Appel à communication : « La Galleria di palazzo Buonaccorsi in Macerata : nouvelles lectures et perspectives de recherche sur le XVIIe siècle européen » (Macerata, 22-23 Juin 2017)

galerie-de-leneide-macerata-palazzo-buonaccorsiDepuis sa «redécouverte» dans les années 1970 par Dwight Miller et Francis Haskell, la galerie de l’Enéide du Palazzo Buonaccorsi à Macerata est considérée comme une oeuvre fondamentale dans l’Europe du XVIIIe siècle. Le but de ce colloque est de se concentrer à nouveau sur ce travail complexe au moyen d’un dialogue entre les différentes méthodologies de la recherche historique et artistique : enquête documentaire, connoisseurship, théorie de l’art, iconographie, et histoire culturelle.

Nous aimerions en particulier réexaminer le choix des peintres, la relation dialectique entre le centre et la périphérie, le rôle de la culture artistique de la région des Marches au sein de l’État pontifical, et sa relation avec . . . → En lire plus

Appel à communication : « Mondes et cartes » (Aix-en-Provence, 5 avril 2017)

pierre-jourde-carte-imaginaire-2012 Qu’elle serve à documenter une œuvre ou une performance, qu’elle soit utilisée pour ses qualités formelles ou informatives, la carte est toujours polysémique – et c’est sans doute ce qui en fait la richesse. Que l’on soit auteur, lecteur, artiste, linguiste ou spectateur, une cartographie se dessine toujours en arrière-plan. Elle représente des univers projetés, tant intérieurs qu’extérieurs, et nous renvoie une image construite, quoique défaillante, des pistes suivies, explorées ou abandonnées. Pour toute discipline, la carte constitue une tentative de recréation ou au moins de représentation d’un univers, réel ou abstrait, présent ou passé, voire futuriste ; elle en permet une approche plus aisée. Un décalage demeure pourtant toujours . . . → En lire plus

Appel à communication : « Le Mal / Evil » (Paris, 29 Juin-1er juillet 2017)

illustration-du-codex-codex-gigas-xiiie-siecle-dit-bible-du-demonPour son 14ème congrès annuel, l’International medieval Society-Paris lance un appel à communication sur le thème du Mal au Moyen Âge. La notion de « mal », et les tensions qu’elle révèle dans la relation intérieur/extérieur, s’inscrit dans les tendances actuelles de la recherche concernant le corps, la limite, l’altérité, etc. Le corps au Moyen Âge présente souvent les indices d’une perméabilité entre une conception morale du Mal et d’autres acceptions du terme. Une apparence monstrueuse est ainsi perçue comme l’indice de dispositions internes, et la maladie peut être vue comme le reflet de la nature maléfique de la personne souffrante. De façon générale, le Mal peut être envisagé pour lui-même, . . . → En lire plus

Conférence : « On connaît femme à sa cornette : couvre-chefs et identités dans la première moitié de l’époque moderne » par Tiphaine Gaumy (Paris, 20 octobre 2016 à 19h)

Jean-Jacques Boissard, Recueil de costumes étrangers, gravure, après 1581, Paris, BnF.

Jean-Jacques Boissard, Recueil de costumes étrangers, gravure, après 1581, Paris, BnF.

Pour débuter ce nouveau cycle annuel de conférences, le GRHAM recevra Tiphaine Gaumy pour une conférence intitulée :

« On connaît femme à sa cornette : couvre-chefs et identités dans la première moitié de l’époque moderne ».

Dans la société européenne de la première moitié de l’époque moderne, le couvre-chef est loin d’être un accessoire au sens où on l’entend aujourd’hui. Hommes et femmes, jeunes et vieux, riches et pauvres, urbains et ruraux; tous ont la tête couverte avec un chapeau, . . . → En lire plus

Appel à communication : « L’eau et le feu dans les représentations du pouvoir politique dans l’Europe moderne »

capture-decran-2016-09-26-a-17-24-56Colloque international organisé par Dénes HARAI et Gaëlle LAFAGE 23-24 mars 2017, Paris, France

