Appel à communication : « Des musées d’arts industriels aux collections d’arts décoratifs, les enjeux de la valorisation patrimoniale d’un passé industriel (Mulhouse, 30 mars 2017)

sans-titre-1L’histoire récente des musées d’arts décoratifs résulte des débats sur la place du musée dans la formation des ouvriers d’art. Les principaux musées d’arts décoratifs en Europe ont été édifiés pour rassembler des chefs-d’œuvre du passé dans le but de contribuer à l’édification du goût : en 1851, le South Kensington Museum de Londres ; en 1864, le Osterreichisches Museum für Kunst und Industrie de Vienne ou encore le projet de l’Union centrale des beaux-arts appliqués à l’industrie. L’ouverture de ces musées avait pour but de proposer des modèles représentatifs de l’histoire des arts décoratifs pour les élèves et les professionnels, selon une vision défendue par Marius Vachon [1]. Mais en 1905, l’installation définitive des collections du . . . → En lire plus

Journée d’études : « Petites mains d’artistes dans les pratiques scientifiques XIXe-XXe siècles » (Nancy, 7 décembre 2016)

Petites mains10.pptxCes journées d’études proposent d’interroger l’histoire des rapports entre arts et sciences du point de vue d’une histoire sociale attentive aux acteurs. Il s’agit de saisir quelle(s) place(s) ont occupé les artistes dans le cadre neuf de la science professionnelle à partir du XIXe siècle : celle des laboratoires, des observatoires, des musées, des universités, etc.

Sur ces terrains, l’historiographie a été profondément renouvelée par des travaux récents d’historiens de l’art tout autant que d’historiens des sciences. Se détournant de l’analyse des idées, des questions d’esthétique ou de « l’histoire de la vérité », ils se sont intéressés à celle des objets, des gestes, des sociabilités, de toute une matérialité concrète des pratiques savantes. Bruno Latour depuis les années 1980, . . . → En lire plus

Colloque : « Modernités pittoresques / Picturesque Modernities. Architectural Regionalism as a Global Process (1890-1950) » (Paris, 30 novembre-2 décembre 2016)

In the last twenty years, architectural historiography approached regionalism as a pan-European movement between 1890 and 1950 which, as a flipside of the International Modern Movement with its rationalist and cosmopolitan agenda, helped to reinforce regional identities through the language of regionalist building styles. When European nation states such as France, Great Britain, Netherlands, Germany etc. entered a late-modern phase of political saturation and a stronger need of cultural self-definition, architectural regionalism emerged as a polymorphic set of artistic strategies: fostered either by centralist regimes to stabilize the national project through a higher (however controlled) valorisation of its peripheral elements, or by centrifugal forces towards provincial independence. In France, for example, this regionalist movement was particularly developed through a whole range identity-building structures in neo-Basque, neo-Breton etc. styles, but also . . . → En lire plus

Appel à candidature : Vacations de recherches sur l’histoire d’une collection (Paris, janvier 2017)

image-labexcapAPPEL A CANDIDATURE Dans le cadre du micro-projet du Labex CAP Exposer l’histoire d’une collection : le Musée des Artistes Vivants

A l’occasion du bicentenaire du Musée des artistes vivants, en 2018, le Musée d’Orsay et le Musée national d’art moderne – Centre Pompidou sont convenus d’organiser au sein de leurs parcours de visite des modules d’exposition consacrés à l’histoire de cette collection dont ils sont tous deux affectataires. Le projet proposé s’attachera à mettre en évidence la concordance ou les écarts entre les choix accomplis par l’institution, d’une part, et le cours de l’histoire des arts au moment où ces choix ont été accomplis, d’autre part. Une . . . → En lire plus

Journée d’études : « Une exposition en débat : ‘Biskra, sortilèges d’une oasis’ » (Paris, 22 novembre 2016)

rogerviollet_5128-7Cette journée d’études, pensée en regard de l’exposition « Biskra, sortilèges d’une oasis » actuellement présentée à l’IMA, propose de questionner la manière dont le medium exposition parvient à faire face aux enjeux théoriques, historiques et critiques qui sous-tendent les problématiques coloniale, postcoloniale et décoloniale. Comment présenter un territoire tel que Biskra dans un espace muséal français encore largement tributaire d’un imaginaire colonial ? Les œuvres, objets et documents d’archives sélectionnés se doivent d’être soumis à plusieurs prismes afin de démêler et déconstruire, grâce à l’analyse, les visions orientalistes, coloniales et postcoloniales, esthétiques et politiques. Seront ainsi questionnées la multiplicité des objets mis en exposition et leur situation dans des dispositifs de médiation, . . . → En lire plus

