Appel à communication : « Ergon et Parergon » (Nice, 1-2 février 2017)

Viollet-le-Duc, Decoration interieure du chateau de Pierrefonds, XIXe siècleL’ornement a largement disparu du monde contemporain, et plus encore du panthéon de ses valeurs. Un titre célèbre d’Adolf Loos en faisait un crime (L’Ornement est un crime, 1908), et Le Corbusier voyait dans les objets décoratifs des « défroques rongées de mites » encombrantes, ridicules et malhonnêtes (L’Art décoratif aujourd’hui, 1925). Par plusieurs aspects, l’ornement contredit l’idée moderne d’art : il est accessoire alors que l’œuvre d’art se veut nécessaire ; il a une fonction, alors qu’elle n’est subordonnée à aucune ; il est destiné à autre chose que lui alors qu’elle est à elle-même sa propre fin ; il vise le beau alors que celui-ci a cessé d’être la valeur suprême de l’art. . . . → En lire plus

Appel à communication : « Preserving transcultural heritage: your way or my way ?  » (Lisbonne, 5-8 juillet 2017)

Your Way ?The ARTIS – Institute of History of Art, School of Arts and Humanities of the University of Lisbon — and the ICOMOS Portugal are pleased to invite all the researchers, specialists and other stakeholders involved in the process of safeguarding of architectural heritage created in the meeting of cultures, to participate in the International Congress Preserving transcultural heritage: your way or my way ?, which will take place in Lisbon , between 05 and 08 July 2017 .

Paper proposals are welcome until 31 August 2016. Please submit your paper or poster by sending the proposal to the email congress.artis@letras.ulisboa.pt (see the submission guidelines below).

The proposals will be selected by the session organisers and the . . . → En lire plus

Appel à communication : « 170th anniversary of the birth of Carl Fabergé » (Saint Pétersbourg, 6-8 octobre 2016)

Carl Fabergé, Oeuf avec le Yacht impérial, 1909, Moscou Third annual international conference dedicated to the 170th anniversary of the birth of Carl Fabergé

May 30, 2016 will mark 170 years since the birth of the great Russian jeweler Carl Fabergé. Today, Fabergé is one of the best-knownjewelers in the history of Decorative Arts. His works are displayed at high-profile museums worldwide and generate a huge interest. The Fabergé phenomenon continues by now to inspire scholars, collectors and jewelers around the world.

Fabergé Museum in Saint Petersburg owns the world’s largest collection of works by Carl Fabergé, including nine of the famous Imperial Easter Eggs, and aims to become the main international platform for the study of the . . . → En lire plus

Journée d’études : « Artistes et voyageurs latino-américains en France de 1875 à nos jours : reconnaissance et influence sur la création française »

P1180739Cette journée d’étude a pour objectif d’analyser, en prenant pour point de départ le premier Congrès des Américanistes en 1875, les apports fondamentaux de la présence latino-américaine – du Mexique à la Terre de Feu- en France. En partant d’une histoire croisée horizontale et multilatérale, ces interventions mettront en lumière les réseaux de médiateurs et les apports esthétiques et techniques d’artistes latino-américains dans la sphère artistique française. Elles questionneront aussi les processus de modifications de la perception de l’Amérique latine en France du XIXe siècle à nos jours.

PROGRAMME

I – Matinée

10h00 : Présentation. Elodie Vaudry (Paris X – Nanterre)

10h30 : Pascal MONGNE (École du Louvre) “Architecture, décor et « américaineries » : les pavillons latino-américains dans . . . → En lire plus

Appel à communication : « L’art de vivre », Les Jeudis de l’art (Paris, octobre 2016-avril 2017)

Le Corbusier, La maison La Roche, 1925, ParisPour la sixième année consécutive, les Jeudis de l’art, cycle de conférences en histoire de l’art gratuit et ouvert à tous, se dérouleront à l’Institut Catholique de Paris sur toute la durée de l’année universitaire 2016-2017 (entre octobre et avril). Dans le cadre des cursus de licence et de master de la Faculté des Lettres, ces rencontres régulières veulent apporter un complément aux enseignements généraux en abordant des sujets plus spécifiques, et créer un lieu d’échanges interdisciplinaires entre étudiants, enseignants et public extérieur. C’est aussi l’occasion pour les chercheurs de donner un aperçu de leurs travaux tout en initiant les étudiants à la recherche scientifique.

