Parution : « Par-delà le cubisme »

François Lucbert, Yves Chevrefils Desbiolles (dir.), Par-delà le cubisme : études sur Roger de la Fresnaye, suivies de correspondances de l’artiste, Rennes : Presses universitaires de Rennes, 2017

17 x 24,5 cm, 408 p.

ISBN 978-2-7535-5262-3

Prix : 29 €

Pour découvrir l’ouvrage sur le site de l’éditeur cliquez ici.

Composé de deux parties distinctes, complémentaires l’une de l’autre, l’ouvrage situe Roger de La Fresnaye (1885-1925) dans ses interactions avec la scène culturelle européenne des années 1910- 1925. Les correspondances éditées dans la deuxième partie du volume dévoilent beaucoup de faits et de documents inédits venant étayer les études qui en forment la première. La confrontation du discours de l’artiste avec les analyses . . . → En lire plus

Revue Histoire de l’art, n° 79 | Sommaire. L’artiste-historien

L’artiste-historien N° 79 de la revue Histoire de l’art, coordonné par Juliette Lavie et Pierre Sérié

Juliette Lavie et Pierre Sérié, Introduction

Perspectives

France Nerlich, Palette contre plume. Peindre l’histoire de l’art : le cas de Paul Delaroche et de Johann Friedrich Overbeck

Jean-Philippe Garric, Trois architectes historiens

Michel Poivert, La mémoire photographique ou la sensibilité historique des photographes

Études

Manon Vidal, Un architecte-historien dans la tourmente révolutionnaire : le cas de Jacques- Guillaume Legrand (1753-1807)

Sidonie Lemeux-Fraitot, Girodet ou la conscience de . . . → En lire plus

Revue Histoire de l’art, n° 79 | Varia. Pamela Bianchi : « Un espace à part : le plafond »

Pamela Bianchi Un espace à part : le plafond Histoire de l’art, numéro 79 (2016/2)

VARIA

Télécharger l’article au format pdf

Sénèque nous peint un plafond mobile, dont le mouvement circulaire imitait les mouvements du ciel, et dont les révolutions se succédaient suivant les saisons[i].

Selon Germano Celant, le traditionnel espace d’exposition serait à voir comme une simple « boîte façonnée » (scatola muraria[ii]) composée de quatre parois, un sol et un plafond. En partant de cette considération de nature stylistique, notre article se propose de décliner l’histoire ontologique et expographique d’une des unités structurales qui composent cette « boîte » : le plafond. La conscience de son implication dans le processus d’exposition s’est développée simultanément . . . → En lire plus

Parution : « Comment regarder la sculpture »

Claire Barbillon, Comment regarder la sculpture : mille ans de sculpture occidentale, Paris : Hazan, 2017

13,5 x 20 cm, 336 p.

200 ill. couleurs

Prix : 24,90 €

ISBN : 9782754109826

Pour découvrir le livre sur le site de l’éditeur, cliquez ici.

Que voit-on ? Comment se sont élaborés les différents types de sculpture ? Comment voit-on ? Comment s’exprime le sculpteur ? À quoi sert la sculpture ? Où contempler des œuvres sculptées? Qu’en a-t-on dit ? L’objectif de ce livre n’est pas de proposer une histoire générale de la sculpture, mais de fournir plutôt au lecteur – étudiant, amateur, curieux, érudit – des clés pour améliorer . . . → En lire plus

Parution : « La sculpture à Paris – 1905-1914 »

Catherine Chevillot, La sculpture à Paris – 1905-1914, le moment de tous les possibles, Paris : Hazan, 2017

Relié, 142 x 210 mm 448 pages, 51 ill. couleurs ISBN : 9782754109796 Prix : 29,00 €

Autour de 1900, Paris rassemble une nouvelle génération de sculpteurs consciente de vivre l’aube d’une nouvelle ère et cherchant un langage pour cet avenir encore indécis. Auguste Rodin est un passage obligé, et contesté, pour tous, Français (Bourdelle, Maillol), Espagnols (Gargallo, Manolo, Picasso), Roumains (Brancusi), Polonais (Nadelman, Allemand (Hoetger, Lehmbruck), Ukrainien (Archipenko)… Paris est aussi un milieu intellectuel traversé de nouvelles idées qui stimulent les débats esthétiques et renouvellent nombre de questions : . . . → En lire plus

Parution: De David à Delacroix. Du tableau au dessin, Onzièmes rencontres internationales du Salon du Dessin, actes du colloque (30-31 mars 2016)

Pierre Rosenberg et Louis-Antoine Prat (dir.), De David à Delacroix. Du tableau au dessin, Onzièmes rencontres internationales du Salon du Dessin, actes du colloque (30

-31 mars 2016), Paris : Société du Salon du dessin / Dijon : L’Echelle de Jacob, 2016.

