Appel à communication : « Le XIXe siècle face au passé. Regarder et transformer l’architecture des XVIIe et XVIIIe siècles » (Paris, 11 septembre 2019)

Le XIXe siècle français, entendu dans sa chronologie décalée allant de 1815 à 1914, a porté sur son héritage architectural un regard qui peut être divisé en deux tendances. Au sortir d’un long temps de revival « à l’antique », il a été marqué d’abord par une passion pour le gothique et la Renaissance française, passion pleinement incarnée par l’activité de l’administration des monuments historiques et par les travaux de Viollet-le-Duc, Duban et leurs suiveurs. Légitimement, la plupart des recherches dans le domaine de l’architecture du XIXe siècle se sont focalisées sur les restaurations d’édifices médiévaux et Renaissance, patrimoine sur lesquels sont largement intervenus les architectes-restaurateurs. Mais une autre tendance mérite un examen . . . → En lire plus

Colloque : « Écrire l’histoire des musées à travers celle de ses acteurs » (Paris, 5-6 juin 2019)

Parmi les milliers d’acteurs qui ont oeuvré dans le secteur des musées émergent quelques noms célèbres qui ont fait l’objet de publications : Dominique Vivant Denon, Georges Henri Rivière, Roland Arpin… Faible moisson en regard du nombre d’autres professionnels oubliés : concepteurs, animateurs, médiateurs, etc. L’histoire de ces acteurs nous interpelle : nous émettons ici l’hypothèse qu’une grande partie du fonctionnement et du rayonnement du musée repose sur leur personnalité et que la réputation ou l’originalité d’un musée dépendent directement de ceux qui les dirigent, les pensent et les développent, de la manière dont ils s’entourent et des choix qu’ils opèrent.

L’histoire des musées, à travers la . . . → En lire plus

Appel à communications : Séance ouverte du RAA19 (Réseau art et architecture du XIXe siècle)

Appel à communications : Séance ouverte du RAA19 (Réseau art et architecture du XIXe siècle) (Québec, 24-27 octobre 2019)

L’objectif du Réseau Art et Architecture du XIXe siècle (www.raa19.com) consiste à promouvoir le renouveau des recherches globales et interdisciplinaires sur le XIXe siècle en histoire de l’art et de l’architecture. Cette session ouverte invite des propositions théoriques ou des études de cas qui couvrent des corpus issus du long XIXe siècle, de 1789 à 1914. Une attention particulière sera donnée aux propositions qui font ressortir de nouvelles problématiques ou des méthodologies novatrices.

The aim of the RAA19 (Research on Art and Architecture of the 19th century; www.raa19.com) is . . . → En lire plus

Journée d’études : « Arts et sociabilités lyonnaises au XIXe siècle » (Lyon, 3 juin 2019)

Journée d’études : « Arts et sociabilités lyonnaises au XIXe siècle » (Lyon, 3 juin 2019)

Cette journée d’études se propose de considérer à nouveaux frais l’école artistique de Lyon durant le long XIXe siècle, à partir des réseaux de sociabilités qui ont permis l’éclosion de générations d’artistes, de collectionneurs et de critiques d’art. De l’épicentre du palais Saint Pierre (actuel musée des beaux-arts), des espaces de formations dans les domaines de la peinture et de la sculpture ont permis de consolider un art propre à Lyon et sa région. Face à l’omnipotence de Paris, des réseaux locaux ont réuni collectionneurs et amateurs, critiques d’art et érudits autour d’une . . . → En lire plus

Appel à communication : « À l’ombre des maîtres : les artistes ‘secondaires’ en peinture, sculpture et architecture (XIIe – XIXe siècles) » (Nantes, 5-6 décembre 2019)

Appel à communication : « À l’ombre des maîtres : les artistes ‘secondaires’ en peinture, sculpture et architecture (XIIe – XIXe siècles) » (Nantes, 5-6 décembre 2019)

L’histoire de l’art se définit en grande partie par l’étude de la figure de l’artiste, et surtout par celle des maîtres autour desquels gravitent de nombreuses figures considérées comme secondaires. Une telle catégorisation est due en grande partie aux critères de valeur que la recherche applique aux œuvres. Pour autant, il faut prendre en compte les pratiques historiques propres à chaque espace géographique au sein du continent européen. La péninsule italienne dispose ainsi d’une tradition biographique très forte dont . . . → En lire plus

Appel à communications : « Atlantique Argentique Circulations photographiques, 19e-20e siècles » (Paris, mars 2020)

 

Appel à communications : « Atlantique Argentique Circulations photographiques, 19e-20e siècles » (Paris, mars 2020)

Paris, Jeu de Paume, Mars 2020. Colloque international organisé par l’UMR Théorie et histoire des arts et des littératures de la modernité, le Centre d’histoire culturelle des sociétés contemporaines et le laboratoire Synergies Langues Arts Musique dans le cadre du programme ANR Transatlantic Cultures.

