Séminaire : « La transversalité en histoire des arts : réalités et mises en œuvre »

Cette séance du séminaire Art et culture dans les politiques éducatives – Généalogies et perspectives fait suite à deux séances précédentes qui portaient sur « l’évaluation des acquis en matière d’éducation artistique et culturelle » (séance du 18 février 2011) et sur « l’enseignement de l’histoire de l’art à l’école : enjeux et méthodes » (séance du 31 mai 2011). Après avoir abordé la question de l’évaluation puis celle de la didactique, le séminaire abordera cette fois-ci, une autre notion centrale : la transversalité. Transversalité, transdisciplinarité, pluridisciplinarité, interdisciplinarité. Ces concepts, sans être équivalents, constituent autant de faces d’un même problème : celui du positionnement actuel des disciplines traditionnelles face à des objets complexes et multi-référentiels. La transversalité est au . . . → En lire plus

Parution : Eric de Chassey, Pour l’histoire de l’art

Depuis peu, l’enseignement de l’histoire de l’art a été ajouté aux programmes de l’Education nationale. L’actuel directeur de la Villa Médicis de Rome propose un état des lieux de cette discipline : comment mieux définir son champ d’application, ses objets, les façons de la transmettre.

Eric de Chassey, Pour l’histoire de l’art, Arles, éditions Actes Sud, 2011, 130 pages. ISBN 978-2-7427-9684-7, 18,00€

Source : http://www.actes-sud.fr/catalogue/arts/pour-lhistoire-de-lart

Enseigner l’histoire des arts au collège

Un nouveau blog Aggiornamento hist-geo vient d’être mis en ligne. Créé par des historiens et géographes, il ouvre ses colonnes aux réflexions et propositions pour un renouvellement de l’enseignement de l’histoire et de la géographie du primaire à l’université. Un débat sur l’enseignement de l’histoire des arts s’est ouvert en avril 2011 avec la publication des textes de Sophie Gaujal et de Vincent Chambarlhac (texte daté de mars 2008, déjà en ligne sur le site du CVUH), suivie d’échanges, et de la parution d’un article de Véronique Servat, co-responsable du secteur contenu histoire-géographie du SNES. On reproduit ci-dessous quelques échanges entre Vincent Chambarlhac et Sophie Gaujal :

Vincent Chambarlhac : Vous semblez poser comme équivalent histoire de l’art, histoire des arts. C’est là un effet de brouillage du point . . . → En lire plus