Soutenance de thèse : « La peinture animalière en France au XVIIIe siècle (1699-1793) : quand l’animal devint sujet » – Loreline Pelletier (10 janvier 2020, Lille)

Anonyme, Singerie, école française du XVIIIe siècle, marché de l’art.

Soutenance de thèse de doctorat en histoire de l’art : « La peinture animalière en France au XVIIIe siècle (1699-1793) : quand l’animal devint sujet », de Loreline Pelletier.

Vendredi 10 janvier 2020 à 9h30, à l’université de Lille, campus Pont de bois (Villeneuve d’Ascq) – Salle A1.152.

Résumé de la thèse :
Il fallut attendre les prémices du XVIIIe siècle pour qu’en France, sous l’impulsion d’artistes flamands, quelques peintres commencent à s’intéresser aux animaux. À l’heure à laquelle était rejetée la thèse cartésienne de l’animal-machine au profit d’un regard nouveau sur la sensibilité . . . → En lire plus