Colloque : « Art et Liberté (1938-1948) et modernité en Égypte » (Paris, 25 novembre)

Ramsès Younan, Sans titre, 1939, huile sur toile, collection particulière

Ramsès Younan, Sans titre, 1939, huile sur toile, collection particulière

Nourrie de travaux récents, la rencontre est dédiée au groupe Art et Liberté, collectif d’artistes à prédominance surréaliste actif au Caire entre 1938 et 1948, et à sa contribution à une nouvelle définition du surréalisme. Son langage vint bousculer le canon littéraire et pictural d’un mouvement perçu en crise d’orientation. Cette appropriation du surréalisme traduit la position centrale acquise par le groupe au sein d’un réseau fluide et multipolaire renforcé par les exodes de la Seconde Guerre mondiale. Leur internationalisme se joua des frontières physiques . . . → En lire plus

Rencontres : « Autorités de l’histoire de l’art » (Paris, octobre-décembre 2016)

apahau_hirschhorn_foucault-map2AUTORITÉS DE L’HISTOIRE DE L’ART Cycle de rencontres organisé à Paris en 2016-2017 par le Centre allemand d’histoire de l’art Paris et l’Institut polonais de Paris

[for english, please scroll down]

La plupart des méthodes et des interprétations mises en œuvre aujourd’hui par l’histoire de l’art se sont forgées à travers une critique des discours hérités de la culture scientifique du XIXe siècle : depuis les années 1960, elles ont questionné les classements par école nationale et par style, elles ont interrogé la division entre grand art et expressions populaires, elles ont reconnu et analysé les hégémonies colonialistes, elles se sont intéressées aux phénomènes de métissage engendrés . . . → En lire plus

Appel à candidature : vacations en histoire de l’art contemporain, Université Paris-Est Marne-la-Vallée (Marne-la-Vallée, 2017)

upemlvL’Université Paris-Est Marne-la-Vallée cherche à recruter un enseignant vacataire pour donner des cours d’histoire de l’art dans le cadre de la licence EVMAN (Études visuelles, multimédia et arts numériques).

Les cours, destinés à des L1, porteraient sur les avant-gardes historiques.

Il s’agit d’un CM de 2h par semaine et d’un TD de 2h par semaine, sur 10 semaines (soit 50h en tout en Eq. HTD) au second semestre (de janvier à avril 2017).

Les personnes susceptibles d’être intéressées sont invitées à envoyer leur CV aux adresses suivantes : juliettebertron@hotmail.fr et carole.halimi@u-pem.fr

et à vérifier que leur statut administratif leur permet de donner des vacations en . . . → En lire plus

Journée d’étude : « Otto Dix – Crois en tes yeux » (Colmar, 28-29 novembre 2017)

otto-dix Journée d’étude consacrée aux différents aspects de la carrière et de l’oeuvre d’Otto Dix en association avec le Centre allemand d’histoire de l’art de Paris (Deutsches Forum für Kunstgeschichte) et son directeur Thomas Kirchner et le Musée Unterlinden.

Programme en PDF : programme Otto Dix. Journees-d’études

En présence de Anne Mistler, Directrice régionale des affaires culturelles d’Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine. Dans le cadre de l’exposition Otto Dix – le Retable d’Issenheim, le Musée Unterlinden en association avec le Centre allemand d’Histoire de l’art de Paris (Deutsches Forum für Kunst geschichte).

Date | Lundi 28.11 Horaire | 18h30

Introduction Ouverture de la journée d’étude par une conférence de Fabrice Hergott, Directeur . . . → En lire plus

Appel à communication : « Matériaux, Métiers et Techniques. Vers une histoire matérielle du chantier de restauration (1830-1914) » (Paris, Liège, Namur, 14-16 décembre 2017)

chantier-dazay-le-rideauA la suite des travaux de Max Dvořák sur la notion de « valeur historique » et dans la continuité des recherches de Louis Grodecki sur « les monuments dans l’histoire », il ne s’agit plus aujourd’hui d’aborder le chantier de restauration aux seules fins discriminantes de la « critique d’authenticité ». Le chantier de restauration implique en effet des questions matérielles, techniques, économiques, sociales et spirituelles qui relèvent de l’histoire, de l’archéologie – « Archéologie des restaurations » récemment valorisée par Nicolas Reveyron – de l’anthropologie et de la sociologie.

