Conférence « Autour d’Élie Faure » (Paris, 4 avril 2017)

Élie Faure (1873-1937) fut une des figures les plus déterminantes pour l’histoire et la critique d’art du premier tiers du XXe siècle où il insuffla une vision inspirée de la philosophie de Frédéric Nietzsche et de l’enseignement d’Henri Bergson. Pendant un bon quart de siècle, Élie Faure fut, tant à cause de ses écrits que de son enseignement à l’université populaire, le porte-étendard le plus visible et, à certains égards, le plus atypique de l’histoire de l’art en France. Une certaine actualité se fait jour autour de divers aspects de ses rapports à l’art : exposition sur sa pratique de collectionneur et d’amateur de l’art de son . . . → En lire plus

Parution : « Le droit à la beauté : chroniques de l’Express (1960-1992) »

Pierre Schneider, Le droit à la beauté : chroniques de l’Express (1960-1992), Paris : Hazan, 2017

Relié, 288 pages 14 x 21 cm Prix : 25,00 € ISBN : 9782754109512

Cliquez ici pour découvrir l’ouvrage sur le site de l’éditeur

Pierre Schneider (1925-2013) a écrit chaque semaine dans L’Express, des années 1950 jusqu’aux années 1990, parallèlement à son activité d’écrivain et d’historien d’art. Qu’ils soient courts ou qu’ils prennent la forme de véritables dossiers, ses articles sont à la fois de vrais morceaux de littérature et des réflexions d’histoire de l’art. Ils accompagnent aussi bien les grandes expositions internationales (en France, en Suisse, aux Etats-Unis, etc.) que les orientations de . . . → En lire plus

Conférence de Harald Floss, « La naissance de l’art figuratif il y a 40 000 ans – son contexte, sa motivation et sa réception dans l’art moderne de l’Allemagne » (23/03/2017, Paris)

La naissance de l’art figuratif il y a 40 000 ans – son contexte, sa motivation et sa réception dans l’art moderne de l’Allemagne, conference par Harald Floss, Universität Tübingen

18h15

Le champ de recherche explorant la relation entre préhistoire et modernité jouit actuellement d’une attention de premier plan dans l’histoire de l’art allemande comme française. Si le discours transdisciplinaire au confluent de l’archéologie, de la recherche sur la préhistoire et de l’histoire de l’art repose en France sur une longue tradition, il n’en est pas de même dans les pays germanophones, où un travail de sensibilisation reste encore nécessaire.

Dans ce contexte, la préhistoire nous . . . → En lire plus

Journée d’études « Autour de Roger Taillibert – Structures architecturales et ingénieurs du XXe siècle » (Paris, 23 mars 2017)

Les interactions entre architecture et ingénierie constituent un champ de recherche fertile. Depuis les années 1990, les publications et expositions monographiques permettent d’envisager une réflexion synthétique sur les architectes et ingénieurs qui ont su allier recherches structurelles et force expressive au cours du XXe siècle : travaux universitaires et fonds d’agences conservés dans les collections muséales offrent l’opportunité de s’interroger sur le processus de conception du projet architectural, de ces voûtes, coques, coupoles en béton, structures tendues et autres modèles structurels. À travers les maquettes et les plans, les matériaux performants, l’ingénierie intégrée et l’utilisation de l’informatique, les projets d’Eduardo Torroja, Pier Luigi Nervi, Felix Candela, Roger Taillibert, Frei . . . → En lire plus

Post-doc: History of Architecture & Urbanism (ArchiMediaL project), TU Delft

 

The research will take place in the context of the interdisciplinary digital humanities project ArchiMediaL, focused on enriching and linking historical architectural and urban image collections. The post-doctoral researcher in architectural and urban history will collaborate closely with members of the Chair of History of Architecture and Urban Planning at the TU Delft and with computer scientists researching Deep Learning for Image Analysis (TU Delft) and Semantic Web and Knowledge Representation (VU Amsterdam).