Pour cette nouvelle année universitaire, nous avons choisi de . . . → En lire plus

Colloque : « Le vitrail dans la demeure, des origines à nos jours » (4-8 juillet 2016)

Linard Gontier, Henri IV se rendant à Notre-Dame de Paris (détail), vers 1620-1624, Troyes, salle de l’ancienne bibliothèque La question du vitrail civil, placée au cœur des débats, apparaît encore comme un sujet largement ouvert. Est-ce parce que la plupart des œuvres anciennes ont quitté leurs édifices d’origine et se trouvent aujourd’hui dans les musées, ou chez les collectionneurs ? Est-ce la conséquence du repérage encore très lacunaire du décor des demeures des XIXe et XXe siècles ? La confrontation des recherches accumulées dans les quatorze pays membres du Corpus Vitrearum enrichira les échanges, permettant des confrontations fructueuses. Toutes les périodes seront abordées depuis le Moyen Âge jusqu’à l’époque contemporaine, servies par des approches méthodologiques complémentaires : archéologie du bâti, exploration . . . → En lire plus

Journée d’études : « Actualité de la recherche en histoire de l’art italien » (Paris, 18 juin 2016)

AHAI Journée d’étude de l’AHAI – « Actualité de la recherche en histoire de l’art italien » 18 juin 2016 – INHA – 2 rue Vivienne 75002 Paris – Salle Perrot (2e étage) Programme

9h30 Accueil des participants

9h45 Paola Bassani Pacht – Introduction de la présidente de l’AHAI

Présidence de séance : Antonella Fenech Kroke – CNRS, Centre André Chastel

10h Alexandra Sotirakis – Université Paris Sorbonne, Centre André Chastel Une interprétation fonctionnelle de l’architecture romane en Italie et à ses marges (XIe-XIIe siècles)

10h30 Marco Calafati – École Pratique des Hautes Études Entre Florence, Lyon et Paris : Architecture et mécénat de Gondi au « beau XVIe siècle »

pause

11h15 Nicolas Misery – Université Lyon 2, LARHRA . . . → En lire plus

Journées d’études : « L’Entre-deux. Mouvements du corps, de l’âme et de la peinture dans l’Europe de la Renaissance (XIVe-XVIe siècles) » (Paris, 26 et 27 mai 2016)

Cesare Ripa, Iconologia, La Peinture (détail)L’Entre-deux. Mouvements du corps, de l’âme et de la peinture dans l’Europe de la Renaissance (XIVe-XVIe siècles) 26 et 27 mai 2016, Paris, INHA, Salle Vasari

PROGRAMME

Jeudi 26 mai 2016

9.00 Accueil des participants

9.15 Introduction (Fabien Lacouture, Julia Maillard, Marie Piccoli-Wentzo)

Session I- Entre-deux formes, métamorphoses d’objets et de personnages

Présidente de séance : Nadeije Laneyrie-Dagen (Ecole Normale Supérieure de Paris)

9.30 Hélène Vuillermet (doctorante, Université Paris 4 – Paris-Sorbonne/ Lille 3) : La matière de l’entre-deux

10.00 Juliette Parmentier-Courreau (doctorante, Université Paris 1 – Panthéon-Sorbonne/GRANIT) : Les Métamorphoses d’Hendrick Goltzius. Représenter la métamorphose et métamorphoser l’œuvre d’Ovide

10.30 Discussion, suivie d’une pause

11.15 Thibaut Rioult (doctorant, Ecole Normale Supérieure-Ulm) : Incarner . . . → En lire plus

Bourse Fondazione 1563 (Torino) : Study Program on the Age and the Culture of Baroque

