Appel à communication : « Les ruines résonnent encore de leurs pas. La circulation matérielle et immatérielle dans les monuments grecs (VIIe siècle – 31 avant JC) (Pessac, 3-4 novembre 2016)

OLYMPIELes recherches portant sur les monuments grecs ne croisent que rarement, ou de manière superficielle, celles relevant du domaine socio-historique. Toutefois, l’orientation des nouveaux axes d’étude oblige à l’interdisciplinarité, entre autres l’axe « Gestes techniques, gestes rituels, pratiques sociales » de l’Institut Ausonius (UMR 5607 CNRS-Université Bordeaux Montaigne) et le programme EFA/EFR « Des Espaces et des Rites : pour une archéologie du culte dans les sanctuaires du monde méditerranéen». Tandis que ceux-ci semblent se diriger principalement vers les grands ensembles monumentaux et les espaces extérieurs, notre journée a pour ambition d’étudier la circulation matérielle et immatérielle à l’intérieur des édifices publics et religieux du monde grec, de la période archaïque . . . → En lire plus

Appel à communication : « Habitual behaviour in early modern Europe, 1500–1750 » (Sheffield, 1-2 juin 2017)

Louis Le Nain, La tabagie, dit aussi Le corps de garde, Paris, LouvreWhat habits, practices, or routines, made up day-to-day life in Europe between 1500-1750? At what point was habitual behaviour, such as excessive drinking, considered problematic? And how did ideas about habitual practice fit into early modern concepts of body and self?

This two-day interdisciplinary conference aims to draw together scholars working on material culture, digital humanities, medicine, consumption, daily routine, practice, theory, and more, and invites them to consider their research under the heading of ‘habit’. We welcome papers on habitual behaviour, customs and practices, and daily routines, whether mealtimes or medicine, venery or vinosity.

Keynote speakers: Professor Steven Shapin (Harvard . . . → En lire plus

Appel à communication : « Early Modern Objects and the Boundaries of Materialities » — session de la CAA (New York, 15-18 février 2017)

Paolo Uccello, Monument équestre de sir John Hawkwood, 1436, Florence, Cathédrale Santa Maria del FioreCAA 105th Annual Conference, New York, February 15-18, 2017 Deadline: August 30, 2016

Chairs: Lauren R. Cannady (Clark Art Institute, lcannady@clarkart.edu); Valérie Kobi (Universität Bielefeld, valerie.kobi@uni-bielefeld.de)

This session will explore objects situated at the boundaries of materialities, such as plaster painted to resemble terracotta, wax portraits or specimens reproducing the properties of flesh, glass and porcelain flowers, tapestries framed as paintings, and gardens designed as grottoes. These are just a few examples of the ambivalent materiality of certain early modern artifacts.

One might say that these are equivocal art objects—things that . . . → En lire plus

Appel à communication : « Les économies de la qualité. Les personnes et les choses sur les marchés médiévaux et modernes » (Suse, 28-30 août 2016)

Chartres-vitrail-de-l-histoire-de-saint-jacques-le-majeur-fourreursLa 5e école d’été d’histoire économique, qui se réunira à Suse (Piémont, Italie), les 28, 29 et 30 août 2016, aura comme thème « Les économies de la qualité. Les personnes et les choses sur les marchés médiévaux et modernes ». Cette thématique permettra de poursuivre et d’approfondir celles qui ont été développées les années précédentes (la valeur des choses, la pauvreté, les biens communs, les moyens de paiement). La question de la qualité se situe à la croisée de l’histoire et de la sociologie économique, permettant d’aborder aussi bien l’étude de mécanismes productifs et marchands que celle de savoir-faire.