À l’occasion du tricentenaire de la mort de Louis XIV, le Roi-Soleil a été évoqué en tant que « roi de feu ». Grandes et musicales, les « eaux » du château de Versailles constituaient et continuent à constituer le cadre des festivités et des spectacles, conformément à l’intention originale des concepteurs des lieux et aux pratiques d’exploitation du domaine. Les recherches de ces dernières années ont montré que l’eau et le feu – éléments étudiés le plus souvent séparément dans le domaine des représentations – ont été souvent associés pour manifester l’ambition d’omnipotence du pouvoir politique. . . . → En lire plus

Appel à communication : « Vie et survie d’un motif décoratif (1550-1789) » (Paris, INHA, 30 novembre 2016)

diapositive1Journée d’études doctorales Vie et survie d’un motif décoratif (1550-1789) Le 30 novembre 2016, 9h30 – 18h, Paris, INHA, salle Vasari.

Cette journée d’études doctorales est l’occasion d’interroger la survivance de certains motifs dans l’œuvre d’art de la période moderne, de 1550 à 1789. En effet, un certain nombre de motifs iconographiques récurrents dans l’œuvre posent question. Il s’agit de définir le motif, quelque-soit sa nature, de son origine jusqu’à ses usages les plus tardifs, afin de proposer une réflexion sur le statut et la fonction du motif ainsi que sur ses modalités de réception et les modifications d’interprétation au cours du temps.

Cette réflexion porte à la fois sur l’invention du motif, c’est-à-dire sur sa naissance et ses conditions de création . . . → En lire plus

Appel à publication : « La folie / Madness », Transverse Journal (Toronto, n°16, 2017)

Gustave Courbet, Autoportrait ou le Désespéré,1844-45La panoplie de « maladies » et d’« états » qui ont historiquement été subsumés de façon non critique sous le très opaque et ambigu nom de « folie » incluent la schizophrénie, la paranoïa, le trouble anxieux, l’hystérie, et plus récemment, le trouble bipolaire, le trouble de la personnalité multiple, la démence, etc.

Au-delà de l’aile psychiatrique ou du divan du psychanalyste, la folie se manifeste aussi dans les expériences quotidiennes et les routines – d’un fugace moment d’exaspérante compulsion obsessionnelle aux affres d’enivrant désir.

La société contemporaine est obsédée par le bien-être mental, et la réduction de la pleine conscience à . . . → En lire plus

Appel à publication : une nouvelle collection d’essais sur les cultures du jeu, « Ludic Cultures, 1100–1700 »

David Teniers Ludic Cultures treats medieval and early modern play in all its innumerable eccentricities, from toys and games to dramatic performances, courtly intrigues, and the like. Inspired by the broad definition first advanced by Johan Huizinga, but mindful of the constraints later proposed by Roger Caillois and Bernard Suits, this series publishes monographs and essay collections that address play as a complex phenomenon governed by a distinctly lusory attitude, but potentially expressing in virtually any facet of life. In this respect, the series promotes the documentation of cultural practices that have thus far eluded traditional disciplinary models.

The series welcomes the submission of both monographs and essay collections that view cultures in . . . → En lire plus

Appel à communication : « Bodies in Flux / Corps en mutation : réécriture du corps dans la littérature médiévale, l’art et la culture. 1000-1450 » (Warwick, 20 mai 2017)

Bartolomeo Bartoli, Lucius reprend forme humaine, Métamorphoses d'Apulée, chap. 65. Manuscrit Vat. Lat. 2194, Rome, Biblioteca Apostolica VaticanaQu’est-ce qu’avoir un corps ? Qu’est-ce que faire l’expérience du changement et de la transformation de ce corps ?

L’accent mis sur le corps matériel dans la théorie critique et dans la philosophie a, au cours des dernières décennies, produit des défis stimulants et variés à propos de la façon dont nous concevons les corps, en particulier dans les domaines du genre et de la sexualité, la théorie Queer, le posthumanisme, les études sur le handicap , et le «tournant matériel». Les discussions sur la façon dont les organismes interagissent, sont situés dans ou . . . → En lire plus

Journée d’études : « Figures du Dandy de Van Dyck à Oscar Wilde » (Paris, 13 septembre 2016)

Antoon Van Dyck, Autoportrait, 1622 ou 1623, huile sur toile, 116,5 x 93,5 cm, Saint-Petersbourg, musée de l'Ermitage.En prémisse à l’exposition Oscar Wilde qui ouvrira au Petit Palais à la fin du mois de septembre, ce colloque réunissant de grands spécialistes internationaux d’histoire de la peinture analysera l’évolution de la figure du dandy à travers le portrait masculin du XVIIe à la fin du XIXe siècle.

