et réception des images – INHA

Cycle « Visibilité et présence de l’image dans l’espace ecclésial »

Dans le cadre du programme de recherche IMAGO-EIKΩN Regards croisés sur l’image chrétienne médiévale entre Orient et Occident (Labex RESMED, HiCSA)

Ce programme s’inscrit dans une action collaborative montée avec le domaine médiéval de l’INHA, porté par Isabelle Marchesin.

L’analyse des images dans l’espace ecclésial au Moyen Âge implique une large prise en compte du contexte monumental et rituel. Depuis les années 1980, la recherche a bénéficié de l’apport des études sur la liturgie pour en faire un aspect prééminent dans l’analyse et l’interprétation du décor. Les recherches se tournent aujourd’hui davantage vers la réception du figuré, suscitant des interrogations sur la visibilité des images et leur degré de lecture.

Aussi . . . → En lire plus

Remise du prix Marc de Montalembert 2016 – INHA

Pour la septième année, la Fondation Marc de Montalembert a décerné, en association avec l’Institut national d’histoire de l’art, le prix Marc de Montalembert qui soutient l’achèvement d’un travail de recherche d’un jeune chercheur d’un pays méditerranéen portant sur l’histoire des arts de la Méditerranée.

La lauréate est Dominique Barcat, docteur en histoire de l’université Paris 13. Son projet de recherche s’intitule «L’Égypte dans la méditerranée au 1er millénaire avant Jésus-Christ : Réévaluer la place de l’Egypte dans l’histoire méditerranéenne à travers l’histoire des «réseaux» et l’archéologie des milieux littoraux et insulaires».

Madame Barcat sera accueillie à l’INHA au sein du domaine Histoire de l’art / histoire de l’archéologie, sous la responsabilité de Martine Denoyelle. Le prix sera remis par Madame Guillemette Andreu-Lanoë, conservateur . . . → En lire plus

Les Grandes expositions des musées de la Ville de Paris – INHA – 11 et 12 mars 2016

Organisé par Paris Musées et l’Institut national d’histoire de l’art.

Ce nouveau colloque tente de « dessiner une coupe » plutôt que de faire un bilan des expositions dans les musées de la Ville de Paris où elles ont souvent joué un rôle moteur, dans un rapport d’émulation, voire de compétition, avec les grands musées de l’État, face auxquels, ceux de la Ville affirmaient leur vitalité et des partis-pris autres.

Le colloque sera organisé selon quatre thématiques réparties sur autant de demi-journées :

 

La place que les expositions peuvent être amenées à tenir dans les relations internationales lorsque le moment de leur programmation prend sens dans un contexte politique. Le rapport dialectique entre expositions et collections qui tend à se modifier. Longtemps . . . → En lire plus

Mise en ligne du « Dictionnaire des élèves architectes de l’École des beaux-arts (1800-1968) »

EBA%20atelier%20Edmond%20PaulinLa mise en ligne du Dictionnaire des élèves architectes de l’École des beaux-arts (1800-1968) est achevée.

Basé sur le dépouillement exhaustif des neuf registres matricules qui dressent la liste des élèves admis dans la section d’architecture de l’École des beaux-arts, promotion après promotion et dans l’ordre de leur classement, le Dictionnaire recense exactement 18 156 noms.

Ce chiffre comprend en sus quelques dizaines élèves entrés à l’École par équivalence, entre l’Occupation et 1968, et qui, bien qu’ayant échappé à l’attention du secrétariat, y ont suivi une scolarité, parfois jusqu’au diplôme.

C’est toute l’histoire de l’École des beaux-arts qui se déroule à travers ces biographies, depuis le rattachement de l’enseignement de . . . → En lire plus

Projection / débat – « A mon seul désir »

A monGB seul désir, 2015 © Danielle Voirin

Gaëlle Bourges en collaboration avec Les Cinquièmes Rencontres de da Galerie Colbert sont heureux de vous présenter en clôture de la journée « Autour de la tenture de la Dame à la Licorne : Féminité, désir, allégorie.», le samedi 30 janvier 2016 : A mon seul désir

A mon seul désir convoque les six panneaux de la célèbre tapisserie connue sous le nom de La Dame à la licorne, qui présente deux jeunes filles dans différentes postures, toujours flanquées d’une licorne, au milieu d’une multitude d’animaux et de fleurs – vraisemblablement une allégorie des cinq sens augmentée d’un sixième, . . . → En lire plus

Appel à communication : « L’Ouest américain : une appropriation française » (Paris, 22-23 mars 2016)

Journées d’études – 22-23 mars 2016 L’Ouest américain: une appropriation française

(English version below)

«Western : Rien de plus exotique pour un Européen que ce terme qui évoque les paysages de l’Ouest américain, parcourus de cow-boys et d’Indiens. »

Jacques Portes, Une fascination réticente. Les États-Unis dans l’opinion française, 1870-1914, Nancy : Presses Universitaires de Nancy, 1990, p. 85.