Relié, 263 pages. Prix : 35 euros, ISBN : 9782953325799.

 

Sous l’impulsion de Bertrand Gautier, les rencontres internationales du Salon du dessin 2016, dirigées par Pierre Rosenberg et Louis-Antoine Prat, ont prolongé les réflexions initiées il y a plus de quarante ans lors de l’exposition De David à Delacroix : la peinture française de 1774 à 1830. À cette occasion, treize . . . → En lire plus

Parution : « Le droit à la beauté : chroniques de l’Express (1960-1992) »

Pierre Schneider, Le droit à la beauté : chroniques de l’Express (1960-1992), Paris : Hazan, 2017

Relié, 288 pages 14 x 21 cm Prix : 25,00 € ISBN : 9782754109512

Cliquez ici pour découvrir l’ouvrage sur le site de l’éditeur

Pierre Schneider (1925-2013) a écrit chaque semaine dans L’Express, des années 1950 jusqu’aux années 1990, parallèlement à son activité d’écrivain et d’historien d’art. Qu’ils soient courts ou qu’ils prennent la forme de véritables dossiers, ses articles sont à la fois de vrais morceaux de littérature et des réflexions d’histoire de l’art. Ils accompagnent aussi bien les grandes expositions internationales (en France, en Suisse, aux Etats-Unis, etc.) que les orientations de . . . → En lire plus

Parution : « Correspondance des directeurs de l’Académie de France à Rome – Jean-Auguste-Dominique Ingres »

François Fossier (éd.), Correspondance des directeurs de l’Académie de France à Rome – Jean-Auguste-Dominique Ingres (1835-1841), Académie de France à Rome / Société de l’histoire de l’art français, 2016

607 pages, 24 ill., 22 x 27 cm

ISBN : 978-2-7018-0526-9

Prix : 60 euros

La correspondance de Jean-Dominique Ingres directeur de la Villa Médicis, qui forme le troisième volume de la collection publiée sous les auspices de l’Académie de France à Rome et de la Société de l’Histoire de l’Art Français, est sans doute l’une des plus importantes, tant en volume qu’en intérêt. C’est en effet l’une des plus riches avec celles de Lethière et plus tard de Guillaume, au regard des . . . → En lire plus

« L’art d’aimer les objets » conférence de Dominique Poulot

« L’art d’aimer les objets », conférence de Dominique Poulot à l’occasion de la sortie de son dernier livre, édition HERMANN

L’écriture du patrimoine français a longtemps hésité entre la glorification des collections nationales et la critique de la perte du contexte des œuvres – aux dépens d’une approche du processus de patrimonialisation, de ses acteurs et de ses pratiques. On fait ici le pari d’une histoire de l’art d’aimer certains objets, en croisant les savoirs et les émotions, les investissements personnels et les disciplines institutionnelles, les projections et les appropriations. Les exemples choisis vont de la Révolution à nos jours, et envisagent aussi bien les chefs-d’œuvre de . . . → En lire plus

Parution : « L’art d’aimer les objets »

Dominique Poulot, L’art d’aimer les objets, Paris : Editions Hermann, 2016

Relié, 15,2 x 22,9 cm

174 pages

ISBN : 9782705673765

Prix : 23 €

L’écriture du patrimoine français a longtemps hésité entre la glorification des collections nationales et la critique de la perte du contexte des œuvres – aux dépens d’une approche du processus de patrimonialisation, de ses acteurs et de ses pratiques. On fait ici le pari d’une histoire de l’art d’aimer certains objets, en croisant les savoirs et les émotions, les investissements personnels et les disciplines institutionnelles, les projections et les appropriations.