MARDI 13 SEPTEMBRE 2016 DE 14H À 18H PETIT PALAIS, PARIS 8e

PROGRAMME

Alexis Merle du Bourg, Historien de l’art Van Dyck peintre des dandys : Correspondances et discordances

Guillaume Kientz, Conservateur au département des Peintures, Musée du Louvre Grands peintres et « petimetres » Le . . . → En lire plus

Colloque : « L’image, le secret » (Cerisy-la-Salle, 28 septembre-2 octobre 2016)

Pauline Appert, La Discrétion, 1810Dans la tradition occidentale, l’image a une double face. Elle est avant tout évidence ouverte à tous: elle est le liber idiotarum qui donne à tout le peuple chrétien accès à ce qui est réservé aux lettrés. Mais elle est aussi l’instrument du secret: elle introduit à des vérités cachées, inaccessibles aux moyens ordinaires du langage. Cette face ésotérique a fasciné les arts. Non seulement la peinture, mais la littérature — en particulier au XIXe siècle — puis le cinéma, au siècle suivant : l’image y est souvent le lieu d’une vérité cachée, et partant, d’une révélation possible. La fameuse « image dans le tapis » d’Henry James, pour . . . → En lire plus

Appel à communication : « The Schematization of Time / La schématisation du temps » (Kalamazoo, 11-14 mai 2017)

Calendrier, 1400, Allemagne Session du 52e Congrès International sur les études médiévales (International Congress on Medieval Studies, 11-14 mai 2017, Kalamazoo, Western Michigan University).

This session proposes to investigate visual strategies used in time-reckoning and calendar constructions. Medieval illustrations of scientific works, computus treatises (including Bede’s De temporum ratione), historical chronicles, almanacs and moral and theological tracts, display a vast spectrum of images dealing with the natural and divine causes of time phenomena, their manifestations, their various effects on the world and their universal significations.

These images testify to a wide range of subjects and interests, from cosmological and astronomical explanations, to practical considerations regarding liturgy, astrology, medicine, divination, prognostication, to history and . . . → En lire plus

Appel à communication : « Body and Soul in Medieval Visual Culture » (Kalamazoo, 11-14 mai 2017)

Body and Soul in Medieval Visual Culture 52nd International Congress on Medieval Studies, May 11-14, 2017, Kalamazoo, MI

Bible, Avranches - BM - ms. 0002, fol. 5

Bible, Avranches – BM – ms. 0002, fol. 5

Organizers: Judith Soria (CNRS « Orient et Méditerranée ») and Jennifer Lyons (Ithaca College)

Medieval theologians and artists wrestled with the dual « natures » of the human form: the soul, whose indefinite substance is connected with ideas of the animate, and the body, visible and mortal. Monastic life (supposed to be essentially spiritual) was organized, according to Byzantine typika and Western monastic rules, as a way to control the passions and to . . . → En lire plus

Appel à communication : « The Virgin as Bridge », Session du Congrès d’études médiévales (Kalamazoo, 14-17 mai 2017)

Vierge à l'enfant avec donateur Across the medieval Mediterranean and beyond, people of many faiths and backgrounds sought the succor of the miraculous virgin and mother, Mary. Christians venerated Mary as the holiest figure of Christianity after Christ, the one thanks to whom the divine mystery of the Incarnation was fulfilled. The Koran also hailed her as chosen by Allah. Converts to Christianity from paganism or Islam were often said to be motivated by their great love of the Virgin. Byzantine churches were incomplete without her image in the holiest of holies, the apse of the sanctuary. In the West, the grandest Gothic cathedrals rose in her honor. Objects such as the . . . → En lire plus

Appel à publication : « La représentation des Habsburgs dans les arts/ The Representation of the Habsburgs in the Arts » (2018)

Bernhard Striegel, La Famille Habsburgs, 1516, VienneFollowing our conference in Vienna on 19-20 May 2016 (`The Cultural Representation of the Habsburgs’, commemorating the 100th anniversary of the death of Franz Joseph and the coronation of the last Habsburg emperor, Karl IV, in 1916), we are in the process of securing a contract with a publisher for a volume with a working title of The Representation of the Habsburgs in the Arts.

