Conférence : « La notion d’iconographie implicite au prisme de la transe hallucinatoire grisi siknis chez les miskitos du Nicaragua »

Capture d’écran 2017-02-17 à 20.27.37

2 mars 2017

INHA, 2 rue Vivienne, 75002 Paris

Salle Walter Benjamin, 10h-12h. Entrée libre

 

Grisi siknis, en miskito nicaraguayen « la maladie folle », est une famille de crises de transe hallucinatoire perçues comme une maladie contagieuse chez plusieurs populations de la Moskitia, entre le Honduras et le Nicaragua oriental. Une attaque de grisi siknis déclenche un comportement agressif/auto-agressif associé à une série d’hallucinations récurrentes. À cause de leur potentiel pathogène, les images visuelles associées aux attaques de grisi siknis sont rarement représentées. Elles constituent cependant un répertoire iconique cohérent et sophistiqué. Par une pratique ethnographique expérimentale, en demandant à une série d’affectés de dessiner . . . → En lire plus