Séminaire ATHAMAS – Art et antipsychiatrie : « Contre-cultures et psychiatrie radicale en Angleterre : autour de Kingsley Hall et Mary Barnes » (Paris, INHA, 8 avril 2019)

Illustration d’Heike Neumeister, Fire Magazine, couverture, No. 1. London, July 1967.

Dans le cadre de sa résidence INHALab, l’association « Athamas – Art et Antipsychiatrie » propose de mars à juin 2019 un séminaire interrogeant les pratiques artistiques expérimentales de la deuxième moitié du XXe siècle à nos jours, et les théories de l’antipsychiatrie qui apparaissent et se développent au cours des années 1950 à 1970.

Séance du 8 avril 2019

« Contre-cultures et psychiatrie radicale en Angleterre : autour de Kingsley Hall et Mary Barnes »

En 1965, Ronald D. Laing et ses collègues de la Philadelphia Association . . . → En lire plus

Séminaire ATHAMAS – Art et antipsychiatrie : « Son et environnement psychiatrique » (Paris, INHA, 3 avril 2019)

« Deux patientes qui souffraient de crises épileptiques et de troubles du comportement exigeant l’implantation d’électrodes dans le cerveau dans des buts de diagnostic et de thérapeutique. Sous la calotte, chaque patiente porte un ‘stimocepteur’, employé pour stimuler le cerveau par radio et pour envoyer des signaux électriques en provenance de l’activité cérébrale par télémétrie, pendant que les malades évoluent librement dans le pavillon de l’hôpital. » (José Delgado, ‘Le conditionnement du cerveau et la liberté de l’esprit’ [1969], Bruxelles, Charles Dessart, 1972, p. 120).

Dans le cadre de sa résidence INHALab, l’association « Athamas – Art et Antipsychiatrie » propose de . . . → En lire plus

Séminaire ATHAMAS – Art et antipsychiatrie : « Antipsychiatrie, psychothérapie institutionnelle, psichiatria democratica et psychiatrie destructive : penser la pluralité des contestations psychiatriques » (Paris, INHA, 15 mars 2019)

Carlos Osorio, La Cerrada de mujeres del Hospital psiquátrico de Oviedo (La Cadellada), photographie, 1975.

Dans le cadre de sa résidence INHALab, l’association ATHAMAS – Art et antipsychiatrie inaugure son cycle de séminaires le 15 mars prochain avec une séance intitulée « Antipsychiatrie, psychothérapie institutionnelle, psichiatria democratica et psychiatrie destructive : penser la pluralité des contestations psychiatriques », à l’INHA – 2, rue Vivienne – Paris 2e – salle Giorgio Vasari (1er étage), 16h-19h.

Le terme d’« antipsychiatrie » apparaît en 1967 sous la plume de David Cooper dans son ouvrage Psychiatry and Anti-Psychiatry pour désigner les approches phénoménologiques et . . . → En lire plus

Appel à communication : « Art et psychiatrie » (Zurich, 31 octobre-1er novembre 2016)

Aloïse Corbaz, Nativité, 1955Depuis longtemps, les créations de personnes atteintes de troubles psychiques suscitent aussi bien l’intérêt des artistes et des historiens de l’art que de psychiatres renommés, tel Walter Morgenthaler (1882–1965) qui travaillait à la clinique de la Waldau, près de Berne. Dès la première moitié du XXe siècle, des collections spécialisées seront constituées, comme celle du médecin psychiatre et historien de l’art de Heidelberg Hans Prinzhorn (1886–1933), que Harald Szeemann exposa pour la première fois depuis la Seconde Guerre mondiale à la Kunsthalle de Berne, en 1963. Citons également la Collection de l’Art Brut, initiée par Jean Dubuffet, qui, à la suite d’une donation, sera transférée à Lausanne en . . . → En lire plus