Le fil conducteur des débats envisagés par ce colloque sera donc moins les restaurateurs célèbres ou les chantiers emblématiques que les procédés . . . → En lire plus

Journée d’études : « Global Art and Cultural Periodicals » (Paris, 14 novembre 2016)

Couverture de la revue Marg, n°1, 1946 (détail)

Couverture de la revue Marg, n°1, 1946 (détail)

Global Art & Cultural Periodicals est un projet consacré au recensement et à l’étude des périodiques des empires coloniaux à nos jours. Il a pour ambition d’éclairer les enjeux sociaux, esthétiques et politiques qui témoignent, par l’exercice de la revue, de modèles de pratiques discursives propres aux territoires périphériques à l’Occident. Envisageant le rôle matriciel du périodique à la fois comme laboratoire d’expérimentation et lieu d’archivage d’une pensée en gestation, il donnera lieu à un colloque international en novembre 2017, précédé de quatre temps forts sous la forme . . . → En lire plus

Appel à candidature : Contrat d’enseignant post-doc en histoire de l’art contemporain (Université de Virginie, 2017-2018)

universite-de-virginieThe McIntire Department of Art at the University of Virginia invites applicants for a Post-Doctoral Teaching Fellowship in 19th-/Early 20th-century European Art during the Spring 2017 semester and Spring and Fall of the 2017-2018 academic year.

In addition to conducting an active research agenda, the successful applicant will teach one course per semester, including at least one lecture course and one seminar over the period of the appointment. Specific courses appropriate to the candidate’s areas of expertise will be determined in dialogue with the department.

Compensation will be full-time with benefits, with a salary of $60,000/year. A PhD in Art History is required at the time of appointment. Candidates must have a strong . . . → En lire plus

Appel à communication : « Edward Hopper, cinquante ans après : influence et héritage » (Dijon, 7 avril 2017)

stars-war-et-la-peinture-de-hopperNinety per cent of artists are forgotten ten minutes after they’re dead : ce constat que dressait Edward Hopper en 1965 se révèle fort heureusement inexact dans son propre cas. Alors que l’année 2017 marque les cinquante ans de sa disparition, son héritage ne cesse de croître tant les hommages à sa peinture sous différentes formes se multiplient. Avec près de 800 000 visiteurs venus d’octobre 2012 à janvier 2013, la fréquentation record de l’exposition Edward Hopper au Grand Palais à Paris témoigne de l’intérêt du grand public pour une peinture réaliste qui parait tout aussi familière aux Européens qu’aux Américains.

Lecteur avide en anglais comme en français, amateur de poésie et . . . → En lire plus

Conférence : « Une guérilla des choses ? » par Paula Barreiro (Paris, 26 octobre 2016)

roberto-matta-sans-titre-1968 Si, en 1967 Germano Celant parlait d´une « Guérilla povera » et Umberto Eco d´une « Guérilla sémiotique » en Italie, en 1968 Julio Le Parc en France, et Roberto Matta à Cuba faisaient appel à une « Guérilla Culturelle » « dans tous les domaines où la pensée et l’imagination subversives ont un rôle à jouer ». L´action directe et collective, mais aussi la récupération de la valeur subversive des « choses » — en tant que produits du modèle économique et idéologique répressif sur lequel reposait pour eux le pouvoir de l’Occident — ont été au cœur des actions de guérilla artistique et culturelle depuis 1967.

À travers des études . . . → En lire plus

Conférence : « Les objets de Ludwig Wittgenstein » par Olivier Berggruen (Paris, 19 octobre 2016)

ludwig-wittgenstein

 

Le philosophe autrichien Ludwig Wittgenstein (1889-1951) est né dans une famille de collectionneurs. Son père était l’un des industriels les plus influents de son temps et avait, entre autres, commandité un portrait de sa fille Gretl à Gustav Klimt. Ludwig a grandi dans ce milieu privilégié et raréfié qui vouait un culte sans borne à l’art et plus tard, en marge de ses activités philosophiques, il s’est essayé à la musique, la sculpture et l’architecture. Rejetant en partie l’héritage paternel, il s’est détourné de la plupart des choses matérielles, sans pour autant abandonner son intérêt pour les arts, notamment la musique et les arts plastiques.

