Doctorants – Arts asiatiques

Annuaire des doctorants

Arts asiatiques

 

NB : la liste doit encore être complétée …

 

►Delphine Mulard (Institut National des Langues et Civilisations Orientales)

Titre de la thèse : « Les voies de la formation, diffusion, transferts et renouvellement de l’iconographie à caractère narratif dans le Japon d’Edo »

Directeurs : Marquet Christophe ; Leggeri-Bauer Estelle

Unité de recherche : Centre d’Etudes Japonaises (CEJ)

Adresse email : delphine.mulard@orange.fr ; delphine.mulard@gmail.com

Présentation de la thèse : Ce travail de recherche s’interroge sur la formation, diffusion, transformation etre nouvellement de l’iconographie à l’époque d’Edo (1600-1867). Il se penche essentiellement . . . → En lire plus

Appel à communication : « Korea: Art and artistic relations with Europe/Poland »

Dear Colleagues,

The Conference offers an ideal opportunity for scholars from the European Union, the South Korea, the countries of Asia as well as other parts of the world to meet and exchange ideas and results of their research on Korean art.

Poland has a long-standing tradition of research in Asian studies. Some institutions in Poland have been involved in stimulating academic interest in Korean culture and art, such as the Faculty of Oriental Studies of the University of Warsaw, and the Institute of Study and Restoration of Artistic Works, Faculty of Fine Arts of the Nicolaus Copernicus University in Torun as well as the Asia and Pacific Museum in Warsaw and the State Museum of Ethnology on Warsaw

Interest . . . → En lire plus

Colloque : « Portraits de groupes. Représentations collectives et séries de personnages en Chine et en Extrême-Orient »

Quels sont les traits distinctifs des représentations collectives en Chine et Extrême-Orient ? Dans quelle mesure le portrait fait-il le « groupe », que la délimitation de celui-ci réponde ou non à des critères sociologiques, anthropologiques, esthétiques, historiographiques, ou à d’autres encore ? . Ces journées d’études pluridisciplinaires examineront notamment les séries de personnages que l’on rencontre, en Chine et dans les cultures voisines, dans des domaines très divers (religion, historiographie, littérature, poétique, arts), et qui sont conçus comme de véritables organismes dont la cohésion n’a d’égale que la diversité de leurs éléments.

Vendredi 2 décembre, 9h30-12h30

9h30 Introduction

Villages et lignages

Président de session : Ji Zhe (Inalco Asies-Cec)

. . . → En lire plus

Journées d’étude de l’Association française pour l’Etude du Textile : « Tissus à message »

 

  Vendredi 18 novembre, 8 h 30 – 19 h 8 h 30-9 h ACCUEIL AU MUSEE D’ART ET D’INDUSTRIE 9 h-12 h 30  

Modérateur : Nadine Besse, Conservateur en chef, Musée d’Art et d’Industrie, Saint-Etienne 9 h 

  Ouverture : – Nadine BESSE, Conservateur en chef, Musée d’Art et d’Industrie, Saint-Etienne 

– Marguerite COPPENS, Conservateur responsable département Industries d’Art, Musées royaux d’Art et d’histoire, Bruxelles, Présidente de l’Association française pour l’étude du textile 9 h 15 Introduction générale : Jacqueline JACQUÉ et Jean-Paul LECLERCQ Orient Ê Le temporel et le spirituel. 9 h 30 o Maximilien DURAND, Directeur du musée des Tissus, du musée des . . . → En lire plus

Appel à candidature : Kunsthistorisches Institut in Florenz Summer School « Building Empires, Shifting Powers: Making Centers at the Crossroads of Central Asia »

The 2012 ASM Summer School will focus on major historical monuments and the art productions of the territory today known as Uzbekistan, an area that for centuries played a central role in the trade routes connecting China to the Mediterranean and Europe, either through land or via the sea. It had an important position in the pre-modern global trade connecting varied regions, such as East Africa, the Indian Subcontinent, Iran and the Levant.

