Table ronde : « Charles Le Brun : l’artiste de l’état ? Nouvelles perspectives de recherche sur l’artiste et l’art de la tapisserie » (Paris, 22 février 2017)

lebrunTable ronde : « Charles Le Brun : l’artiste de l’état ? Nouvelles perspectives de recherche sur l’artiste et l’art de la tapisserie » Mercredi 22 férvier 2017, 17h-19h

Table ronde en présence de : Bénédicte Gady et Nicolas Milovanovic sur l’exposition Charles Le Brun (Charles Le Brun. Le peintre du Roi-Soleil, Musée du Louvre-Liénart, 2016) ; Gaëlle Lafage (Charles Le Brun : décorateur de fêtes, PUR, 2015) ; Wolf Burchard (The Sovereign Artist : Charles Le Brun and the Image of Louis XIV, Paul Holberton publishing, 2016) Pascal Bertrand (La peinture tissée, Théorie de l’art et tapisseries des Gobelins sous Louis XIV, PUR, 2015 et pour son dernier livre sur Histoire de l’histoire de la tapisserie et des arts décoratifs, Éditions Esthétiques . . . → En lire plus

Séminaire : Le mouvement Arts and Crafts et l’Empire britannique (Paris, 24 janvier 2017)

Ancien marché Michelet à Oran, construit en 1936, Georges Wolff architecte. Cliché Alice Sidoli, 2016Que les contours en aient été déterminés par la colonisation, par des «modernités indigènes », par les conditions de la guerre froide ou désormais par le système de la « starchitecture », l’architecture et les arts qui lui sont liés sur les pourtours sud et est méditerranéens, et au-delà dans la Péninsule arabique, constituent un vaste champ d’étude encore largement en friche. Les mêmes grands noms — Le Corbusier à Alger, Écochard à Beyrouth — sont indéfiniment travaillés, au détriment de l’appréhension d’un paysage plus riche et plus complexe, qui prend à revers bien . . . → En lire plus

Bourse de recherche et résidence à Hillwood, Washington

capture-decran-2017-01-01-19-29-37Hillwood’s Scholar-in-Residence Program, Washington

Washington DC, January 1 – February 15, 2017 Application deadline: Feb 15, 2017

Hillwood Estate, Museum & Gardens announces its 2017 Scholar-in-Residence Program. PhD candidates and other highly qualified scholars conducting research that may benefit from Hillwood’s holdings are encouraged to apply. Applicants should submit a curriculum vitae and a proposal, not to exceed 500 words, stating the necessary length of residence, materials to be used and/or studied, and the project’s relevance to Hillwood’s collections and/or exhibition program, including, but not limited to: art and architecture, landscape design, conservation and restoration, archives, library and/or special collections as well as broader study areas such as the . . . → En lire plus

Séminaire : Le Club des Princes au Caire (1897-1902) : commande, décors et ancrage urbain (Paris, 17 janvier 2017)

Ancien marché Michelet à Oran, construit en 1936, Georges Wolff architecte. Cliché Alice Sidoli, 2016

Que les contours en aient été déterminés par la colonisation, par des « modernités indigènes », par les conditions de la guerre froide ou désormais par le système de la « starchitecture », l’architecture et les arts qui lui sont liés sur les pourtours sud et est méditerranéens, et au-delà dans la Péninsule arabique, constituent un vaste champ d’étude encore largement en friche. Les mêmes grands noms — Le Corbusier à Alger, Écochard à Beyrouth — sont indéfiniment travaillés, au détriment de l’appréhension d’un paysage plus riche et plus complexe, qui prend à revers bien . . . → En lire plus

Séminaire : « La Mode masculine 1820-1970 (II) : corps et objets » (Paris, 7 décembre 2016)

Publicité pour la marque Éminence dans la revue Le Chemisier de France, juin-juillet 1957Après une première année consacrée aux sources d’étude, la seconde année du séminaire La Mode masculine 1820-1970, organisé dans le cadre du programme Histoire de la mode et du vêtement, se propose de traiter des corps et des objets, en poursuivant le même objectif, qui est de mettre en lumière la singularité et la complexité de ces cent cinquante années de mode masculine. Singularité et complexité en réalité occultées par une idée formulée au début des années 1930, celle d’un « grand renoncement » masculin, qui serait responsable à la fois . . . → En lire plus

Journée d’études : ‘Vie et survie d’un motif décoratif (1550-1789)’

lucille

Cette journée d’étude souhaite s’interroger sur la survivance de certains motifs dans les programmes décoratifs de la période moderne. Il s’agirait de définir le motif décoratif de son invention jusqu’à ses usages les plus tardifs afin de proposer une réflexion sur la fonction du décor et ses modalités de réception.

