Colloque international : « Servandoni et son temps. Architecture, peinture, spectacles » (Paris/Sens, 27-28-29 juin 2016)

Servandoni« Servandoni et son temps. Architecture, peinture, spectacles » (27- 29 juin 2016 – Paris, INHA, Salle Vasari)

Programme établi par Francesco Guidoboni et Jérôme de La Gorce

 

Téléchargez le Programme

 

Lundi 27 juin

9h30 : accueil des participants

I – Servandoni, artiste européen

10h Présidence : Jörg Garms

Tommaso Manfredi (Reggio de Calabre, Université Mediterranea, maître de conférences) : « Les Français à Rome et l’Académie de France : 1714 – 1720 ».

Aloisio Antinori (Campobasso, Université du Molise et Rome, École doctorale de l’Université de la Sapienza, Pofesseur d’histoire de l’architecture) : « Rome 1719. La scène architecturale au temps du . . . → En lire plus

Appel à communication : « Scène, corps et mémoires. Les arts à l’épreuve du souvenir » (Arras, 22 juin 2016)

6a0133f48d77bb970b015393d48d87970b-800wiLe séminaire doctoral Scène, corps et mémoires est organisé par l’équipe de recherche « Praxis et Esthétique des arts », du laboratoire Textes et Cultures EA-4028 de l’Université d’Artois. La journée d’étude que nous nous proposons d’organiser le 22 juin 2016, s’inscrit dans le cycle de manifestations scientifiques consacrées à la thématique du « Corps, figure, représentation » organisées par notre équipe de recherche.

Cette journée du 22 juin 2016 propose d’interroger les multiples relations qui se tissent entre corps et mémoires dans différents types de créations scéniques contemporaines (théâtre, danse et performance). Arts de l’instant, il n’en reste pas moins que ces processus s’appuient souvent sur le . . . → En lire plus

Journée d’études : « Expériences dans l’art » (Paris, 20 février 2016)

936Une idée court depuis les années 1960, celle d’une émancipation du spectateur vis-à-vis des codes traditionnels de l’expérience esthétique. L’art moderne a étendu la relation aux œuvres d’art à des objets de plus en plus hétérogènes et difficiles à caractériser, au point où l’œuvre a pu devenir simple trace ou prétexte pour une expérience plus ou moins indépendante – l’expérience de l’art semblant alors ne plus pouvoir se réduire à une simple expérience de l’œuvre. Au même moment, l’attention du récepteur est sollicitée selon des modalités très diverses, sans que le cadre de la réception soit toujours clairement défini.

Les projets des artistes jouent souvent de . . . → En lire plus

Appel à publication : « Aby Warburg et le théâtre », La Rivista di Engramma (été 2015)

Sandro Botticelli, Le Printemps, 1482, Florence, OfficesThe monthly on-line journal La Rivista di Engramma. The Classical Tradition in Western Memory (www.engramma.it) is preparing a special issue (summer 2015) on Aby Warburg and theater.

The theater is a recurrent innervating thread in the studies of Warburg, stimulating his early research on the Birth of Venus and Primavera by Sandro Botticelli (1893), and extending its branching presence as a theme in the Atlas Mnemosyne (1924 – 1929). The topic of our call is therefore articulated in two parts:

first, the dynamics of expressive gesture that led Warburg to coin the now well-known term Pathosformel (pathos formula), and reciprocal influences between . . . → En lire plus

Collectionner à la folie à Paris au XVIIIe siècle : représentation de la Curiosimanie , comédie de Charles-Antoine Coypel

curiosimanie 2Théâtre, par la Troupe de l’Estampille

14 octobre 2014 – 18h30 Auditorium de la Galerie Colbert entrée libre

Accès : 6 rue des Petits-Champs ou 2, rue Vivienne 75002 Paris

Dorsimond est fou. Pour enrichir sa collection, il est prêt à tout sacrifier, même le bonheur de sa fille ! Mais l’amour est rusé et le collectionneur ne demande qu’à être trompé, pourvu qu’on lui assure que son cabinet de curiosités est le plus beau de Paris. Charles-Antoine Coypel (1694-1752) a hésité entre la carrière de peintre et de dramaturge. Avant de choisir définitivement le pinceau, il a écrit de nombreuses pièces, dont la plupart son restées inédites. La Bibliothèque centrale des musées nationaux a acquis un ensemble de . . . → En lire plus

