Journée d’Études – Topographie des archives : espaces de pensée, d’écriture, de création – 8 Novembre – INHA

Les lieux où se forment les archives d’une personne (artiste, chercheur, critique) sont d’abord des espaces de travail, d’écriture, de pensée. La topographie des archives est à la fois tangible, puisqu’elle concerne l’emplacement physique et matériel des objets, livres, documents, dans un ou plusieurs endroits avec des fonctions spécifiques (atelier, appartement, bureau, cuisine…), et impalpable, puisqu’elle comprend la spatialisation imaginaire propre à chaque auteur, avec sa part arbitraire, irrationnelle, voire inconsciente. Lors du transfert des archives dans un lieu de conservation (musée, bibliothèque), qu’advient-il de ces espaces ? Comment en garder trace dans l’organisation du fonds d’archives, comment les transmettre aux chercheurs sans pour autant . . . → En lire plus

La recherche de provenance en Allemagne, un pays fédéral – 6 novembre 2019 – INHA

Séminaire « Patrimoine spolié pendant la période du nazisme (1933-1945) – Recherche de provenance à l’échelle internationale »

Signataire des « Principes de Washington » en 1998, l’Allemagne s’est engagée dans la recherche de provenance d’objets culturels, principalement conservés dans des institutions publiques. Dans ce pays fédéral qui répartit la responsabilité sur le domaine culturel entre le niveau national et celui des Länder, la politique et la pratique, l’accessibilité aux archives varie en fonction des acteurs. Par exemple, les 17 600 objets culturels issus des Collecting Points en 1945 et passés sous la gestion de la RFA en 1952 relèvent aujourd’hui du ministère de la Culture. La recherche sur la provenance . . . → En lire plus

Conférence – « Les Trésors de Richelieu » : Les carnets de Mazarin (11 juin 2019, Paris)

Carnets de Mazarin, 1642-1650, Paris, BnF, département des manuscrits, Baluze 174

Lorsqu’il accéda au pouvoir après la mort de Richelieu, le cardinal Mazarin (1642-1650) prit l’habitude d’inscrire assez régulièrement dans de petits carnets des notations qui tiennent à la fois du pense-bête, du journal intime, de l’enregistrement de principes d’action politique et de la relation d’entretiens. Récupérés au décès du cardinal en 1661 par son ancien intendant Jean-Baptiste Colbert, prélevés par le bibliothécaire de ce dernier, Étienne Baluze, les quinze carnets ont intégré les fonds de la Bibliothèque royale par achat en 1719 (BnF, Manuscrits, Baluze 174). Ils sont un témoignage exceptionnel des . . . → En lire plus

Séminaire – « Richelieu. Histoire du quartier : Walter Benjamin et ses recherches iconographiques dans le Cabinet des Estampes (23 mai 2019, Paris)

Eugène Atget, « Galerie Vivienne, Mais 1906 », source BnF/Gallica

Les passages de Paris ont été au cœur des recherches de Walter Benjamin durant son exil en France dans les années 1930. Conçu entre 1927 et 1940, publié en allemand pour la première fois en 1982, son Livre des passages, œuvre foisonnante et inachevée, est devenu un véritable mythe. Pour ce vaste projet, Benjamin étudia aussi bien des gravures que des photographies et des tableaux du XIXe siècle. Il travailla notamment au Cabinet des Estampes de la Bibliothèque nationale de France, en 1935-1936, devant des œuvres de Grandville, Charles Meryon ou Honoré Daumier, . . . → En lire plus

Séminaire – « Chorégraphies » : Figurer le mouvement dans les traités de danse et de jeux sportifs de la première modernité (15 mai 2019, Paris)

Cesare Negri, Le Gratie d’Amore / Nuove inventioni di balli 1602 / 1604.

À partir des fonds conservés à la Bibliothèque nationale de France et au Centre national de la danse, le programme invite à penser la place des pratiques graphiques et de l’image dans la création chorégraphique et dans ses processus de transmission, depuis les premières expériences du XVIe siècle jusqu’aux créations et interprétations contemporaines, quand le recours au dessin comme outil de l’exploration esthétique interroge aussi le statut des créations graphiques et de l’image, supports transitoires, traces du processus somatique, en deçà de l’œuvre.

