Journée d’études : « Femmes et musées » (Paris, 11 octobre 2017)

La part des femmes constitue un point aveugle de nombreux travaux en histoire de l’art, du patrimoine et muséologie, alors même que les musées représentent une cible pour les féministes des années 1970-1980, si l’on songe à la fondation du réseau anglais WHAM (Women, Heritage and Museums), ou encore à l’action plus emblématique de dénonciation menée par les Guerrilla Girls. Mais pourquoi ces protestations visent-elles le musée ? Certainement parce qu’il est un lieu de pouvoir à la fois institutionnel, social, éducatif, médiatique et culturel, où s’activent des pratiques de collection, de classification et de mises en exposition des histoires à travers des objets sélectionnés. Il constitue autant un lieu . . . → En lire plus