Journée d’études : « Instrumentalisations de l’art » (Paris, 25 février 2017)

02/04 / 2017-écran-11.01.03-500x353Le couple problématique de l’instrumentalisation et de l’autonomie de l’art a été au cœur des enjeux de la modernité artistique. À cet égard, la période 1960-1980 a représenté un basculement. D’une part, dans le sillage du débat postmoderniste, nombre d’artistes et de théoriciens ont promu une conception de l’art comme activité nécessairement investie dans la réalité vécue, sociale, politique. D’autre part, avec la fin de la guerre froide et la globalisation économique, les stratégies traditionnelles d’instrumentalisation politique de l’art nous paraissent, à tort ou à raison, s’être raréfiées.

De ce fait, la question de l’instrumentalisation de l’art semble s’être déplacée au cours des . . . → En lire plus

Journée doctorale : « Transversalité(s) » (Grenoble, 25 janvier 2017)

Sans titreLa journée doctorale Transversalité(s) propose de croiser les approches et regards de jeunes chercheurs en histoire de l’art au prisme d’une notion qui est interrogée depuis quelques années dans les sciences humaines.

En 2011, l’enseignement de la discipline et sa nécessaire évolution sont au cœur de la réflexion du séminaire organisé par l’Institut National d’Histoire de l’Art sur « La transversalité en histoire des arts : réalités et mises en œuvre ». Des manifestations scientifiques posent cette question ou en sont parfois tributaires, comme le « Séminaire de la transversalité Images-sons-mémoire » mis en place par le Laboratoire Historique Rhône-Alpes, lequel développe également des « Ateliers . . . → En lire plus

Journée d’études : « La notion de modèle en architecture : du Moyen Âge à nos jours » (Paris, 13 octobre 2016)

sans-titreJournée d’études : « La notion de modèle en architecture : du Moyen Âge à nos jours ».

Programme :

9h 45 : Ouverture par le comité organisateur (Charlotte Duvette, Justine François, Alison Gorel le Pennec et Léa D’Hommée-Kchouk).

Chaque communication sera suivie de 10 minutes de débat.

Session 1 : Le bâtiment comme modèle : Éléonore Marantz (Maître de conférences en histoire de l’architecture contemporaine à l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, laboratoire HiCSA)

10h-10h20 : François Gruson (professeur à l’Ecole Nationale Supérieure d’Architecture Paris-Malaquais, membre du laboratoire EVCAU à l’École Nationale Supérieure d’Architecture de Paris-Val de Seine) : Le temple maçonnique : genèse, invariants et variables du modèle architectural.

10h30-10h50 . . . → En lire plus

Appel à communication : « La Fin dans les jeux vidéo. Aspects des spatio-temporalités vidéoludiques » (Rennes, 24 novembre 2016)

dark-souls-3Si, de manière générale, le jeu vidéo est étudié depuis plusieurs années dans le monde anglo-saxon, et plus récemment en France, afin d’en circonscrire et d’en légitimer l’objet, d’en construire les outils analytiques et théoriques, cette journée d’étude propose plutôt d’appréhender le jeu vidéo par une thématique particulière, celle de la fin, qu’il permettrait de renouveler voire de mettre à mal en raison de la singularité de son dispositif.

Le jeu vidéo propose communément au joueur des objectifs, des défis interactifs ; leur réussite – ou, dans certains cas, leur échec – conditionne le déploiement du continuum vidéoludique jusqu’à son stade terminal. Il peut également et . . . → En lire plus

Appel à communication : « Scène, corps et mémoires. Les arts à l’épreuve du souvenir » (Arras, 22 juin 2016)

6a0133f48d77bb970b015393d48d87970b-800wiLe séminaire doctoral Scène, corps et mémoires est organisé par l’équipe de recherche « Praxis et Esthétique des arts », du laboratoire Textes et Cultures EA-4028 de l’Université d’Artois. La journée d’étude que nous nous proposons d’organiser le 22 juin 2016, s’inscrit dans le cycle de manifestations scientifiques consacrées à la thématique du « Corps, figure, représentation » organisées par notre équipe de recherche.