The postdoctoral researcher will provide the intellectual and hermeneutic framework for the development of new tools for automatic building recognition of architectures and their parts as available in inherently diverse digital media (plans, photos, models, etc.) and on the web. He/she will facilitate the development and linking of metadata . . . → En lire plus

Tommies, Poilus, Frontschweine Représentations artistiques de soi et l’autre dans la Grande Guerre

16 et 17 novembre 2017, Université Paul Valéry (Montpellier III)

Si les périodes de conflit ont toujours été des moments privilégiés pour réifier l’ennemi, lui ôter une part de son humanité et repenser les sentiments d’appartenance nationaux, politiques et religieux, la Grande Guerre, par la profonde modernité de sa violence et par son ampleur, a redessiné les contours de la plupart des identités de son temps, qu’elles soient individuelles ou collectives. Les expériences brutales de mixité sociale, la soumission politique des peuples à un pouvoir fort et centralisé, l’exaspération de la haine ressentie à l’égard de l’ennemi, la découverte d’une violence déshumanisant le combattant, le deuil, le mal du pays, la mutilation ont conduit à autant de bouleversements majeurs dans la manière de se percevoir et d’appréhender l’altérité, . . . → En lire plus

Conférence « Le réel et l’imaginaire : surréalisme et modalités d’appropriation de l’art amérindien « 

Atelier Breton kachina

Dans le cadre de son sujet annuel « L’art en France à la croisée des cultures », le Centre allemand d’histoire de l’art a le plaisir de vous convier le 28 février à la conférence de Marie Mauzé, Directrice de recherche (CNRS), Laboratoire d’anthropologie sociale.

Le réel et l’imaginaire : surréalisme et modalités d’appropriation de l’art amérindien

Après avoir présenté le contexte culturel et historique dans lequel les surréalistes se sont intéressés à l’art amérindien, on abordera la question de l’appropriation matérielle et intellectuelle des objets, ceux-ci constituant le point d’entrée dans le système de pensée des sociétés autochtones. L’appropriation fondée sur l’esthétisation de . . . → En lire plus

Table-ronde : Autour du livre Jacques Doucet collectionneur et mécène (Paris, 7 mars)

Capture DoucetLe nom de Jacques Doucet reste connu aujourd’hui de qui fréquente la bibliothèque de l’INHA, héritière de la bibliothèque d’Art et d’Archéologie et de la bibliothèque littéraire Jacques – Doucet, et également issue du mécénat de cet homme dont la fortune venait de la couture. Parfois aussi, on sait qu’il fut le premier acheteur des Demoiselles d’Avignon, dès 1924 ! Et l’on s’en étonne. Mais qui sait qu’à cela il n’est rien d’extraordinaire puisqu’il fut l’un, sinon le plus grand, collectionneur de son temps (en qualité des œuvres collectionnées), achetant tour à tour et simultanément arts du XVIIIe siècle (de Watteau à Clodion, . . . → En lire plus

Journée d’études : Art global et périodiques culturels : l’entre-deux-guerres (Paris, 1er mars 2017)

Capture Global & revue« Art global et périodiques culturels » est un projet des domaines de recherche Arts et architecture dans la mondialisation et Programme Observatoire : Global Art Prospective consacré au recensement et à l’étude des périodiques des empires coloniaux à nos jours. Il traite des dynamiques historiques et critiques qui, par l’exercice de la revue, se sont développées et se développent à l’échelle mondiale. Envisageant le rôle matriciel du périodique à la fois comme laboratoire d’expérimentation et lieu d’archivage d’une pensée en gestation, il donnera lieu à un colloque international en novembre 2017, lui-même précédé de quatre temps forts sous la forme . . . → En lire plus

Appel à communication : « Dubuffet vs la Culture » (Rennes, 6 avril 2017)

Dubuffet vs la Culture

Jean Dubuffet a produit une « critique de la culture », projet éminemment culturel et paradoxal qui vise un « en dehors » de la culture tout en sachant que de tels « en dehors » ne sont, comme il l’écrit, que des « chimères » ou des « mirages ». Cette « critique de la culture » qu’il présente comme un nihilisme actif répondant joyeusement au nihilisme de la culture occidentale a des accents à la fois rousseauiens et nietzschéens, mais ne sombre jamais dans le « primitivisme ».

L’objectif de cette journée d’étude est de décrire cette critique sous ses diverses espèces — car Dubuffet . . . → En lire plus

Conférence : Le Quatuor pour la fin du temps d’Olivier Messiaen (Paris, 31 janvier)

Ce cycle de conférences organisé conjointement par la BnF et l’INHA met en valeur les collections des deux institutions. À chaque séance, un conservateur de la BnF ou de l’INHA et un universitaire, chercheur ou spécialiste, présentent un document phare sorti exceptionnellement des collections. Conférences organisées dans le cadre de la réouverture du site Richelieu, Bibliothèques, Musée, Galeries, en partenariat avec la Bibliothèque nationale de France.