Cette réflexion portera à la fois sur l’invention du motif, c’est-à-dire sur sa naissance et ses conditions de création et la place qu’il occupe dans le système décoratif.

Sera également abordée la question de la survie et de la récurrence du motif sous différentes formes et divers usages dans le . . . → En lire plus

Appel à communication : « Des musées d’arts industriels aux collections d’arts décoratifs, les enjeux de la valorisation patrimoniale d’un passé industriel (Mulhouse, 30 mars 2017)

sans-titre-1L’histoire récente des musées d’arts décoratifs résulte des débats sur la place du musée dans la formation des ouvriers d’art. Les principaux musées d’arts décoratifs en Europe ont été édifiés pour rassembler des chefs-d’œuvre du passé dans le but de contribuer à l’édification du goût : en 1851, le South Kensington Museum de Londres ; en 1864, le Osterreichisches Museum für Kunst und Industrie de Vienne ou encore le projet de l’Union centrale des beaux-arts appliqués à l’industrie. L’ouverture de ces musées avait pour but de proposer des modèles représentatifs de l’histoire des arts décoratifs pour les élèves et les professionnels, selon une vision défendue par Marius Vachon [1]. Mais en 1905, l’installation définitive des collections du . . . → En lire plus

Colloque : « Odilon Redon, hier et aujourd’hui / Odilon Redon: Life and Afterlife » (Bordeaux, 15-16 décembre 2016)

palette S’inscrivant dans le cadre du centenaire de la mort d’Odilon Redon (Bordeaux, 1840- Paris, 1916), anniversaire retenu au titre des Commémorations nationales, ce colloque présente les premiers résultats de l’étude du fonds d’archives privées Redon-Bacou, tout en abordant la réception et l’influence de Redon et de son art, de 1916 à nos jours.

Cette manifestation est organisée par le Centre François-Georges Pariset (EA 538, université Bordeaux Montaigne), en partenariat avec l’association Musée d’Art Gustave Fayet à Fontfroide (MAGFF), le Musée des beaux-arts de Bordeaux, l’université de Genève, l’UMR 7303 TELEMME AMU-CNRS, et avec le soutien de la Région Nouvelle-Aquitaine. Il se tient en parallèle de l’exposition La Nature silencieuse. Paysages d’Odilon Redon (Musée des beaux-arts de Bordeaux, 9 décembre 2016-27 . . . → En lire plus

Colloque international : « Décor et architecture (XVIIe-XVIIIe siècle) : entre union et séparation des arts »

capture-decran-2016-10-19-a-12-22-16Le décor, à la période moderne, est considéré comme l’une des parties fondamentales de l’architecture. Grâce à lui, celle-ci se distingue de la simple maçonnerie et peut revendiquer une forme d’excellence. Dans une telle perspective, le décor est une condition essentielle à l’architecture et non pas un élément marginal. Ce statut privilégié n’empêche cependant pas les commentateurs de s’en méfier : ils craignent la prolifération incontrôlée de l’ornement, qu’ils jugent nuisible à l’architecture. Le présent colloque ambitionne d’interroger la manière dont les rapports entre décor et architecture ont été pensés et pratiqués dans l’Europe des XVIIe et XVIIIe siècles.

Notre perception de ces liens est souvent informée par des . . . → En lire plus

Séminaire : « La Mode masculine 1820-1970 (II) – corps et objets » (Paris, 2 novembre 2016)

Severo Pozzati dit Sepo, affiche pour Noveltex

Après une première année consacrée aux sources d’étude, la seconde année du séminaire La Mode masculine 1820-1970, organisé dans le cadre du programme Histoire de la mode et du vêtement, se propose de traiter des corps et des objets, en poursuivant le même objectif, qui est de mettre en lumière la singularité et la complexité de ces cent cinquante années de mode masculine. Singularité et complexité en réalité occultées par une idée formulée au début des années 1930, celle d’un « grand renoncement » masculin, qui serait responsable à la fois du caractère soi-disant neutre et uniforme de la . . . → En lire plus

Appel à candidature : Prix Nicole 2017

anne-vallayer-coster-les-attributs-de-la-peinture-de-la-sculpture-et-de-larchitecture-1769-parisLe Prix Nicole, créé à l’initiative de la Société de l’Histoire de l’Art français, récompense chaque année l’auteur d’une thèse de doctorat portant sur l’art français du XVIe, du XVIIe ou du XVIIIe siècle, relative à la peinture, au dessin, à la gravure, à la sculpture, à l’architecture ou aux arts décoratifs. Il est décerné sous l’égide du Comité français d’histoire de l’art.