Study Program on the Age and the Culture of Baroque NOTICE OF COMPETITION FOR 2016 FELLOWSHIPS

logointerneFondazione 1563 per l’Arte e la Cultura launches a competition for 5 Fellowships on the Age and the Culture of Baroque. Application deadline: 24 July 2016, h 24.00 (midnight)

Foreword The Study Program on the Age and the Culture of Baroque aims to promote research in this field of knowledge and to open up career opportunities to young scholars at academic and cultural institutions. In this sense the Foundation has launched from 2013 to 2016 a call for proposals to award fellowships on the Culture of Baroque for young Italian and foreign scholars 35 years old and younger. This is the fourth edition of the competition. . . . → En lire plus

Colloque : « Construire avec le corps humain » (Paris et Fontainebleau, 18-20 mai 2016)

Caryatides entourant une fresque de Primatice,1541-1544, FontainebleauLes ordres anthropomorphes témoignent d’une extraordinaire continuité depuis l’Antiquité grecque, même durant le Moyen Âge. Grâce à la description détaillée des Perses et des Caryatides par Vitruve dans son De Architectura, ils demeurèrent longtemps liés à la métaphore de la soumission et du châtiment. Le patrimoine classique a légué de nombreuses variantes de ces ordres parmi lesquels termes, atlantes et formes mixtes, où le corps humain peut être entier ou fragmenté. A l’occasion de la réactualisation de l’héritage romain pendant la Renaissance, ces supports profitèrent d’une réception prodigieuse, marquée par des prototypes créés par Raphaël et Michel-Ange dans des œuvres commandées par les papes Jules II et Léon X. Ces supports ont fortement stimulé l’imagination . . . → En lire plus

Appel à communication : « L’espace domestique en France et en Belgique : Arts, Littérature et Design 1850-1920 » (Belfast, 16-17 Septembre 2016)

Félix Vallotton, Femme se coiffant, 1900, OrsayLa Modernité trouve une illustration à bien des égards exemplaire dans les mutations de l’intérieur domestique au XIXe et au début du XXe siècle. Ces mutations sont marquées par une évolution des relations entre espace public et espace privé, une progressive relation avec la technologie, une ouverture aux mass-médias et au marché, et une priorité nouvelle donnée à l’individualisme et à l’intériorité. En dépit de son rôle central dans l’histoire de la modernité, c’est seulement au cours de la dernière décennie que l’intérieur domestique a commencé à faire l’objet d’un corpus théorique et critique, en grande partie grâce au travail d’historiens de la culture et du design tels que Hilde Heynen, Anne Massey et Penny . . . → En lire plus

Conférence : « Les tabatières au XVIIIe siècle : deux faussaires démasqués » par Alexis Kugel (Paris, 10 mai 2016)

Dessins préparatoires pour une boîte de style Louis XVI, Paris, vers 1900.

Dessins préparatoires pour une boîte de style Louis XVI, Paris, vers 1900.

Les tabatières, comme la plupart des objets précieux avidement collectionnés au XIXe siècle, ont été copiées par des faussaires de talents, mais jusqu’à présent aucun fond d’atelier de faussaire ne nous était parvenu. Alexis Kugel a découvert des éléments provenant de deux ateliers distincts. Leur étude lui a permis de reconsidérer l’authenticité de nombreuses tabatières au sein de collections publiques et privées. Cette découverte est similaire en importance à celles de Reinhold Vasters et Alfred André pour les bijoux Renaissance, et sera d’un grand intérêt pour tous les collectionneurs, conservateurs, marchands et amateurs . . . → En lire plus

Appel à communication : « Les Amants magnifiques : réinventer un divertissement royal » (Rennes, 26-28 janvier 2017)

Ballet à la cour de la Louis XIVDésormais largement réévalué, le divertissement de cour français de la fin du XVIIe siècle n’en reste pas moins un objet complexe à aborder. En prenant comme point de départ Les Amants magnifiques de Molière et Lully (1670), qui sera redonné pour la première fois dans son intégralité depuis 1954 par la Cie des Malins Plaisirs (dir. Vincent Tavernier), l’Éventail (dir. Marie-Geneviève Massé) et le Concert Spirituel (dir. Hervé Niquet), l’université de Rennes 2, en partenariat avec l’Opéra de Rennes et le Centre d’Études Supérieures de la Renaissance, souhaite proposer une rencontre scientifique pluridisciplinaire.

