Appel à publication : « Pour une histoire des arts d’Afrique pré-contemporains : méthodologie, historiographie, épistémologie », revue Afriques. Débats, méthodes et terrains d’histoire (2018)

p1090961-copie-2Appel à contribution pour un dossier thématique de la revue Afriques. Débats, méthodes et terrains d’histoire à paraître en 2018 (dossier 9)

Les musées présentant des objets africains se multiplient dans le monde et les expositions font florès tout autant qu’elles masquent l’indigence de la recherche en histoire des arts de l’Afrique pré-contemporaine. Si l’histoire de l’Afrique ancienne apparaît comme le parent pauvre des études historiques africanistes, l’histoire de l’art dans ce domaine, avec quelques exceptions notables, peine même à exister.

C’est pourquoi le dossier thématique n°9 de la revue en ligne Afriques. Débats, méthodes et terrains d’histoire entend réinterroger comment et à quelles conditions on peut aujourd’hui écrire . . . → En lire plus

Appel à candidature : « L’art en France à la croisée des cultures », Bourses du Centre allemand d’histoire de l’art (2016-2017)

sujet1[1] Le Centre allemand d’histoire de l’art Paris consacrera son sujet annuel 2016/2017 aux liens entre l’art en France et celui d’autres régions du monde. Depuis toujours, la France est au confluent de différentes cultures. Les relations avec les pays voisins, notamment l’Italie, l’Allemagne, l’Espagne et les Pays-Bas, font déjà l’objet d’études fouillées dans le domaine de l’histoire de l’art. Il s’agira donc d’orienter davantage la focale sur les interactions avec des territoires d’autres continents, en particulier l’Afrique, l’Amérique latine et l’Asie. S’il ne serait pas possible de penser les échanges dans lesquels s’est inscrit l’art en France indépendamment de la politique coloniale de l’hexagone ̶ qui, depuis le XVIe siècle, s’est efforcée avec . . . → En lire plus

Appel à communication : « Image et savoir » (Saint-Denis de la Réunion, 1-3 décembre 2016)

Aurelll, Cellule, 2011, La RéunionL’histoire des sciences nous montre que de l’Antiquité à nos jours, la science et l’art ont partagé des modalités d’expression communes : Léonard de Vinci était un inventeur de génie ainsi qu’un artiste, les écrivains comme Jules Verne ont rêvé la science moderne, les pratiques des chamans établissent un lien entre la médecine, la religion et la magie, l’Encyclopédie a déplié la complexité du monde avec force d’images, devenant un véritable « atlas » de la connaissance. La construction du savoir se rapproche du modèle de l’œuvre d’art et de toute forme de création, avec ses variations, ses tremblements, ses erreurs, ses fantasmes, ses accidents et son lot inéluctable . . . → En lire plus

Journée d’étude : « Couleur x Afrique. Fabrique et utilisation, perception et dénomination » (Paris, 19 février 2016)

colourmadeJournée d’étude organisée par Claire Bosc-Tiessé et Sigrid Mirabaud dans le cadre du projet « Mutations et défis africains », projet NEXT (Noyau d’excellence thématique) de la COMUE HESAM-Université. Vendredi 19 février 2016, Salle Vasari, INHA, 1er étage, 2 rue Vivienne, 75 002 Paris, 9 h – 17h30

 

PROGRAMME

Matinée

9h – 9h15 : Accueil

9h15-9h25 : Mot d’accueil d’Anne Lafont, INHA

9h25 – 9h45 : Introduction par Claire Bosc-Tiessé (chercheur CNRS, Institut des Mondes Africains) et Sigrid Mirabaud (responsable du laboratoire des conservateurs, Institut national du patrimoine) : « Les recherches sur la couleur en Afrique aujourd’hui : questions et enjeux »

 

9h45 – 10h45 : Les mots de la couleur I

Discutant : Claire Bosc-Tiessé

9h45 – 10h15 . . . → En lire plus

Colloque : « Les salles à auges dans l’architecture de l’Antiquité tardive, entre Afrique et Proche-Orient » (Paris, 29-30 mai 2015)