Le prix Nicole 2016 a été attribué à Tania Levy pour sa thèse : « Mystères » et « Joyeusetés » : les peintres de Lyon autour de 1500, soutenue en 2013 à l’Université de Paris IV, sous la direction du professeur Fabienne Joubert.

Ne peuvent concourir que les candidats . . . → En lire plus

Colloque : « Modèles supposés, modèles repérés : leurs usages dans l’art gothique » (Genève, 3-5 novembre 2016)

modeles MODÈLES SUPPOSÉS, MODÈLES REPÉRÉS : LEURS USAGES DANS L’ART GOTHIQUE Colloque international, Université de Genève, 3-5 novembre 2016

Organisé par Denise Borlée, Université de Strasbourg Laurence Terrier Aliferis, Université de Genève

www.unige.ch/colloque-modeles

Programme en pdf

 

PROGRAMME

Jeudi 3 novembre 2016 Uni Bastions – B111

13h30 Accueil des participants

14h00 Allocutions de Jan Blanc, doyen de la Faculté des Lettres et professeur d’histoire de l’art moderne et de Frédéric Elsig, directeur de l’unité d’histoire de l’art et professeur d’histoire de l’art médiéval, Université de Genève

14h20 Mots de bienvenue et présentation du colloque, Denise Borlée et Laurence Terrier Aliferis

14h35 Introduction. Les modèles gothiques . . . → En lire plus

Colloque : « Pour une histoire culturelle du décorateur de la fin du XVIIIe siècle à la fin du XXe siècle » (Paris, 7-8 octobre 2016)

sans-titreEn analysant et précisant le rôle du décorateur dans l’aménagement intérieur, ce colloque international souhaite proposer une lecture nouvelle de l’histoire traditionnelle des styles occidentaux de la fin du XVIIIe siècle à la fin du XXe siècle. Si l’historiographie a souvent privilégié l’enchaînement des innovations formelles et techniques ainsi que la notion d’avant-garde, le colloque entend davantage mettre l’accent sur le contexte socio-économique dans lequel s’inscrit l’activité du décorateur. Une telle approche permet de dégager une vision propre à une génération ou à un groupe social à un moment donné de l’histoire. Elle enrichit la définition de notions encore mal étudiées, telles que celles d’œil collectif et . . . → En lire plus

Appel à communication : « Vie et survie d’un motif décoratif (1550-1789) » (Paris, INHA, 30 novembre 2016)

diapositive1Journée d’études doctorales Vie et survie d’un motif décoratif (1550-1789) Le 30 novembre 2016, 9h30 – 18h, Paris, INHA, salle Vasari.

Cette journée d’études doctorales est l’occasion d’interroger la survivance de certains motifs dans l’œuvre d’art de la période moderne, de 1550 à 1789. En effet, un certain nombre de motifs iconographiques récurrents dans l’œuvre posent question. Il s’agit de définir le motif, quelque-soit sa nature, de son origine jusqu’à ses usages les plus tardifs, afin de proposer une réflexion sur le statut et la fonction du motif ainsi que sur ses modalités de réception et les modifications d’interprétation au cours du temps.

Cette réflexion porte à la fois sur l’invention du motif, c’est-à-dire sur sa naissance et ses conditions de création . . . → En lire plus

Appel à communication : « Ergon et Parergon » (Nice, 1-2 février 2017)

Viollet-le-Duc, Decoration interieure du chateau de Pierrefonds, XIXe siècleL’ornement a largement disparu du monde contemporain, et plus encore du panthéon de ses valeurs. Un titre célèbre d’Adolf Loos en faisait un crime (L’Ornement est un crime, 1908), et Le Corbusier voyait dans les objets décoratifs des « défroques rongées de mites » encombrantes, ridicules et malhonnêtes (L’Art décoratif aujourd’hui, 1925). Par plusieurs aspects, l’ornement contredit l’idée moderne d’art : il est accessoire alors que l’œuvre d’art se veut nécessaire ; il a une fonction, alors qu’elle n’est subordonnée à aucune ; il est destiné à autre chose que lui alors qu’elle est à elle-même sa propre fin ; il vise le . . . → En lire plus

