Appel à contribution: Fantômas en Europe. Les origines industrielles, sociales et esthétiques (Fin XIXe – années 1930)

Colloque international bilingue (français/anglais) organisé par Loïc Artiaga (Université de Limoges), Monica Dall’Asta (Université de Bologne) et Matthieu Letourneux (Université de Paris Ouest Nanterre La Défense).

Un projet artistique accompagne le colloque. Il est coordonné par Catherine Geel (École nationale supérieure d’Art, Limoges / Sandberg Institut, Amsterdam), David Enon (École supérieure des Beaux-Arts d’Angers) et Pierre Pradinas (Théâtre de l’Union, Limoges)

Personnage littéraire créé en 1911 par Pierre Souvestre et Marcel Allain, Fantômas fait partie des principales figures de la culture médiatique de la Belle Époque, dont il réussit à synthétiser une part des peurs et des fantasmes. Destiné à l’obsolescence, comme l’essentiel des productions populaires de son temps, il y survit . . . → En lire plus

Conférence : « Dépasser la culture de masse pour penser la culture : démocratie et égalité culturelle chez Hannah Arendt » par Rémi Baudouï

Publié au début des années 1950, La Crise de la culture est un ouvrage majeur de la philosophe allemande. Au-delà des « enjeux de l’usure de la tradition » à laquelle elle fait ici référence, son interrogation sur la société de masse théorisée depuis l’analyse du totalitarisme trouve un écho particulièrement fort dans sa critique de la culture de masse assimilée à une aliénation contemporaine. Penser la culture devient pour elle une nécessité pour redéfinir un espace public cohérent propre à l’épanouissement de chacun. Dans cet exposé, il s’agira de s’attacher à comprendre le raisonnement d’Hannah Arendt sur la condamnation de la culture de masse et de s’interroger sur ses capacités à bâtir une théorie politique démocratique et égalitaire de la . . . → En lire plus