En partenariat avec la . . . → En lire plus

Séminaire – « Richelieu. Histoire du quartier : état des lieux » : Les collections de mode du département des Estampes et de la photographie de la BnF (24 mai 2019, Paris)

Plan numérique du quartier Richelieu ©Isabella di Lenardo

Le département des Estampes et de la photographie de la Bibliothèque nationale de France possède la plus grande collection d’images au monde, unique par sa richesse en œuvres des siècles passés et musée vivant de l’art contemporain. Ses fonds inestimables ont contribué à enrichir les recherches des historiens et spécialistes qui ont étudié en particulier la longue histoire de la Bibliothèque et du quadrilatère Richelieu. Le séminaire met en évidence les fonds du département en rapport avec l’histoire de la mode et l’évolution du goût, avec un focus spécifique sur le quartier Richelieu . . . → En lire plus

Séminaire – « Richelieu. Histoire du quartier : état des lieux ». De l’archéologie aux archives : le quartier du Louvre (12 avril 2019, Paris)

Non loin du quartier Richelieu, le quartier du Louvre partage avec lui quelques-uns de ses illustres acteurs ou de ses fonctions. Mais ce centre politique et artistique majeur de Paris, dont les rues, dominées par les murs du palais, ont desservi des hôtels particuliers mais aussi des édifices religieux, des hospices, des ateliers ou des maisons bourgeoises, n’a pas subsisté et fut détruit à mesure que s’agrandissait sa raison d’être : le Louvre. Aussi son étude, sur plus de sept siècles, depuis sa naissance jusqu’à sa disparition, ne peut s’appuyer sur des institutions ou du bâti existants mais repose sur le croisement d’études historiques (à travers les . . . → En lire plus

Journée d’études – Louis Grodecki : les lettres d’une vie (11 avril 2019, Paris)

La publication de la Correspondance générale (1933-1982) de Louis Grodecki (1910-1982), sous la direction d’Arnaud Timbert, par le service des Éditions de l’INHA sera l’occasion d’engager une réflexion autour de questions relatives aux méthodes de recherche, aux pratiques pédagogiques et aux modalités d’écriture de l’histoire de l’art, entre cette figure majeure de la spécialité au XXe siècle et ses correspondants. La matinée de cette journée d’études sera consacrée aux témoignages des élèves et des disciples de Grodecki dans la perspective de rassembler les archives orales nécessaires à la compréhension des contextes de production de la correspondance. L’après-midi sera réservée à une première approche de cette richesse épistolaire ainsi . . . → En lire plus

Journée d’études : « Archives » (Paris, 22 octobre 2016)

archives-en-art-contemporainLes archives deviennent un instrument de plus en plus central pour l’art contemporain, aussi bien dans la pratique des artistes que dans le travail des chercheurs. D’une part, on observe une « pulsion d’archive » (Hal Foster) dans la pratique d’artistes qui se servent des archives comme d’un matériau pour leurs œuvres. D’autre part, l’archive est devenue un instrument fondamental pour la recherche sur l’art contemporain. L’art contemporain étant fréquemment conçu comme une pratique éphémère, on ne peut l’atteindre que par ses traces et réminiscences (photographies, récits, enregistrements…). Et là où l’objet n’a pas disparu, il a souvent perdu sa centralité.

Mais cela . . . → En lire plus

Appel à candidature : Quatre bourses de recherche aux archives départementales de l’Yonne (2016-2017)

archeveche-de-sensLe Conseil Départemental de l’Yonne propose pour l’année 2016-2017 quatre bourses de recherche destinées à des étudiants inscrits en master II ou en doctorat dont les travaux portent sur les fonds conservés aux archives départementales, qu’ils contribueront ainsi à mettre en valeur et à faire connaître.

Chargées de la conservation de la mémoire écrite du département , les archives de l’Yonne conservent des fonds riches et diversifiés, témoins de l’histoire locale, mais aussi de l’histoire nationale , voire européenne. On pense aux fonds d’établissements monastiques prestigieux tels les abbayes Saint-Germain d’Auxerre et de Pontigny, le monastère de la Madeleine à Vézelay, le fonds de l’archevêché de Sens, etc.). Ces . . . → En lire plus