Annonçant la venue du spectacle de Buffalo Bill à Paris en 1889, The New York Times précisait qu’il serait « adapté pour s’accorder aux idées françaises ». Qu’étaient donc ces « idées françaises » et quelles représentations et projections de l’Ouest américain contenaient-elles ? Ces deux journées s’attacheront à répondre à cette question en étudiant la réception des idées et des images de l’Ouest américain en France . . . → En lire plus

Séminaire « La Mode masculine 1820-1970 : sources d’étude »

6e séanVIVCOL-20141126151443ce du séminaire du programme « Histoire de la Mode et du Vêtement »

Stéphane Guégan, conservateur, Musée d’Orsay James Tissot entre haute culture et haute couture —— Philippe Thiébaut, INHA La garde-robe d’un homme ordinaire dans le Paris haussmannien : effigies masculines de Gustave Caillebotte —— Sandrine Brula, conservateur en chef, ou Marie-Eve Bouillon, chargée d’études documentaires, Mission Photographie, Archives nationales, et Vivien Richard, conservateur, Département de l’Exécutif et du Législatif, Archives nationales Mode masculine à la Présidence, de Vincent Auriol à Georges Pompidou : sources et essai typologique —— Anaïs Romand, costumière, et Daniel Bihin, tailleur Corps contemporain/costumes et films d’époque

Pour en savoir plus, . . . → En lire plus

Présentation de l’ouvrage « L’Univers à Paris » d’Ahmad Zaki

univers-paris-1900-editions-normaRencontre autour de l’exposition universelle de 1900 à l’occasion de la parution d’Ahmad Zaki, L’Univers à Paris. Le regard d’un Égyptien sur l’Exposition universelle de 1900.

En présence de deux auteurs, Mercedes Volait et Alice Thomine-Berrada, et en conversation avec Bertrand Lemoine

8 décembre 2015 – 18h-20h Galerie Colbert Salle Vasari Institut national d’histoire de l’art entrée libre 2, rue Vivienne 75002 Paris

Pour en savoir plus, cliquez ici

Conférence du Quadrilatère – Catalogue de la 14e exposition de la Sécession viennoise (1902)

secession_OK_retouche_104,1x151,283mm Gravure sur bois et modernité : le catalogue de la 14e exposition de la Sécession viennoise (1902). Don de la Société des amis de la bibliothèque d’art et d’archéologie. Deuxième séance des Conférences du Quadrilatère. – Nathalie Muller, bibliothécaire, responsable de la collection d’estampes modernes, INHA, collections Jacques Doucet

– Philippe Thiébaut, conservateur général du patrimoine, conseiller scientifique, INHA

La quatorzième exposition de la Sécession viennoise, fondée en 1897, est certainement l’une des plus marquantes du groupe. Présentée d’avril à juin 1902 dans le célèbre bâtiment construit par Joseph-Maria Olbrich, elle avait été conçue autour d’un double hommage à Beethoven, célébré à la fois par . . . → En lire plus

Journée d’études : « Modèles clastiques. Manipuler pour comprendre » (Tourcoing, 3 décembre 2015)

desobjetsdesimagesdesgestes08-978x576Cette journée s’attachera à l’histoire des modèles didactiques dits « clastiques », envisagée depuis leur première apparition jusqu’aux approches numériques contemporaines. À une échelle souvent agrandie et dans des matériaux variables (bois, papier mâché, papier plié et découpé, « carton pierre », etc.), ces outils pédagogiques figuraient des plantes, des animaux, des corps écorchés entiers ou sous forme de fragments. L’utilisateur pouvait manipuler les différentes pièces, les démonter, les remonter, explorer et étudier les formes, les tailles, toutes les faces, et les rapports respectifs. Les couleurs comme l’apparence tactile de tous les détails étaient restituées pour évoquer au plus près les sensations du réel. Ces supports pédagogiques légers et plus ou moins résistants utilisés dès le XVIe . . . → En lire plus

Séminaire « Qu’est-ce que le numérique fait au visuel ? »

9e séance du sévisuel_web_SEM Archéologie des Médiasminaire « Archéologie des médias et histoire de l’art ».

Séminaire de recherche du programme « Art contemporain et cinéma » organisé en partenariat avec l’université Paris 3 (LIRA).

Lisa Gitelman, “A Media History of Word vs. Image” Cette communication porte sur la lutte pérenne entre les signes linguistiques et picturaux à travers l’angle de l’histoire des médias. Plutôt qu’insister sur les différences essentielles entre les mots et les images, on prendra en considération les apports technologiques propres à la reproduction et la transmission de chacun, en s’appuyant en particulier sur une version récente de “Moby Dick” en emoji : “Emoji Dick”.

Jacob Gaboury, . . . → En lire plus

Séminaire « MediaArtHistories »

8e séancvisuel_web_SEM Archéologie des Médiase du séminaire « Archéologie des médias et histoire de l’art ».

Séminaire de recherche du programme « Art contemporain et cinéma » organisé en partenariat avec l’université Paris 3 (LIRA).