Description de la séance

Le Quatuor pour la fin du temps, œuvre majeure d’Olivier Messiaen, a été composé en grande partie au Stalag VIII A du camp de Görlitz, en Silésie, où le compositeur était emprisonné avec d’autres musiciens. L’œuvre est créée au camp, le . . . → En lire plus

Appel à communication : « Images, réalités et fictions des rapports Nord-Sud » (Troyes, 23 mars 2017)

Cette journée d’études constitue la première étape d’un programme de recherche (PHC Tassili) qui comprend l’organisation d’un colloque international à l’Université d’Oran 2 en 2018 et la publication d’un ouvrage collectif en 2019.

Axes disciplinaires Notre programme de recherche est pluridisciplinaire. Il concerne aussi bien les Sciences de l’information et de la communication que les Études cinématographiques et audiovisuelles, la Linguistique, la Littérature, les Sciences de l’éducation, les Sciences politiques et la Sociologie. Problématique : Comment sont reçus des deux côtés de la Méditerranée les objets audiovisuels qui visent à informer tout en divertissant ?

Notre projet de recherche porte sur la réception des formes audiovisuelles à valeur didactique qui utilisent le récit à des fins de médiation. Ces formes « hybrides » sont fréquemment dévalorisées, car évaluées à partir . . . → En lire plus

Journée d’études : « Histoire de la photographie : Transformations » (Paris, 19 janvier 2017)

phototransformationsTRANSFORMATIONS : Histoire de la photographie

Journée d’étude, 19 janvier 2017, 9h30-17h30,

École du Louvre (amphithéâtre Michel-Ange)

avec le soutien de la Fondation Neuflize OBCCette journée d’études, organisée à l’École du Louvre le 19 janvier 2016, offrira, pour la quatrième année, de découvrir les travaux de recherche les plus remarquables des étudiants du séminaire de Master 2 et de Master 1 Histoire de la photographie, en lien et au regard d’études de chercheurs confirmés. Elle s’interrogera sur les transformations que le travail archivistique et muséal offre aux fonds et aux objets photographiques qu’il distingue comme objets d’études. . . . → En lire plus

Appel à candidature : Bourses du Center for Italian Modern Art (2017-2018)

cima The Center for Italian Modern Art, a non-profit exhibition and research center based in New York and dedicated to the promotion and study of modern and contemporary Italian art, welcomes applications for its 2017–18 fellowship program.

Each academic year CIMA presents an annual exhibition that provides the theme for the entire season. In the past, we focused on Fortunato Depero, Medardo Rosso, and Giorgio Morandi, while our current season focuses on Giorgio de Chirico and Giulio Paolini. Our 2017–18 season will be devoted to Alberto Savinio.

Alongside exhibitions and public programs, CIMA offers art historical fellowships at the master’s, doctoral, and . . . → En lire plus

Colloque : « Hans Hartung et l’abstraction. Réalité autre, mais réalité quand même » (Paris, 12-13 janvier 2016)

h-hartung-pgmeHans Hartung et l’abstraction « Réalité autre, mais réalité quand même »

Colloque international

C’est en 1949, quatre ans après la fin de la guerre, que le neurologue et collectionneur d’art de Stuttgart Ottomar Domnick publie la première monographie (en trois langues) sur Hans Hartung (1904–1989), peintre et graveur jusque-là méconnu. Toutefois, dans sa contribution à ce même ouvrage, Madeleine Rousseau le caractérise déjà comme une figure déterminante pour l’histoire de l’abstraction, estimant qu’il a « inventé une nouvelle langue » forgée « par l’expérience de la réalité présente ». Que l’on pense à sa participation aux trois premières documenta ou au Grand Prix de peinture à la Biennale . . . → En lire plus

Appel à communication : « La critique d’arts : regards croisés entre la France, la RFA et la RDA dans les années 1960-1980 » (Berlin, 16-17 juin 2017 et Paris, 26-27 septembre 2017)

COLLOQUE INTERNATIONAL

La critique d’arts : regards croisés entre la France, la RFA et la RDA dans les années 1960-1980

