Appel à communication : « La Fin dans les jeux vidéo. Aspects des spatio-temporalités vidéoludiques » (Rennes, 24 novembre 2016)

dark-souls-3Si, de manière générale, le jeu vidéo est étudié depuis plusieurs années dans le monde anglo-saxon, et plus récemment en France, afin d’en circonscrire et d’en légitimer l’objet, d’en construire les outils analytiques et théoriques, cette journée d’étude propose plutôt d’appréhender le jeu vidéo par une thématique particulière, celle de la fin, qu’il permettrait de renouveler voire de mettre à mal en raison de la singularité de son dispositif.

Le jeu vidéo propose communément au joueur des objectifs, des défis interactifs ; leur réussite – ou, dans certains cas, leur échec – conditionne le déploiement du continuum vidéoludique jusqu’à son stade terminal. Il peut également et . . . → En lire plus

Colloque : « Archéologie des media, écologies de l’attention » (Cerisy-la-Salle, du 30 mai au 6 juin 2016)

baird-early-tv-camera_bleu_537L’attention que nous sommes conduits à porter aux divers objets constituant notre monde conditionne la façon dont nous nous comportons envers eux. Si les problèmes d’économie de l’attention sont aujourd’hui à la mode, il reste à comprendre l’immense diversité des multiples écologies attentionnelles développées par les sociétés humaines, celles que nous héritons du passé, celles qui coexistent dans notre présent et celles qui s’esquissent pour l’avenir. Bien entendu, dès lors que nos attentions (individuelles, conjointes, collectives) passent le plus souvent par des dispositifs médiatiques (depuis le prêche, le livre, le journal, le cinéma, la radio, la TV, jusqu’au PC, au smartphone et aux Google Glass), on ne peut . . . → En lire plus

Appel à communication : « Du rétro au néo, entre nostalgie et réinvention. Objets en mouvement ! » (Louvain-la-Neuve / Mons, Belgique, 8-9 décembre 2016)

Plonk-Replonk-En ces temps de dématérialisation, à l’heure du tout virtuel, il semblerait que nous assistions à un retour des objets du passé. Des mots, des modes et des usages culturels confirment le phénomène : vintage, reboot, remake, remastering, vinyle, polaroïd, rétro, néo, customisation, sépia… Récemment, un magazine féminin consacrait l’un de ses articles à l’art oublié du diorama. En 2011, le journaliste et théoricien anglais Simon Reynolds signait déjà un ouvrage intitulé Rétromania montrant comment la culture musicale contemporaine se tournait désormais essentiellement vers le passé…

Face à cette constellation de phénomènes, et pour son premier colloque international, le GIRCAM (Groupe Interdisciplinaire de Recherche sur les . . . → En lire plus

Appel à communication : « Esthétiques de l’absence » (Paris, 10 juin 2016)

212MAG369_Rembrandt-Tempete2

Vendredi 10 juin 2016

Journée d’étude organisée par le laboratoire de doctorants OVALE – rattaché au laboratoire VALE EA4085 Université Paris-Sorbonne

De l’ineffable aux réflexions contemporaines sur l’absence de sens, la spectralité et le posthumain en passant par les poétiques du silence et les représentations du vide, les figures de l’absence marquent l’art et la littérature de leur présence paradoxale. La question des limites du langage et de la représentation façonne ainsi l’esthétique et la pensée occidentales, et la littérature moderne, notamment depuis le milieu du XIXème siècle, accorde un statut privilégié à la figuration de l’absence. La deuxième moitié du vingtième siècle . . . → En lire plus

Appel à communication : « Exposition(s) et média(s): enjeux d’une dialectique actuelle » (Bordeaux, mai 2016)

ExpositiosDésignant «aussi bien ce qui est exposé que l’espace où l’on expose, l’acte d’exposer et l’exposition en tant que “produit” actualisé par le visiteur»[1], l’exposition a pu recouvrir des formes et fonctions très diverses depuis les «proto-musées» jusqu’à «la promenade comme le centre commercial»[2]. Témoignage de son temps, l’exposition est indissociable de son contexte de production. Ainsi, l’histoire récente est marquée par une évolution des modalités d’appréhension de l’exposition qui se caractérise notamment, au tournant des années 1980, par l’intensification des flux transnationaux et une massification de l’événement dans lesquels Nathalie Heinich voit «de nouvelles formes de tourisme intellectuel, de délectation lettrée ou d’érudition . . . → En lire plus

