Journée d’études : « Sainte Elisabeth attribuée à Ligier Richier : une redécouverte. Nouveaux regards » (Saint-Mihiel, 20 octobre 2017)

Journée d’études : « Sainte Elisabeth attribuée à Ligier Richier : une redécouverte. Nouveaux regards ».

En février 2016, une statue représentant sainte Élisabeth, aujourd’hui attribuée à Ligier Richier par les spécialistes, est léguée au musée d’Art sacré de Saint-Mihiel par une famille d’origine meusienne, parce que cette ville est la patrie de Ligier Richier et a le privilège de posséder ses plus belles œuvres monumentales, le Sépulcre et la Pâmoison de la Vierge . Après acceptation du legs par la municipalité et passage en commission d’acquisition des Musées de France, l’œuvre a intégré les collections municipales et peut désormais être présentée au public, après avoir été étudiée de près par un . . . → En lire plus

Journées d’étude : « Académies d’Art et Mondes Sociaux (1740-1805) » (Toulouse, 9-10 novembre 2017)

Journées d’études II : Académies d’Art et Mondes Sociaux (1740-1805). Mobilité des artistes, dynamique des institutions : dessiner la cartographie des échanges. Toulouse, jeudi 9 et vendredi 10 novembre 2017.

Salle D 31, Maison de la Recherche, Université Toulouse – Jean Jaurès.

En partenariat avec le Centre allemand d’histoire de l’art, Paris.

Deuxième volet des journées d’étude conduites par le programme de recherche ACA-RES sur Les académies d’art et leurs réseaux dans la France préindustrielle, cette rencontre mettra l’accent sur la question des circulations artistiques. La seule aspiration parisienne ne saurait rendre compte des dynamiques d’échanges qui se mettent en place au cours de la seconde moitié du XVIIIe siècle, . . . → En lire plus

Journée d’étude : « Le fond comme catégorie esthétique » (Paris, 12 octobre 2017)

Journée d’étude doctorale : « Le fond comme catégorie esthétique ». Paris, 12 octobre 2017. Paris, INHA, Galerie Colbert, salle Vasari, 2 rue Vivienne.

Sous la responsabilité scientifique de Danièle Cohn (Université Paris 1 Panthéon Sorbonne – PhiCo) et d’Etienne Jollet (Université Paris 1 Panthéon Sorbonne – HiCSA).

La journée d’études se propose de mêler les interrogations menées conjointement par les participants sur les notions de fond et de catégorie esthétique, en s’interrogeant sur le bien-fondé d’un tel rapprochement. La notion de fond peut en effet être utilisée à des fins descriptives, pour rendre compte de la spatialité de l’œuvre (elle est alors arrière-plan) ; elle peut l’être également pour évoquer le . . . → En lire plus

Colloque international : « Germain Boffrand (1667-1754). Un architecte, un réseau ? » (20-21 octobre 2017, Lunéville et Nancy)

Colloque international : « Germain Boffrand (1667-1754). Un architecte, un réseau ? » 20-21 octobre, château de Lunéville et musée des Beaux-Arts de Nancy

Germain Boffrand est un génie aux talents multiples mais méconnu du grand public. Pour réparer cette injustice mais surtout pour faire partager au plus grand nombre ses exceptionnelles réalisations, au plan national, une association est née à l’initiative des deux adjoints à la culture de Nancy et Lunéville, Lucienne Redercher et Benoît Tallot, baptisée « Mission Boffrand 2017-2023 », elle a pour objectif l’organisation, dès 2017, de différents événements et manifestations autour des réalisations de Germain Boffrand, et d’œuvrer à la sauvegarde de bâtiments remarquables en . . . → En lire plus

Colloque : « Le pastel. Regards croisés sur une technique singulière » (Paris, 16-17 octobre 2017)

Colloque organisé par Thea Burns, Valérie Luquet, Stéphanie Prenant, Gaëlle Rio et Pierre Wat avec le soutien du Collège des écoles doctorales de Paris 1, de l’ED 441, de l’HiCSA (EA 4100) et du Petit Palais, musée des beaux-arts de la ville de Paris.

Ce colloque international autour de la technique du pastel, à vocation transversale et interdisciplinaire, se propose de réunir la communauté scientifique impliquée dans la recherche sur ce médium afin de susciter un dialogue inédit et mutuellement enrichissant entre spécialistes issus de différentes disciplines et institutions.

