Journée d’études : « Les projets ChArtRes et VITRAIL : la construction de la recherche » (Tours, 6 novembre 2020)

Les projets ChArtRes et VITRAIL : la construction de la recherche

I/ Objets d’étude et questions de méthode

Cette journée d’étude est consacrée à la recherche sur les arts de l’image en Val de Loire à la Renaissance, et plus particulièrement au tour de chœur de la cathédrale de Chartres et au corpus de verrières de la Renaissance en région Centre.

Elle est le premier volet d’un triptyque au cours duquel des chercheurs, des conservateurs et des restaurateurs analyseront les caractéristiques de ces formes et de ces objets. Un deuxième volet exposera la recherche en cours au sein des projets ChArtRes et VITRAIL. Le troisième volet . . . → En lire plus

Conférence : « La prison de la Santé – 1861-2016. L’architecture carcérale du XIXe siècle à l’épreuve du XXIe siècle » (Paris, 26 octobre 2016)

cycle_hist_archi_archi-restauree_la-sante_ill_72dpiPour cette séance sur la prison de la Santé, il s’agira de réunir des historiens de l’architecture, les architectes de l’APIJ, ceux lauréats de l’appel d’offres, les restaurateurs et entrepreneurs en charge du chantier pour évoquer les conditions d’édification puis les évolutions successives du bâtiment jusqu’au chantier en cours, avec les choix patrimoniaux particuliers qui ont été faits.

Pour étudier aujourd’hui, quelque cent cinquante ans après son ouverture, le cas de la prison de la Santé, ouverte en 1867 et toujours maintenue dans sa fonction d’origine, s’ajoutent aux problématiques de restauration celle du phénomène encore nouveau de la patrimonialisation d’établissements carcéraux. Si « les prisons font aussi partie de . . . → En lire plus

Colloque : « L’art médiéval hors de son temps » (Paris, 16-17 juin 2016)

Hongrie - 5 SchutzEn 2015-2016, le Centre allemand d’histoire de l’art héberge une équipe de recherche constituée de neuf boursiers doctorants et post-doctorants, co-dirigée par Thomas Kirchner (directeur du Centre allemand) et François-René Martin (École nationale supérieure des Beaux-Arts de Paris), sur le thème « Le Moyen Age et son image ». Ce colloque vient conclure l’année de recherche menée collectivement au Centre : il permettra de présenter les grands axes du travail réalisé, et d’initier des discussions avec des chercheurs invités, aux intérêts divers.

Venus d’horizons géographiques, disciplinaires et méthodologiques variés, les jeunes chercheurs de l’équipe se sont réunis autour d’une relecture, via l’historiographie et les objets eux-mêmes, des différentes formes d’art dans l’Europe médiévale, des fonctions qu’elles pouvaient revêtir, . . . → En lire plus

Journée d’études : « Portails romans et gothiques menacés par les intempéries. Le relevé laser au service du patrimoine »

Christ Vézealy, portails romanDans le cadre du projet «Portails romans de France en 3D» (ENSAM, INHA, INP)/Programme Paris Nouveaux Mondes

25 – 26 novembre 2014 Galerie Colbert Salle Giorgio Vasari entrée libre

Accès : 6 rue des Petits-Champs ou 2, rue Vivienne 75002 Paris

Chefs d’œuvres de l’art mondial, les portails romans de France sont aujourd’hui en danger. Ils sont gravement attaqués par les intempéries et la pollution. Leur conservation passe par une meilleure connaissance des sculptures et une observation minutieuse des phénomènes d’altération. Ces deux journées d’études seront consacrées à la présentation de différents projets de numérisation 3D internationaux, aux méthodes et aux techniques mais également aux problématiques de . . . → En lire plus

Appel à communication : Art Brut et Matérialité, 11-12 juin 2014, Carleton University (Ottawa)

Colloque international, 11-12 juin 2014

Institute for Comparative Studies in Literature, Art and Culture (Carleton University, Ottawa, Canada) En partenariat avec l’Université Paris Ouest Nanterre la Défense (Paris, France) et avec la collaboration du CrAB (Collectif de réflexion autour de l’Art Brut, Paris).