Appel à communication : Tableau vivant, la politique de l’interruption (Paris, 31 octobre 2014)

Tableau vivant (living picture) in the Dutch East Indies on the occasion of Queen Wilhelmina's accession to the throneAppel à communications

Tableau vivant : la politique de l’interruption Université Paris 1, HiCSA Journée d’études organisée par Michel Poivert et Julie Ramos Date : 31 octobre 2014

Désormais étudié dans ses différentes modalités historiques et esthétiques, le tableau vivant ne cesse de nous interroger sur la puissance d’un arrêt (du geste comme de l’image) : quelle est la nature de la force expressive de l’immobilité ? Considérer parfois comme anachronique au regard des arts du mouvement, le tableau vivant dans ce qu’il peut avoir d’archaïque propose une intensité que le théâtre ou l’arrêt . . . → En lire plus

Appel à communication: « Sociopoétique du costume: costumes, habits et accessoires, entre vie sociale et fiction dans la France de l’âge classique (XVII – XVIIIe siècles)

CELIS (Université Blaise Pascal), CALHISTE (Université de Valenciennes) et Institut Universitaire de France

Moulins (Allier), Centre National du Costume de Scène,

Observer le vêtement, tel qu’on le porte dans la société et tel qu’on le représente dans les textes de fiction, constitue un excellent observatoire pour comprendre la France d’Ancien Régime dans sa mythologie et son imaginaire poétiques. Historiquement, le XVIIe siècle invente la haute couture et le Mercure Galant, fondé en 1672, apparaît comme le premier journal qui accorde une place à la mode. Au XVIIIe siècle se crée un corpus textuel et graphique exemplaire en ce domaine, puisque les peintures et les gravures vestimentaires, les recueils de costumes . . . → En lire plus

Conférence : « Espace et pantomime. Le mouvement chez August Schmarsow » par Tania Vladova

La conférence proposera quelques réflexions sur le rôle du mouvement dans les écrits de l’historien de l’art August Schmarsow (1853 – 1936). Figure marquante de la vie universitaire allemande et de la science de l’art, Schmarsow élabore une pensée de l’art originale, fondée sur les rapports dynamiques que le corps humain entretient avec les espaces différenciés qui l’entourent. Le motif de la kinesis et la nécessité pour l’historien de l’art de casser le modèle statique pour reconnaître tout le potentiel de la motricité propre au corps humain guident les considérations de Schmarsow aussi bien sur la pantomime que sur l’architecture.

La conférence aura lieu au au Centre Allemand d’Histoire de l’Art, le mardi 6 novembre 2012 à 18h30, . . . → En lire plus

Appel à communication: Le Costume de scène, objet de recherche

« Le Costume de scène, objet de recherche »

CNCS Moulins sur Allier

20, 21,22 Mars 2013

Organisé en partenariat avec L’Université de Lorraine, l’Université Paris Ouest-Nanterre, le Centre National du Costume de Scène (CNCS), l’association culturelle “Le Studiolo-IRTS de Lorraine “ (Metz) et l’association “Forum les débats” (Nancy)

 

Comité scientifique :

Pr. Christian Biet (IUF, Université Paris Ouest-Nanterre), Didier Doumergue (Université de Lorraine), Joël Huthwohl (BnF), Martine Kahane (CNCS), Delphie Pinasa (CNCS), Agathe Sanjuan (Comédie-française), Anne Verdier (Université de Lorraine).

Argumentaire:

Le costume constitue un avatar du vêtement, et n’existe que par rapport à lui, c’est donc dans l’anthropologie du vêtement que l’on peut trouver les fondements de . . . → En lire plus