Les exemples choisis vont de la Révolution à nos jours et envisagent aussi bien les . . . → En lire plus

Tommies, Poilus, Frontschweine Représentations artistiques de soi et l’autre dans la Grande Guerre

16 et 17 novembre 2017, Université Paul Valéry (Montpellier III)

Si les périodes de conflit ont toujours été des moments privilégiés pour réifier l’ennemi, lui ôter une part de son humanité et repenser les sentiments d’appartenance nationaux, politiques et religieux, la Grande Guerre, par la profonde modernité de sa violence et par son ampleur, a redessiné les contours de la plupart des identités de son temps, qu’elles soient individuelles ou collectives. Les expériences brutales de mixité sociale, la soumission politique des peuples à un pouvoir fort et centralisé, l’exaspération de la haine ressentie à l’égard de l’ennemi, la découverte d’une violence déshumanisant le combattant, le deuil, le mal du pays, la mutilation ont conduit à autant de bouleversements majeurs dans la manière de se percevoir et d’appréhender l’altérité, . . . → En lire plus

Parution : « Connecting Art Markets »

Sandra van Ginhoven, Connecting Art Markets : Guilliam Forchondt’s Dealership in Antwerp (c.1632–78) and the Overseas Paintings Trade, Leyde : Brill, 2017

Relié

288 p., ill. couleurs

ISBN : 9789004319745

Prix : 135 €

Pour découvrir l’ouvrage sur le site de l’éditeur, cliquez ici

Based on Guilliam Forchondt’s surviving business documentation in Antwerp and applying an aggregate and data-driven approach, Connecting Art Markets focuses on the role of art dealers in mediating the supply and demand for art, behaving in particular ways as to influence the markets for artworks in which they were strategically invested. Van Ginhoven presents her findings on Guilliam Forchondt’s workshop production volumes and transatlantic art trade flows, and evaluates the . . . → En lire plus

Table ronde autour de l’ouvrage « Renaissance italienne et architecture au XIXe siècle. Interprétations et restitutions »

Table ronde autour de l’ouvrage :
Brucculeri, Antonio – Frommel, Sabine (dir.) : Renaissance italienne et architecture au XIXe siècle. Interprétations et restitutions, (Campisano Editore, Roma, 2016)
jeudi 23 février 2017 à 18h30, Académie d’Architecture ( 9, Place des Vosges, 75004 Paris )

Intervenants :

Jean-Baptiste Minnaert , Université Paris 4-Sorbonne

José de Monterroso Teixeira, Universidade Autónoma de Lisboa

Sergio Pace, Politecnico di Torino

Estelle Thibault, ENSA Paris-Belleville

 

Centré sur les interprétations et les représentations de la Renaissance italienne au sein de la culture architecturale et de l’historiographie du XIXe siècle, ce volume sera le point de départ d’un débat plus large qu’ouvriront les interventions de la table ronde. La multiplicité des approches historiques que l’enquête menée dans cet . . . → En lire plus

Parution « Perspective 2016-2 – Bibliothèques »

z - perspective 2016-2Ce numéro de Perspective est consacré à l’art et aux bibliothèques : il a été conçu en écho à la réouverture de la bibliothèque de l’Institut national d’histoire de l’art et comporte un ensemble d’articles qui traitent de sujets aussi variés que la bibliothèque et l’art contemporain, les bibliothèques d’artistes, les modes de classification des livres d’art depuis la période moderne ou encore l’architecture des bibliothèques à l’ère numérique. Jean-Christophe Bailly ouvre le numéro avec Envoi (ricochets). Le bibliothécaire et historien de l’art Michel Melot nous accorde un grand entretien tandis que l’historien de l’architecture et bibliophile Werner Oechslin nous offre une contribution théorique remarquable . . . → En lire plus

Parution : « La réception des Vite de Giorgio Vasari dans l’Europe des XVIe-XVIIIe siècles »

Pascale Dubus, Corinne Lucas Fiorato (dir.), La réception des Vite de Giorgio Vasari dans l’Europe des XVIe-XVIIIe siècles, Genève : Droz, 2017

520 p., 15 x 22 cm

23 ill. N&B et couleurs

ISBN : 978-2-600-04705-0

Prix : 54,80 €

Giorgio_Vasari_-_Six_Tuscan_Poets_-_Google_Art_Project« Ce sont vos écrits qui m’ont donné envie d’apprendre cette langue ». La langue est l’italien, les écrits sont la première édition des Vite de Vasari et l’auteur de cette lettre est un Flamand, Lambert Lombard, artiste et lettré renommé. La diffusion européenne des Vite fut immédiate, mais leur réception ne fut pas toujours aussi élogieuse. Les deux éditions du texte (1550 et 1568) déclenchèrent des réactions en . . . → En lire plus

Table-ronde : « The Period Rooms » (Paris, 26 janvier 2017)

The Period roomsÀ l’occasion de la publication de The Period Rooms. Allestimenti storici tra arte, collezionismo e museologia aux Bononia University Press, nous avons le plaisir de vous convier jeudi 26 janvier 2017 à 16h00 à une table-ronde en présence des auteurs et autour des directeurs de la publication :

Sandra Costa, professeur d’histoire de l’art à l’Alma Mater Studiorum de Bologne,

Dominique Poulot, professeur d’histoire de l’art à Paris 1 Panthéon-Sorbonne,

Mercedes Volait, directeur de recherche au CNRS.