Oliver Grau, “DIGITAL ARTS COMPLEX EXPRESSION. MediaArtHistories and its Impact on Democracy, Archives and Humanities”.

Résumé : Dans la tradition humaniste, l’Art numérique a la capacité unique de répondre aux défis numériques de nos temps complexes au sein du médium même qui les façonne, alors que les médias artistiques traditionnels offrent principalement des approches métaphoriques. Ainsi, l’Art numérique est la forme artistique avec le plus haut potentiel de visualisation de nos sociétés de l’information, avec . . . → En lire plus

Séminaire « Fates of the Figural. A Media Archaeology of Dürer’s Graphic Style »

visuel_web_SEM Archéologie des MédiasSéminaire de recherche du programme « Art contemporain et cinéma » organisé en partenariat avec l’université Paris 3 (LIRA).

Helga Lutz Bernhard Siegert

Helga Lutz a étudié l’histoire de l’art, la philosophie et la littérature à Londres, Heidelberg et Berlin. Maître de conférences à l’université d’Erfurt en Littérature générale et comparée, elle enseigne depuis 2014 à la Bauhaus-Universität de Weimar, où elle co-dirige avec Bernard Siegert un projet de recherche sur la théorie des médias et l’histoire du trompe-l’œil dans la peinture flamande. Elle a publié une monographie sur la relation entre texte, dessin et écriture dans l’œuvre d’Unica Zürn.

Bernhard Siegert est un théoricien et historien . . . → En lire plus

Séminaire « Made in Algeria – Généalogie d’un territoire » – « D’une guerre l’autre » – Entretien avec Laurence Bertrand Dorléac

Il s’agira de réfléchir à la manière dont des œuvres de Niki de Saint-Phalle, Raymond Hains, Jacques Villeglé, Jean-Jacques Lebel et d’autres révèlent les liens visibles et invisibles entre la seconde guerre mondiale et la guerre d’Algérie.
Laurence Bertrand Dorléac est historienne de l’art, professeure à Sciences po où elle dirige le séminaire Arts et Sociétés et où elle publie La Lettre du séminaire. Elle est l’auteur de nombreux textes dont : L’art de la défaite, Seuil, 1993 ; Art of the Defeat, traduction en anglais par Jane Mary Todd, Getty Research Institute, 2008 ; rééd., 2010, 2012 ; L’ordre sauvage. Violence, dépense . . . → En lire plus

Conférence du Quadrilatère – Jacques Devaulx, premières oeuvres

– JeDevaulx_OKan-Yves Sarazin, directeur du département des Cartes et plans, BnF

– Véronique Hauguel et Elisabeth Hébert, historiennes des sciences, Association Sciences en Seine et patrimoine

En 1583, le pilote havrais Jacques Devaulx rédige un splendide traité de navigation conservé au département des Manuscrits de la BnF sous le titre Les premières oeuvres de Jacques Devaulx. En s’appuyant sur des ouvrages imprimés largement diffusés, ce manuscrit développe les techniques de navigation en usage, propose des cartes qui s’inscrivent dans la dynamique du Nouveau Monde, et cherche des solutions pour répondre aux grands problèmes de navigation du présent siècle. Ce traité mêle esthétique et discours technique. De belles lettrines décorées ou . . . → En lire plus

Rencontre – « Le livre numérique enrichi »

Le livre numérique enrichi invite à repenser les formes du livre et les manières de présenter les contenus. Au même titre que la photographie qui, en investissant l’édition d’art, a renouvelé le regard sur les œuvres, le numérique réinvente le livre d’art : applications, e-catalogues et e-albums offrent des possibilités inédites de visualisation des œuvres, enrichies par des contenus multimédias proposant de nouvelles médiations. Pour autant, le livre numérique d’art cherche encore ses formes et ses usages, faisant place aux expérimentations. La diversité des formats, qui peut être un frein pour les éditeurs, offre l’occasion de penser de nouveaux modes de scénarisation et de proposer des parcours de lecture originaux. À travers des exemples et des prototypes réalisés par les étudiants de Paris 8 dans le cadre des ateliers-laboratoires IDEFI-CréaTic, . . . → En lire plus

Projection Lanterne magique – « Faust magicien »

Invitation Projection Lanterne Magique_Page_1À l’occasion de la 5e édition du Festival de l’histoire de l’art, qui s’est tenue les 29, 30 et 31 mai 2015 à Fontainebleau, l’INHA a commandé à Noëlle Renaude un texte pour redonner vie au Faust Magicien, lanterne magique créée en 1929, tandis qu’une nouvelle partition a été confiée à Ignacio Plaza Ponce. Parmi les spectacles offerts lors du Bal des Matières aux invités de Charles et Marie-Laure de Noailles, Jean Hugo a peint, dans un style néo-Renaissance, trente-deux plaques de verre, sur un livret du musicologue Louis Laloy et une musique originale de Georges Auric, malheureusement perdus. Ces plaques de verre, acquises et . . . → En lire plus