Les propositions d’historien(ne)s de l’art, doctorants et docteurs, s’intéressant aux « économies de la . . . → En lire plus

Appel à communication : « Objets nomades : circulations, appropriations et identités à l’époque moderne, XVI-XVIIIe siècles » (2-4 mars 2017, Paris & Ecouen)

Claude‑Guy Hallé, Réparation faite à Louis XIV par le doge de Gênes, le 15 mai 1685 (détail), 1710. VersaillesOrganisé par les universités Sorbonne Nouvelle – Paris 3, Paris Diderot – Paris 7, Paris Ouest Nanterre La Défense, et Paris 13 en partenariat avec le musée national de la Renaissance d’Écouen et le musée Cognacq-Jay, et avec le soutien de la Région Ile-de-France, ce colloque pluridisciplinaire vise à confronter une approche historique des objets dans leur dimension sociale, économique et technique, à l’étude des objets dans l’art et la littérature, qui offrent autant de « traces » de la vie de ces objets nous permettant de définir leur trajectoire et les modalités . . . → En lire plus

Appel à communication : « The Material Culture of Religious Change and Continuity, 1400-1600 » (Huddersfield, 11-12 avril 2017)

Hendrick Van Steenwick le Vieux (atelier) - Vue de l'intérieur d'une église gothique en Hollande, après 1550, Libourne 2017 marks the 500th anniversary of Martin Luther nailing his 95 theses on the Wittenberg Church. From that date, religion in Europe had profound changes. One such change was how people viewed, interacted and created visual and material objects related to religious devotion. This conference aims to bring together medievalists and early modernists approaching religion on either side of the Reformation through a visual and/or material examination. By bringing together scholars from different disciplines, curators and heritage sector representatives it is hoped that a more holistic discussion of visual and material objects will come to . . . → En lire plus

Appel à communication : « Textile Gifts in the Middle Ages – Objects, Actors, and Representations » (Rome, 3-4 novembre 2016)

Etoffe au moyen âgeAs art history has given greater attention to material culture and its social contexts as a whole, the applied arts have also re-entered the scope of art historical discourse. Cultural-historical approaches, such as those employed in material culture studies, explore the objectness of artifacts and their efficacy. Related are studies of objects as mediums of symbolic communication, in which such objects are described and interpreted as part of complex performances of ritual and ceremony. Gifts of textiles in the Middle Ages provide a test field for the evaluation of such questions and approaches for the discipline of art history.

Gifts of textiles and clothing appeared in diverse contexts . . . → En lire plus

Colloque : « Objets frontière » (Bordeaux 18-20 novembre 2015)

 

affiche_-COLLOQUE-objets_frontiere-203x300Programme du COLLOQUE Objets frontière

Mercredi 18 novembre 2015 à 19h à l’Université de Bordeaux (Amphithéâtre Sigalas)

Allocution de Patrick Baudry, Vice-président à la recherche de l’Université Bordeaux Montaigne

Conférence inaugurale par François Jullien, Professeur à l’Université Paris-Diderot, titulaire de la Chaire sur l’altérité au Collège d’études mondiales, Fondation Maison des sciences de l’homme : De près, de loin.

20h Cocktail dînatoire Hall Leyteire (sur invitation)

Jeudi 19 novembre 2015 au Musée d’Aquitaine (Auditorium)

8h45 Accueil des participants

9h Ouverture par François Hubert, directeur du Musée d’Aquitaine

9h10 Sabine du Crest, Maître de conférences à l’Université Bordeaux Montaigne, coordinatrice d’Exogenèses Exogenèses et les objets frontière

SESSION 1 Objets Des objets extra-européens modifiés . . . → En lire plus

Conférence : « Les objets dans l’œuvre de Camille Henrot » par Anne-Marie Bonnet (Paris, 23 septembre 2015)

Camille Henrot, Est-il possible d’être révolutionnaire et d’aimer les fleurs ?, 2012, InstallationAnne-Marie Bonnet (Université de Bonn), Objectologie – Objectographie – Objectosophie. Les objets dans l’œuvre de Camille Henrot.