Art Brut et matérialité

L’expression « art brut » est apparue en 1945[1] sous la plume du peintre français Jean Dubuffet (1901-1985) pour désigner « des ouvrages tels que peintures, dessins, statues, statuettes, objets divers de toutes sortes, ne devant rien (ou le moins possible) à l’imitation des œuvres d’art qu’on peut voir dans les musées, salons, galeries, mais qui au contraire font appel au fond humain originel et à l’invention la plus spontanée et personnelle » (Notice sur la compagnie de l’art brut, 1948)[2]. . . . → En lire plus

Appel à contribution : Restoration knowledge. Reception models for museology and art history (Rome, Avril 2013)

Call for papers : Restoration knowledge. Reception models for museology and art history International conference (Rome, « La Sapienza » University of studies, April 2013)

It seems to be essential, at this moment, to confirm that which not long ago may have been considered paradoxical, that is to say the need to interpret the history of restoration, of conservation, of safeguard, as a process closely related to art history, art criticism and the history of museum institutions. Furthermore, in order to cope with various different shifts, one feels the necessity to go back to the beginning and analyse the subject from different angles, alternating philological analysis with different historiographical sources and traditions . . . → En lire plus

Un nouvel ouvrage sur l’histoire de la restauration : « L’histoire à l’atelier ».

L’histoire à l’atelier. Restaurer les oeuvres d’art (XVIIIe-XIXe siècles), sous la direction de Noémie Etienne et Léonie Hénaut. Lyon : Presses universitaires de Lyon, 2012.

Pourquoi conserver un objet ? Que fait-on lorsqu’on « restaure » une mosaïque, un tableau, un vase antique ou une bobine de film ? Qui s’occupe de procéder à une restauration ? Les polémiques liées à ces pratiques nous rappellent à quel point celles-ci sont complexes et sujettes à caution. Ce volume interroge les transformations faites aux objets – qu’il s’agisse de les rapporter à un stade initial, d’en améliorer l’état esthétique, d’en prolonger l’existence ou encore de les vandaliser. Attentifs à la matérialité des œuvres . . . → En lire plus

Appel à projets : Programme National de Recherche sur la Connaissance et la Conservation des Matériaux du Patrimoine Culturel (PNRCC) 2012

Le Programme National de Recherche sur la Connaissance et la Conservation des Matériaux du Patrimoine Culturel (PNRCC) créé en 2003 s’appuie sur un appel à projets de recherche en sciences « exactes » appliquées à la préservation du patrimoine culturel matériel. Il s’inscrit dans la politique de soutien à la recherche menée par le ministère de la culture et de la communication (MCC) dans le cadre de ses missions et vise à structurer les travaux dans ce domaine en soutenant un réseau très actif. Il encourage des partenariats entre les institutions de la recherche nationale (CNRS, CEA, Universités, grandes écoles,…) et les différents acteurs concernés (historiens d’art, archéologues, conservateurs, restaurateurs . . . → En lire plus

Colloque : « L’Europe du vase antique : collectionneurs, savants, restaurateurs aux XVIIIe et XIXe siècles »

Collectionner, étudier, restaurer : trop souvent dissociées dans les travaux consacrés au devenir moderne de l’antique, ces trois pratiques étroitement liées au cours du temps n’ont cessé de s’influencer et de se féconder mutuellement, dans le cadre de réseaux européens particulièrement actifs autour de l’objet de fascination qu’a représenté le vase peint – qu’il soit d’origine grecque ou étrusque – durant les XVIIIe et XIXe siècles.

Promouvant une approche globale et interdisciplinaire de la problématique, l’INHA propose de faire le point sur les recherches menées depuis plusieurs années au sein de l’institution et du C2RMF, comme sur celles développées par des chercheurs étrangers. . . . → En lire plus