Parmi les bâtiments abritant des auges en pierre taillée qui parsèment les sites archéologiques de Tunisie et d’Algérie, un groupe se distingue : construits en grand appareil très soigné, ces édifices abritent des rangées d’auges et sont appelés « monuments » ou « salles à auges » par les archéologues. Dans la région d’Haïdra (Tunisie) et de Tébessa (Algérie), ils ont été mis en évidence par Noël Duval au cours des années 1970. Les caractéristiques architecturales de ces monuments, construits selon un plan à trois nefs séparées par deux rangées d’auges, la nef centrale le plus souvent terminée par une abside, laissent penser qu’il s’agit d’édifices publics. Manifestement édifiés à l’époque tardo-antique (IVe-VIIe siècle), leur fonction reste énigmatique : après . . . → En lire plus

Remise du Prix Marc de Montalembert 2015 (Paris, 18 mars 2015)

Antoinette Le Normand-Romain directeur général de l’Institut national d’histoire de l’art vous prie de bien vouloir assister à la remise du Prix Marc de Montalembert 2015

par Philippe Morel, professeur d’histoire de l’art moderne et directeur du Centre d’Histoire de l’Art de la Renaissance à l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, membre senior de l’IUF.

A Joana Barreto, docteur en histoire de l’art moderne de l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne et professeur d’histoire-géographie au Lycée des Arènes de Toulouse, pour son projet de recherche « Naples, carrefour artistique entre Occident, Afrique et Orient »

le mercredi 18 mars 2015 à 11 heures dans l’auditorium de la Galerie Colbert

en présence de Manuela et Marc-René de Montalembert ainsi que de Johanne Lamoureux, directrice du département des Études et de la Recherche de l’INHA

Allegra . . . → En lire plus

Appel à communication : « L’art rupestre d’Afrique »

L’équipe de recherches sur l’Afrique (ArScAn, UMR 7041 du CNRS), l’Université Paris 1 Panthéon Sorbonne et le Département de la Recherche et de l’Enseignement au musée du quai Branly organisent à Paris un colloque international sur l’art rupestre d’Afrique.

L’art rupestre, qu’il s’exprime sous la forme de peintures, gravures ou sculptures sur parois rocheuses, est présent sur presque la totalité du continent africain. La diversité des formes, des techniques, des âges et sans doute des finalités, font de l’étude de l’art rupestre un vaste champ de recherches.

L’organisation d’un colloque international à Paris sur ces manifestations artistiques a pour but de réunir de nombreux chercheurs qui exposeront l’actualité de leurs travaux et confronteront leurs opinions. Ce . . . → En lire plus

Rencontres autour de l’art contemporain à l’occasion du 35e Moussem culturel international d’Assilah : « Les nouveaux contours de l’Orientalisme dans les arts contemporains arabes et à l’international »

Le Moussem culturel international d’Assilah se déroule dans le nord du Maroc, à proximité de Tanger. Il fête cet été ses 35 ans d’existence. Chaque année un grand nombre de chercheurs, d’académiciens, d’écrivains, de plasticiens, d’intellectuels ainsi que des représentants des médias internationaux participent aux expositions et aux différentes manifestations qui composent ce festival culturel de haute qualité.

En initiant le Moussem d’Assilah en 1978, deux amoureux de leur ville natale ; un intellectuel Mohamed Benaïssa, ancien ministre des Affaires étrangères du Maroc et maire de la ville, et un artiste Mohamed Melehi, ont créés un centre actif de création et de réflexion sur le dialogue . . . → En lire plus

Appel à candidatures : « Bourses de recherche doctorale de la Fondation Martine Aublet (2013-2014) »

La Fondation Martine Aublet, sous l’égide de la Fondation de France, offre, pour l’année universitaire 2013-2014,quatorze bourses de recherche doctorale à des étudiants inscrits en troisième cycle dans un établissement d’enseignement supérieur français ou en co-tutelle avec une université étrangère.