Camille Henrot articule ses installations à base d’une accumulation, prolifération d’objets en tous genres orchestrés selon différents systèmes tout à la fois subjectifs, intellectuels, scientifiques. À l’aide de son installation Pale Fox (2014-2015), développée à partir du film Grosse Fatigue, mon intervention propose une tentative d’analyse des catégories d’objets, de leur rapports entre eux, en tant qu’outils de définition-redéfinition et mise en questions des catégories intellectuelles, subjectives du voir et du savoir occidentaux. L’accumulation d’objets — comme stratégie spécifique de Camille Henrot — s’avère en fait une narration complexe ayant rapport . . . → En lire plus

Appel à communication et bourses : « The Long Lives of Medieval Objects, from Big to Small » (Kalamazoo, juillet 2016)

Vierge à l'enfant, 1240-50, ivoire, Paris, ClunyAVISTA sponsored session at the International Medieval Congress, Kalamazoo, 2016: The Long Lives of Medieval Objects, from Big to Small

Traditional histories often privilege the moment of an object’s origin, whether it be the design of a building, the production of a manuscript, or the creation of decorative arts, ritual or mundane. Yet medieval objects have long and expansive lives that defy the period and geographic boundaries set by academic disciplines. Many medieval objects have extended prehistories emerging from their sites and contexts of creation, and most medieval objects have undergone a variety of interventions and adaptations since coming into being. The lives of these objects have been further extended through historiography and digital media.

. . . → En lire plus

Appel à communication :  » Material Processes and Making in Medieval Art and Architecture », Congress on Medieval Studies (Kalamazoo, 12-15 mai 2016)

Les batisseurs de Babel, Bible de Macejowski, 1250 Art historians traditionally focus on the finished work, yet attention to the creative process of making allows us to consider how medieval builders and artisans constructed monuments, made objects, and planned workflow for large-scale projects. Furthermore, this line of inquiry allows us to consider spatial planning and haptic encounters. The use of new technologies such as digital reconstructions, laser scans, 3D printing, and other imaging tools provides scholars with the opportunity to understand the conceptual processes of art making in the Middle Ages as never before through reverse engineering.

Recent art-historical scholarship has reintroduced interest in the materiality/object-ness of medieval art and architecture and attendant . . . → En lire plus

Journée d’études : « L’histoire à la maison et au musée : anachronismes et historicités » (Paris, 23 juin 2015)

Charles Giraud, Cabinet du comte de Nieuwerkerke, 1857Dans les musées d’art, en particulier européens, les salles historiques ou « period rooms » avaient été progressivement abandonnées au profit de dispositifs plus conformes au credo muséographique moderne – plébiscité à partir des années 1930-1940 -, et surtout éclipsées par l’hégémonie du « white cube » des décennies 1960-1970. Elles refont surface aujourd’hui dans maintes institutions, européennes ou américaines, rhabillées, reconsidérées, et souvent rebaptisées.

Au sein des mondes de l’architecture et des arts décoratifs les intérieurs à vocation ou à prétention de reconstitution historique ont également connu un regain d’intérêt, alimentant les nouveaux questionnements de l’histoire du goût. Enfin les spécialistes de culture matérielle ou . . . → En lire plus

Appel à publication : « Narratives of the Florentine Interior: Courtly Environments in Early Modern Tuscany »

Angelo Bronzino, Portrait de Lodovico Capponi, 1551, New York We seek contributions for an edited volume that aims to explore how spaces, images, and objects played a powerful role in codifying and conveying messages of self-fashioning for the multifold social groups of the Medicean State.

Early modern Tuscany—with the consolidation of Medici power as dukes and subsequently grand dukes, and the formation of new courtly social groups (newcomers, nobles, court officials) that fostered an increasingly ritualized society—offers an important opportunity to explore how different categories of people fashioned their identity and positioned themselves in the societal context through the display in their houses. How did artistic politics reflect, shape, . . . → En lire plus

