Appel à candidatures : Atelier doctoral « APPRENTISSAGES ET TRANSMISSION DES SAVOIR-FAIRE » (Arezzo – Fraternita dei Laici 3-7 juillet 2017)

Xe Atelier doctoral « Sources pour l’histoire économique européenne (XIIIe-XVIIIe siècles)

APPRENTISSAGES ET TRANSMISSION DES SAVOIR-FAIRE

Arezzo – Fraternita dei Laici, 3-7 juillet 2017

Les Universités de Lille (laboratoire IRHiS) et de Rouen (laboratoire GRHIS), en collaboration avec l’ANR, l’IUF, le Grand Réseau de Recherche-CSN, l’Université Paris-7 « Denis Diderot », l’Institut d’histoire moderne et contemporaine (CNRS-ENS-Université Paris-1), la Fraternita dei Laici d’Arezzo et l’Université de Sienne (DSFUCI d’Arezzo) proposent 15 bourses pour des jeunes chercheurs – étudiants en Master 2, doctorants ou post-doctorants de la Communauté européenne – travaillant sur des thèmes tels l’apprentissage, la transmission des savoir-faire, et leur relation avec le . . . → En lire plus

Appel à communication : « Apprenticeship, work and creation in early modern Europe » (Paris, novembre 2017)

« Apprenticeship, work and creation in early modern Europe »

Coordinatrices : Anna Bellavitis (Université de Rouen Normandie-GRHIS / IUF), Valentina Sapienza (Université de Lille 3-IRIHS)

Il n’est pas nécessaire de rappeler l’importance fondamentale pour toute société et à toutes les époques de la formation des jeunes, qu’elle advienne à l’intérieur des familles, à l’école ou par le biais de l’apprentissage. De nombreuses recherches ont, dans les dernières années, attiré l’attention des historiens et historiennes de la société sur la complexité de la relation d’apprentissage dans l’Europe moderne, et c’est à partir de ce constat que nous ouvrons un appel à communications dans le cadre du Congrès du Réseau Européen d’Histoire du Travail, qui se tiendra à Paris en novembre 2017.

Le thème de l’apprentissage est, par sa nature même, . . . → En lire plus

Appel à publication : « Le peintre, le tableau et son accrochage », Revue exPosition, n° 3, 2017

logo rond-noirAppel en cours pour le dossier thématique du numéro 3 : « Le peintre, le tableau et son accrochage »

Coordinatrice du dossier : Hélène Trespeuch

Le tableau est par définition « une œuvre picturale réalisée sur un support autonome » (http://www.cnrtl.fr/definition/tableau). Ainsi, à la différence de la fresque par exemple, le tableau est un type de peinture qui peut être transporté, déplacé. Un lien essentiel associe donc le tableau à son autonomie spatiale : en tant qu’objet mobile, sa compréhension et son appréciation n’appellent pas, a priori, la prise en considération du lieu spécifique dans lequel il est présenté. Son encadrement, . . . → En lire plus

Interview des fondatrices de « Journal18 » à l’occasion de la sortie du 1er numéro (Printemps 2016)

Journal18-SocialMedia-Profile1A l’occasion de la sortie du 1er numéro de Journal18 <http://www.journal18.org/>, leurs fondatrices – Noémie Etienne, Meredith Martin et Hannah Williams* – nous ont accordé une interview pour nous en dire un peu plus sur cette nouvelle revue consacrée à l’art du 18e siècle qui a la particularité d’être entièrement online :

Pourquoi une nouvelle revue ? qu’est-ce qui vous a motivé à créer Journal18?

L’idée est partie d’un simple constat : il n’y avait pas de journal consacré entièrement à l’art et la culture matérielle du 18e siècle, que ce soit imprimé ou en ligne. Nous avons donc souhaité créer un espace pour . . . → En lire plus

Journée d’études « Lectures et relectures du passé, XVIIIe-XXIe siècles »

2015_CO_POITIERS-Couv_webLa référence à l’Antiquité classique est continue au cours des périodes modernes et contemporaines, et l’on n’a pas fini d’explorer les résurgences, les citations, les emprunts plus ou moins conscients, plus ou moins explicites, voire les manipulations auxquels se livrent les artistes à cet égard. D’autres antiquités, d’autres passés, éloignés dans le temps comme dans l’espace, sont aussi interrogés et explorés – le Moyen-Age offre une source tantôt rejetée tantôt fascinante. Et chaque époque entretient avec celle qui la précède une relation complexe de filiation et d’opposition. L’éclectisme et les néo-styles rebondissent de siècle en siècle, souvent accusés, mais peut-être à tort de freiner les avant-gardes.