Il s’articulera autour de quatre axes principaux développés sur deux journées consécutives. Un premier . . . → En lire plus

Journée d’études : « Femmes et musées » (Paris, 11 octobre 2017)

La part des femmes constitue un point aveugle de nombreux travaux en histoire de l’art, du patrimoine et muséologie, alors même que les musées représentent une cible pour les féministes des années 1970-1980, si l’on songe à la fondation du réseau anglais WHAM (Women, Heritage and Museums), ou encore à l’action plus emblématique de dénonciation menée par les Guerrilla Girls. Mais pourquoi ces protestations visent-elles le musée ? Certainement parce qu’il est un lieu de pouvoir à la fois institutionnel, social, éducatif, médiatique et culturel, où s’activent des pratiques de collection, de classification et de mises en exposition des histoires à travers des objets sélectionnés. Il constitue autant un lieu . . . → En lire plus

Journée d’études : « Autour d’Hector Guimard » (Paris, 13 octobre 2017)

Journée d’études : « Autour d’Hector Guimard », pour le 150e anniversaire de sa naissance

Les Arts Décoratifs consacrent une journée d’études à Hector Guimard afin de faire le point sur la recherche actuelle. Journée organisée par Évelyne Possémé, conservatrice en chef du département Art nouveau / Art déco, musée des Arts décoratifs et Philippe Thiébaut, conservateur général honoraire du patrimoine.

Programme (vendredi 13 octobre 2017, salle de conférence) :

9h30 Introduction, par Évelyne Possémé, conservatrice en chef du département Art nouveau / Art déco, musée des Arts décoratifs et Philippe Thiébaut, conservateur général honoraire du patrimoine

10hLa redécouverte d’Hector Guimard autour de 1970, par Alain . . . → En lire plus

Journées d’études : « Luther et l’Europe : textes et images. Mentalités et systèmes de représentation à l’époque de la Réforme » (Tours, 27-28 octobre 2017)

Journées d’études : Luther et l’Europe : textes et images. Mentalités et systèmes de représentation à l’époque de la Réforme

Journées d’études organisées par Javier Espejo Surós, Juan Carlos Garrot Zambrana (CESR, Tours) & Pierre Civil (Université Paris 3, CRES / LECEMO). CESR, 59 rue Néricault-Destouches, Tours.

Programme :

Vendredi 27 octobre – Salle Saint-Martin :
14h15 : Réception

14h45 : Ouverture

15h : Charlotte Bouteille-Meister (Université Paris 10) Le théâtre de la Réforme luthérienne et sa diffusion dans l’Europe protestante francophone : circulation des pièces, des genres et des motifs dramatiques au service d’un théâtre d’actualité polémique

15h30 : . . . → En lire plus

Praticable. De la participation à l’interaction dans l’art contemporain ( Paris, 10 octobre 2017)

Comment concevoir des œuvres d’art réalisées avec l’implication physique de leurs spectateurs, des œuvres à même de provoquer des expériences esthétiques autant que pratiques ? Entre deux registres d’activité a priori opposés, la contemplation et l’usage, comment proposer une troisième voie : celle d’œuvres « praticables », constituées pour et avec l’action du public ? En s’appuyant sur le récent ouvrage Practicable. From Participation to Interaction in Contemporary Art édité chez MIT Press par Samuel Bianchini et Erik Verhagen, une quinzaine de contributeurs – artistes, historiens et théoriciens de l’art . . . → En lire plus

Journée d’études : « Ces matières sans rivales », la céramique architecturale et la manufacture de Sèvres, (Paris, 13 octobre 2017)

Journée d’études : « Ces matières sans rivales », la céramique architecturale et la manufacture de Sèvres

Vendredi 13 Octobre 2017, 9h30 /17h30

INHA, 2 rue Vivienne 75002, 1er étage, salle Vasari

Organisée par le LABEX CAP et la Cité de la céramique

Que ce soit comme matériau ou comme élément de décor, la céramique architecturale connaît un nouvel essor à la fin du XVIIIe siècle en Europe.

Au coeur des réflexions esthétiques et techniques du XIXe siècle, nombre de créations et leurs auteurs restent cependant méconnus.