Berlin, Centre Marc Bloch, 16-17 juin 2017 Paris, INHA, 26-27 septembre 2017

L’ouvrage Perspectives croisées. La critique d’art franco-allemande 1870-1945, publié en 2009, met l’accent sur le déséquilibre dans les relations artistiques franco-allemandes au détriment de l’Allemagne[1]. La France et l’Allemagne portent chacune un regard empreint de rivalités sur tous les plans. Qu’en est-il pour la période allant des années 1960 aux années 1980 ? Dans quelle mesure ce déséquilibre se poursuit-il alors, et comment peut-il être modulé dans ce qui n’est plus un face à face mais un triangle d’interactions et de rejets, incluant la France, la . . . → En lire plus

Présentation d’ouvrage : « Architectures du Vietnam colonial. Repenser le métissage » (Paris, 14 décembre)

architecture_coloniale-okEn Indochine, durant près d’un siècle de présence française (1859-1954), l’architecture a redessiné le paysage urbain. Souvent interprétée comme un outil de pouvoir, elle est en réalité une production conjointe du colonisateur et du colonisé. Elle est envisagée ici non pas dans un rapport duel, mais dans une lecture qui croise analyse des techniques et dimension sociale du bâti. Par l’étude de bâtiments de nature diverse et le dépouillement d’archives inédites, l’auteur nous livre un passionnant décryptage des villes du Vietnam colonial, tout en apportant un éclairage sur les pratiques architecturales d’aujourd’hui. Son interprétation d’une architecture interculturelle et hybride nous invite à repenser la notion de métissage.

En savoir plus . . . → En lire plus

Journée d’étude : « Des ruines en héritage : temps long et survivances de la Seconde Guerre mondiale » (Paris, 15 décembre 2016)

Yan Morvan, Bataille de Saipan, 15 juin-9 juillet 1944, abri antiaérien japonais, Aslito Field (Isley Field), Saipan, Îles Mariannes ©Yan Morvan

Yan Morvan, Bataille de Saipan, 15 juin-9 juillet 1944, abri antiaérien japonais, Aslito Field (Isley Field), Saipan, Îles Mariannes©Yan Morvan

La seconde guerre mondiale constitue des ruines nouvelles, incarnées dans les corps et paradoxalement dans le vide, qui après Hiroshima, devient un espace actif, et nécessairement problématique. Les hommes et les femmes, irradiés ou déportés, sont marqués dans leur chair et par elle deviennent des traces vivantes, des indices et des témoins d’une entreprise monstrueuse. Les corps comme ruine, les traces comme ruine et . . . → En lire plus

Appel à communication : « Toward a Geography of Architectural Criticism: Disciplinary Boundaries and Shared Territories » (Paris/Rennes, 3-4 avril 2017)

montage-cfp-320x320MAPPING.CRIT.ARCH Third International Symposium Institut National d’Histoire de l’Art, Paris / Université Rennes 2, April 3-4, 2017

(Mapping.Crit.Arch: Architectural criticism 20th and 21st centuries, a cartography/ La Critique architecturale, XXe et XXIe siècles: une cartographie, Agence Nationale de la Recherche, ANR-14-CE31-0019-01)

The research project Mapping.Crit.Arch: Architectural criticism 20th and 21st centuries, a cartography, (http://mac.hypotheses.org) funded by the French Agence Nationale de la Recherche, aims to develop a field of research on the history of architectural criticism, from the last decades of the 19th century to the present day. It is based on an international network of scholars, whose interests cover the history of architectural criticism at various levels . . . → En lire plus

Appel à communication : « Des musées d’arts industriels aux collections d’arts décoratifs, les enjeux de la valorisation patrimoniale d’un passé industriel (Mulhouse, 30 mars 2017)

sans-titre-1L’histoire récente des musées d’arts décoratifs résulte des débats sur la place du musée dans la formation des ouvriers d’art. Les principaux musées d’arts décoratifs en Europe ont été édifiés pour rassembler des chefs-d’œuvre du passé dans le but de contribuer à l’édification du goût : en 1851, le South Kensington Museum de Londres ; en 1864, le Osterreichisches Museum für Kunst und Industrie de Vienne ou encore le projet de l’Union centrale des beaux-arts appliqués à l’industrie. L’ouverture de ces musées avait pour but de proposer des modèles représentatifs de l’histoire des arts décoratifs pour les élèves et les professionnels, selon une vision défendue par Marius Vachon [1]. Mais en 1905, l’installation définitive des collections du . . . → En lire plus