J’aimerais évoquer ici dans . . . → En lire plus

Journée d’étude : « Les ruines comme documents : le cas de la Grande Guerre » (Paris, 21 octobre 2016)

journee-ruinesLa Première Guerre mondiale a élevé la violence de guerre à des seuils jusque-là inédits. Le conflit fut à l’origine de nombreuses destructions sur le front franco-allemand, donnant naissance, en Europe, à des ruines nouvelles, des « ruines de guerre », à l’exemple des cathédrales bombardées. Si ces dernières seront restaurées, des villages entiers furent définitivement rayés de la carte, le paysage a été durablement bouleversé par les pluies d’obus d’artillerie. Ces destructions monumentales, impressionnantes, ont donné lieu à une iconographie abondante, tant graphique, picturale que photographique. Elles ont aussi conduit à l’élaboration d’un imaginaire du passé, celui d’une France préservée des ravages des destructions. Ces images . . . → En lire plus

Journée d’étude : « L’ethnologie en images : collecter, classer, publier » (Paris, 4 novembre 2016)

claude-levy-strauss-tristes-tropiques-photographies-1935-1936La journée d’étude « L’Ethnologie en images : collecter, classer, publier », est organisée par Camille Joseph (Univ. Paris VIII) et Anaïs Mauuarin (Univ. Paris 1/Mqb), avec le soutien du Département de la recherche du Musée du quai Branly-Jacques Chirac, dans le cadre du projet Photographie et dessin en anthropologie (1920-1950), et fait suite à celle qui s’est tenue le 8 avril dernier à l’INHA sur les pratiques de terrain.

Date : vendredi 4 novembre 2016 (9h30 – 17h) Lieu : Musée du quai Branly-Jacques Chirac, salle cinéma

Alors que l’anthropologie visuelle tend à se constituer en champ de recherche depuis les années 1970, voire en discipline à part entière dans les . . . → En lire plus

Colloque franco-allemand : « All the Beauty of the World. The Western Market for non-European Artefacts (18th-20th century) » (Berlin, 13-15 octobre 2016)

sans-titreIn the wake of the Western expansion, a fast growing number of non-European artefacts entered the European market. They initially made their way into princely cabinets of curiosities. Made possible by the forced opening and exploitation of more and more parts of the world and pushed by social and technological changes of the time, the 18th century brought a boom of the market of non-European artefacts in Europe. This came along with the emergence of a broader collecting culture and the development of a rich museumscape.

This market and its development between 18th and 20th century in terms of actors and networks involved, methods and places of exchange and . . . → En lire plus

Journées d’études : « Surréalisme et arts premiers » (Paris, 10-11 octobre 2016)

suurealisme-et-arts-premiersLes objets « sauvages », autrement dit les artefacts de l’art dit « primitif », en provenance d’Océanie, d’Afrique ou d’Amérique du nord, ne prirent pas seulement une place centrale dans l’esthétique surréaliste, mais aussi au sein des collections des artistes et poètes du mouvement. Car au-delà de leur dimension magique et fétichique, ces objets ont toujours possédé une valeur concrète en termes de vente et d’échange.

Pourtant, la recherche ne s’est jusqu’ici quasiment pas intéressée à cet aspect matériel de la fascination des artistes, collectionneurs et marchands du surréalisme pour les arts premiers, tant il semble paradoxal que ce soient précisément les surréalistes qui aient contribué à la commercialisation de . . . → En lire plus

Appel à communication : « Relire Louis Hautecœur » (Rouen, 12 mai 2017)

maillol-hautecoeur-et-breker-paris-orangerie-1942Ce colloque porte sur Louis Hautecœur (1884-1973), qui a consacré sa vie à l’art et à l’architecture, non seulement du passé, mais aussi du temps présent. L’importance de ses nombreuses contributions est restée peu étudiée durant de longues années, avant d’apparaître, à partir des années 1980, dans des travaux sur l’histoire de l’art et de l’architecture des années de Vichy [1]. Néanmoins, il a fallu attendre encore deux décennies pour qu’il devienne enfin un sujet de recherches en soi [2]. Ces recherches pionnières nous éclairent sur les multiples compétences de Hautecœur dont la vie illustre les grands bouleversements du XXe siècle.

En qualité d’agent de l’État, Hautecœur s’implique dans les débats . . . → En lire plus