Séminaire : « Le corps et ses corpus : jeu et rejeu d’archives, œuvres disparues et création contemporaine » (Paris, 28 juin 2016)

walkaround_timeSéminaire organisé par les Archives nationales et le laboratoire « Arts des images et art contemporain » de l’Université Paris-8, dans le cadre du programme « Replay, restitution, recréation… Pour une typologie de la reprise des archives », soutenu par le Labex Arts-H2H. Ce programme de recherche se propose de mettre en regard les archives des œuvres disparues et celles qui animent ou justifient une part de la création contemporaine. En s’attachant à la place du corps dans l’œuvre, de la statuaire à la chorégraphie, il s’agit d’interroger en premier lieu la manière dont les supports documentaires, destinés à faire « archives », interviennent ou non dans le processus de fabrication, de commande et . . . → En lire plus

Séminaire : « Les archives inédites de l’Association Action et Recherche Photographique d’Aquitaine » (Paris, 10 mai 2016)

photo expo LaboyeNous vous invitons chaleureusement mardi 10 mai au septième atelier du cycle mené cette année par l’Association de Recherche sur l’Image Photographique (ARIP).

Avec toujours comme objectifs de découvrir de nouveaux sujets de recherche et d’aborder des questions de méthodologie en histoire de la photographie, dans un cadre bienveillant et participatif, nous aurons le plaisir d’accueillir Mathilde Redaud, qui viendra nous parler de son travail de master mené à Bordeaux III :

Les archives inédites de l’Association Action et Recherche Photographique d’Aquitaine (ARPA) : une source précieuse aux enjeux méthodologiques

À partir de 1978, l’association Action et Recherche Photographique d’Aquitaine (ARPA) diffuse la photographie et y sensibilise . . . → En lire plus

Appel à communication : « Archives » (Paris, 22 octobre 2016)

Revues MargesLes archives deviennent un instrument de plus en plus central pour l’art contemporain, aussi bien dans la pratique des artistes que dans le travail des chercheurs. D’une part, on observe une « pulsion d’archive » (archival impulse) (Foster) dans la pratique d’artistes qui se servent des archives comme d’un matériau pour leurs œuvres. Ils visent ainsi à problématiser le rapport au passé et aux formes de reconstruction de la mémoire aussi bien individuelle que collective. C’est ce qui conduit de nombreux artistes à se pencher sur le pouvoir médiateur de l’image. Le statut de document de l’image reste cependant problématique, celle-ci étant aussi souvent dénoncée comme vecteur de falsifications : c’est une . . . → En lire plus

Table ronde : autour de l’exposition « an inadequate history of conceptual art » (Paris, 15 avril 2016)

Une table ronde autour d’an inadequate history of conceptual art se tiendra en salle Walter Benjamin le vendredi 15 avril à 11h et réunira, autour des notions d’archives, de mémoire et d’expérience, Silvia Kolbowski, Sébastien Pluot, Larisa Dryansky et Johanne Lamoureux.

Du 15 avril au 2 juillet 2016, on pourra voir la première présentation à Paris d’une installation vidéographique de l’artiste américaine Silvia Kolbowski : an inadequate history of conceptual art (1998/99). Cette prise en compte inhabituelle de l’art contemporain au sein de la programmation d’expositions de l’INHA vise à reconnaître l’importante réflexion formulée par les artistes et la production artistique contemporaine autour de l’archive, de la mémoire, de l’histoire orale et de la formation de l’histoire du point de vue des acteurs initiaux. . . . → En lire plus

Journée d’étude : « La ville, les mœurs, les arts. L’Antiquité vue par Pierre Gusman » (Paris, 13 avril 2016)

Cette journée d’étude veut être une première rencontre entre spécialistes de diverses disciplines ayant tous pu déjà constater l’intérêt majeur de ce fonds d’archives, conservé à la Bibliothèque de l’INHA.

Il s’agira, en fonction des champs d’intérêts de chacun et en cherchant à ouvrir sur les multiples possibilités d’études et de recherches que le fonds suggère, de donner une vision panoramique des documents qui le composent. Une petite exposition documentaire permettra de mettre en lumière les procédés employés par Pierre Gusman pour relever et transcrire architectures et décors antiques.