La journée d’étude, qui . . . → En lire plus

Présentation du Répertoire des Sculptures françaises dans les Collections publiques américaines (1500-1960)

Renco5 Rodin Philadelphiantre avec Laure de Margerie, auteur du répertoire, et Claire Barbillon (université de Poitiers), François Blanchetière (musée Rodin), Matthieu Chambrion (Conservateur du patrimoine – chercheur, Direction de l’Inventaire du Patrimoine, Région Centre), Anne-Lise Desmas (J. P. Getty Museum), Claire Maingon (université de Rouen), Charlotte Quiblier (Ecole du Louvre/Videomuseum).

Illustration : Auguste Rodin, Danaid, 1885-1902, marble, Philadelphia, Rodin Museum, Gift of Alexander Harrison to the Pennsylvania Academy of the Fine Arts in 1902 and purchased by the Philadelphia Museum of Art with the Annenberg Fund for Major Acquisitions, and other Museum funds, 2003-4-1 (photo: Rodin Museum, Philadelphia).

18 novembre 2015 – 18h Salle Vasari, Galerie Colbert, 1er étage 2, . . . → En lire plus

Conférence du Quadrilatère – Jacques Devaulx, premières oeuvres

– JeDevaulx_OKan-Yves Sarazin, directeur du département des Cartes et plans, BnF

– Véronique Hauguel et Elisabeth Hébert, historiennes des sciences, Association Sciences en Seine et patrimoine

En 1583, le pilote havrais Jacques Devaulx rédige un splendide traité de navigation conservé au département des Manuscrits de la BnF sous le titre Les premières oeuvres de Jacques Devaulx. En s’appuyant sur des ouvrages imprimés largement diffusés, ce manuscrit développe les techniques de navigation en usage, propose des cartes qui s’inscrivent dans la dynamique du Nouveau Monde, et cherche des solutions pour répondre aux grands problèmes de navigation du présent siècle. Ce traité mêle esthétique et discours technique. De belles lettrines décorées ou . . . → En lire plus

Journée d’étude : « L’architecture des Ingénieurs » (Versailles, 10 octobre 2015)

L'Architecture des ingénieursL’architecture des ingénieurs, 1650-1850 : Paris, provinces et capitales européennes

Les années 1980 furent propices à l’étude du travail des ingénieurs : en 1981, Anne Blanchard publiait un Dictionnaire des ingénieurs militaires actifs en France entre 1691 et 1791, témoignant par son volume de l’importance de leur activité, tandis qu’en 1988, Antoine Picon, dans son ouvrage Architectes et ingénieurs au siècle des Lumières, accordait enfin aux ingénieurs des Ponts l’attention qu’ils méritaient et examinait leur formation et leurs méthodes de travail au regard de celles des architectes de l’Académie royale d’architecture.

Au-delà des programmes attendus, fortifications, ouvrages hydrauliques, ponts et routes, les ingénieurs, militaires et des Ponts et Chaussées, honorèrent des commandes dans le domaine de l’architecture publique monumentale, . . . → En lire plus

Les acteurs de la rocaille

142366564354db69eb83295Colloque international organisé par l’INHA, en partenariat avec le Centre François‐Georges Pariset – EA 538 de l’université Bordeaux Montaigne, le laboratoire TELEMME de l’université Aix‐ Marseille et le Ghamu.

L’étude des arts décoratifs fédère aujourd’hui une large communauté de chercheurs et engage, par-delà l’histoire artistique des objets et des décors, des spécialités et des compétences variées (littérature, critique, esthétique, sociologie, visual studies, gender studies). Dans la perspective des travaux d’envergure menés sur la production rocaille de certains grands ornemanistes (Jacques de Lajoüe, Juste-Aurèle Meissonnier, François Boucher), le colloque « Les acteurs de la rocaille » entend opérer un retour à l’objet tout en mettant à profit les récentes conclusions . . . → En lire plus

Appel à communication: « L’architecture et l’urbanisme des ingénieurs, 1650-1850 Paris, province et capitales européennes. »

Douceur, projet de fontaine, BNFLes années 1980 furent propices à l’étude du travail des ingénieurs : en 1981, Anne Blanchard publiait un Dictionnaire des ingénieurs militaires actifs en France entre 1691 et 1791, témoignant par son volume de l’importance de leur activité, tandis qu’en 1988, Antoine Picon, dans son ouvrage Architectes et ingénieurs au siècle des Lumières, accordait enfin aux ingénieurs des Ponts l’attention qu’ils méritaient et examinait leur formation et leurs méthodes de travail au regard de celles des architectes de l’Académie royale d’architecture.