We hope that the volume will appear by the end of 2018, marking the 100th anniversary of the end of the Habsburg Empire.

We are inviting abstracts (500 words) for researched essays on the literary, cinematic and . . . → En lire plus

Colloque : « Le vêtement au Moyen Âge : de l’atelier à la garde-robe » (Paris, 27-28 septembre 2016)

colloque_vetement_image Le vêtement dans la société médiévale est un bien coûteux, mais la qualité des étoffes de laine ou de soie, comme la compétence ou l’inventivité des artisans de la confection font largement varier les prix. Si dans les cours princières, les tailleurs sont minutieusement sélectionnés et ont toute latitude pour choisir leurs fournisseurs et les matières premières, les tailleurs ou couturiers ne sont cernés qu’à travers les aspects réglementaires ou économiques de leur activité.

. . . → En lire plus

Appel à communication : « Maigreur et minceur dans les sociétés anciennes. Grèce, Orient, Rome » (Toulouse, 16-17 mars 2017)

Mosaïque romaine, "Femmes en bikini", Sicile, Villa Romana del CasaleAlors que les questions autour de l’alimentation et des comportements alimentaires (maigreur et obésité) constituent une préoccupation croissante de nos sociétés actuelles, relayée par les différents média, cette manifestation scientifique propose d’interroger la minceur et la maigreur dans l’Antiquité dans un cadre géographique (Grèce, Orient, Rome) et chronologique très large (du IIe millénaire avant notre ère à la chute de l’Empire romain d’Occident).

Le corps constitue à l’heure actuelle un véritable objet d’étude historique comme en témoigne la multiplication des publications depuis une trentaine d’années sur ce thème (voir notamment Corbin A., Courtine J.-J., Vigarello G. (dir.), Histoire du corps, Paris, 2005-2006 ; et . . . → En lire plus

Appel à communication : « Figures de l’immortel(le) / Figures of the Immortal » (Montréal, 27-28 avril 2017)

Xavier Mellery L'immortalité, vers 1890, BruxellesLa mort est une peur indissociable de la conscience humaine. Pour plusieurs, c’est la certitude de ce destin qui caractérise l’humanité. Nous n’avons qu’à penser à Asclépios, médecin fils d’Apollon qui, grâce à ses pouvoirs, était parvenu, selon le mythe, non seulement à guérir tous les maux humains, mais était sur le point de pouvoir ressusciter les morts. Zeus, en apprenant la nouvelle, se mit en colère et détruit Asclépios, puisqu’en voulant permettre aux humains d’être immortels, Asclépios les élevait, les déifiait, les dénaturait.

La mortalité serait donc une composante essentielle de la nature humaine. L’immortalité, quant à elle, est le plus souvent associée au surnaturel, . . . → En lire plus

Appel à communication : « La Peur / Fear » (Los Angeles, 20-21 octobre 2016)

ucla_logoDiscourses of fear dominate our contemporary moment. In this so-called “Age of Terrorism,” fear knows no borders, spreads quickly, and provokes the fearful to react in unpredictable ways. Politicians lash out and make shows of strength; citizens march en masse while immigrant families take flight; journalists proclaim “même pas peur!” while young people turn to newer forms of media to express their disillusionment and reshape pervasive stereotypes. At the same time, the causes—or perceived causes—of fear can be as varied as these reactions. Though opinion polls might define fear in terms of “terrorism,” “immigration,” or “globalization,” these kinds of categories often obfuscate and conflate more than they clarify.

Using fear as a framework . . . → En lire plus

Appel à communication : « Photography and the Everyday » (ICPT 2016) (Chypre, 2-4 décembre 2016)

Jeune fille montrant un selfie polaroïd The 4th International Conference of Photography and Theory (ICPT 2016) aims once again at bringing together researchers and practitioners from diverse fields of study, who share a common interest in photography.

This year’s topic, ‘Photography and the Everyday’ investigates the current meanings, distribution, materiality, impact, and affect of vernacular photography (or else everyday photography) in relation to our economy of images. Furthermore, it aims to examine the ways vernacular photography influences, shapes and challenges memory, individual and collective identities, historical and other narratives, the social fabric, issues of authorship and authenticity, privacy and public life.

APPEL À COMMUNICATION ICPT 2016

For more information, please . . . → En lire plus