En 2007, un numéro thématique d’Etudes Photographiques intitulé « Paris – New York » décrivait les « zigzags » tracés par les échanges incessants d’images, d’idées et de technologies entre deux capitales historiques de la photographie. Il s’agissait alors de bousculer le récit trop linéaire d’une technologie née « française » et accaparée . . . → En lire plus

Appel à communication : « Disrupting Narratives: New Perspectives on Collage » (Édimbourg, 27 juillet 2019)

The idea of disrupting narratives is one borrowed from Brett van Hoesen’s appraisal of Hannah Höch’s photomontages. Van Hoesen writes about the creation of what she calls ‘visual policies’, with particular reference to colonial imagery in the works of Höch and Lázló Moholy-Nagy. She explains that these visual policies were created by the growing popularity of photography and how this influenced the idea of what was newsworthy. As such collage, photomontage and assemblage have played a key role in disrupting narratives, particularly in the twentieth century.

This symposium will build upon this concept and invites papers which examine scholarly and aesthetic disruptions. We are . . . → En lire plus

Appel à publication : « The Body of Art » (« Venezia Arti », 2019)

The problem of the body and its representation has for some decades been considered one of the major themes in the history of culture and is a subject of an enquiry that is dealt with by various disciplines. Its centrality in the development of the scientific, artistic and historical thought of the medieval, modern and contemporary age, as well as in a historiographical and methodological reflection, and in the different approaches that define Western civilization in a non-unique way, will be the topic of the next issue of Venezia Arti. The various forms of body representation, its design, its visions, its deformations, and also the many forms of relationship that the . . . → En lire plus

Recrutement de deux coordinateurs scientifiques à l’INHA

L’INHA recrute deux « coordinateurs scientifiques » pour le département des études et de la recherche à l’INHA :

histoire et théorie de l’histoire de l’art et du patrimoine.

Le domaine « Histoire et théorie de l’histoire de l’art et du patrimoine » fait partie des domaines historiques de l’INHA. La réflexion historiographique a en effet dès le départ distingué l’INHA dans l’orientation de ses travaux. Plusieurs ouvrages de références concernant les historiens et historiennes d’art ont été publiés dans ce cadre, de même que des anthologies sur certains types d’approche et de corpus…

https://www.place-emploi-public.gouv.fr/offre-emploi/coordinateur-scientifique–histoire-et-theorie-de-l-histoire-de-l-art-et-du-patrimoine-reference-2019-179720

 

Histoire de l’art du XVIIIe au XXIe siècle

Ces ressources documentaires peuvent cependant prendre d’autres formes . . . → En lire plus

Appel à communications : « Geometry and Colour : Decoding the Arts of Islam in the West 1880–1945 » (Zurich, 14-15 mai 2020)

Appel à communications : « Geometry and Colour : Decoding the Arts of Islam in the West 1880–1945 » (Zurich, 14-15 mai 2020)

Organisateurs: Sandra Gianfreda (Kunsthaus Zürich), Francine Giese (Universität Zürich), Ariane Varela Braga (Universität Zürich) et Axel Langer (Museum Rietberg Zürich)

Lieux: Museum Rietberg Zürich / Kunsthaus Zürich

Délai pour l’envoi des propositions: 31 mai 2019

Keynote Speaker : Rémi Labrusse (Université Paris Nanterre)

L’art et l’architecture du monde islamique eurent un impact décisif sur le développement des arts décoratifs et des beaux-arts entre 1880 à 1945. De nombreux artistes de renom tels que Paul Gauguin, Henri Matisse, Wassily Kandinsky et Paul Klee, des maîtres des arts . . . → En lire plus

Colloque : « L’industrie au royaume de Flore, créer et cultiver des fleurs du XVIIIe siècle à nos jours » (5 avril 2019, Mulhouse)