Au-delà des programmes attendus, fortifications, ouvrages hydrauliques, ponts et routes, les ingénieurs, militaires et des Ponts et Chaussées, honorèrent des commandes dans . . . → En lire plus

Colloque : « Topoi et anecdotes artistiques : fortune, forme, fonction, de l’Antiquité au XVIIIe siècle » (Paris, 15-17 octobre 2015)

Affiche colloque PIFTopoi et anecdotes artistiques : fortune, forme, fonction, de l’Antiquité au XVIIIe siècle Paris, École Normale Supérieure, Salle Dussane, 15-17 octobre 2015

JEUDI : L’ANECDOTE ENTRE ART DU DISCOURS ET PRATIQUE DE LA PEINTURE

Matinée. Présidence : Pierre Caye L’anecdote : cadres 9h. Ouverture 9h10. Emmanuelle Hénin (Université de Reims) : « Introduction. L’anecdote comme palimpseste » 9h35. Pedro Duarte (Aix-Marseille Université) : « La fiction de discours dans les anecdotes relatives aux sculpteurs et peintres antiques » 10h. Giovanni Lombardo (Université de Messine) : « Timanthe et l’art de peindre kat’émphasin » 10h25. Discussion et pause 11h20. Stanislas Kuttner-Homs (Université de Caen) : « Rhétorique des arts et art de la rhétorique : les anecdotes de peintres et . . . → En lire plus

Colloque « Antoine Desgodets, entre théorie et pratique. Les nouveaux savoirs de l’architecte moderne » (Paris, 24-25 novembre 2014)

Affiche colloque DesgodetsL’architecte Antoine Desgodets (1653-1728), surtout connu pour Les Édifices antiques de Rome, son oeuvre savante majeure émanant d’une commande royale, et pour Les Loix des bâtiments, ouvrage juridique posthume inaugurant une nouvelle discipline, reste encore peu étudié. S’il est avant tout théoricien, on lui reconnaît un véritable goût pour le dessin et il réalisera, dans ses fonctions de contrôleur du Roi, de nombreux relevés, parfois assez techniques. Pourtant, en l’état du savoir actuel, on ne lui connaît que peu de réalisations architecturales.

Ce colloque international fait suite au projet d’édition des cours inédits qu’Antoine Desgodets professa à l’Académie d’architecture de 1719 à 1728 ( . . . → En lire plus

Journée d’étude: L’architecture des ingénieurs, 1650-1850 (Versailles, Bibliothèque municipale, 8 novembre 2014)

Sans-titre1Organisée par les universités Bordeaux-Montaigne, Paris-Sorbonne, Paris-Ouest, avec le concours du Ghamu

Les années 1980 furent propices à l’étude du travail des ingénieurs : en 1981, Anne Blanchard publiait un Dictionnaire des ingénieurs militaires actifs en France entre 1691 et 1791, témoignant par son volume de l’importance de leur activité, tandis qu’en 1988, Antoine Picon, dans son ouvrage Architectes et ingénieurs au siècle des Lumières, accordait enfin aux ingénieurs des Ponts l’attention qu’ils méritaient et examinait leur formation et leurs méthodes de travail au regard de celles des architectes de l’Académie royale d’architecture.

Au-delà des programmes attendus, fortifications, ouvrages hydrauliques, ponts et routes, les ingénieurs, militaires et des Ponts . . . → En lire plus

Ornements – XVe-XVIIIe siècles. Chefs-d’oeuvre de la collection Jacques Doucet

2014-EXPO-ornement-visuelExposition du 3 octobre au 31 décembre 2014 14h30 – 19h30 Galerie Colbert Salle Roberto Longhi entrée libre

Accès : 6, rue des Petits-Champs ou 2, rue Vivienne 75002 Paris

La Bibliothèque de l’Institut national d’histoire de l’art, héritière de la Bibliothèque d’art et d’archéologie créée par le couturier Jacques Doucet (1853-1929) à partir de 1908, est aujourd’hui riche de plus de 25 000 estampes d’ornement, réunies en près de 700 volumes. Son fonds d’estampes couvre la production, tant française qu’italienne ou allemande, du XVIe au XVIIIe siècle. Sources importantes pour les historiens des arts décoratifs, de l’architecture, de l’estampe, ces œuvres ont fait l’objet d’un catalogage informatisé et . . . → En lire plus