Après un premier séjour en Italie dans l’esprit du Grand Tour, P. Gusman (1896) y revint à plusieurs reprises, fasciné par ses panoramas et ses villes qu’il photographia et dessina. Le dialogue constant . . . → En lire plus

Séminaire : « Le corps et ses corpus : jeu et rejeu d’archives, œuvres disparues et création contemporaine » (Paris, mars-juin 2016)

walkaround_timeLe programme « Replay, restitution, recréation… Pour une typologie de la reprise des archives » se propose de mettre en regard les archives des œuvres disparues et celles qui animent ou justifient une part de la création contemporaine. En s’attachant à la place du corps dans l’œuvre, de la statuaire à la chorégraphie, il s’agit d’interroger en premier lieu la manière dont les supports documentaires, destinés à faire « archives », interviennent ou non dans le processus de fabrication, de commande et de réception des œuvres. Les intervenants, universitaires, artistes, critiques ou conservateurs, seront invités à réfléchir à ces problématiques en mettant en regard leurs propres travaux avec . . . → En lire plus

Conférence/Table-ronde : « The Archives of American Art from A to Z » (Paris, 21 mars 2016)

AAA_ConférenceThe Archives of American Art from A to Z (Paris, 21 mars 2016)

Conférence de Liza Kirwin, directrice adjointe des Archives of American Art, Smithsonian Institution, suivie d’une discussion avec Nathalie Boulouch, directrice des Archives de la critique d’art et Sébastien Chauffour, conservateur au service du patrimoine de la bibliothèque de l’INHA. Dans cette communication, Liza Kirwin présentera les ressources des Archives of American Art sous la forme d’un abécédaire. Conservant plus de 5 500 fonds d’archives et environ 20 millions de pièces, les Archives of American Art représentent une des ressources les plus importantes au monde pour l’histoire des arts visuels des . . . → En lire plus

Journée d’étude : « L’histoire des musées à la source : Le Louvre et ses archives » (Pierrefitte-sur-Seine, 24 mars 2016)

15583_679_Photos-depot-d-archives-019L’histoire des musées à la source : le Louvre et ses archives

Journée d’étude organisée par les Archives nationales et le musée du Louvre (Pierrefitte-sur-Seine, 24 mars 2016)

Les Archives nationales et le musée du Louvre, avec le soutien du LabEx Patrima, organisent une première journée d’étude consacrée aux sources de l’histoire du Louvre. Cette journée s’inscrit dans une dynamique renouvelée de la recherche historique et du travail sur les sources archivistiques impulsée au sein du musée du Louvre par les départements de conservation, le service de l’Histoire du Louvre, la délégation aux archives, et désormais le Centre de recherche Dominique-Vivant Denon, qui ouvrira ses portes . . . → En lire plus

Colloque : « Les éphémères et l’événement (16e-21e siècles) » (Paris, 12-13 février 2016)

EphémèresSoutenu par le LabEx Patrima, PatrimEph (Patrimonialisation des Ephémères) est un projet porté par les laboratoires Agora et LDI/UMR 7187 de l’Université de Cergy-Pontoise, ainsi que le CHCSC de l’UVSQ, l’UMR 5605 de l’Université de Bourgogne/CNRS, en partenariat avec la BNF et les Archives Nationales.

Programme de recherche pluriannuel (2014-2016), PatrimEph propose d’interroger la place des éphémères dans notre patrimoine. Collecte, conservation, valorisation : il s’agit d’analyser le paradoxe que constitue la patrimonialisation de ces petits documents du quotidien (tracts, étiquettes, affiches, prospectus…) mais aussi d’interpréter le rôle de ces imprimés dans la construction de notre histoire culturelle, dans une perspective diachronique large (16e-21e siècles) et comparatiste (avec une dimension européenne).

Après des journées . . . → En lire plus

Appel à candidature : stage d’assistant ingénieur en patrimoine (Tours, mars-juin 2016)

Intelligence des patrimoinesSoutenue par la Région Centre-Val de Loire, une nouvelle structure fédérative de recherche est née au cœur du Val de Loire, patrimoine mondial de l’Unesco : Intelligence des Patrimoines. Porté par le Centre d’Études Supérieures de la Renaissance (CESR) de l’Université François-Rabelais de Tours et du CNRS, ce programme réunit plus de cinquante laboratoires de recherche relevant autant des sciences dites « exactes » (sciences du vivant, sciences des matériaux…) que des sciences sociales (droit, économie, gestion…) et des sciences humaines (histoire, histoire de l’art, lettres, musicologie…). Intelligence des Patrimoines place au cœur de son action non seulement une nouvelle compréhension des patrimoines culturels et naturels et de . . . → En lire plus