Lieu d’exception tant par sa production que par ses expérimentations techniques, Sèvres, tantôt pionnière, tantôt suiveuse, apparaît importante pour retracer l’histoire de la . . . → En lire plus

Journée d’études : « La critique d’arts : regards croisés entre la France, la RFA et la RDA dans les années 1960-1980 » (Paris, INHA, 26 septembre 2017)

Journée d’études : « La critique d’arts : regards croisés entre la France, la RFA et la RDA dans les années 1960-1980″

Mardi 26 septembre 2017

Galerie Colbert, Salle Vasari (1er étage) 2, rue Vivienne 75002 Paris

Organisation : Axelle Fariat (docteure, Université de Strasbourg, ACCRA), Morgane Walter (doctorante, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, ED441, HiCSA, Centre Marc Bloch de Berlin)

Cette journée d’étude propose de s’intéresser au rôle de la critique d’art dans les relations interculturelles entre la France et les deux États allemands dans le contexte de la Guerre Froide. Si un certain déséquilibre dans les relations artistiques franco-allemandes existe depuis des décennies, qu’en est-il . . . → En lire plus

Journée d’études : « Fountain, un siècle d’appropriation(s) » (Rennes, 29 septembre 2017)

Journée d’études organisée le 29 septembre 2017 par Bertrand Clavez dans le cadre de l’exposition de Saâdane Afif au Cabinet du livre d’artistes (CLA).

En cette année de centenaire du coup d’éclat de Duchamp, l’exposition de Saâdane Afif au Cabinet du livre d’artiste est l’occasion de revenir sur les stratégies d’appropriation qui ont émaillé le dernier siècle de l’art. Il apparaît incontestable que Fountain a redéfini les rapports du regardeur à l’œuvre, en étant le produit d’un geste appropriationniste, celui que réalise l’artiste en déplaçant un objet du quotidien de sa sphère d’origine vers les modalités de l’objet d’art : cette stratégie caractéristique des Ready-Made devient l’acte fondateur de . . . → En lire plus

Journée d’études : « Les Photographes-Historiens (de la photographie) » (Paris, 28 septembre 2017)

Les Photographes-Historiens (de la photographie)

Journée d’études sous la responsabilité scientifique de Juliette Lavie & de Michel Poivert, HiCSA

Cette journée d’étude propose de traiter d’un sujet d’historiographie critique en abordant une catégorie spécifique d’acteurs de l’historiographie de la photographie : les photographes. Elle entend ainsi prolonger la journée d’étude sur L’histoire de la photographie en perspective, organisée en 2011 par l’HiSCA et l’EHESS, en agrégeant aux quelques grandes figures de l’historiographie de la photographie abordées – collectionneurs, marchands, historiens d’art, critiques d’art – celle des photographes.

Le but recherché ici est également de faire écho à l’actualité des expositions et de la recherche : la carte blanche . . . → En lire plus

Colloque : « Caves et celliers du Moyen Age à l’époque moderne » (Tours, 4-6 octobre 2017)

Colloque : Caves et celliers du Moyen Age à l’époque moderne. (4-6 octobre 2017, Tours, Centre d’études supérieures de la Renaissance)

4-6 octobre 2017 Amphithéâtre George Sand CHRU Clocheville – Tours. organisé par Clément Alix, Lucie Gaugain et Alain Salamagne.

Programme :

Mercredi 4 octobre :

9h Accueil des participants

Matinée : 10h-13h

Clément Alix (Pôle d’Archéologie, ville d’Orléans / CESR), Benoist Pierre (CESR), Alain Salamagne (CESR) Ouverture du colloque et introduction par Benoist Pierre, directeur du CESR et du programme Intelligence des Patrimoines.

1 – Méthodes d’analyses Président de séance : François Blary

Clément Alix (Pôle d’Archéologie, ville d’Orléans / CESR), Julien Courtois (Pôle d’Archéologie, ville d’Orléans), Daniel Morleghem . . . → En lire plus

Journée d’étude de la revue Marges : « Ce que le concept fait à l’œuvre » (7 octobre 2017, Paris, INHA)

Journée d’étude internationale de la revue Marges : « Ce que le concept fait à l’œuvre / How the concept affects the work »

Les termes « concept » et « conceptuel » ont pu être utilisés pour désigner diverses pratiques relatives au groupe restreint d’artistes évoluant à New York à la fin des années 1960. Mais la dimension conceptuelle de l’œuvre est désormais à considérer dans une définition plus générale, qui touche aussi à d’autres pratiques et domaines que les arts visuels. On assiste ainsi à une « autonomisation de l’état conceptuel » de . . . → En lire plus