Appel à communication : « Preserving transcultural heritage: your way or my way ?  » (Lisbonne, 5-8 juillet 2017)

Your Way ?The ARTIS – Institute of History of Art, School of Arts and Humanities of the University of Lisbon — and the ICOMOS Portugal are pleased to invite all the researchers, specialists and other stakeholders involved in the process of safeguarding of architectural heritage created in the meeting of cultures, to participate in the International Congress Preserving transcultural heritage: your way or my way ?, which will take place in Lisbon , between 05 and 08 July 2017 .

Paper proposals are welcome until 31 August 2016. Please submit your paper or poster by sending the proposal to the email congress.artis@letras.ulisboa.pt (see the submission guidelines . . . → En lire plus

Appel à communication : « 170th anniversary of the birth of Carl Fabergé » (Saint Pétersbourg, 6-8 octobre 2016)

Carl Fabergé, Oeuf avec le Yacht impérial, 1909, Moscou Third annual international conference dedicated to the 170th anniversary of the birth of Carl Fabergé

May 30, 2016 will mark 170 years since the birth of the great Russian jeweler Carl Fabergé. Today, Fabergé is one of the best-knownjewelers in the history of Decorative Arts. His works are displayed at high-profile museums worldwide and generate a huge interest. The Fabergé phenomenon continues by now to inspire scholars, collectors and jewelers around the world.

Fabergé Museum in Saint Petersburg owns the world’s largest collection of works by Carl Fabergé, including nine of the famous Imperial Easter Eggs, and aims to become the . . . → En lire plus

Journée d’études : « Artistes et voyageurs latino-américains en France de 1875 à nos jours : reconnaissance et influence sur la création française »

P1180739Cette journée d’étude a pour objectif d’analyser, en prenant pour point de départ le premier Congrès des Américanistes en 1875, les apports fondamentaux de la présence latino-américaine – du Mexique à la Terre de Feu- en France. En partant d’une histoire croisée horizontale et multilatérale, ces interventions mettront en lumière les réseaux de médiateurs et les apports esthétiques et techniques d’artistes latino-américains dans la sphère artistique française. Elles questionneront aussi les processus de modifications de la perception de l’Amérique latine en France du XIXe siècle à nos jours.

PROGRAMME

I – Matinée

10h00 : Présentation. Elodie Vaudry (Paris X – Nanterre)

10h30 : Pascal MONGNE (École du . . . → En lire plus

Appel à communication : « L’art de vivre », Les Jeudis de l’art (Paris, octobre 2016-avril 2017)

Le Corbusier, La maison La Roche, 1925, ParisPour la sixième année consécutive, les Jeudis de l’art, cycle de conférences en histoire de l’art gratuit et ouvert à tous, se dérouleront à l’Institut Catholique de Paris sur toute la durée de l’année universitaire 2016-2017 (entre octobre et avril). Dans le cadre des cursus de licence et de master de la Faculté des Lettres, ces rencontres régulières veulent apporter un complément aux enseignements généraux en abordant des sujets plus spécifiques, et créer un lieu d’échanges interdisciplinaires entre étudiants, enseignants et public extérieur. C’est aussi l’occasion pour les chercheurs de donner un aperçu de leurs travaux tout en initiant les étudiants à la recherche scientifique.

Pour . . . → En lire plus

Colloque : « Le vitrail dans la demeure, des origines à nos jours » (4-8 juillet 2016)

Linard Gontier, Henri IV se rendant à Notre-Dame de Paris (détail), vers 1620-1624, Troyes, salle de l’ancienne bibliothèque La question du vitrail civil, placée au cœur des débats, apparaît encore comme un sujet largement ouvert. Est-ce parce que la plupart des œuvres anciennes ont quitté leurs édifices d’origine et se trouvent aujourd’hui dans les musées, ou chez les collectionneurs ? Est-ce la conséquence du repérage encore très lacunaire du décor des demeures des XIXe et XXe siècles ? La confrontation des recherches accumulées dans les quatorze pays membres du Corpus Vitrearum enrichira les échanges, permettant des confrontations fructueuses. Toutes les périodes seront abordées depuis le Moyen Âge jusqu’à l’époque contemporaine, servies par des . . . → En lire plus