Séminaire : « Autour de Friedrich Kittler »

archéologie des médias1

Rodney Graham, Rheinmetall / Victoria-8, 2003, production still © Rodney Graham. Courtesy Hauser & Wirth

5e séance du séminaire « Archéologie des médias et histoire de l’art »

Séminaire de recherche du programme « Art contemporain et cinéma » organisé en partenariat avec l’université Paris 3, avec Siegfried Zielinski (Universität der Künste Berlin) et Arnaud Maillet (université Paris-Sorbonne)

Frédérique Vargoz, Université Grenoble 2 : Les média, machines de chiffrement et de décryptage chez Friedrich Kittler Pour Friedrich Kittler, c’est à partir de la théorie de la communication de Shannon, qu’il faut penser de manière élargie le concept de médium. Ce qu’il . . . → En lire plus

Séminaire : Futurs antérieurs (Paris, 3 avril 2015)

visuel_web_SEM Archéologie des MédiasDeuxième séance du séminaire « Archéologie des médias et histoire de l’art » Séminaire organisé en partenariat avec l’université Sorbonne-Nouvelle Paris 3

Erkki Huhtamo, UCLA Art in the Rear-View Mirror: The Media Archaeological Tradition in Art Yves Citton, Université Stendhal-Grenoble 3 Charles Tiphaigne de la Roche (1722-1774), inventeur de la photographie ou théoricien des clichés ?

Le champ de recherche connu en anglais sous le nom de « media archaeology » et en allemand sous celui de « Medienarchäologie » s’est imposé ces . . . → En lire plus

Séminaire : « Entretien public avec Bernard Perrine » (Paris, 24 février 2015)

Perrine OK

C’est avec grand plaisir que nous vous invitons au second entretien du cycle 1960-1990. Les voix de la photographie lancé par le chantier de recherches Import/Export. Aux sources du langage sur la photographie. Il se tiendra le mardi 24 février prochain.

L’invité de cette seconde séance du cycle d’entretiens publics est Bernard Perrine, photographe, homme de presse, et acteur important du champ photographique. Membre de l’Institut de France et de l’Académie des Beaux-Arts, auteur de nombreuses pages dans la revue Le Photographe – qu’il a dirigée pendant 26 ans, ou pour l’Oeil de la photographie, il a notamment dirigé les premières . . . → En lire plus

Appel à communication : « Imaginer la place publique / Platz-Bild » (Florence, octobre 2015)

Delacroix_ TurquieDes émissions récentes présentant des scènes en Egypte, en Turquie en Ukraine ont renforcé notre prise de conscience de l’importance de la place publique comme lieu d’action et de réunion. Montrant les mouvements de protestation, mais aussi indépendamment d’eux, les images qui ont circulé dans divers médias ont participé à la construction d’une culture visuelle de la place publique. Chacune de ces images devrait être historicisée et analysée selon sa propre logique. Ce colloque, organisé par les collaborateurs du projet « Piazza e Monumento » au Kunsthistorisches Institut in Florenz – Max Planck Institut, prendra l’image et l’imaginaire de la place comme point de départ pour la discussion les thèmes . . . → En lire plus

Appel à communication : « La critique à l’écran : les arts plastiques » (Pau, octobre 2015)

Godard, Passion, 1982Le colloque s’intéresse aux savoirs sur les arts plastiques transmis ou mis en jeu par la création audiovisuelle. Son principal objectif est de faire la lumière sur la difficile notion de « film sur l’art ». Cette notion est couramment employée mais elle reste ambigüe, au moins autant que la notion d’art elle-même. En effet, les films entrant dans cette catégorie sont la plupart du temps des films sur la peinture, même si certains concernent l’un des autres médiums ou dispositifs qui font la diversité des arts plastiques. Ainsi, les Journées Internationales du Film sur l’Art (Musée du Louvre), une des importantes manifestations françaises consacrées à ce . . . → En lire plus

Appel à communication : « Radio as art » (5-7 juin 2014, Brême)

International Conference “RADIO AS ART – Concepts, Spaces, Practices: Radio Art between Media Reality and Art Reception”

radioIn the age of Twitter and online communication, the perspective on radio’s role as a popular broadcasting medium – and a medium that has also served since the 1960s as a platform for artistic concepts – is changing. Acoustic signals, voice, sound, articulation, music and spatial networking are dispositifs of radiophonic transmission which – since Futurism and by way of Fluxus and Concrete (auditory) Poetry – have brought forth a great number of artistic practices. Up to and into the digital present in the visual arts, radio has been and is employed . . . → En lire plus