Base de données : « Base d’Antin », collections de l’Académie de France à Rome

Base de données : « Base d’Antin », collections de l’Académie de France à Rome

L’Académie de France à Rome met en ligne la nouvelle base de données de ses collections, la base d’Antin.

Cette base tient son nom du Surintendant des Bâtiments du Roi, Louis-Antoine de Pardaillan de Gondrin, duc d’Antin, qui fut le premier à envoyer des œuvres d’art appartenant à la Couronne pour embellir le siège de l’Académie situé alors au Palais Mancini. (cf. Pierre Arizzoli-Clementel, « Les Envois de la couronne à l’Académie de France à Rome au XVIIIesiècle », Revue de l’Art, 1985, n°68, p. 73-84).

Cette base n’est pas qu’un inventaire des collections : elle a pour capacité de recueillir toutes les informations (historiques, techniques) relatives aux œuvres de l’Académie. Créée à partir de l’automne 2015, elle compte aujourd’hui plus de 3700 notices d’œuvre. À terme, en particulier lorsque sera inclus le fonds graphique, la base devrait comporter plus de 8000 notices.

Le 4 avril 2018 a été mise en ligne sur le site internet de la Villa Médicis une interface publique de la base donnant accès aux informations principales pour chaque œuvre.

Plusieurs moteurs de recherche sont prévus : l’internaute peut faire une recherche générale par mot-clé, une recherche par type d’oeuvre (8 types distincts), et une recherche parmi une liste plus précise d’objets. Il est également possible de faire une recherche globale dans la liste des notices publiées, et de restreindre la recherche dans un second temps : par artiste, type d’oeuvre, ensemble, technique, matériau, avec ou sans image.

Chaque notice propose une fiche d’identité complète de l’objet (auteur, type, dimensions, matériaux, datation, numéro d’inventaire), ainsi qu’un historique et des analogies. Les images associées aux notices ne sont pas cliquables, mais chaque notice peut être partagée (via mails et réseaux sociaux).

 

 

 

Leave a Reply