Cette journée du 22 juin 2016 propose d’interroger les multiples relations qui se tissent entre corps et mémoires dans différents types de créations scéniques contemporaines (théâtre, danse et performance). Arts de l’instant, il n’en reste pas moins que ces processus s’appuient souvent sur le . . . → En lire plus

Colloque : « L’art et l’argent : financement du travail artistique et enjeux socio-esthétiques » (Paris, 20-21 mai 2016)

edition2Le mécénat, au sens large, ses enjeux et influences souffrent d’un manque d’études empiriques bien qu’il soit essentiel à la production d’œuvres aujourd’hui. Sans mécénat, qu’il soit institution ou individu, étatique ou non, la création contemporaine ne bénéficierait pas de la place qu’elle occupe dans nos sociétés contemporaines. Le financement demande de la mobilité ; les créateurs n’ont de cesse de passer d’un contexte institutionnel à un autre afin de décrocher les financements nécessaires à leurs projets. S’ensuit alors que pour nous, chercheurs, la comparaison nous aide à mieux comprendre nos objets – souvent nationaux – et nous montre aussi que les frontières ne sont pas suffisamment pertinentes . . . → En lire plus

Séminaire : « Le corps et ses corpus : jeu et rejeu d’archives, œuvres disparues et création contemporaine » (Paris, mars-juin 2016)

walkaround_timeLe programme « Replay, restitution, recréation… Pour une typologie de la reprise des archives » se propose de mettre en regard les archives des œuvres disparues et celles qui animent ou justifient une part de la création contemporaine. En s’attachant à la place du corps dans l’œuvre, de la statuaire à la chorégraphie, il s’agit d’interroger en premier lieu la manière dont les supports documentaires, destinés à faire « archives », interviennent ou non dans le processus de fabrication, de commande et de réception des œuvres. Les intervenants, universitaires, artistes, critiques ou conservateurs, seront invités à réfléchir à ces problématiques en mettant en regard leurs propres travaux avec . . . → En lire plus

Séminaire : « Art en cours » (Paris, 16 mars 2016)

12715767_749860091810793_2944435356571871842_nPour sa 5ème séance, « Art en cours » invite Anne et Julien, directeurs de la revue HEY! modern art & pop culture et de HEY! La Cie, commissaires des expositions « Tatoueurs, tatoués » au Musée du Quai Branly en 2014-2015 et de « HEY! modern art & pop culture / Act III » à la Halle Saint Pierre, qui prendra fin le 13 mars 2016.

Anne et Julien souhaitent, lors de cette séance qui leur est dédiée, discuter avec le public de la place consacrée aujourd’hui aux mouvements artistiques alternatifs : que l’on parle du tatouage, du surréalisme pop, de l’art brut, de la bande-dessinée et de tant . . . → En lire plus

Appel à communication : « La fabrique des fictions d’artistes : écrire avec des images » (Bruxelles, mai 2016)

Martin LE CHEVALLIER, NS, 2007, polyptique en bois peintL’intérêt croissant des artistes contemporains pour la fiction comme forme discursive se décline selon des registres de plus en plus variés – fictions d’anticipation, autobiographiques, politiques, ethnographiques, documentaires, juridiques, théoriques, pop fictions, etc. – et dans des formats divers, de la nouvelle au roman en passant par le conte ou le scénario. Photos/textes de Jochen Gerz, bestiaires fantastiques et chimères scientifiques de Joan Fontcuberta, fictions documentaires de Tacita Dean, enquêtes spéculatives de Kapwani Kiwanga, histoires révisées de Rodney Graham, micro-fictions oniriques de Martine Aballéa, narrations interactives de Martin Le Chevallier, chroniques insolites d’Agnès Geoffray ou récits sonores de Marcelline Delbecq sont, parmi d’autres, des fictions . . . → En lire plus