Journée d’étude : « Dada Hybridation » (Paris, 23 janvier 2018)

Engagés dans une logique expérimentale et combinatoire, les artistes du mouvement Dada ont créé une nouvelle catégorie de formes. Ils ont contribué à faire émerger des relations inédites entre le langage, le son, l’image et l’objet. Cet acte libérateur et transgressif qu’est le processus d’hybridation a permis au champ de l’art de sortir de ses propres limites. Cette journée d’étude, organisée en deux lieux et avec la participation de spécialistes internationaux, se propose d’analyser à travers quelques exemples précis la notion d’hybride à l’oeuvre chez certains artistes Dada. Le recours à des sources « allogènes » comme les productions sonores non-verbales, les dessins d’enfants et de personnes internées, les . . . → En lire plus

Colloque : « Art et Liberté (1938-1948) et modernité en Égypte » (Paris, 25 novembre)

Ramsès Younan, Sans titre, 1939, huile sur toile, collection particulière

Ramsès Younan, Sans titre, 1939, huile sur toile, collection particulière

Nourrie de travaux récents, la rencontre est dédiée au groupe Art et Liberté, collectif d’artistes à prédominance surréaliste actif au Caire entre 1938 et 1948, et à sa contribution à une nouvelle définition du surréalisme. Son langage vint bousculer le canon littéraire et pictural d’un mouvement perçu en crise d’orientation. Cette appropriation du surréalisme traduit la position centrale acquise par le groupe au sein d’un réseau fluide et multipolaire renforcé par les exodes de la Seconde Guerre mondiale. Leur internationalisme se joua des frontières physiques . . . → En lire plus

Appel à communication : « The Avant-garde and its Networks: Surrealism in Paris, North Africa and the Middle East from the 1930s  » (Beyrouth, 14-15 novembre 2016)

BeyrouthSurrealism – along with Futurism – can be considered as one of the few avant-garde movements of the early twentieth century that was established in Cairo. In 1939, Georges Henein, Kamel el-Telmessany, Ramses Younan and Anwar and Fouad Kamel founded the Art and Freedom group (Jamaat al fann wal-hurriya), which continued until the late 1940s. The group was probably the only official one in the region with a direct link to André Breton. Surrealist ideas also spread to other places in the region: In Beirut in the early 1930s for example, a group of writers, artists and intellectuals, including Georges Schéhadé, Georges Cyr, Antoine Tabet, Gabriel Bounoure . . . → En lire plus

Appel à communication : « Surréalisme et arts premiers » (Paris, 10 octobre 2016)

Galerie SurréalisteQuand, en mai 1936, la galerie Charles Ratton présente l’« Exposition surréaliste d’objets », cette exposition cherche à démontrer la capacité du surréalisme de transfigurer le réel, sans pour autant le métamorphoser. Les objets exposés – objets mathématiques, objets trouvés et interprétés, objets d’Amérique ou d’Océanie – sont tous des objets qui n’ont reçu aucune modification, aucune transformation et sont, quand même, élevés au rang du merveilleux surréaliste. Comme le dira André Breton dans le Dictionnaire abrégé du Surréalisme en 1938 : ce sont les poètes qui en font un « objet usuel promu à la dignité d’objet d’art par le simple choix de l’artiste ». De nombreuses études . . . → En lire plus

Atelier : « Le Surréalisme dans l’Europe de l’Entre-deux-guerres. Stratégies, réseaux et collections » (Paris, 11-12 mars 2016)

Galerie surréalisteLe Surréalisme dans l’Europe de l’Entre-deux-guerres. Stratégies, réseaux et collections (Paris, Centre allemand d’histoire de l’art, 11-12 mars 2016)

Alors qu’en 1924, la Révolution surréaliste s’amorce à Paris et que, pendant l’entre-deux-guerres, la capitale française reste incontestablement le centre du mouvement, il se répand dès ses débuts dans de nombreux pays européens. Le workshop propose une réévaluation du surréalisme au prisme de l’Europe, s’intéressant particulièrement à la façon dont cette avant-garde se forme au moment de l’émergence des grandes idéologies qui vont bouleverser l’Europe. L’étude du surréalisme s’inscrit ainsi comme champ interdisciplinaire au croisement de l’histoire de l’art et de l’esthétique, des transferts culturels et de . . . → En lire plus

Appel à communication : « Le Surréalisme dans l’Europe de l’entre-deux-guerres. Stratégies, réseaux et collections » (Paris, 11-12 mars 2016)

Galerie surréalisteJournée d’études : « Le Surréalisme dans l’Europe de l’entre-deux-guerres. Stratégies, réseaux et collections »

Paris, 11 – 12 mars 2016

Alors qu’en 1924, la Révolution surréaliste s’amorce à Paris et que, pendant l’entre-deux-guerres, la capitale française reste incontestablement le centre du mouvement, il se répand dès ses débuts dans de nombreux pays européens. En Belgique, les galeries Le Centaure et Schwarzenberg organisent parmi les premières expositions de Magritte et de Max Ernst, en Suisse, le Kunsthaus Zurich consacre en 1929 la première exposition Abstrakte und surrealistische Malerei und Plastik dans un musée européen. C’est à Londres qu’aura lieu l’International Surrealist Exhibition aux . . . → En lire plus