Les disciplines concernées sont l’anthropologie, l’ethnomusicologie, l’ethnolinguistique, l’histoire de l’art, l’histoire, l’archéologie, et la sociologie.

Ces bourses sont destinées à financer exclusivement des recherches de terrain en Afrique, en Asie, en Océanie, au Moyen-Orient, dans l’Océan Indien et les Amériques amérindienne, latine et caribéenne.

Si aucun domaine thématique de recherche n’est privilégié, il est impératif que la méthodologie d’enquête soit qualitative et relève de l’observation participante ethnographique, du traitement d’archives et de la documentation historiographique (collections comprises), de . . . → En lire plus

Appel à communication : « American Art in Dialogue with Africa and the African Diaspora »

Since the beginning of the transatlantic slave trade, Africa has played an important—albeit shifting, contested, and often unseen—role in the history of art of the United States. American artists of diverse racial and ethnic backgrounds with various agendas have imagined and depicted Africa and African peoples in their work or turned to African cultures and art objects for inspiration. Anthropologists and art historians have scrutinized African American visual production in search of cultural retentions, while many modern and contemporary black and Latino artists have alternately highlighted or occluded reference to Africa or African Diasporic cultures in their work. Artists from the U.S. who have traveled to the continent or engaged firsthand with international African Diasporic communities have often found themselves . . . → En lire plus

Journées d’étude de l’Association française pour l’Etude du Textile : « Tissus à message »

 

  Vendredi 18 novembre, 8 h 30 – 19 h 8 h 30-9 h ACCUEIL AU MUSEE D’ART ET D’INDUSTRIE 9 h-12 h 30  

Modérateur : Nadine Besse, Conservateur en chef, Musée d’Art et d’Industrie, Saint-Etienne 9 h 

  Ouverture : – Nadine BESSE, Conservateur en chef, Musée d’Art et d’Industrie, Saint-Etienne 

– Marguerite COPPENS, Conservateur responsable département Industries d’Art, Musées royaux d’Art et d’histoire, Bruxelles, Présidente de l’Association française pour l’étude du textile 9 h 15 Introduction générale : Jacqueline JACQUÉ et Jean-Paul LECLERCQ Orient Ê Le temporel et le spirituel. 9 h 30 o Maximilien DURAND, Directeur du musée des Tissus, du musée des . . . → En lire plus

Colloque : « Le studio et le monde. Enjeux de la création photographique africaine »

Ce colloque international vise à rassembler les récents travaux consacrés aux enjeux de la photographie africaine et à donner la parole aux créateurs. Dans le cadre de la biennale Photoquai, le musée du Quai Branly et l’Université Panthéon-Sorbonne s’associent pour ouvrir au public le plus large des questions souvent abordées par les seuls spécialistes. De nombreux invités, souvent peu sollicités en France comme en Europe, permettront d’appréhender les principaux aspects d’une histoire en plein développement, de repérer les aventures institutionnelles, d’analyser le rôle des diffuseurs d’images. Ce colloque permettra aussi de questionner les orientations des productions, les relations entre les pratiques vernaculaires et le monde de l’art contemporain. Photographies réalisées en Afrique . . . → En lire plus

Quatrième congrès du Réseau Asie et Pacifique (CNRS / FMSH) : « Patrimonialisations coloniales : approches transversales »

S’il existe à l’évidence plusieurs systèmes et nations coloniales – en y incluant la Russie et le Japon –, il existe également plusieurs modes de représentation de l’Autre colonisé et de ses cultures anciennes, d’ailleurs fréquemment désignées comme « précoloniales ». Les différentes formes de patrimonialisation de ce passé capturé, marquent de ce fait l’emprise idéologique et normative des systèmes de domination, et ont largement été diffusées par le biais d’instituts, écoles et sociétés savantes telles que, à titre d’exemple, l’Ecole française d’Extrême-Orient, l’Institut français d’Afrique noire ou The Royal Anthropological Institute de Grande-Bretagne. Le terme « patrimoine » lui-même, aujourd’hui en vogue, apparait parfois comme un moyen d’échapper aux . . . → En lire plus