Appel à communication: « Jeux, sports et loisirs en France à l’époque moderne (16e-19e siècles) »

football-1872La manière dont les Hommes se sont exercés, divertis et ont pratiqué des activités sportives est intimement liée aux grandes transformations qui se sont opérées dans la société occidentale à travers les âges. Plus que de simples miroirs, les jeux, les sports et les loisirs sont étroitement liés aux fondements économiques, sociaux, culturels et politiques d’une époque donnée, ils en partagent aussi les mutations. La nouveauté première de cette rencontre est d’aborder conjointement ces trois thématiques en longue durée. On ne peut étudier les sports sans prendre en compte les jeux et les loisirs (Corbin 1995, Vigarello 2002), car ce qui est sport pour les uns devient un loisir . . . → En lire plus

Appel à candidature : Bourse Art et Architecture en Europe XIIIe-XVIIe siècles. University of London

London Application deadline: May 31, 2013

PhD Studentship, Birkbeck, University of London. European Art or Architecture 13th to 17th Century

Outstanding candidates for part-time postgraduate research in the field of European Art or Architecture from the thirteenth to the seventeenth century are invited to apply for The Murray Research Studentship. The studentship, based in the Department of History of Art and Screen Media and supported by the Murray Bequest, covers part-time fees for a period of five years.

Contact and further information details Dr Robert Maniura (r.maniura@bbk.ac.uk)

http://www.bbk.ac.uk/arts/research/research-bursaries/murray-research-studentship

Application Deadline 31 May 2013

Appel à contribution: L’image du maître spirituel

Si saint Augustin estime, au Ve siècle de notre ère, que Dieu seul peut être appelé Maître, il n’en reste pas moins que les hommes ont souvent éprouvé le besoin de suivre des instructeurs, des guides, des intercesseurs qui apparaissent, à travers les siècles et les cultures, comme autant d’incarnations de la figure du maître spirituel. Directeur de conscience ou gourou, père spirituel ou intellectuel, le maître captive et capture. Face à lui, le fidèle abdique-t-il sa personnalité ou, au contraire, progresse-t-il dans sa quête du salut ?

Quelle que soit la tradition dans laquelle il s’inscrit, le maître est d’abord celui qui transmet : les formes religieuses, les textes, les . . . → En lire plus

Appel à communication: « La réception des troubadours en Provence (XVIe-XVIIIe siècles) ».

La Renaissance française célèbre Pétrarque mais elle ignore les troubadours occitans. On doit leur redécouverte aux Vies des plus célèbres et anciens Poètes provensaux du Provençal Jean de Nostredame, publiées en 1575 à Lyon en français et, la même année, en italien. L’influence de cet ouvrage fondateur est considérable en France et en Europe durant les deux siècles suivants. En France, les théories de Nostredame sur l’histoire littéraire médiévale sont reprises par les érudits de la fin du XVIe et du début du XVIIe siècle, tels Claude Fauchet et Étienne Pasquier en qui on peut voir les fondateurs de l’historiographie littéraire française. À leur tour, les idées de ces érudits . . . → En lire plus

Appel à communication: « Regards croisés entre l’Angleterre et le Grand-Est de la France ».

Après le colloque des 14 et 15 juin 2013 à Strasbourg et à la Bibliothèque humaniste de Sélestat sur « Interactions religieuses de la Réforme aux Lumières », « L’Angleterre et le Grand-Est de la France : le Grand Tour » constitue le deuxième volet de la problématique des « Regards croisés entre l’Angleterre et le Grand-Est de la France ». Le colloque se tiendra les 27 et 28 septembre 2013 au château de Pange (Lorraine, département de la Moselle).

Si le Grand Tour italien qu’entreprirent les Anglais cultivés à partir de l’époque élisabéthaine a fait l’objet de nombreuses études, les pérégrinations des voyageurs anglais en Alsace, en Lorraine et le long de la vallée du Rhin sont beaucoup moins . . . → En lire plus

Journée d’étude: « Mazarinades et pamphlets :l’écriture de l’événement à Bordeaux (XVIIe-XVIIIe siècle) »

Avec les mazarinades et les pamphlets, l’écriture ne se borne pas toujours à relater l’événement, elle le crée parfois. Cette faculté caractérise un jeu avec la réalité que l’on trouve dans des libelles qui imitent des documents officiels (arrêts, ordonnances), des situations de communication réelles (harangue, lettres, journaux), ou qui s’offrent comme des fictions allégoriques, des horoscopes ou des courriers burlesques. Ce sont ces multiples rapports texte/ événement que l’on s’efforcera de préciser. Il ne s’agit pas d’interroger ce qui fonde l’événement (cf. P. Veyne, A. Farge), mais de mettre en lumière quelques manières d’écrire ou de peindre ce qui est perçu ou donné comme faisant événement.

Plusieurs pistes sont . . . → En lire plus