Le « Divertissement royal », représenté à Saint-Germain-en-Laye en 1670, est le seul spectacle de Molière conçu pour la cour et . . . → En lire plus

Colloque : « Les années 1910. Arts décoratifs, mode, design » (Paris, 19-21 mai 2016)

1910 afficheColloque international Les années 1910. Arts décoratifs, mode, design organisé dans le cadre du LabEx EHNE Écrire une Histoire Nouvelle de l’Europe, avec le soutien du Centre André Chastel, de l’Université Paris-Sorbonne et du Mobilier national

Organisé par Jérémie Cerman (Université Paris-Sorbonne, Centre André Chastel) avec l’aide de Marc Bayard (Mobilier national), Adélaïde Couillard (Centre André Chastel), Valérie Ducos (Mobilier national) et Élinor Myara Kelif (Centre André Chastel)

 

PROGRAMME

Jeudi 19 mai (Galerie Colbert, Salle Perrot)

9h Accueil

9h10 Ouverture : Barthélémy Jobert (Professeur et Président de l’Université Paris-Sorbonne)

Dany Sandron (Professeur, Université Paris-Sorbonne, responsable de l’Axe 7 du LabEx EHNE Écrire une Histoire Nouvelle de l’Europe)

Présidence de séance de la matinée : Olivier Gabet (Musées des Arts . . . → En lire plus

Colloque : « L’invention partagée » (Clermont-Ferrand, Aubusson, Limoges, 6 – 8 Avril 2016)

Colloque_invention_partagee_avril_2016 « L’invention partagée », expression que Michel Hérold a pu employer pour mettre en lumière la responsabilité plurielle de l’aspect des œuvres, est le thème général de ce colloque international qui entend réunir des spécialistes de tous domaines des arts décoratifs et visuels et de toutes périodes, afin de mieux cerner l’aspect collectif de la création ou de la production.

Tout au long du processus historique, on peut constater dans de nombreux cas des différences notables d’apparence dues à l’adaptation ou à l’exécution à partir des modèles d’origine.Dans les cas de transposition dans un medium différent d’une « invention » due à l’artiste, si l’exécutant n’est pas l’inventeur lui-même, mais seulement une main « obéissante », comment comprendre que deux . . . → En lire plus

Colloque : congrès annuel de la Renaissance Society of America (Boston, 31 mars-2 avril 2016)

Congrès de la RSA, Boston, 2016 Les organisateurs du congrès annuel de de la Renaissance Society of America (RSA) viennent de mettre en ligne le programme des rencontres qui se tiendront cette année à Boston du 31 mars au 2 avril 2016. L’histoire de l’art est représentée dans une quarantaine de sessions consacrées aux productions artistiques de la Renaissance jusqu’à la première moitié du XVIIe siècle en Europe. Peinture, sculpture, architecture, arts graphiques et arts décoratifs seront les principaux arts examinés. Parmi les différentes sessions, mentionnons :

Artists and Friendship in the Renaissance The Interaction of Art and Relics in Early Modernity Late Rembrandt in Review and in Context Bolognese Art in the Archives Renaissance . . . → En lire plus

Appel à communication : « la sculpture dans ses rapports avec les autres pratiques artistiques, 1800-1950 : IVe journée des jeunes chercheurs en sculpture » (Paris, 17 juin 2016)