Located in an eminent geographical and cultural sphere, present-day Uzbekistan has become the intermediary space between three continents and could be regarded as the medi-terranean space, a space that mediates between different terrae (lands). As a particular zone of interaction, it developed a artistic and aesthetic language, . . . → En lire plus

Colloque international : « Les savoir-faire du papier en France et au Japon. Connaissance, usages et conservation »

Les savoir-faire du papier en France et au Japon, connaissance, usages et conservation : Projet d’étude comparée et de publication d’un glossaire des termes descriptifs des procédés de fabrication du papier en France et au Japon. Intervenants : des scientifiques, des papetiers et des restaurateurs du patrimoine. 2011 : inauguration du projet par une première rencontre internationale : pérennité des traditions au Japon, situation de la papeterie traditionnelle en France et au Japon, utilisation du papier japonais en restauration d’œuvres d’art occidental, l’affinage, le battage, les filigranes et la classification générale du papier (voir programme ci-joint).

Les savoir-faire du papier en France et au Japon. Connaissance, usages et conservation

rencontre Internationale . . . → En lire plus

Quatrième congrès du Réseau Asie et Pacifique (CNRS / FMSH) : « Patrimonialisations coloniales : approches transversales »

S’il existe à l’évidence plusieurs systèmes et nations coloniales – en y incluant la Russie et le Japon –, il existe également plusieurs modes de représentation de l’Autre colonisé et de ses cultures anciennes, d’ailleurs fréquemment désignées comme « précoloniales ». Les différentes formes de patrimonialisation de ce passé capturé, marquent de ce fait l’emprise idéologique et normative des systèmes de domination, et ont largement été diffusées par le biais d’instituts, écoles et sociétés savantes telles que, à titre d’exemple, l’Ecole française d’Extrême-Orient, l’Institut français d’Afrique noire ou The Royal Anthropological Institute de Grande-Bretagne. Le terme « patrimoine » lui-même, aujourd’hui en vogue, apparait parfois comme un moyen d’échapper aux . . . → En lire plus

Journée d’étude : « Archéologie(s) coloniale(s) : approche transversale »

L’archéologie en situation coloniale a servi à mettre au jour une double altérité spatio-temporelle, fondée sur une dialectique de reconnaissance et distanciation. Pourtant, s’il existe à l’évidence, plusieurs nations coloniales – en y incluant l’empire russe et le Japon – et systèmes de domination (colonie sous direct ou indirect rule, protectorat, pays sous influence à l’exemple de l’Afghanistan), existe-t-il une archéologie coloniale dont les caractéristiques structurelles et les négociations conjoncturelles pourraient être dégagées, à l’échelle d’un siècle (1860-1960) et au travers d’exemples pris dans plusieurs aires culturelles, de l’Asie à l’Afrique sub-saharienne et au Pacifique, du bassin méditerranéen aux mondes de l’Islam ?

Organisé par Alexandra Loumpet-Galitzine, Svetlana Gorshenina, Réseau Asie et Pacifique – Imasie (UPS 2999) CNRS/ FMSH. Les journées d’étude . . . → En lire plus

Journée d’étude : « Archéologie(s) coloniale(s) : approche transversale »

L’archéologie en situation coloniale a servi à mettre au jour une double altérité spatio-temporelle, fondée sur une dialectique de reconnaissance et distanciation. Pourtant, s’il existe à l’évidence, plusieurs nations coloniales – en y incluant l’empire russe et le Japon – et systèmes de domination (colonie sous direct ou indirect rule, protectorat, pays sous influence à l’exemple de l’Afghanistan), existe-t-il une archéologie coloniale dont les caractéristiques structurelles et les négociations conjoncturelles pourraient être dégagées, à l’échelle d’un siècle (1860-1960) et au travers d’exemples pris dans plusieurs aires culturelles, de l’Asie à l’Afrique sub-saharienne et au Pacifique, du bassin méditerranéen aux mondes de l’Islam ?

Organisé par Alexandra Loumpet-Galitzine, Svetlana Gorshenina, Réseau Asie et . . . → En lire plus