Appel à communication : « Culture matérielle. Présence et visibilité des artistes, des corporations et des confréries dans la période pré-moderne » (Munich, février 2016)

emotionheader7291486Au cours des dernières années le « tournant matériel » a incité, dans de nombreuses disciplines sociologiques et des sciences humaines, à se poser de nouvelles questions et à créer de nouveaux domaines de recherche et de nouvelles perspectives. La locution souvent citée « thinking through things » est essentielle, surtout dans le domaine de l´histoire des collections et des musées.Cependant, malgré la connexion immanente des objets en histoire de lart – en comparaison avec l’archéologie et l’anthropologie culturelle – on est surpris de constater que de nombreux sujets de recherche sont à peine traités à ce jour malgré leur rôle central dans le domaine de la compréhension des artistes dans la période pré-moderne. Il s´agit des . . . → En lire plus

Conférence : « Les choses banales : une relecture » par Daniel Roche (Paris, 1er avril)

Jean-Etienne Liotard, La belle chocolatière (détail), 1744-1745, Dresde,L’Histoire des choses banales est en 1997 le résultat d’un double mouvement de recherches. Personnel, il est à replacer dans une réflexion commencée avec le Peuple de Paris en 1981, qui s’efforce de redonner vie à l’Histoire sociale urbaine. Collectif, c’est un moyen de contribuer à l’Histoire économique délaissée en partie dans le champ français et de collaborer aux interrogations qui mobilisent les historiens européens (J.-C. Perrot, E. Ferrone, J. Brewer, par exemple) sur la compréhension de la naissance des économies de consommation et de commercialisation dominantes. Notre culture a définitivement banalisé l’objet et oublié ce que pouvait être son rôle dans les cultures de la . . . → En lire plus

Appel à communication : « L’objet égyptien. Source de la recherche » (Paris, juin 2015)

Vase à onguent en forme de lion prophylactique« Tirer des collections, pour l’instruction du public, l’enseignement qu’elles renferment et […] former les conservateurs, les missionnaires et les fouilleurs […]. », tel était le dessein de l’École du Louvre lors de sa fondation en 1882. Parmi les disciplines majoritairement archéologiques que l’institution se propose dans un premier temps d’enseigner, l’égyptologie figure en bonne place et les collections du Louvre servent de support à l’apprentissage de cette discipline.

C’est cette tradition, toujours vivante, qui nourrit le propos de ce colloque ; il vise à mettre en lien les différentes recherches, universitaires et muséales, qui privilégient « l’objet » comme support de leurs études ainsi que les . . . → En lire plus

Appel à communication : « Circulations, métissages et culture matérielle (XVIe – XXe siècles) » (Bordeaux, octobre 2015)

Pieter Gerritsz. van Roestraeten, Nature morte avec tasses chinoises, 1645-1700, BerlinLe Conseil scientifique du Centre des Mondes Modernes et Contemporains (CEMMC-Bordeaux-Montaigne) a décidé de monter un colloque terminal sur la culture matérielle, car c’est une thématique fédérative qui peut concerner tous nos axes de recherche. Les villes portuaires, par définition cosmopolites et donc métissées, présentent une culture matérielle spécifique avec notamment l’arrivée de produits étrangers voire exotiques, l’établissement de communautés étrangères apportant avec elles d’autres habitudes de consommation, le brassage permanent des cultures. La culture matérielle est utile à l’étude des pouvoirs, notamment dans le domaine des représentations. Enfin, c’est un des critères majeurs de . . . → En lire plus

Conférence : « Pourquoi revenir aux choses ? » par Laurence Bertrand Dorléac (Paris, 19 novembre 2014)

Jacques Tati, PlaytimeLes artistes sont parmi les premiers à prendre au sérieux les choses, non pas comme avant tout inférieures, mais douées de charme, de sens et de facultés propres à donner matière à penser, à croire, à rêver. En les abandonnant à leur circulation, ils ont confié aux collectionneurs et aux musées le soin de classer leurs représentations. Or, il n’y a pas de «sujet» plus déstabilisant que les choses, qui ne vienne plus efficacement mettre en cause les catégories les plus assurées.

C’est aussi le constat des sciences humaines et sociales qui ont depuis longtemps considéré ces choses comme des objets complexes, dignes de «biographies» (IgorKopytoff, Alfred . . . → En lire plus