Carrier-Belleuse, Rodin, Piédestal les Titans, 1878, (édition vers 1902), céramique émaillée, Paris, Musée Rodin

Carrier-Belleuse, Rodin, Piédestal les Titans, 1878, (édition vers 1902), céramique émaillée, Paris, Musée Rodin

Cette quatrième journée dédiée aux jeunes chercheurs en sculpture organisée par le musée Rodin est mise sous la responsabilité de Claire Barbillon et Dominique Jarrassé, professeurs d’histoire de l’art contemporain à Poitiers et Bordeaux. La journée est conçue pour que des doctorants ou jeunes docteurs présentent certaines de leurs perspectives de recherche, en cours ou récemment publiées.

Il ne s’agit pas tant de mettre en rapport la sculpture avec chacun des autres arts (architecture, peinture, dessin, arts décoratifs, photographie, cinéma) que d’interroger les limites strictes de ces formes d’expression . . . → En lire plus

Appel à communication : « Décor et architecture (XVIIe – XVIIIe siècle) : entre union et séparation des arts (Lausanne, 24-25 novembre 2016) »

img-1-small580

Décor et architecture (XVIIe – XVIIIe siècle) : entre union et séparation des arts

Colloque international, Université de Lausanne, 24-25 novembre 2016

Le décor, à la période moderne, est considéré comme l’une des parties fondamentales de l’architecture. Grâce à lui, celle-ci se distingue de la simple maçonnerie et peut revendiquer une forme d’excellence. Dans une telle perspective, le décor est une condition essentielle à l’architecture et non pas un élément marginal. Ce statut privilégié n’empêche cependant pas les commentateurs de s’en méfier : ils craignent la prolifération incontrôlée de l’ornement, qu’ils jugent nuisible à l’architecture. Le présent colloque ambitionne d’interroger la manière dont les rapports entre décor et architecture ont été pensés et pratiqués dans l’Europe des XVIIe et XVIIIe . . . → En lire plus

Colloque : « Le rôle de la sculpture dans la conception, la production, le collectionnisme et la présentation des arts décoratifs parisiens en Europe (1715-1815) » (Paris, 14-15 mars 2016)

André Charles Boulle, détail en bronze d'un bureau, Lens, Louvre Collaboration entre le Centre André Chastel de l’université Paris-Sorbonne et l’association Low Countries Sculpture. Seconde Partie, suite à la première tenue en 2015 à Mons alors Capitale européenne de la Culture. Avec nos vifs remerciements pour son soutien à The Boulle Project, Paris

Le colloque est accessible gratuitement à tous sur inscription préalable obligatoire par email (voir en bas du post). Les inscriptions seront clôturées le jeudi 10 mars à minuit.

Voir aussi l’appel à communication

PROGRAMME

Lundi 14 mars 2016 Centre André Chastel, Université de Paris-Sorbonne, Galerie Colbert, 2 rue Vivienne, Salle Vasari

15.00-15.30 Accueil 15.30-15.40 Bienvenue et introduction

Session 1: Collectionnisme et emprunts faits à . . . → En lire plus

Journées d’étude : « Lyon et la culture de la curiosité » (Lyon, 25-26 février 2016)

Domenico Remps, Cabinet de curiosité, vers 1690, Florence, Musée de l'office de la pierre dureLa tradition scientifique, artistique et littéraire de Lyon, son rôle culturel éminent à la Renaissance, son poids commercial, sa situation géographique privilégiée au carrefour de grandes routes européennes en faisaient assurément un des hauts lieux possibles de la culture de la curiosité telle qu’elle s’est développée en France et en Europe aux XVIe et XVIIe siècles. Pourtant, subsistent peu de traces de ce possible intérêt pour la curiosité avant la deuxième moitié du XVIIe siècle, où s’imposent quelques grandes figures de collectionneurs éminents. Ces journées d’étude viseront donc à développer les connaissances sur les réalités lyonnaises de la curiosité, qu’il s’agisse des cabinets que la ville a . . . → En lire plus