Lumière et éclairage de l’espace cultuel : perception et réception des images – INHA

Cycle « Visibilité et présence de l’image dans l’espace ecclésial »

Dans le cadre du programme de recherche IMAGO-EIKΩN Regards croisés sur l’image chrétienne médiévale entre Orient et Occident (Labex RESMED, HiCSA)

Ce programme s’inscrit dans une action collaborative montée avec le domaine médiéval de l’INHA, porté par Isabelle Marchesin.

L’analyse des images dans l’espace ecclésial au Moyen Âge implique une large prise en compte du contexte monumental et rituel. Depuis les années 1980, la recherche a bénéficié de l’apport des études sur la liturgie pour en faire un aspect prééminent dans l’analyse et l’interprétation du décor. Les recherches se tournent aujourd’hui davantage vers la réception du figuré, suscitant des interrogations sur la visibilité des images et leur degré de lecture.

Aussi . . . → En lire plus

Atelier : « droit et image »

L’atelier de découverte des outils du web 2.0. Droit et image, organisé par Juliette Hueber et Antonio Mendes da Silva, InVisu se tiendra de 9h à 13h le 31 janvier 2012 à l’auditorium de la Galerie Colbert

Intervenants : Anne-Laure Brisac (responsable éditoriale, Institut national d’histoire de l’art) Aurore Chaigneau (maître de conférence en droit, Université Paris Ouest-Nanterre La Défense), Rémi Labrusse (professeur d’histoire de l’art contemporain, université Paris Ouest-Nanterre La Défense). INHA 2, rue Vivienne 75002 Paris

Pour en savoir plus : http://www.inha.fr/spip.php?article3784 http://invisu.inha.fr/Programme-2011-2012

Colloque : « La Musique au risque de l’image »

A la suite du colloque consacré en novembre 2009 au geste du musicien, ce colloque se donne pour objectif une étude plus spécifiquement centrée autour des questions de représentation. Il n’est que de considérer les infinies déclinaisons du paradigme de sainte Cécile, ou le caractère quasiment systématique de la représentation du musicien dans les grammaires visuelles de Nicolas de Staël ou de Marc Chagall pour se convaincre de l’importance du motif du musicien au long de l’histoire de l’art. Plus près de nous, nul ne songerait à remettre en cause l’alliance de la photographie et du jazz, devenus quasiment consubstantiels.

La représentation du musicien ne met pas seulement en question le geste de l’artiste, et donc la précision technique du . . . → En lire plus