Colloque : « L’industrie au royaume de Flore, créer et cultiver des fleurs du XVIIIe siècle à nos jours » (5 avril 2019, Mulhouse)

Au XVIIIe siècle, l’engouement pour les jardins favorise l’essor de la culture des fleurs dont la mode s’est répandue donnant lieu à de nouveaux secteurs de productions : fleurs en porcelaine, fleurs en tissu, etc. La flore devient omniprésente, en particulier dans les arts décoratifs, la mode, le textile et le papier peint, à tel point que selon Savary « Fleur » désigne « des étoffes, quand elles sont nouvelles, & qu’elles ont encore leur brillant et toute leur fraîcheur ». . . . → En lire plus

4e rencontres de l’Association d’histoire de l’Architecture (22-23 mars 2019, Paris)

Amanda Coelho

4e rencontres de l’Association d’histoire de l’Architecture (22-23 mars 2019, Paris)

 

Vendredi 22 mars 2019.

Ensa de Paris-Belleville, 60, boulevard de La Villette, 75019 Paris (amphithéâtre Bernard Huet)

10h00. Accueil

Guy Lambert (maître de conférences Ensa de Paris-Belleville, président de l’AHA)

10h30. Session Profils : « Caricatures d’architectes / Architecture en mode satirique »

Introduction et modération : Guy Lambert

Valery Didelon (professeur, Ensa de Paris-Malaquais) : L’ironie d’Ironimus. Denyse Rodriguez-Tomé (maître de conférences, Ensa de Lyon) : Louis Bonnier, Le rayon légal, 1893. Isabelle Conte (doctorante, EPHE, PSL), Menus de banquet : caricature de la vie d’atelier. Luis Burriel Bielza (maître . . . → En lire plus

Rencontres : « La Griffe du peintre » par Charlotte Guichard (Paris, 22 mars 2019)

Rencontres avec Charlotte Guichard dans le cadre des Soirées de l’histoire à propos de l’ouvrage La Griffe du peintre – La valeur de l’art (1730-1820), Paris, Éditions du Seuil, 368 pages, octobre 2018 (collection « L’Univers historique »).

Comment le nom de l’artiste est-il devenu un élément clef de la valeur symbolique et commerciale des œuvres ? Pourquoi les peintres signent-ils leurs tableaux ? C’est à Paris, entre les années 1730 et 1820, que se déploie l’enquête. Salons et expositions publiques, ventes aux enchères, musées : les institutions artistiques modernes imposent le nom de l’artiste au cœur des mondes de l’art. Critiques, catalogues, cartouches et . . . → En lire plus

Appel à communications : « Académisme et formation artistique au XIXe siècle : les envois de Rome en question » (Paris, 5-6 décembre 2019)

Appel à communications : « Académisme et formation artistique au XIXe siècle : les envois de Rome en question » (Paris, 5-6 décembre 2019)

Appel à communications pour le colloque organisé par l’INHA les 5 et 6 décembre 2019 à l’occasion de la mise en ligne de la base de données sur « Les envois de Rome en peinture et sculpture (1804-1914) », programme de recherche commencé à la Villa Médicis et repris par l’INHA depuis 2016, en partenariat avec l’Académie de France à Rome-Villa Médicis et l’Académie des beaux-arts de l’Institut de France.

Un atelier de présentation de la base de données et de formation à AGORHA, ouvert . . . → En lire plus

Appel à candidature : « Synesthésie des espaces sacrés ? Cultures gothiques de l’ornement et leurs réceptions au XIXe siècle » (Paris, 24-28 juin 2019)

Appel à candidature : « Synesthésie des espaces sacrés ? Cultures gothiques de l’ornement et leurs réceptions au XIXe siècle » (Centre allemand d’histoire de l’art (DFK Paris)/Université Rennes 2/ Freie Universität Berlin), Paris, 24-28 juin 2019

 

Date limite de dépôt des candidatures : 28 février 2019

Les villes du Moyen Âge étaient fortement marquées à l’époque gothique dans leur caractère par l’architecture spectaculaire des églises, qui constituaient un élément central de l’identité urbaine. Au-delà de leur effet extérieur, les édifices sacrés gothiques doivent s’envisager comme des microcosmes aux dynamiques complexes, où la liturgie, l’architecture, les objets et les images entraient en relation de . . . → En lire plus

Journée d’étude : « Instituer la patrimoine : enjeux et limites » (Dijon, 24 janvier 2019)