La table ronde sera modérée par Delphine Burlot, maître de conférences en histoire de l’art à Paris 1 Panthéon-Sorbonne.

. . . → En lire plus

Parution : « Viollet-le-Duc : Villégiature et architecture domestique »

Viviane Delpech (dir.), Viollet-le-Duc : Villégiature et architecture domestique, Presses universitaires du Septentrion, 2016
delpech

Broché, 234 p., ill. N&B

16 x 24 cm

Prix : 22 € ISBN : 978-2-7574-1390-6

L’activité d’architecte-bâtisseur contemporain de Viollet-le-Duc est souvent occultée par son action de restaurateur du patrimoine médiéval. Les chantiers, les projets et les écrits à ce sujet sont pourtant prolifiques, ce qui justifie pleinement une réflexion renouvelée sur ses travaux. De ses chantiers à ses projets avortés, de ses théories à la transmission de ses enseignements en la matière, cet ouvrage présente l’apport de Viollet-le-Duc à l’architecture domestique, à l’habitation de son temps, par . . . → En lire plus

Revue Histoire de l’art, n°78 | Sommaire. Collage ?

Collage ? N° 78 de la revue Histoire de l’art, coordonné par Isabelle Ewig et Jérémie Koering couv-78

Isabelle Ewig et Jérémie Koering, Introduction

Perspectives

Felix Thürlemann, De l’image individuelle à l’hyperimage : un nouveau défi pour l’histoire de l’art

Jean-Louis Gaillemin, Le regard et l’image, l’œil colleur

Dominique Païni, Qu’est-ce que l’art Jean-Luc Godard ?

Études

Selvam Thorez, Mir Kalan Khân ou la synthèse des cultures classiques dans l’Inde de la fin du XVIIIe siècle

Nathalie Sebayashi, Appropriation par le collage. Le cas de . . . → En lire plus

Revue Histoire de l’art, n°78 | Varia. Juliette Milbach : « La Maslovka : une cité pour les artistes soviétiques »

Juliette Milbach La Maslovka : une cité pour les artistes soviétiques Histoire de l’art, numéro 78 (2016/1)

VARIA

Télécharger l’article au format pdf

À Moscou, au début des années 1930, un ensemble d’ateliers voit le jour portant le nom de la rue qui les héberge, la Maslovka. L’ambitieux projet (fig. 1) devait reproduire la forme d’un paquebot avec crèche, cantine, bibliothèque, café et jardin. Conçu comme une « Cité des artistes » [Gorodok khoudojnikov], le programme est salué par le journal Brigada Khoudojnikov1 [La brigade des artistes] comme la « fin des mansardes » pour les créateurs qui pourront désormais travailler dans de bonnes conditions. En 1931, le premier immeuble sort de terre (fig. 2). Les constructions avancent tout . . . → En lire plus

Revue Histoire de l’art, n°78 |Varia. Olivier Prisset : « Le pavillon chinois du château d’Azay-le-Rideau, un édifice à la croisée des influences »

Olivier Prisset Le pavillon chinois du château d’Azay-le-Rideau, un édifice à la croisée des influences (1823-1855) Histoire de l’art, numéro 78 (2016/1)

VARIA

Télécharger l’article au format pdf

Le château d’Azay-le-Rideau compte parmi les monuments du val de Loire les plus familiers, tant pour le public que pour l’architecture de l’époque moderne. Cité en exemple comme jalon primordial de l’importation des tendances italiennes du XVIe siècle, il est aujourd’hui courant d’évoquer son escalier monumental ou l’ordonnancement régulier de ses façades pour illustrer les prémices de la Renaissance française.

Après la disgrâce de Gilles Berthelot, son commanditaire initial, les innovations architecturales apportées à cet édifice s’estompèrent et son existence se confondit avec celle de nombreux autres châteaux de . . . → En lire plus