Colloque : « Le Siècle des Lesdiguières : Territoires, arts et rayonnement nobiliaire au XVIIème siècle » (Grenoble et Vizille, 25, 26, 27 octobre 2017)

Colloque international : « Le Siècle des Lesdiguières. Territoires, arts et rayonnement nobiliaire au XVIIème siècle »

En associant par combinaisons matrimoniales son nom à celui des Créqui, le connétable François de Bonne, duc de Lesdiguières (1543-1626) a fondé une puissante dynastie ducale peuplée de gouverneurs, ducs et maréchaux de France. Les Lesdiguières et les Créqui ont marqué de leur empreinte le XVIIème siècle européen, tout en laissant de nombreuses traces encore visibles sur le territoire et dans le patrimoine français. Pour autant, aucune grande manifestation scientifique ne s’est jamais attachée à leurs noms ni à leur histoire commune.

. . . → En lire plus

Journée de l’étudiant aux archives nationales

Archives nationales. Journée de l’étudiant – mardi 17 octobre 2017

Organisée après la rentrée universitaire et destinée aux étudiants de L3, M1 et M2 en histoire et en histoire de l’art, ces journées permettent de découvrir les possibilités des Archives nationales et de préciser les sujets de recherche.

Site de Pierrefitte-sur-Seine De 9h00 à 17h00 Renseignements Tél : 01 75 47 20 02 Programme Pierrefitte {Pdf} Site de Paris

De 9h00 à 17h00 Renseignements Tél : 01 75 47 20 02 Programme Paris {Pdf}

Journées d’études sur les « cabinets de curiosités du XXIème siècle »

Journées internationales d’études sur les « cabinets de curiosités du XXIème siècle » CNAM et Musée des arts et métiers et Musée de la Chasse et de la Nature (les 3 et 4 octobre 2017)

Programme :

Mardi 3 octobre 2017

Musée des arts et métiers, Cnam-Paris

Salle des conférences – entrée par le 60 rue Réaumur, 75003 Paris

(métro Arts et Métiers)

14h00: Accueil par Yves Winkin, directeur du musée des arts et métiers, et Dominique Poulot, professeur en histoire de l’art, INHA

14h30: Paul-Hervé Parsy, ancien administrateur du Musée d’Oiron,

« Un château et l’art du présent »

15h30: Samantha Beath, collections care manager, Manchester Museum,

«History, Curiosity and Wonder: Mark Dion’s Surrealist Bureau at Manchester Museum »

16h30 – Pause

17h00: Maddalena Napolitani, doctorante, Université Grenoble-Alpes,

«Turning . . . → En lire plus

Journée d’études : « Passeurs, lieux de passages. Nouveaux apports de la recherche sur les réseaux de sociabilité artistique en Normandie au XIXe siècle » (Rouen, 3 octobre 2017)

Passeurs, lieux de passages. Nouveaux apports de la recherche sur les réseaux de sociabilité artistique en Normandie au XIXe siècle. Journée d’études à l’Université de Rouen. Présentation :

La sociabilité, telle qu’elle fut définie par les historiens, décrit un mécanisme social institué. Les académies ou les salons, par exemple, sont représentatifs de ces espaces d’échange et d’entre-soi. Cette journée d’études est consacrée à enrichir nos connaissances sur les réseaux de sociabilité artistique dans la Normandie du 19e siècle, au travers de ses institutions mais aussi de personnalités motrices, ces passeurs (parfois de modernité), qui favorisent les connexions entre différents groupes (par exemple les artistes et les . . . → En lire plus

Colloque : « La Renaissance réinventée. Historiographie, architecture et art décoratif à Lyon aux XIXe et XXe siècles » (Lyon, 6-7 octobre 2017)

Colloque : La Renaissance réinventée. Historiographie, architecture et art décoratif à Lyon aux XIXe et XXe siècles (sous la direction de Philippe Dufieux et Jacques Rossiaud). Musée des Beaux-Arts de Lyon (auditorium Henri Focillon, 6-7 octobre 2017).

Malgré la fécondité de la Renaissance lyonnaise, le Lyon du XVIe siècle a été largement occulté par l’historiographie nationale à la faveur d’une construction idéalisée de la Renaissance française sur fond de centralisation politique et culturelle bercée d’italianité. À l’époque contemporaine pourtant, la redécouverte de la Renaissance entre Rhône et Saône devait contribuer fortement à la définition de l’identité même de la cité rhodanienne – jusqu’à la protection du Vieux-Lyon au . . . → En lire plus