Dans le cadre de cette journée d’étude des Transversales organisée par le Centre Georges Chevrier par les doctorants, la thématique choisie s’oriente autour du processus d’institutionnalisation du patrimoine. L’histoire du patrimoine s’étend dans le temps et pose la question des liens entre le passé et le présent. Si l’étude du patrimoine est devenue un champ important des sciences humaines et sociales, ses modalités d’institutionnalisation demeurent souvent obscures. Comment se sont mises en place des institutions qui ont permis d’établir des dispositifs de protection en faveur des biens du patrimoine ? Quel est leur rôle patrimonial ? Quelles sont les moyens mis en œuvre dans ce but ? Une institution se . . . → En lire plus

Appel à communications : « Les formes visuelles du collectif XIXe-XXIe siècles » (Tours, 7-8 novembre 2019)

Appel à communications : « Les formes visuelles du collectif XIXe-XXIe siècles » (Tours, 7-8 novembre 2019)

Appel à communications pour le colloque « Les formes visuelles du collectif, XIXe-XXIe siècles » organisé par le laboratoire InTRu à Tours les 7 et 8 novembre 2019 en partenariat avec le Jeu de Paume.

« Un des conflits les plus profonds inhérent au modernisme : celui de la dialectique historique entre l’autonomie individuelle et la représentation d’un collectif à travers des constructions visuelles. »[1]

Des peintures d’histoire du XIXe siècle jusqu’aux grandes productions cinématographiques contemporaines, les œuvres visuelles ont constamment tendance à traiter des . . . → En lire plus

Appel à communication : « Fragmentations. Transcriptions d’un nouveau rapport au monde dans les pratiques artistiques du XIXe au XXIe siècle » (Paris, 3 mai 2019)

Appel à communication : « Fragmentations. Transcriptions d’un nouveau rapport au monde dans les pratiques artistiques du XIXe au XXIe siècle » (Paris, 3 mai 2019)

Date et lieu de la journée d’études : le vendredi 3 mai de 9h30 à 18h à l’Institut national d’histoire de l’art

Date limite d’envoi des propositions : le 11 février 2019

Organisateur : Association 19-20, Galerie Colbert, INHA, 2 rue Vivienne, 75002, Paris.

Présentation :

Si ce sont les plumes qui font le plumage, ce n’est pas la colle qui fait le collage. Max Ernst

Comme le laisse ici deviner Max Ernst, les qualités d’un collage, en art, ne tiennent pas tant dans ses propriétés de médium artistique que dans le nouveau rapport au . . . → En lire plus

Séminaire : Les « monuments sensibles », de la Révolution française à Charlottesville (Paris, 2019)

Séminaire : Les « monuments sensibles », de la Révolution française à Charlottesville (Paris, 2019)

Affiche-seminaire-monuments-sensibles-2019-2

Les événements de Charlottesville, en 2017, montrent comment, dans nos sociétés contemporaines, des monuments publics peuvent faire l’objet de controverses et de passions politiques, diversement conclues. Des monuments deviennent « sensibles » lorsque leur persistance dans l’espace public est mise en discussion, pour des motifs qui peuvent relever aussi bien du politique que du religieux, de l’esthétique que de la mémoire. Ils sont aussi « sensibles », à la manière d’une plaque, au sens où ils impressionnent des tensions sociales ou une mémoire conflictuelle restées longtemps invisibles avant . . . → En lire plus

Appel à communication : « Domestiquer les odeurs : L’odorat et la construction de l’espace privé (XVIIIe-XIXe siècles) » (Collegium de Lyon, 5 juin 2019)

Appel à communication : « Domestiquer les odeurs : L’odorat et la construction de l’espace privé (XVIIIe-XIXe siècles) » (Collegium de Lyon, 5 juin 2019)

Journée d’étude organisée par Laurent Baridon (Lyon 2 / LARHRA) et Érika Wicky (Collegium de Lyon / LARHRA)

Selon une formule chère à Viollet-le-Duc, un « parfum d’art » peut émaner d’un bâtiment architectural ; cependant, il s’en exhale aussi des odeurs bien concrètes, auxquelles sera consacrée cette journée d’étude. Situées au cœur de l’histoire de l’urbanisme et de celle de l’hygiénisme, les nuisances olfactives ont fait l’objet de nombreuses enquêtes dédiées aux villes et aux lieux . . . → En lire plus